Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juillet 2008 3 30 /07 /juillet /2008 15:16

Je suis malheureuse !

 

Depuis le début de cet été tout va de travers… J’ai l’impression que rien n’est à sa place ou peut être que je ne suis pas à ma place !


Je ne me sens plus bien ni dans mon boulot ni dans mon histoire de cœur ni encore dans mes histoires d’amitiés…

 

Des fois, j’ai une envie folle de tout plaquer…

Soyez rassuré… Je me retiens !

 

La solution pour mon boulot m’est tombée comme un cadeau du ciel sous forme d’une décision pour me muter loin des gens avec lesquels  je me suis arrangée depuis des années à feindre de les apprécier pour pouvoir continuer à les côtoyer et pour faire en mieux mon travail mais dans le fond, je déteste leurs contacts hypocrites, vils et sournois.

 

Je suis triste !

Quant à mon histoire de cœur, j’ai l’impression qu’elle est entrain de se désintégrer dans l’air et pour une fois ce n’est pas ma faute…

 

Je suis déçue !
Ce week-end j’ai revu un ami de longue date qui vient de rentrer en Tunisie pour les vacances et il m’a dit lors d’une des dernières discussions que : « Si depuis quatorze ans, on est encore AMI, c’est bien grâce à lui… Parce qu’il tient à moi… Parce qu’avec mon foutu caractère, je suis incapable de garder quelqu’un dans ma vie »

 

Pffffff…

Trop d’honneur et trop de générosité de la part d’un ami … Et je me demande qu’est ce qui m’a retenu pour ne pas avoir su m’en débarrasser plus tôt !? Comme si 3amel a3laya mziya !

Qu’est ce qu’un ami pour moi ? Ou… Comment doit être une personne pour rester mon ami ?

 

Voici l’histoire qui m’a chargé contre lui…

 

Il  y a un an j’ai été entrain de déjeuner avec COPINE dans un restaurant quand mon portable s’est mis à sonner et un de mes amis m’informe qu’il est dans les parages et qu’il a envi de passer me dire bonjour …

Je lui indique où je suis … Je l’invite à me rejoindre… Il débarque et flashe dès le premier regard sur COPINE…

 

Dans le fond j’ai été très ennuyée…

Vous allez tout de suite penser que j’éprouve un quelconque sentiment envers le mec…
Pas le moindre du monde… Il ne me plaît ni physiquement ni au niveau de son caractère !  Et c’est bien pour cette raison que c’est un ami…

 

Aussi, vous allez me soupçonner d’être une  hyper jalouse et possessive… 
Il y a du vrai sauf que je ne suis pas du tout jalouse de qui que ce soit mais par contre je suis possessive au vrai sens du mot… Et …
Je ne le suis qu’avec les gens que j’aime et…  J’aime COPINE comme si c’était ma fille ou ma petite sœur donc j’ai tendance à sortir mes griffes quand un gros diable ou un petit con voudrait s’en approcher de trop prés …

 

Dans le restaurant,

Il s’est assis à côté de moi … Devant elle...
Et… Il a commencé à baver comme un débile…
« Présente moi ta copine » m’a-t-il dit ;

Je m’exécute très ennuyée et déçue de voir combien il est dégoulinant…
Il reste en notre compagnie un petit quart d’heure qui m’ont paru une éternité et puis il s’en va…

 

Dix minutes plus tard, il me téléphone alors que j’ai été encore avec COPINE pour me dire que la fille lui a plu grave et qu’il voudrait savoir si c’était réciproque…

J’ignore sa demande et je me tue…

 

Le soir, il me retéléphone pour me demander son numéro mais je le lui refuse …
Pour la bonne raison  que je connais trop bien le personnage et je suis persuadée que ce n’est pas un homme pour elle…

 

Le lendemain, il me retéléphone pour m’inviter à déjeuner et COPINE a occupé le centre de notre discussion…


Il voulait savoir tout d’elle… Je voulais connaitre ses intentions…

Il me confie qu’il est fatigué de la vie folle qu’il était entrain de vivre… Je le crois : je connais le sentiment …

Il m’assure que c’est sérieux et qu’il a une vraie envie de commencer une page nouvelle… Je le comprends…


Il reste en Tunisie qu’une petite semaine et il voulait en profiter pour la connaitre un peu plus…

 

En rentrant chez moi, j’ai commencé à revoir ma possessivité par rapport à COPINE et je me suis dit que peut être je suis entrain de lui bousiller la chance de connaitre quelqu’un … Peut être c’est le début d’une histoire…

Pourquoi je lui refuserais  le bonheur si les intentions du bonhomme sont bonnes ?

