Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 février 2007 2 13 /02 /février /2007 12:44

Début de l'approche

Fin HIVER et Début PRINTEMPS

L’histoire se passe dans un monde comme le notre … entre un homme d’âge mur et une fille d’une vingtaine d’années…

Le début de l’Histoire, s’est imprégné d’une attirance entre elle et lui…
Une terrible attirance telle une chanson en dialecte incompréhensible… Ce n’était même pas un air Chinois… Ou Hongrois… C’était une sorte de musique… des notes d’un autre temps et d’un autre monde… Elle ne cherchait pas vraiment à comprendre… elle dégustait ses regards… il s’offrait les joies de sa présence chaque jour au même endroit et au même moment…

Elle sait, il sait… c’était suffisant… et puis en fataliste… tout les deux, se disaient si ça doit arriver, ça arrivera…

Les années passaient… les saisons se succédaient et … il pense que ni elle ni lui était prêt de faire un pas l’un vers l’autre jusqu’à ce jour ou l’étincelle s’est déclenchée…
Comme à son habitude elle allait passer devant son restaurant… Souriant, il lui a dit bonjour… et ne se sont plus tut… Ils ont pris leurs temps pour se découvrir… parler de tout et de rien…

DEBUT D’UNE CONNAISSANCE

Elle, c’est une Syrienne de vingt cinq ans, chrétienne est arrivée à Tunis en 1998, ouverte à la vie pleine d’espoir et de joie de vivre… a décidé un jour de faire le voyage à la découverte de son monde de femme...

lui, homme de quarante neuf ans, vient de rentrer du pèlerinage … enfoncé dans les fins fonds d’une histoire d’amour aussi compliquée qu’un labyrinthe… Déchiré entre la passion de deux femmes « sa mère » et sa maîtresse.
Encore perdu entre la raison (« le ce qu?il faut faire » l’étiquette Made Family (pratiquante) trop présente) et entre, les lois du cœur… ses envies et la stabilité que miraculeusement, il a pu sentir auprès de la seule femme qui jusqu’à maintenant a compté pour lui…

Il se savait trop meurtri par les atrocités d’une séparation… trop fragile… et déprimé… au seuil de ses cinquante ans
Rien et personne ne pourrait le sauver… bander ses blessures que la Religion… peut être réussirait il à changer son image de l’éternel coureur de jupons qui le collait trop à la peau…Et à avoir de la paix

Pourquoi avoir parler à cette fille ?
Pourquoi lui avoir raconter ma vie ?
Pourquoi je reste à l’écouter me faire la morale ?
Pourquoi ?

J’adorais son visage… tout m’attire vers elle… son regard m’ensorcelait … je regardais sa bouche et j’avais envi de la manger… le désir de la posséder m’enveloppait et puis… les mots… ses mots me ramenaient petit à petit à la réalité

Elle disait :
« la Religion pourrait très bien être un bon échappatoire mais pas vraiment une complète solution… Ce que tu es entrain de vivre n’est pas Adéquat voir Utopique à ta propre situation personnelle :
Par rapport à la décision que tu as cru prendre pour stopper ta relation avec ton Ex… car on ne vit pas huit ans avec une femme pour se réveiller un matin et dire que tu n'es pas fait pour elle et que ta mère ne voudra jamais d’une divorcée dans la famille
Par rapport à la promesse que tu t’es fait à toi même pour en finir avec le non conformisme de ta réalité familiale… Ils te demandent d’arrêter de sautiller d’une fille à une autre … pour te caser
Et enfin, par rapport à ton corps et ses besoins (Tu n’es pas DIEU)
Tu m’as dit que tu es extrémiste et que pendant toute ta vie, tu t’es trimballé entre le blanc et le noir, le jour et la nuit et enfin entre le mal et le bien
C ‘est facile d’être extrémiste… à mon avis le plus difficile c’est : le juste milieu…
Mais dis moi, comment ça se fait qu?avec ton histoire avec ton Ex tu t?échappes à tes règles et tu refuses d’être extrémiste ??!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Ou tu te maries avec elle ou tu l’oublis pour de bon... Non ??

