Jeudi 6 décembre 4 06 /12 /Déc 16:29

Par Lili
Dès mon jeune âge, j’avais une manie d’enregistrer tout ce que je ne comprenais pas sans poser la moindre question ou exiger la moindre réponse … mon comportement émanait du fait qu’une fois quand j’avais sept ans, j’étais en voiture avec ma mère et par un hasard, on passait par avenue H.BOURGUIBA …

Pour la première fois de ma vie d’enfant, j’ai découvert la statut qui se trouvait devant la grande cathédrale… Imposante, austère, grise et d’un autre temps …
Avec exaltation, je me suis écriée cherchant à jouer les brillantes « Maman, est ce la statut d’un simple prêtre ou du Pape ? » Et... ma mère déconcertée voir choquée me hurlant dessus comme si j’ai juré… comme si j’ai commis un crime …
« Nonnnnnnn c’est IBN KHOLDOUN tête de mule»
 
Depuis,
je ne pose plus de questions à ma mère … (Tenbezet) mais aussi j’ai acquis la certitude que « être maman ou papa » ça nécessite beaucoup de maturité, de patience, de savoir faire et d’ouverture d’esprit et…
Je vais vous dire le Pourquoi … (même que ce n’est pas mon sujet d’aujourd’hui…)
Il faut savoir :
Qu’en 1) j’ai étudié chez les sœurs …
Qu’en 2) la bonne statuette se trouvait devant une cathédrale 
Qu’en 3) le Bournous m’a paru comme la robe d’un prêtre …
 
Si ma mère ne s’est pas rendue compte des circonstances de ma question ...Elle ! Qui me connaît … Elle ! Qui m’a mis chez les sœurs !!
Qui le comprendra et me l’expliquera !
 
Enfin, depuis j’ai appris à la fermer… et heureusement d’ailleurs car à onze ans j’ai entendu dans la rue un gars hurler de toute ses forces sur une fille qu’elle était « kahba / pute »... Et je ne vous raconte pas la tombée de ce mot sur moi (je sentais que c’était pas bien) … mais c’était du pur chinois aussi 
Je ne suis pas allée chez ma mère pour lui demander des explications … J’ai décidé dans ma tête de onze ans que je trouverais toute seule mes réponses sans les demander à personne en rassemblant mes informations en lisant beaucoup et en observant en miniature mon quartier … mon lycée … la mentalité de ma famille… ma société… et la télé.
 
Déjà, la langue française n’était pas tendre avec la femme... 
La preuve :
 
Un gars : c'est un jeune homme
Une garce : c'est une pute
Un courtisan : c'est un proche du roi
Une courtisane : c'est une pute
Un masseur : c'est un kiné
Une masseuse : c'est une pute
Un coureur : c'est un joggeur
Une coureuse : c'est une pute
Un rouleur : c'est un cycliste
Une roulure : c'est une pute
Un professionnel : c'est un sportif de haut niveau
Une professionnelle : c'est une pute
Un homme sans moralité : c'est un politicien
Une femme sans moralité : c'est une pute
Un entraîneur : c'est un homme qui entraîne une équipe sportive
Une entraîneuse : c'est une pute
Un homme à femmes : c'est un séducteur
Une femme à hommes : c'est une pute
Un homme public : c'est un homme connu
Une femme publique : c'est une pute
Un homme facile : c'est un homme agréable à vivre
Une femme facile : c'est une pute
Un homme qui fait le trottoir : c'est un paveur
Une femme qui fait le trottoir : c'est une pute
Un péripatéticien : c'est un élève d'Aristote
Une péripatéticienne : c'est une pute

A la télé
Une pute d’après les films cela voudrait dire une jolie femme, debout sur un trottoir, habillée d’une jupe rouge ou noir en latex … des talons à 12cm, maquillée comme un clown et qui porte un décolleté très avantageux avec de gros seins … Elle parle à un homme qu’elle ne connaît pas et monte avec lui en voiture (prostitution reconnue ou légal et ce n’est pas mon sujet)

Le problème c’est que la fille dont je parlais tout à l’heure ne portait rien de tout ça et... Pourtant le jeune homme l’a qualifié de pute !!! … 
Donc ma première constatation: Est que la colère de l’homme est une des raisons qu’il le pousse à traiter une femme de pute et ma deuxième constatation: Est que le fait d’être pute n’est pas du tout associée à l’habit d’une personne.
 