 

Mes cogitations du soir…

 

Tout d’abord,

Je connais les parents de COPINE … Vous me dites « Et alors ?! »

Et bien pour moi, c’est une responsabilité assez lourde… Ils savent qu’elle est tout le temps avec moi … Ils savent aussi que j’exerce sur elle une sacrée influence et le fait que je ne sois pas encore mariée à mon âge si avancé c’est que malgré tout,  mon influence ne peut être que négative …
Je l’ai lu dans le regard de sa mère … Cela ne veut pas dire qu’elle ne m’aime pas au contraire mais… Je sais me mettre à la place d’une maman et je la comprends aussi  

Donc il est hors de question qu’il lui arrive le moindre pépin ou ennui de quelqu’un qui vient de ma part… je ne le permettrai jamais…

 

Ensuite,

J’ai une parfaite connaissance des gens qui m’entourent et j’ai un instinct très sensible et très développé…

Si j’émets un refus ou un doute ou une quelconque réticence sur une personne c’est que j’ai de bonnes raisons que parfois je suis incapable d’expliquer sur le coup et que j’ai besoin de temps... Mais je ne me trompe que rarement…

 

Et enfin,

Je ne veux pas qu’elle commette mes erreurs même les plus insignifiantes… Je voudrais qu’elle soit heureuse c’est l’unique chose qui m’importe

 

Décision

Ce soir là, malgré mes doutes, je me suis dit qu’elle a besoin de vivre ses propres expériences et qu’elle doit apprendre à agir d’elle-même…


Le lendemain, à la première heure j’ai parlé à COPINE de lui et je lui ai demandé l’autorisation si je peux  lui donner son numéro de téléphone…
Elle hésite puis me dit qu’elle le trouve un peu âgé par rapport à elle mais il porte bien l’homme en lui DONC elle est d’accord pour lui donner une chance pour se connaitre et parler  

Je l’ai encouragé car ce n’est pas bien de se fier aux préjugées comme par exemple l’âge et qu’au contraire il faut s’ouvrir à la différence…  

 

Je téléphone à mon ami… Je lui donne le numéro de COPINE…

Il me demande ce qu’elle a dit à son propos… Je lui ai dit la vérité qu’elle a un peu peur des neuf années qui les séparent mais tout de suite j’ai rétorqué que c’est à lui de faire en sorte qu’elle se sente en sécurité … Que ce décalage d’années ne soit qu’un détail et que ça lui revient de le rendre positivement à son avantage…

Il me rassure de faire en sorte que ça réussisse et qu’il allait lui téléphoner bientôt.

 

Et je me suis éclipsée en les laissant se débrouiller tous seuls…

 

Il est reparti… Il ne l’a jamais appelé !!!!

Elle ne m’a rien dit mais je sais que quelque part ça l’a blessé… C’était comme une balle qui n’a pas percuté l’objectif mais juste l’a légèrement ricoché…

Un geste gratuit... (Mta3 tlehmig)

Je suis en colère !

 

Le temps passe… Je sais faire la part des choses

J’ai revu mon ami le dragueur… On a beaucoup parlé au téléphone mais on n’a jamais abordé le sujet de COPINE… Jusqu’au week-end dernier

 

Déception
Jeudi soir, j’ai été très ennuyée et en larme car je venais de savoir que mon petit ami allait partir en week-end tout seul sans se soucier dans quel état allaient me plonger son départ et son égoïsme… En plus, il me prenait pour une conne en me proposant de partir avec lui alors qu’il savait impertinemment que j’allais refuser car j’ai du boulot et que samedi exceptionnellement ce mois ci je travaille …


La sonnerie de mon portable retentit de nouveau… J’ai cru d’abord que c’était mon petit ami qui voulait arranger ce qu’il venait de bousiller… Mais nooooon, pauv’fille, tu rêves !

 

En voyant le numéro qui s’affichait sur mon portable j’ai compris que mon ami le dragueur est rentré à Tunis… J’ai hésité de répondre je n’étais pas du tout de bonne humeur mais… En réfléchissant je me suis dit voyons ce qu’il a à me dire…

 

Et voilà…

Apparemment il a loué une villa pieds dans l’eau à « Deux Oueds HAMMAMET» avec ses deux frères et il m’appelle pour m’inviter à passer vendredi samedi dimanche et quand je lui ai dit que je travaillais le samedi, il m’a assuré qu’il allait me conduire à Tunis très tôt le matin et m’attendre pour rentrer  … L’idée m'a plu...


Ce qui est bien aussi c’est que ma sœur y réside à deux pas  dans les Mimosas… Je peux très bien m’y rendre chez l’un comme chez l’autre… Sans m’étouffer de l’un ou  de l’autre…

Mais bon,
Je ne lui ai pas répondu tout de suite et je lui ai dit d’attendre ma confirmation vendredi matin… J’avais besoin de réfléchir et de m’organiser…

 

En me réveillant le matin, j’ai appelé COPINE pour savoir si elle voudrait aller à HAMMAMET… Elle m’a dit que oui…

Et... 

