Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 14:35

Il était assis au bord du lit… Pâle et le regard perdu…
Il se tenait la tête entre les mains, il avait l’air abattu… 

L’atmosphère dans la chambre est devenue pesante, silencieuse et pleine de désolation

Elle ? 
Elle est déçue parce qu’il ne s’est rien passé … Parce qu’elle avait tellement envi … de lui … de sexe … de faire l’amour avec lui Mais…
 
Comment sortir du délicat de cette situation ? 
Comment l’aider à se sentir mieux sans le blesser … sans lui faire du mal et sans en lui rajouter de plus ?

Elle a envi de le prendre dans ses bras… 
Peut être c’est à cause d’elle … Peut être qu’il ne la désire plus…

Elle a envi de lui dire des mots doux … 
De lui manifester sa tendresse et son amour … 
Peut être qu’il va interpréter le tout par de la pitié 

Elle demeure à le regarder avec son air perdue désespéré et silencieux … Faisant des efforts sur-humains pour cacher sa déception et si... Elle fera comme si rien n’était passé…

Elle se lèvera … mettra sa robe de chambre et ira préparer un truc à boire … à grignoter et s’installera devant la télé... zapper d’une chaîne à une autre jusqu’à ce qu’elle dormira … 
Quand à lui … Ca va lui passer   

Non … Elle n’a pas envi qu’il s’enterre dans son gouffre … 
Et si elle prend son courage à deux mains pour lui parler...N’est ce pas important d’en discuter… 
N’est il pas sain pour l'avenir de leur relation ?
 
Elle : c’est pas grave chéri.
Lui : Comment tu peux dire ça ? Tu ne peux pas comprendre, ça ne m’était jamais arrivé, jamais !
 
Elle, dans son fort intérieur 
« Bien sur que je ne peux pas comprendre... Qu'est ce qu'il croit ?!!  Je ne suis pas un homme et puis … Pourquoi il me répond avec agressivité … suis je vraiment la cause de sa panne ?!! »
 
Elle : ça finit toujours par arriver un jour ou l’autre ...Soit sûr que ça leur arrive à tous…
Lui : je m’en fous des autres, là… C’est moi qui n’ai pas réussi… Je ne sais pas ce qui m’arrive pourtant je n’ai rien... Je n'ai remarqué rien! 
Elle : oui je comprends… Mais tu sais la prochaine fois tu réussiras et tu oublieras cette fois ci… Je pense que t’es fatigué… la semaine était dure et stressante… 
Je suis sure que tu réussiras même quatre, cinq fois de suite… Je te le promets…
Lui : Je ne sais pas peut être que tu as raison… oui... La pression.
 
tabou.jpg 
 
Beaucoup d’hommes évitent ou peut être n’arrivent pas à en discuter parce que c’est un sujet tabou, qui touche leurs virilité…Qui blesse leurs orgueil et qui dévaste leurs confiance intérieure … 

C’est souvent leurs choix de ne pas en parler
Apres les premiers moments de torpeur... Ils pensent que peut être c’est la meilleure façon de traiter une panne est de commencer par l’analyser en étant seul, détendu avec soi-même … 
Ils devront peut être se poser pas mal de questions comme : 
« Ces temps-ci, ai-je des soucis qui feraient que je n’ai pas vraiment la tête à ça ? », « Suis-je vraiment dans le désir de ma partenaire ? », « Avais-je vraiment envie de faire l’amour ? »,«C'est pour cette fois seulement ou ça va encore m'arriver» ..
 
Est ce qu’ils ont raison de ne pas en parler ?
C’est un truc d’homme à vous de nous répondre …
 
Quand aux femmes … C’est un sujet qui leurs échappe complètement et même si ça leurs arrivent de vivre une telle situation
Elles, elles prennent tout sur elles … 
Tourmentées par tant de questions sans réponses... Comme par la peur d’être en cause… Ou encore par la peur que ça dure et que les réactions du mec deviennent violentes ou agressives...