Les jours passent …
 
J’habite dans une résidence très gardée surtout que le président du syndic était mon père
Mon père était sévère pour ne pas dire qu’il incarnait le sens même du dictateur … 
On l’appelait à cette période Hitler ou Gargamel (charchèbil) et nous, on étaient tout simplement de pauvres victimes ou tout simplement les schtroumfs…

On n’avait pas le droit de jouer avec le ballon pour ne pas bousiller le gazon et les fleurs … donc on jouait à cache-cache … aux sept cailloux … ou encore au voleur et au policier : courir pour ne pas se faire attrapé donc ils nous arrivaient de faire le tour de la résidence dans la partie externe où se trouvaient les boutiques le super marché et le café… etc.

La première fois de ma vie que quelqu’un m’a traité de pute je me souviens j’avais douze ans … 
Je courais et j’ai faisais le tour pour ne pas me faire attrapée et le fait que ma respiration étaient forte essoufflée et haletante ça m’a valu cette appellation … 
Et là, je ne comprend plus rien … je tombe de haut … je coince … Je suis une pute !!!!
La question du passé me revient plus insistante et plus urgente mais 

Qu’est ce qu’une pute ? 
Qu’est ce qu’une pute dans le jargon tunisien »
 
Le mec qui buvait un capucin avec deux de ses copains et qui endossait le mur du super marché n’était pas en colère… 
Pourquoi cette agression verbale gratuite ?

Et moi ! je n’avais même pas de seins … !!! Je n’étais qu’une gamine !? 
Qu’est ce que j’ai fait ?!! 
Est ce le fait d’être une fille me valait cette terrifiante appellation ? N’avais je pas le droit de jouer avec mes camarades ?
 
 
Et là … j’ai compris …
 
Qu’il existe de sortes de colères :
La première est extérieure, fracassante, audible et visible … Souvent injuste
La deuxième est intérieure, enterrée en plus profond de l’être humain, hérité … invisible mais aussi dangereuse.
Donc :
l’homme est sûrement en colère et que … sa colère l’aveugle à un point qu’il a perdu tout discernement… donc c’est un idiot et un con  
 
Le temps passe …
A 15 ans et plus…
Là, j’apprends un nouveau sens du mot « pute » qui me chamboule tout ce que je viens de rassembler comme informations sur le sujet
 
Une fois j’ai surpris une discussion entre des voisins … des hommes d’un certain âge… il parlait d’une connaissance à eux qui sortait avec une voisine que tout le monde admirait mais qu’ils qualifiaient de « Bint kahba a3lih »  

Ce qui voudrait dire que pute prend un sens positif … « Bint kahba… ou Wild kahba » c’est quelqu’un de malin … de filou … d’astucieux … que rien ne lui échappe … hallouf … oulideha »

Pfff … n’est ce pas bizarre le brouillard qui entoure « pute » tantôt son porteur incarne le mal tantôt il incarne le bien !!!!

Mais si j’approfondie l’explication glorieuse de « wild kahba a3lih » c’est le fils d’une pute que celle ci a réussi astucieusement à se faire épousé par le papa et de ce fait elle a pu donner à son fils un nom et un cadre légale  
 
Le temps passe …
Je n’avais pas le droit de sortir ni après midi ni soir… Gargamel montait la garde... mais en contre parti j’avais le droit de m’habiller comme je veux … j’ai été fort gâtée par mon père … mais ça m’a valu quand même ma nomination de « kahba » comme toute fille qui porterait du mini ou qui colorerait ses cheveux etc. 
Je me souviens que j’avais un hobby à cette période de ma vie, vu que pendant les vacances je n’avais rien à faire toujours à la maison j’ai commencé à constituer un dossier qui concernait la famille le mariage le concubinage la sexualité la contraception les maladies sexuellement transmissible le sida le divorce la prostitution … tout sur l’être humain
Plus je lisais … plus je regardais mes parents différemment ... et plus je regardais dehors différemment...
 