Sur la route, on s’est mis d’accord pour que j’aille passer la journée au Deux Oueds et elle, elle allait partir chez sa tante à Hammamet Sud et qu’on se verra le soir

 

Au téléphone, j’ai eu mon ami le dragueur qui m’a demandé avec qui j’allais venir et… Je lui ai dit que c’était avec COPINE…

Il  l’a oublié ! … J’ai du lui rafraichir la mémoire … Alors il a eut comme un « Euuuh » Comme s’il était déçu…


Ça m’a énervé un peu qu’il a oublié alors qu’il m’a fait tout un numéro quand il l’a rencontré pour la première fois mais j’ai laissé passer…

 

Au moment de me déposer chez mon ami le dragueur … L’incroyable s’est reproduit !

Et bien figurez vous la même scène d’il y a un an m’a été dupliqué… Il bavait comme un chien devant un morceau de viande à la vue de COPINE.

 

Je suis agacée !

 

Il voulait qu’elle reste mais elle s’est excusée comme une vraie princesse… ça m’a un peu amusé dans le fond de voir son air battu face à son refus

Je ne vous raconte pas ma journée il me les a gonflé (les poumons) en voulant que je téléphone à COPINE pour qu’elle vienne mais… Je l’ai ignoré tout en lui expliquant son geste de l’année dernière et que cette fois il a affaire à moi et c’est NON... « COPINE ! C’est NON »

Il ne m’a pas cru !

Après toutes ses années en fin de compte il ne me connait pas !!

 

Ce qui a sauvé ma journée c’est l’épouse du frère ainé qui est une sacrée femme, très gentille et qui m’a bien reçu…  

Il y avait une atmosphère familiale comme je les aime… J’ai été à l’aise, bien et j’ai complètement oublié mon petit ami : Mon unique objectif du week-end.

 

Je suis bien !

On est sorti… On s’est promené au bord de la mer et on est allé chez ma sœur… J’ai pris quelques verres pour me désaltérer… (Chez mon ami, on ne boit pas) Les hommes ont pu parler à propos de quelques affaires… Puis on nous a téléphoné pour nous demander de rentrer ils ont commencé les préparatifs du barbecue…

 

En fin de l’après midi, tout les deux, on s’est allongé au bord de la mer … Il y avait ce moment de sincérité qui planait tout autour de nous…
Il ne se méfiait pas de moi… Il s’adossait sur les quatorze années de notre amitié et j’ai profité de lui poser une question : « Si je serai venue avec quelqu’un d’autre… Une autre fille comme wiwi par exemple, est ce que tu aurais eu le même comportement ? »

Sa réponse était plus qu’honnête et sincère « OUI » Monsieur s'ennuyait !!!!!


Ma soirée 

COPINE nous a rejoint vers 20H30 et on a passé une bonne soirée rigolote pleine d’histoires d’il y a 15 ans…

Il voulait qu’on passe la nuit chez eux mais on a insisté pour rentrer en leur disant que peut être demain on retournera à Hammamet…

Il me suppliait de rester et de la faire rester mais il était hors de question de le suivre dans ses délires égoïstes et cons

   

Le retour

Il était presque 03H00 du matin, on était de très bonne humeur… parce qu’on vient de lui rendre le reste de sa monnaie mais je voulais en être sure

Sur le chemin du retour, j’ai profité pour poser une première et une dernière question à COPINE : « Est-ce qu’il t’intéresse ? » Et la réponse m’est parvenue claire et nette « Non je ne suis pas intéressée » et …

De sa réponse j’ai décidé de notre programme du Samedi mais aussi de paralyser mon amitié avec cet homme car pour moi il est inconcevable de jouer avec les sentiments des gens … Pour cet homme « El hadher i zazzi » C’est comme le cas de beaucoup d’hommes  que je connais…

Je suis dégoûtée !

 

Samedi matin mon ami a téléphoné à COPINE pas à moi !  En insistant pour venir …
Quand à elle, ne sachant comment se dérober elle lui a dit qu’elle m’en parlerait et qu’on le tiendra au courant...
Mais… Voyant que je n’avais pas l’intention de l’appeler… Elle s’est sentie coincée parce qu’elle lui a donné sa parole…


Mon portable s’est mis à sonner … Je l’ai ignoré une première fois … Une deuxième fois… Au troisième coup de fil je réponds et je retrouve un mec au bout de ses nerfs et quand je lui ai annoncé avec froideur que j'ai changé mes programmes et que j'ai décidé d'aller chez la tante de COPINE parce qu’on était invité pour déjeuner …
Il a faillit me sortir du portable mais… Je m’en fous, il a ce qu’il mérite, Non ?