Ton regard sur moi est purement d’ordre sexuel qui s’est accentué par le manque, la frustration et le vide laissé par une histoire d’amour trop compliquée
Ni moi ni la religion : peut résoudre ton problème … tu as besoin d’équilibre pour avoir de la volonté »

Elle a terminé de tout me balancer à la figure … je suis resté planté devant elle … à la dévisager … sans réussir à lui dire quoi que ce soit

Elle est arrivée de la Syrie , pour vivre à Tunis depuis voilà dix ans à cause du travail de ses parents… avec le vide de sa jeunesse elle avait juste besoin d?un homme qui s?occuperait d’elle …
Elle vivait le désir … elle cherchait à découvrir l’amour … et depuis quelques années elle n’avait d’yeux que pour cette homme... elle se retournait une autre fois vers lui et lui dit :

« Le fait que je te laisse le privilège de m’écouter c’est parce que le poids de mes idées devient de plus en plus lourd et j’ai besoin de le décharger sur toi et puis tu es la cause pour tout ce remue-ménage

Depuis quelques temps, du plus profond de ma solitude je n’arrête pas de penser à toi … pour en arriver à un degré culminant de ce que tu représentes dans ma vie

Je crois que je suis amoureuse de ton expérience… des tes années… Ce qui m’intéresse dans cet Amour c’est qu’il me dépasse … c’est qu’il m’enveloppe

Pour moi, aimer c’était être prête à aller au combat … c’était une histoire de corps… C’était une histoire de sensations …Aujourd’hui, je ne comprend pas comment pourrais je parler autant d’amour alors que l’amour c’est muet … Je crois encore plus que c’est une histoire d’actes…

Seulement, hier, dans ses bras tout était différent…

COMMUNICATION
A t elle réussi à amadouer ce cœur rebelle ?
Ou peut être a t elle trouvé le moyen de communication qui le rassure ?

Entre le rêve de la vie réussie à deux et l’ambition de s’affirmer comme un individus égoïstement libre et indépendant, il se balance… elle se balance…
« si elle lui dit tout, elle n’est plus rien mais si elle ne lui dit rien, ensemble ils n’existeront plus »
La conversation pour un couple oscille entre ces deux extrêmes… elle aurait aimé qu’il lui laisse partager ses joies, ses doutes, ses problèmes… et ses petits bonheurs …
elle sait qu’il la regarde à travers ses mots et … ces mots lui révèlent à lui-même
il va dans l’action et la possession de son territoire et elle dans l’expression et la réflexion pour la construction de leur histoire.


CONFIANCE
Elle a mis plus d’une demi heure à tourner en bourrique pour traduire de l’Arabe au Français le mot « Intégrisme » car dans son répertoire elle ne connait que le mot « Terrorisme »
Elle est consciente de l’impacte des Médias sur leurs vies mais sincèrement ces deux mots ont le même sens pour elle
Alors quant il lui lance en pleins figure « Je pense devenir INTEGRISTE » même qu’elle reste persuadée qu’il l’a fait exprès pour la provoquer ? il as réussi malgré tout à lui foutre les jetons

Elle a horreur de cette race de petits robots qui se prennent pour des Dieux, quant on prononce le mot « INTEGRISTE » elle a tout de suite l’image de Ben Laden dans sa tête… dégoûtée et horrifiée

Qu’est l’Islam … peut être parce qu’elle a passé sa vie d’un pays à un autre … d’une culture à une autre… Et ce qui se passe aujourd’hui dans le monde, ne lui donne pas la moindre envie ou le courage d'approfondir ses découvertes...