Le temps passe
21 ans… 
j’ai enfin le droit de sortir le soir
La vie commence à prendre forme … enfin je sentais ses vibrations…

Je commençais à peine à découvrir réellement le monde … 
Les femmes … les copines et les trahisons … 
Les hommes et leurs hypocrisie… Les petits amis et la déception et… 
Le mot pute prend tout autre forme dans du magique, le soir mais… Dans du misérable, au petit matin
 
J’ai découvert le monde de la nuit… Mais je rassemblais aussi mes constatations…
Je n’aime pas vivre bêtement !

Je découvre …
Il y a celle qui couche contre de l’argent parce que sa famille est pauvre… Je n’arrive pas à la haïr 
Il y a celle qui couche contre de l’argent parce qu’elle est étudiante… au foyer, échappée à la surveillance habituelle parentale et qu’elle voudrait s’habiller INN en suivant la mode … (teheb tokhroj min kichriteha)... Je ne me sentais pas en mesure de la juger 
Il y a celle qui couche contre un dîner et ça ne l’ennuyait pas d’être le dessert… Je me répétais inlassablement que chacun est libre de faire ce qu’il veut de son corps  
Et il y a celle qui couche parce que tout simplement elle aime le sexe… Je respecte
 
Mais aussi…
Il y a pas mal de celles qui sortent pour juste s’amuser… danser … être avec son amoureux … profiter de son âge …VIVRE quoi   
 
Dans le sens profond du mot « pute »
J’ai découvert de l’éclat … mais des tonnes de souffrance…
J’ai rencontré du beau monde … mais beaucoup de solitude…
J’ai décelé de l’amertume dans du rire… j’ai repéré de la passion qui se faisait assassiner par les préjugées…
J’ai touché de la pauvreté dans beaucoup d’argent … j’ai senti de l’injustice… par tout et par rapport à tout
 
A la trentaine…
J’ai découvert un autre aspect du mot « pute » j’ai réalisé qu’il y a pire que la prostitution habituelle … Il y a la prostitution spirituelle et intellectuelle
 
J’ai découvert par mes rencontres avec des filles que notre rue qualifie de putes que c’était des filles sur qui on peut compter … que c’était des filles vraies… humaines … Responsables et (Rajjèla) … (Pas toutes bien sûr)
 
J’ai découvert par mes rencontre avec des filles que notre rue qualifie d’honorables, d’une certaine culture, d’un certain milieu raffiné et d’une moralité de couleur blanc sale IRREPROCHABLE que… c’était un genre de fille gâtée à la pourriture, très principe, égocentrique, inhumaine, fermée, salope et fausse (la plupart)
 
Et puis un jour,
J’ai eu une discussion avec mon père en ce qui concerne la femme ses droits … ses devoirs… etc. 
Et avec ses mots très crus il m’a dit (allah yarhmou) :
« el mraa lèzemeha etkoun karbet rajelha » 

Connaissez vous la publicité qui met en scène un gamin en compagnie de son père qui regarde un film violent … et qu’à un moment il y a un coup de feu dans le film que le gamin reçoit comme en vrai et le projette en arrière
j’ai eu la même sensation … ses mots chargés par tant de brutalités m’ont projeté en arrière… et d’ailleurs je le remercie... il m'a appris à être adulte mais plus en encore m'a obligé d'avoir un autre regard sur la femme...
 