Je pense que même si la femme n’arrive pas à imaginer ce qui se passe dans le cœur … dans la tête de son homme à ces moments précis … Je crois qu’elle a assez de jugeote pour trouver le juste équilibre entre le réconforter sans le materner et dédramatiser la situation sans tomber dans l’humour ou le sarcasme...
 
Imaginons le reste du dialogue
 
Elle : j’aimerai me blottir dans tes bras … Ne reste pas silencieux … Je suis ta femme … Ta petite chérie à qui tu dis tout … avec qui tu partages tout
Lui : j’ai trop honte, je n’ai plus confiance en moi... J’ai l’impression que je ne pourrai plus jamais f...
Elle : Ne dis pas ça chéri, tu n’as pas à avoir honte… 
C’est naturel … Tu n’es pas une machine...
Lui : J’aurais pas dû …. Dès le départ je le sentais que j’étais fatigué, Je t’ai dit que c’était trop lourd ce que tu m’as préparé à midi…
Elle :…
Lui : Excuses moi chérie de te faire des reproches injustes, je dis n’importe quoi
Elle : Ne dis pas de bêtises, fais moi confiance, j’ai toujours raison tu sais ! C’est juste un accident… et tout rentrera dans l’ordre
 
Il sourit, très faiblement… le visage au bord des pleurs.. 
Elle ne savait pas comment le soulager de son sentiment d’échec… 
Elle ne savait pas comment le libérer de son désarroi et de son enfer, berceau de ses idées négatives…

Quand les paroles deviennent vaines… Il reste ceux des corps…
Elle se dégage doucement de ses bras … Elle le regarde avec amour … Elle lui chuchote à l’oreille : 
« Allonge toi... J’ai envi de te faire un massage… Ce soir … Séance illimitée jusqu’à ce que tu dormes… et demain …
Sera un autre jour .. Meilleur »
 
Vous les hommes, dites nous... 
Comment doit on réagir dans ces moments où vous avez besoin de nous et au même temps vous nous fuyez ???
 