En bonne chrétienne, il faut dire qu’elle a passé sa tendre enfance chez les Bonnes Sœurs ; Dans ses moments de tristesses, ou lors de ses crises de larmes, elle était là, Sœur Bénédicte, toujours à l’écoute, généreuse, tendre, compréhensive, et encourageante…
C’est ça l’image de la religion qu’elle a envi de garder

« Au début quant je t’ai abordé … j’avais soif d’amour, de tendresse, de complicité mais j’avais besoin aussi de me sentir utile … et d’en donner … et pourquoi toi, pourquoi pas quelqu’un d’autre … je ne sais fichtrement rien…

J’ai toujours pensé qu’amour et mariage ne font pas bon ménage… Certes, beaucoup de mes copines, mariées, séparées ou divorcées m’ont raconté leurs expériences, elles disent que l’homme, une fois marié, change d’un coup, presque radicalement, même faire l’amour devenait pour lui une corvée !

Monsieur commence à exercer ses droits de mari, son langage et ses attitudes changent « tu dois… il faut… pourquoi tu … je veux que… tu n’as pas le droit de… »
Et la bonne femme doit se soumettre à ses autorisations préalables, s’habiller à sa manière, couper les ponts avec ses amis… oublier un peu sa famille à elle au profit de sa famille à lui etc. mais Je crois que l’homme ne change pas … à son rythme de vie de célibataire … Il est comme ça et cela depuis le début, la personne en erreur c’est la femme, aveuglée par le flot de ses sentiments, par l’angoisse de vieillir, par peur des ragots, pour des besoins matérielles ou encore tout simplement parce qu’elle croit qu’elle sera plus libre ou plus heureuse que chez son père ..."
Elle ne s'arrêtait pas de parler ... de dire les choses ...

Il commence à lui parler d’amour … d’engagement …
Il commence à rêver d’enfant d’elle
Il commence par lui demander de faire un pas vers son univers … deux pas vers sa religion … trois pas vers le voile…

L'HISTOIRE CHANGE
En rentrant chez elle … elle s’est directement dirigée vers ses parents, dans un premier moment elle avait besoin d?écouter les histoires de leurs quotidiens et de fuir sa solitude… de le fuir

Mais voilà, très tard le soir, en fermant la porte de sa chambre derrière elle…
Il lui était difficile d’éviter un face à face

Elle se glisse sous ses drap, et se plonge dans cette profonde obscurité…
A une heure tardive de la nuit, elle n’arrive pas à fermer l’œil, elle allume une bougie… elle prend une feuille … pour lui écrire … presque tout ce qui se passe dans sa tête … elle sent un doux frisson et un plaisir pour ce moment tendre et franc
Elle s’évade dans ses pensées … La vie passe en un clin d’œil, un an comme un mois, un mois comme un jour et … les heures, s’évaporent telles la fumée d’une cigarette…
il lui manques déjà
elle regarde dans le vide sans pouvoir imaginer le moindre mot… sans réussir à écrire la moindre phrase…
elle fixe son ombre … sans oser bouger et faire du bruit…
Son ombre demeure immobile, elle ne veut pas l’effrayer de peur qu?elle s’en va … elle a trop besoin qu’elle la rassure par sa présence…

elle pense à elle avec lui … Et cela la perturbe… elle n’arrive plus à rassembler ses idées… à se concentrer …
elle s’est arrangée à s’habituer à son indifférence… pourquoi il voudrait changer
elle ne veut pas interrompre ce silence, elle ne veut pas non plus déchirer ce calme qui l’entoure et qui est si émouvant

"Pourquoi cette anxiété ? Pourquoi ces regards perdus ? Pourquoi ce désarroi ? Pourquoi cette envie de fuir ? Pourquoi ces intolérables luttes ? des luttes intérieurs qui n’aboutissent à rien et ces lourdes idées qui se croisent dans son esprit mais qui ne conviennent jamais ?

Est ce que l'homme qui es en LUI pourrait vraiment assumer la femme qui est en ELLE... Dans cinq ans ... dans dix ans ... dans quinze ans ?