L’intolérance
Jeudi dernier je suis allée au cinéma voir le film « noces de loup » un film qui raconte le viol d’une prostituée par trois hommes de sa cité… la séance a été organisé par l’association de bienfaisance « ROTARACT » Copine en est membre

La plus part des téléspectateurs étaient d’un certain standing, cultivés francisés, aisés et robotisés
Apres la diffusion du film … le débat commence en la présence du réalisateur et un des acteurs … 
Et là mon film à moi commence …
On entend de tout … mais ce qui frappe c'est l’intolérance des esprits et c'est l’inhumanité des cœurs

Ce qui me choque … pas la scène du viol … mais le regard dur et aveugle de la plupart et surtout des femmes … 
Une conasse s’est écriée « que si elle s’est fait violée … normal elle est du domaine … elle a ce qu’elle mérite »

Je suis scandalisée par tant de rancœurs envers l’autre … et par tant d’irrespect par rapport à nos semblables
 
Un homme d’un certain âge a été dérangé du fait que la scène du viol s’est déroulée dans la rue et a demandé au réalisateur pourquoi ne l’a t il pas fait tourner dans un hall d’une immeuble … plus à l’abris quoi...!!!!!! 
 
Pourquoi y a t il tant de rancœurs sous doublée d’une admiration coupable par rapport aux putes ?
Pourquoi y a toujours des agressions horribles … viols brutalité … violence … par les serials killer … et même par tout le monde ?
 
A mon avis
Tout se résume dans ces deux mots : ASSUMER et POUVOIR

La prostituée assume par rapport à la société ce qu’elle est vraiment… Sa sexualité n’est plus tabou par rapport à elle même … et ça ce n’est pas évident pour tout le monde...
L’autre est frustré, étouffé par les cordes des traditions, de la religion et de ses complexes … du plus profond de lui même il se sent inférieur … 
la colère l’enveloppe et il recours à la violence verbale ou physique pour prouver son pouvoir… qu’il est mieux … qu’il est meilleur et se drape par la morale pour avoir l'illusion du pouvoir 
 
Pourquoi je vous parle de tout ça ?
Depuis quelques jours je ne me sentais pas bien … je bouillonne de l’intérieur ... Parce que j’ai vu le film ? Non
C’était un peu crash je le concède mais j’ai beaucoup aimé …

Ce n’est pas la raison de mon bouillonnement !
Peut être … Parce que il y a quelques temps j’ai invité des amis à moi à la maison pour dîner … une des filles m’a téléphoné pour demander la permission d’amener une cousine à elle et j’ai dit oui

La fille était plus aux moins correcte mais elle a quand même flashé sur mon beau frère… 
Elle n’a fait aucun geste déplacé … mais elle le fixait … et au même temps elle faisait la timide … 
Au cours des discussions, tout le monde parlait avec tout le monde mais elle, elle ne s’adressait qu’à mon beau frère pas le moindre mot à ma sœur !!!

C’est une fille universitaire, belle, fine dans ses gestes, très calme, assez cultivée … mais est ce suffisant ?
Ce qu’il lui manquait c’est le respect de l’autre… et c’est une qualité essentielle qui malheureusement n’est pas chez tout le monde … elle n’est pas peut être pute par le physique mais elle s’est comporté en pute par l’esprit… 
En plus, elle passe par la phase « èna bint kahba a3likom » et ça … ça ne marche pas avec RAYYA et SKINA comme s’amuse à nous appeler mon beau frère    
 
Cela n’empêche que la soirée était réussi et que moi et ma sœur, on s’est bien marrée … On ne regrette pas de les avoir invité car on a toujours besoin des autres pour pouvoir avancer dans la connaissance de soi … de l’autre … de connaître toujours ses ami (es) et d’animer aussi son couple pour qu’il respire
 
Il se peut qu’il y a un zeste de cette histoire dans ma mauvaise humeur … Je déteste être déçue
 
Mais il y a autre chose… qui m’a fait un peu mal

Dimanche,
une copine à nous, assez proche nous a rendu visite à la maison sans téléphoner
Je ne l’ai pas vu depuis l’été et ça m’a fichu un coup de la revoir …
Elle a changé !!! 
Elle est devenue tout ce que je déteste chez une fille… Superficielle, garce, irrespectueuse, profiteuse, matérialiste et vicieuse 

Peut on changer en si peu de temps ?
Peut on devenir étranger à ce que nous sommes en notre intérieur ?