 

Complicité en féminin

On est passé chez ma sœur pour emmener ma nièce à la piscine, et on s’est mis d’accord pour prendre avec nous notre ami le dragueur juste par un  geste de clémence…

 

En débarquant chez lui, il était surprit… J’ai lu une lueur d’espoir dans son regard… Il a voulu qu’on reste chez lui mais j’ai été d’une humeur massacrante et il ne fallait pas trop me contredire…

 

A la piscine,
COPINE est partie dire bonjour au directeur qui est un ami à son père, et mon dragueur d’ami voulait savoir ce qu’elle pensait de lui et j’ai été directe comme un crash :

 « Elle n’est pas intéressée… Je t’ai bien dit NON mais tu ne m’écoutes jamais donc arrête de faire le con et comporte toi en personne civilisée… J’ai l’impression  que t’as une bite à la place à la tête »…


Je suis partie apprendre à nager à ma petite nièce…

 

Et je l’ai laissé en sa compagnie pratiquement toute l’après midi … Je le regardais de loin se morfondre… Quand à elle, elle était sûre d’elle, conscience de son charme sur lui et à l’aise dans ses gestes et dans ses paroles car elle savait que je l’ai bloqué…  Il ne pouvait plus faire le moindre pas en avant…
Donc elle pouvait s’adonner à sa petite vengeance qui s’écrit dans ce sens « Regarde ce que tu ne peux pas avoir parce que tu l’as perdu »

 

Dans la vie, c’est comme ça…  C’est des occasions il faut en profiter et savoir décider de ce qu’on attend de l’autre… car si on vient de le blesser ou de ne pas le respecter… on rate notre deuxième chance…


Je pense que ... La deuxième chance existe belle et bien mais pour que ça arrive il faut laisser une bonne impression et un comportement à la hauteur de ce que cette personne est ou ce qu’on aurait pensé qu’elle soit.

  

Il est presque 19H00, on a décidé de le conduire en premier chez lui pour s’en débarrasser... Il me fatigue ! Et j’ai ramené ma nièce à la maison et dans la résidence je suis tombée sur des amis ou plus exactement sur mes voisins de vacance et…

Ils nous ont invités pour des verres au bord de la piscine et … J’ai passé une superbe soirée dans le rire et dans la bonne humeur...  

 

Mon Week-end est sauvé

Mon week-end était assez enrichissant dans ma connaissance de moi-même et des gens de mon entourage…

Mais… Malgré tout ce beau monde et toutes ces histoires je ne me suis jamais sentie aussi seule et aussi triste que ces quelques jours ;

Solitude !

Un sentiment que je déteste surtout quand je suis sensée avoir quelqu’un dans ma vie !

En plus, ce qui m'attriste le plus c'est que je ne comprends pas ce qui se passe dans ma relation... C'est ce qui me tue

Conclusion
Mon Week-end contenait beaucoup de tristesse et de déception dans du fou rire...

Partager cet article
Repost0

commentaires

K
sallllllllllluuuuuuuuut je suis entrain de découvrir ton blog.merci
Répondre
L
<br /> Mes de rien Looool<br /> Tout le plaisir est pour moi<br /> <br /> <br />
W
<br /> J'ai découvert votre depuis trois semaines un mois et j'ai lu tout vos posts. J'avoue que j'ai appris pleins de leçons de votre expérience et j'ai même pleuré de compassion après la lecture du post ou tu parles de ton ex qui t’a frappé.<br /> Enfin a3ndek 9lem yasser semh et marhbé bik fel Cap Bon ya ahla Lili (je vous considère comme ma grande sœur du net).<br />  <br />
Répondre
M
Je n'ai rien à dire si ce n'est que c'est ta vie et que c'est toi qui l'a forgée, tes choix, tes attitudes même envers cet ami que tu traites de tout les noms, tout en étant amis m'exaspère comment peut tu être aussi froide, finalement ce qui a été le plus important dans l'histoire c'est toi même, sauver ton weekend, trouver le bonheur !!! alors que finalement tu ne vis pas ta vie mais celle des autres ....
Répondre
A
 Pour l'amour d'une rose le jardinier est le serviteur de mille épines...Prends les choses du coté simple , et tu verras!!!
Répondre
L
<br /> <br /> Si seulement c'est facile... Mais toutes ces histoires qui m'entourent qui me concernent ou qui ne me concernent pas... Elles arrivent malgré tout à<br /> m'ateindre même si je fais en sorte de les ignorer...<br /> Et puis, je pense que c'est normal que je réagisse  <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> <br />

Présentation

  • : Dans le Monde Magique de Lili
  • : Regard sur la Vie ... sur ma Société au fil du Temps...
  • Contact

Profil

  • Lili
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... 
 J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... 
 J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...

Divers

 

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Archives