Il lui faudrait étouffer le plaisir de l’avoir au fond d’elle…
elle croyait se sentir en sécurité dans le fait qu’il la repoussait … elle est désormais terriblement prisonnière de son jeu …un jeu qui se compose par deux faces complémentaires : Elle et Lui

La première face est sa dépendance pure et physique de lui

La deuxième face est celle de transgresser les lois de toutes Croyances Divines pour marquer la plus importante de ses Contradictions … Elever le sexe au rang supérieur comme celui d’une Vénération …
Et que son seul et unique Gourou, lui… le Maître Absolu de chaque recoin de son corps, de sa volonté d’épanouissement, de l’instauration de ses besoins et du traçage de ses limites…
C’était le seul moment où elle se sentait vulnérable et réceptive à tout ce qu’il voulait obtenir d’elle…
Alors, Pourquoi tous ces invincibles sentiments de culpabilité ? ces larmes chaudes et apeurées ? ?
Pendant une bonne période, étant consciente que c’est la peur qui était son marionnettiste … c’était en quelque sorte … sa sécurité à elle
La peur était pour elle une arme à double tranchant … d’une part, positivement, ça l’aidait à contrôler sa libido et d’une autre part, négativement, ça l’empêchait de s’avancer dans le bon sens et de construire sa vie comme chaque individus qui se respecte

elle ne peut pas lui faire confiance… là, il s’agit de sa vie … elle essaie de sauver et de composer avec sa personnalité … et surtout d’aimer son existence … elle essaie de s’inculquer cette plénitude intérieur qui s’appelle Espoir



Fin PRINTEMPS et Début HIVER

Fin de L’Approche


Elle, c’est la curiosité… Le désir de la vie
Lui, il personnifie en premier, son futur si elle ne prend pas sa vie en main… C’est une Vision terrifiante de la Solitude …

Dans le Sexe ? Glaciale -
Dans l’Amour - Pas d’Attache … Pas de Tendresse … Pas d’Habitude …
Pas d’enfants … Pas de Vraie Vie …

Cet homme est comme une Plume qui flotte dans les Aires et qui n’arrive pas à se poser et à rejoindre son nid … Et Pourtant, dans sa Solitude, il a une forte Présence…
Dans le Sexe, les étincelles du feux jaillissent de part tout …
Dans sa Distance, il est attachant comme un Aiment…
Dans sa Dureté, il pourrait l’envelopper de Douceur comme une Mère Ours qui entoure son Ourson ?
Dans son Ennui de la Vie, il avait toujours peur des Habitudes de la Générosité … Et il se croit Contradictoire mais c’est faux il se plait dans ses égoïstes Habitudes … Toute autre chose lui fait peur

Et puis, en deuxième, il représente la Passivité
Il est fatigué…Désintéressé de tout… Sa vie s’est arrêté devant le Restaurant … à épier… à se moquer … à regarder … à rire et à suivre les passants, traîner leurs vies de droites à gauches et de gauche à droite…

Elle, elle veut vivre... Elle, refuse qu'on lui conditionne sa vie
Il est vrai, que pendant les derniers moments de l’Histoire, elle a commencé à faire marche arrière juste à l’instant où il a commencé à parler et à s’efforcer de se rapprocher d’elle?
Pourquoi ?

peut être parce qu'il est pleins de Doutes… encore à la Recherche de lui même… Et elle, elle veut un Homme sûr de lui …. elle veut avoir Confiance … elle veut un Père pour son Enfant… elle veut se sentir en sécurité…
pourquoi met il autant de conditions pour l'aimer ?!
Et puis sa vision de la Religion ne lui plaît pas… C’est trop compliqué pour sa propre Vision des choses de la Vie...

L'HISTOIRE QUI FINIT
Ce Chapitre est Clos … Cet homme doit partir de sa vie

Partager cet article
Repost0

commentaires

M
Excuse-moi, je n'ai pas compris où tu voulais en venir. Tu pourrais m'expliquer?Merci.
Répondre
L
j'ai été intriguée ... j'ai juste décrit le comportement ou les sentimens de deux personnes de mon entourage

Présentation

  • : Dans le Monde Magique de Lili
  • : Regard sur la Vie ... sur ma Société au fil du Temps...
  • Contact

Profil

  • Lili
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... 
 J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... 
 J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...

Divers

 

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Archives