Partager cet article
Repost0

commentaires

A
bonjour lilijespere ke tu va bien et jespere ke tu te rappel de moi...j'ai deja passé par cet epreuve et je dirai kun homme sensible n'a pa a se sentir mal a laise..car si le phisike trahi ; nos sentiment nou sont toujour fidel et un regar  veillant  peu adoucir lambiance et redeclancher le processus...mai pour etre franc ; meme la classe et la bonté de mon partenair nont pa suffi a stimuler mon cor et je me rappel ke jai usé du pouvoir de ma langue...pas sur des parole mai sur des action ...et il etai la; entre ses j........
Répondre
L
Une solution trés constructive !
H
Chére Lili , je t'invite a lire mon dernier article , tu me l'a inspirer avec cet article , je parle bien du cas contraire , d'une femme qui prend pas sa part du plaisir ? que fait elle ?
Répondre
L
Pour rire je dirrai ... balancer son mec par la fenêtre :-D Mais nooon, j'ai mis un commentaire chez toi te disant ce que je pense et ce qu'elle doit faire
F
Il n'y a personne à plaindre ni l'homme, ni la femme, une petite panne c'est quand même pas un carambolage, il faut relativiser un peu...il n'y a pas mort d'homme, ni de femme...et je ne vois pas bien que ce genre d'incident puisse affaiblir un couple qui s'aime vraiment. Je ne voudrai pas dresser une liste qui serait déprimante de toutes les catastrophes qu'un couple peut avoir à dépasser ensemble, chacun peut le faire s'il en a envie, mais il me semble que ce trouble passager vient bien loin au hit parade des difficultés à surmonter...et j'écris en connaissance de cause ;=) Pas de quoi remettre en question quoique ce soit, il peut s'agir de causes physiologiques et alors aucune raison d'éprouver une quelconque culpabilité ou d'imaginer son orgueil blessé...il faut consulter ou il peut s'agir d'un trouble purement psychologique et dans ce cas mille et une raisons sont envisageables sans aucunement remettre en question l'amour et le désir que l'homme éprouve pour sa compagne, une journée pourrie, du stress, quelques pensées noires qui trainent et même trop d'amour, le fait d'être submergé par les sentiments. Pour faire un mauvais jeu de mot, j'écrirai pas de panique...Quel sportif n'a jamais perdu un course ? Quel joueur de tennis n'a jamais perdu un match ? Qu'il fut tout simplement fatigué ou qu'il ait eu des difficultés de concentration ce jour là...et alors il n'arrête pas sa carrière pour autant. Pour ce qui me concerne ce n'est jamais l'envie ni le désir qui m'aient fait défaut. J'ai connu la peur de mal faire ou celle de ne pas être à la hauteur de ses attentes ou de mes ambitions, ou/et vice versa, un raz de marée de tendresse teintée de mélancolie qui m'entrainait vers un océan de caresses, de douceur, de corps enlacés mais pas forcément à plus d'action et...tout simplement un gros coup de fatigue. Pour reprendre le dialogue qui s'ensuivit comme l'a fait Lili... Lui (moi en l'occurence) en mon for intérieur, long monologue en apparence mais pas tant que ça, dans les faits il suffit de quelques secondes pour que les pensées se bousculent les unes les autres : je vous épargne les grossièretés dues à un énervement temporaire..."je ne comprends pas ce qui m'arrive mais le pourquoi ce n'est pas le pire, le pire c'est qu'elle doit penser que je ne l'aime plus et/ou que je n'ai plus envie d'elle pourtant c'est tout le contraire, je voudrai disparaitre de sa vue, elle ne pourra jamais ni me croire, ni me comprendre, mieux vaut encore ne rien dire plutôt que de paraitre ridicule., je ne peux pas lui donner ce dont elle a envie, elle doit me détester..bon, arrêtes de penser n'importe quoi, tu l'aimes, elle t'aime, ce n'est pas la fin du monde, il n'y a rien de plus meurtrier que le silence, essais d'exprimer ce que tu ressens sincèrement, la communication c'est l'essence de toute relation, dis lui ce que tu ressens vraiment et elle sentira que tu es authentique. Non, non je ne veux pas, je vais paraître faible, de toute façon c'est inutile elle ne peut pas comprendre, fuis, trouve le refuge dans le silence, fait semblant de t'endormir comme s'il ne s'était rien passé ou sort. Espèce d'idiot tu ne lui demandes pas d'éprouver ce que tu éprouves et ne sous-estime pas ses capacités, ce n'est pas du tout un aveu de faiblesse au contraire c'est un gage de confiance...aimer c'est ça aussi te livrer, te mettre à nu, être toi même avec tes forces et tes faiblesses, tes qualités et tes défauts, t'es sur ?, oui vas-y courage, aies confiance.." A haute voix...."Tu sais...il y a certainement une ou plusieurs causes à tout cela mais je suis bien incapable de te dire là, tout de suite pourquoi, tout