Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 15:58


Elle décide d’aller acheter un ordinateur portable, elle en a assez que l'ancien prenne beaucoup de place dans sa chambre …

Elle en a marre aussi de la distance entre son lit et son bureau … Elle a envi de confort et de tendresse ...

La séparation est dure mais elle est intraitable en ce qui concerne son confort et puis un jeune et de la fougue est encore mieux qu'un vieux et du Viagra ...

Elle décide alors de prendre un autre plus jeune, plus moderne, plus léger mais avec la même puissance sinon mille fois mieux...  


Plusieurs gammes s’offrent devant son regard … Elle flashe sur un blanc, quinze pouces…
Elle l’ouvre … Elle le caresse d’un geste de plume et … Il s’ouvre à elle ! Il l'a choisi ... !!!!

C’est le coup de foudre …
Elle décide de ne plus le quitter…

 
Le soir, dans sa chambre … Elle se glisse dans son lit … Elle l’invite au prés d’elle …
Elle ne veut plus attendre ... Et par de tendres caresses elle l’allume …


Elle ouvre son Msn et …
Wizz son cœur qui s'illumine en se connectant à elle ...
Elle a hâte de se tr(o)emper en lui…

Et ... Elle lui dit :


 



Je me plonge dans ton écran…

Tu m’attires…

J’ai le cœur qui bat très fort sur les rythmes de Player…

Tu me fais signe de m’approcher derrière de mon plein écran… Ta cam m’attire…

 

Je m’avance doucement… Et d’un geste de la main,  je t’effleure l’image.

J’hésite un peu… Et puis,  je te regarde droit dans la petite lumière bleue…

 

Ton visage s’illumine d’un sourire qui m’invite à m’avancer vers toi…

Je m’approche timidement le visage et puis je regarde…
Mon cœur-seur,  qui bat de plus en plus et qui m’interpelle vers  toi...

 

Je me mets devant l’écran-toi… J’arrive à peine au niveau de tes épaules et…

Je n’ai qu’une envie…  C’est de me blottir contre ton écran…

 

J’hésite encore…. 

Mais d’un geste ferme, tu m’as aspiré… Tu m’as tiré vers toi et…  Tu m’as embrassé avec fougue… en collant tes lèvres à ma cam


J’ai senti de la chaleur, mon ordinateur brule de tout son être, J’ai senti de  la sécurité - la distance est notre préservatif- et… C’était bon.

 

Tu enfouis ton visage en ma direction cherchant à sentir de la douceur … Cherchant à gouter mon odeur …

De ma langue, je goute le lobe de ton premier oreille… De mes lèvres,  j’embrasse celui de la deuxième et … Je te souffle de ma respiration, mon envie pour toi.


Je te sens frémir… Ta cam tremble !

 

Par de petits baisers doux soufflés…  Je dessine sur le blanc de MSN de petits cœurs tout au long… Imaginant  ton cou…

Mes mains se faufilent sous ton pull … je te caresse avec douceur et avec amour…

Je m’imagine nue contre toi … Je m’imagine absorbée par amour en toi…

 

Tu lèves la tête vers moi et…  Tu rapproches ton PC portable encore plus…


J’imagine…


Tes mains s’enfoncent dans mes cheveux et descendent avec insistance tout au long de mon dos…

 

Je sens ton désir monter en moi…

Tu sens mon désir monter en toi…

 

Ma respiration devint haletante… Mes lèvres s’assèchent du feu que tu allumes en moi

Et avec envie ma bouche se rapproche de la tienne… 


On sent le chatouillement de nos lèvres qui se rencontrent sur la froideur de l’écran… elles  se touchent doucement… Ca se mouillent délicieusement… et ça se s’offrent généreusement…

 

Comme c’est bon d’imaginer de boire de ton eau… J’ai tellement soif d’amour, de tendresse, d’attentions mais là, maintenant j’ai soif de tes baisers virtuels…

 

Je t’embrasse avec gourmandise aérienne… Ta langue enveloppe la mienne en arienne… c’est dur, de faire des acrobaties avec sa propre langue !!!

 

Je me  saisis ma nuque d’une main et d’une autre je commence à déboutonner mon chemisier...


Le rouge de ma lingerie capture ton attention… La blancheur de ma peau t’emprisonne les sens…

 

Mon chemisier tombe par terre… Tu enfouis le nez dans ton écran…
Tu crois humer mon odeur… Je dégrafe mon soutien et le spectacle de mes seins s’offre généreusement à toi…

  
Est-ce que tu les aimes ?

 

La réponse ne s’attarde pas et je sens l’ardeur de ta bouche sur mon écran…
La chaleur de ta salive sur mes tétons à fait d’énormes buées sur l’écran…

De ta langue,  tu les lèches… l’une puis l’autre et de suite … Par tes lèvres tu les embrasses tendrement puis tu les mords doucement …

Oh mon chéri, fais gaffe de ne pas casser tes dents…


Je m’évanouie presque de bonheur … J’ai les jambes qui tremblent …

 

Des étoiles se multiplient dans le ciel noir de mon regard sous l’effet de la présence de ton corps contre mon écran …


Des étoiles !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Ah désolée, c’est l’écran de veille … je retouche le clavier…

Que t’es beau… Que t’es bon … Je désire tant être à toi…

 

J’imagine QUE…

Tu me prends dans tes bras … Je soulève mon portable… On se dépose tout deux sur le lit

Je ferme les yeux pour sentir en mieux ta présence au dessus de moi …


Emmmmmmmmmmmmm…

Mais, non !

Et je tente de me lever… Mais tu ne me laisses pas !

 

Tu veux tout contrôler de moi … Mon petit maudit sucre de virtuel !


Tu veux contrôler mon regard… Tu voudrais que je ne regarde que toi


Tu veux contrôler les battements de mon cœur … Tu voudrais qu’il ne bat que pour toi


Tu veux contrôler mes sensations de plaisir… Tu voudrais que mon corps ne soit sensible que par ton débit


Tu veux contrôler mes envies, mes désirs et mes besoins… Tu voudrais que je sois à toi… Esclave de tes ondes !

 


Et bien, je me rebelle…

Je ne te laisserai pas

 

Je te repousse…

Tu es surpris… Pourtant t’es programmé pour me comprendre !

Je me dégage…

Tu ne comprends plus rien … car c’est automatique chez toi : je t’appartiens

Je saisis le moment et je prends le dessus…C’est toi qui m’appartient…

 

Tu me laisses faire…

Et je laisse mon imagination prendre le dessus…

 

Je te chevauche…

Je plonge mon plaisir dans toute mon attention envers toi …

Je te caresse avec les lèvres tout en enlevant  ton pull que je jette par derrière…

Puis non… J’ai trop envi de toi…

Je t’embrasse avec fougue… Je suce ta langue… Je prends tes lèvres

Je mange ton menton … je parcoure de ma langue le long de ton cou… Le large de ta poitrine … Je lèche tes deux tétons avec délice 

Tu sens bon… A vrai dire tu sens la Cajoline de mes draps !!

 

Je descends doucement…

De ma langue …  Je suis les caresses de mes mains…

Elle chatouille mon chemin…

 

J’imagine QUE…

Je déboutonne ton djinn… Je te le retire doucement puis je reviens et je t’enlève le caleçon…


Tu te laisse faire…  


Mais … « le » souris, Non  lui ! Ne se laisse pas faire …
Debout comme un noble sur son tapis… Fier comme un roi… Doux au toucher comme de la soie… Fort comme du roc…

 

Elle est bien riche mon imagination …

 

Je le touche à peine de mon doigt… Sacrée pour mon bonheur … J’en ai de l’eau à la bouche…


Chaque parcelle de ton écran me réclame…  Je m’exécute pour ton plaisir complètement  sous le charme…

Je  touche à peine de ma main… L’envie me crispe le cœur …

Je le prends sur mon écran… Il plonge dans ma salive

J’embrasse la surface en verre… Je fais le tour tendrement avec ma langue… Puis je descends de haut en bas puis je remonte de bas en haut

 

Emmm comme c’est bon ! Comme c’est bon le gout d’une machine !!!

Je m’oublis dans le temps… Je ne pense plus à rien… Je suis comme conditionnée !!!!


De tout mon être je fonds

Avec mon imagination je remonte puis je redescends … Puis je redescends encore


Je te regarde de temps à autre …

Tu fais semblant de gémir  de bonheur … Tu rougisses de plaisir… Je redescends encore pour découvrir d’autres saveurs et d’autres bijoux…

Mais tu n’en peux plus d’attendre… Tu me mon PC !

 

Tu me rattrapes avec passion par l’écran … (Eh mais fais attention c’est encore sous crédit)…
Tu m’embrasses avec fougue… Tu me prends dans tes bras …

Entre nous des étincelles éclatent  d’une passion en feu … J’ai peur qu’on fasse un court circuit !

Tu me caresses les seins … Le ventre… J’en tremble …

Tu m’effleures le bas ventre…

Tu touches mon disque dur et tu caresses son cœur … Il s’ouvre à toi … Mon cœur est pour toi

Je gémis de délice et de plaisir…

Je bouillonne comme un volcan… 

 

Tu me prends avec folie…

Comme un Virus! Tu pénètres dans mon antre et tu deviens l’unique roi

Je hurle de plaisir … chacun dans sa solitude, comme des dingues

 

Quelle bonté que 21ème siècle nous offre… Quel  délice de me sentir femme en PC

Le visage rouge du bonheur …
Au bord de l’orgasme tu continues à rentrer en moi … à explorer mes profondeurs selon ta propre loi… (j’ai quand même peur du piratage)

Et puis, mon regard s’embrouille… mes muscles se relâchent… mon cœur tambourine… mes oreilles sifflotent de bonheur …


Du plaisir … Que du plaisir… Beaucoup de plaisir …

 

Je m’embrasse … et tu reviens à la charge

La cadence devient de plus en plus pressente… De plus en plus folle… De plus en plus passionnante…  Nous ne sommes plus deux PC … Nous sommes devenus un seul…


Du plus profond de toi-même surgit un cri de plaisir ou de bonheur ou de délivrance … Je ne saurai le décrire …

C’était fabuleux ! Parce qu’en ce moment là j’ai vécu le même cri du fond du cœur …

Une eau pure a jaillit qui parti directement dans la corbeille…

Feux d’artifice dans le ciel de notre monde à tout les deux…
Quelle bonté de fichier !!!

 

Abandonnés l’un devant l’autre…

Nos corps huilés par tant de plaisir, nos cœurs s’écoutaient virtuellement leurs battements et…
Je m’éloigne un peu pour m’écrouler à côté de toi mais... 
J’imagine encore :
Tu m’attires vers toi… Tu m’embrasses sur le front comme tu le fais toujours… tu caresses mes cheveux je me sens si bien je me sens en paix… Car Toi, mon chéri, mon petit PC t’es tous prés.

 

Et puis tu m’attires hors du lit pour m'inviter à prendre une douche ensemble …

 

A la salle de bain, on décide de remplir la baignoire et de nous allonger l’un en face l’autre… Heureusement que j’ai la Wifi …
On avait besoin de nous regarder et de profiter de chaque moment ensemble à nous découvrir


Tu te sens apaisé… Tu te sens bien … Tu te sens heureux.

Tu fermes les yeux…  Tu apprécies le calme qui nous entoure et tu te laisses flotter entre rêve et réalité…

Je reste silencieuse  … je n’ose bouger de peur de te déranger …

Mais je suis incapable de rester tranquille…

Dib il far… Dib il far… Dib il far

Ou est la souris ?!!!

Mes doigts commencent doucement à parcourir le clavier… Je soulève ton pied … Je te rapproche à ma bouche … je t’embrasse de par tout … je chatouille ta plante avec ma langue … Puis je commence à lécher … à sucer un à un tes bords…   

….


Mes ami (es), 
C'est de l'imaginaire ... 
Mais honnêtement,  

J’ai la nette impression que demain nous ferions l'amour, nous nous aimerons, nous nous marirons non seulement avec des robots, mais plus certainement avec des avatars !



Le sexe au virtuel !!!   Est ce une connerie ? ...

Ou est ce une sorte de fuite du réel ?... Ou est ce un pur fantasme ?

Ou encore de la pornographie qui ne coûte rien ???!!!!!!!!!! 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

S
En lisant ton article, j'ai envie d'être ton PC portable, tu me fais charmer.
Répondre
J
<br /> Hola:<br /> Acabo de ver tu blog.<br /> Espero que visites mis blogs, son fotos de mi pueblo, de España y de Italia y Francia:<br />  <br /> http://blog.iespana.es/jfmmzorita<br />  <br /> http://blog.iespana.es/jfmm1<br />  <br /> http://blog.iespana.es/jfmarcelo<br />  <br /> donde encontrarás los enlaces de todos los blogs.<br /> UN SALUDO DESDE ESPAÑA.<br />
Répondre
F
Bravo, ton article est vraiment génial à tout point de vue.Quan tà répondre à la question posée...Les choses ne sont elles pas ce que l'on en fait...le sexe au virtuel ça peut être une connerie, de la pornographie, une fuite ud réel, un pur fantasme ou aussi magique que le monde de Lili lui même....
Répondre
B
C'est puissant ma torride amie !!! Admiration pour ce  recul que tu as, cette vision, et ce don où tu excelles, dans l'écriture, aucun n'en ressortira insensible,...BtB
Répondre
O
RESPECT !
Répondre

Présentation

  • : Dans le Monde Magique de Lili
  • : Regard sur la Vie ... sur ma Société au fil du Temps...
  • Contact

Profil

  • Lili
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... 
 J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... 
 J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...

Divers

 

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Archives