J’adorais cette fille ! peut être ma tendresse envers elle m’a toujours aveuglé… peut être… je ne sais plus

Ce que je sais c’est que la raison pour laquelle j’ai écrit cet article c’est bien elle
Quand je mets un avis sur une personne … il est rare que je me trompe … et pour cette fois j’aimerai bien me tromper

Sentir la saleté intérieur d’une personne … être dégoûtée n’est il pas en rapport avec notre état d’âme du moment ?
 
Dans la chambre de ma nièce
Ma sœur et moi, on jouait avec SISSI et le fils d’un ami à mon beau frère qui lui aussi a trois ans et...

Lilla débarque comme un ouragan pour me raconter sa rencontre avec mon ex dans une soirée à SIDI BOU SAID.
Sa manière de me raconter … de me fixer dans les yeux … avec un sourire au coin de lèvre narquois … était plus que méchante …

Son intention était pour frayer un chemin dans mon impassibilité … elle cherchait une faille … elle voulait provoquer ma réaction pour me faire du mal
Pourquoi ? va savoir...
 
Je n’ai jamais parlé de mon ex dans mon blog pas parce que je ne me sens pas prête … oh non, c’est juste qu’il y a tellement de choses à dire que je ne sais pas par où commencer … peut être un jour je le ferai
C’est un bel homme charismatique, imposant et très malin mais en le connaissant de plus en plus et en grattant son extérieur avec le temps je suis tombée sur une décharge à ordures

Quand on prononce table … vous avez une perception du mot : 
une image d’une table qui se dessine dans la tête  

Et bien moi, quand on prononce le prénom de mon ex … l’image d’une décharge à ordures se dessine dans ma tête

Je ne l’aime plus mais… Je ne le déteste pas … je suis indifférente à ce qu’il devient … je ne cherche pas ses nouvelles je m’en fous … Dans ma perception de l’amour il y a du respect et je n’ai plus de ça pour lui … donc c’est fini … 

Mais je ne permets à personne même à cette garce à fourrer son doigt là où elle n’a pas le droit de mettre son nez
Féddddddiiiiiiiiiiiiiiiiiit…. pas par ce qu’elle venait de me raconter mais par son comportement vis à vis de moi
Cette méchanceté était gratuite !!

Pourquoi dans mon subconscient je l’ai traité de pute ?!  
Parce qu’à son contact j'ai senti qu'elle dégageait une odeur puante par sa façon de bouger… de parler … de rire … mais la vérité est toute autre...peut être que j'ai eu l'illusion de tout ça parce que tout simplement elle était en contact avec mon ex
Je me sens mal parce que je la juge … ou parce que je l'entraine dans ma guerre intérieure et je n’ai pas le droit de le faire …

Enfin je me suis défoulée sur ce papier … 
Je me sens plus légère et… c’est tant mieux 

Mais bon, mon pire cauchemar n'est pas d'être considérée comme une pute dans ma société mais de ressembler à cette garce du cinéma "mademoiselle Domaine"... Qui au cours de route a perdu toute humanité et tout discernement 
inchallah mèncounèch kifeha wa kahaw

Publié dans : Des Trucs de Femme ... Tabous de Société - Communauté : Etre pour les autres. - Voir les 21 commentaires
Ecrire un commentaire
Retour à l'accueil

overblog

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Présentation

Profil

  • Lili
  • Dans le Monde Magique de Lili
  • Femme
  • 13/02/1903
  • Mode Famille Association Amour Femme
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...

Rechercher

Recommander

Images Aléatoires

Archives

Divers

 

 

 

 

 

 

 

 

Du chinois

  • Flux RSS des articles
 
 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés