Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mars 2007 6 10 /03 /mars /2007 23:03

Désir ... ??!! Amour ... ??!! Désir ... ??!!!!!!!!

Ca veut dire quoi avoir envie d’un homme ou d’une femme ? Avoir envie de faire l’amour avec lui… avec elle… C’est en parti ça … NON ??!

Ca veut dire quoi aimer un homme ou une femme ? Chercher à construire… la main dans la main et pas à pas …Un présent … Un avenir … C’’est peut être ça … OUI ??!

Il y a ceux ou celles qui parlent de relation de couple comme s’ils parlent de monter une société … effectuer une négociation … écrire un contrat … c’en est une autre parti … n’est ce pas vrai ou est ce faux ??!

Comment arrive t-on à faire la différence entre amour et désir ?
Je pense que c'est la seule manière d’y arriver… C’est apprendre à penser comme un homme… J’y arrive parfois mais je vous assure que ce n’est drôle …

Laissons l’amour de côté et parlons de désir … Je pense qu’ils sont dissociés … Pour cela Je cherche à comprendre cette limite si fine… si transparente… si conne… qu’on a tendance à confondre toujours …et cela nous les femmes, ça nous mène trop souvent à s’écraser dans un mur … à un désastre

Il arrive à beaucoup d’entres nous d’avoir envie de quelqu’un… Et ne me dites pas que pour vous aussi, mesdames … membres respectueux dans notre société très parfaite que cela n’existe pas …
Ca ressemble plus au moins à un caprice, on veut l’objet du désir, maintenant, tout de suite… Comme un enfant dans un magasin qui veut à toute fin… à tout prix qu’on lui achète un jouet parce qu’il est beau ou parce qu’il ne l’a pas ...

C’est ça avoir envie de quelqu’un ?

Ne pas supporter l’idée qu’il ne réponde pas instantanément à votre désir, ne pas admettre que l’autre, en face, ne réagisse pas exactement comme vous le souhaiteriez…
N’était il pas du pur narcissisme ? Du prétentieux égocentrisme ? Ou un simple caprice d’enfant ?

Mais il se passe parfois qu’on ne partage pas le même désir … le même amour ou la même vision des choses n’était il pas humain ??!

Pour comprendre mieux … Je vous raconte l’histoire d’un désir non partagé...

 

 

 


Il y a quelque temps, j’ai été invitée à une soirée où un homme qui m’attirait intellectuellement et physiquement allait être présent… Moi, je savais que j’avais très envie de le revoir… J’avais peur que mon plaisir et le feu de mes sentiments allait me troubler et que lui ça ne le trouble pas
Je ne vous raconte pas mes préparatifs pour cette maudite soirée et que cela m’a coûté … Tout devait être parfait… Ma robe … Ma coiffure … Mon maquillage … Je restais des heures devant ma glace à observer ma façon de m’asseoir… Mon dos devait être bien droit … Ma manière de bouger mon bras… cela devait être avec grâce … Ma façon de le regarder je devais essayer plusieurs regards … Séducteur … Profond … Ensorceleur … Naïf… Ingénue … Je surveillais même jusqu’où pourrait monter ma robe en croisant mes jambes…

J’étais pétrifiée…

Bien évidemment, du jour où j’ai su que je verrai cet homme, j’ai tenté d’échafauder un plan de la soirée... comme par exemple les sujets que j’allais aborder … je me suis même tapée Jeune Afrique et le Figaro pour pouvoir parler politique… Etre à la page de la merde mondiale… Ou comme … Ce que j’allais commander comme plat pour le dîner… je devrais éviter le poisson ou les crevettes car à part la mauvaise haleine ça nécessitait une technique impeccable pour manier fourchette et couteau … donc j’ai décidé qu’il faudrait que je prenne un steak pourtant je déteste la viande …

Mais entre nous ce que je voulais le plus, c’est juste lui faire partager ma joie de le voir en me gardant d’étaler mon ressenti… Comme si c’était facile … j’étais une parfaite idiote… j’oubli trop souvent mon côté spontané qui me gâche tout… Mais au même temps j’étais contente d’avoir tous ces sentiments en moi… heureuse car je débordais de vie !

Une fois le face à face, mon cœur se mit à battre … Mes yeux se sont illuminés de désir … Mes bras se sont ouverts lui témoignant mon attention et mon corps se mit à frémir d’envie de le manger tout cru…Oubliant tout ceux qui m’entouraient et même mon steak à peine touché

Complètement accro et très sotte … sous le coup de foudre et de son charme

J’ai failli rentrer sous terre, parce qu’il n’a pas réagi comme je l’avais présagé… Comme je l’avais souhaité … Comme je l’avais espéré
Je suis rentrée dépitée, humiliée… J’étais persuadée d’avoir perdu cet homme… Comme il convient chez moi de ne jamais sombrer complètement dans le ridicule et dans le désespoir, j’ai usé de toute l’autodérision dont je suis capable en pareil moment en faisant rire ma copine à laquelle j’ai raconté ma mésaventure.

J’ai eu besoin d’une ou deux semaines pour me remettre de cet épisode… À trop vouloir lui plaire, j’avais tout fait pour lui déplaire… Si ce n’est pas fort ça !
Plus l’enjeu est grand plus les risques de fiasco le sont... Plus on calcule parce qu’on n’a pas confiance en soi, plus on s’égare et plus on a de chance de créer des malentendus…

Maintenant je vais essayer d’analyser mon sentiment qui a précédé cette soirée … Mon honnête tête à tête avec mon Moi qui je vous assure était assez volcanique
J’ai été très en colère … Et il avait une chance de ne pas m’avoir revu après cette soirée… car dans mon fort intérieur je lui ai déclaré la guerre…

Ce qui est logique…

Pourquoi ?

Parce que le désir rend maladroit, rend cynique… rend agressif et méchant
L’émotion positive ou négative nous fait perdre nos moyens…
J’étais en colère parce que je ne comprenais pas… pourtant j’ai deviné la non réciprocité de mes sentiments bien avant la soirée…
Sourde, prétentieuse et blessée, j’ai bâti sur mon unique désir de l’avoir un fantasme dont je croyais détenir les clés…

Dans mon enthousiasme, j’ai oublié que plus une volonté est forte plus les malentendus sont possibles.
On aura tous remarqué, en plusieurs occasions, que la perspective d’un événement attendu nous rendait agité…

On imagine… on se fait de véritables films… avec un début… un milieu et une fin… Il arrive même que l’on entende des dialogues…
On met en scène de façon très précise l’évènement tel qu’on aimerait qu’il se passe et on perd de vue que la vie … la nature en déciderait autrement…

Pourquoi nous sommes incapable de laisser les choses se faire naturellement ?

Mais c’est plus fort que tout… Parce qu’anticiper l’évènement c’est déjà avoir le bonheur de le vivre un peu...

Est-ce que mon besoin assoiffé et grand de désirer son corps … son attention… m’a aveuglé à ce point ?

Je pense que oui ... mais le problème, ce n’est pas tant la déception si ça ne se passe pas du tout comme on l’avait prévu ;

Non, ce qui peut être grave, c’est le malentendu… qui mène trop souvent à dire ou à faire du mal à l’autre … gratuitement et bêtement…

Déstabilisé par l’imagination, celui qui avait tout prévu et tant espéré ne va plus comprendre… ne voudra plus comprendre … il va se braquer et manquer de naturel… Ses facultés d’adaptation s’en trouveront amoindries, et le fiasco n’est pas loin.

On peut perdre quelqu’un seulement parce qu’on a anticipé ses réactions… On est face à ce que l’on prend pour un affront et l’on ne peut plus entrevoir le fait que dans une relation, les choses peuvent prendre des chemins de traverse…

J’ai tout prévu ; même les sujets que j’allais aborder ; détail qui illustrent parfaitement mon désir de tout contrôler… Ma déception a été grande, mon amour-propre en a été mis à rude épreuve

Etre attiré intellectuellement par quelqu’un, désirer sa présence … désirer toucher son âme … apprivoiser son cœur … vouloir posséder son corps Tout ceci pourrait se passer sous le titre de la non réciprocité … cela pourrait devenir une terrible déception … Mais l’amour … le désir ... ça ne se commande pas … ça ne s’achète pas

Et quant cela se passe sous le titre de la réciprocité … Cela parfois pourrait donner le vertige... de la peur de ne pas être à la hauteur, peur de ne pas savoir s’y prendre... il suffirait peut-être de se rappeler les fois où nous avons ressenti cette pression, pour comprendre celui à qui ça arrive, en face de nous.

C’est tellement plus drôle lorsque ça n’arrive pas comme prévu. C’est ce qui fait qu’une histoire d’amour… ou d’amitié… ou encore de désir ne ressemble à aucune autre…

Je ne regrette rien

Partager cet article
Repost0

commentaires

E
lella<br /> ce ke j'adore en toi et tu le sais, c'est:<br /> Ta sensibilité doublée de spontanéité<br /> On ne peut que... t'aimer et t'en féliciter<br /> Keep going!<br />  
Répondre

Présentation

  • : Dans le Monde Magique de Lili
  • : Regard sur la Vie ... sur ma Société au fil du Temps...
  • Contact

Profil

  • Lili
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... 
 J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... 
 J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...

Divers

 

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Archives