simplement parce que je ne le sais pas moi même, tout ce que je peux te dire c'est que les apparences sont parfois trompeuses, que je t'aime, que j'ai envie de toi, que j'aurais été heureux que nous fassions l'amour ce soir, que je me sens mal, confus, je déteste te décevoir, il ne faut pas que tu t'inquiètes, que ça n'a rien à voir avec nous, j'ai encore plus besoin de ton amour que d'habitude, tu m'aimes encore ?" Elle - "Mais bien sur mon cœur, gros béta, comment peux tu penser une seule seconde que je ne t'aimerai plus parce que ce soir est différent, allons...prends moi dans tes bras plutôt et embrasses moi, je t'aime" Lui – « merci, je me sens déjà soulagé, comment fais-tu pour toujours trouver les mots justes, ceux que j’ai besoin d’entendre ?» Elle – « J’écoute mon cœur » Lui posant le visage sur son cœur « Laisse-moi l’entendre aussi » Evidemment, c'est contrariant, non seulement c'est contrariant mais c'est frustrant et bien que cela pour une fois ne se voit pas, le désir demeure inassouvi pourtant comme toujours en communiquant sincèrement, il est possible de reprendre la maitrise du cours des événements et aujourd’hui ces instants demeurent des moments de complicité, d’harmonie et de tendresse, des moments différents, qu’il est utile de vivre. Je pense que nous tous être humains avons la capacité d’agir, de métamorphoser les événements désagréables de la vie pour en retirer ce qu’il y a de meilleur. Si ce n'est pas ce soir, ce sera demain et c'est certainement l'occasion de faire autre chose...pas besoin de beaucoup d'imagination les moyens pour se faire du bien sont nombreux et la vie ne s'arrête pas. Monsieur aussi peut occasionnellement avoir "mal à la tête", d'autant que certaines disent que c'est là que se trouve notre cerveau ;=).
Répondre
V
enfin, je peux mettre un commentaire..Ma chère lili, ton article est très interessant vu que cette "panne" peut arriver à tout moment et à n'importe quel couple...Mais il faut comprendre la nature de comportement des deux sexes :la femme : quand la femme rencontre des problèmes, sa manière de déstresser est de parler, de dicuter, que ce soit avec des copines ou une personnes de confiance, ça lui permet de un , de se défouler et de deux, de réfléchir à la solution tout en parlant..                                l'homme : préfère se retirer, être loin de tout le monde pour trouver une solution dans son silence, apres cette période, il va vers l'autre pour discuter... Ce que je viens de citer est tiré d'un livre que j'ai lu d'un psychologue "Jhon Gray" et je pense que c'est tout à fait vrai..      La problématique que tu viens de relever, concerne tout les couples sans exception, que ce soit amoureux ou pas d'ailleurs, la panne masculine remet en question toute la relation , alors qu'elle est tout à fait naturelle, sauf qu'il faut la comprendre... bonne journée ma chère lili et au plaisir     Respectueusement  Venus
Répondre
L
Tu as parfaitement raison... (c'est la raison pour laquelle j'ai mis un dialogue)Entre autre ... Ce que j'ai voulu soulever c'est que dans le couple devant le naturel des choses de la vie ... Il faut peut être faire un effort, pour les deux à ne jamais céder l'un à son caractère comme se renfermer sur lui même ou l'autre pour aller parler de ce qu'il éprouve (incompréhension doute souffrance) à quelqu'un d'étranger 
H
salut Lili je pense que cette fois , tu te trompe, ,l'homme dans ca vie passe par ses moments la ,ou ya uen panne, il suffit d'etre un peu stressé, et la machine ce bloque, ca arriive, , dans le sens que cet accident, l'homme ne l'aura pas vecu avec sa femme pour la premier fois de sa vie ,il sais bien qu'ils besoind 'un peu de temps , de repos de ralx et que tout rentre dans l'ordre , ca va de sois , ces trucs la , arrivent bien a l'homme que la femme , le probleme ne devra pas meme pas se poser, la comprhension, ets la base de tout , rien ne se passe si une nuit l'un des deux partenaire et l'autre pas envie, il mourra pas de toute facon, il pourra attendre un peu de temps , en plus faire l'amour c'est un paratge et pas un des qui prend sa partie de plaisir sinon ca sera du pur sexe pour le sexe, et pas un acte d'amour
Répondre
L
T'as raison... je n'ai jamais dit le contraire

Présentation

  • : Dans le Monde Magique de Lili
  • : Regard sur la Vie ... sur ma Société au fil du Temps...
  • Contact

Profil

  • Lili
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... 
 J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... 
 J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...

Divers

 

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Archives