Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 13:13

La communication est très importante dans un couple … Apprendre à nous voir tels que nous sommes  ... Se corriger 

c'est perdu d'avance ...

Que nous reste il ?

Et bien ... Comprendre

le Dictionnaire du langage et en rire ...

DICTIONNAIRE DU LANGAGE DE LA FEMME POUR VOUS MESSIEURS, AFIN QUE VOUS PUISSIEZ MIEUX COMPRENDRE LES FEMMES:

DÉCODAGE :

Oui .... Voudrait dire : Non

 
Non .... Voudrait dire : Oui


Peut-être .... Voudrait dire : Non

 

Silence... Voudrait dire ni oui ni non

 
Je suis désolée .... Voudrait dire : Tu vas le regretter

 
J'aurais besoin .... Voudrait dire : Je veux

 
C'est ta décision .... Voudrait dire : La bonne décision à prendre est la mienne!

 
Fais ce que tu veux .... Voudrait dire : Tu le regretteras plus tard!


Je voudrais te parler .... Voudrait dire : Je voudrais me plaindre


D'accord, vas-y .... Voudrait dire : Je ne veux pas que tu le fasses


Je ne suis pas fâchée .... Voudrait dire : Bien sur que je suis fâchée, maudit innocent!


T'es viril ce soir .... Voudrait dire : Ta barbe est longue et cela va rayer ma peau douce


Et si tu prends une douche pour te rafraîchir… Voudrait dire : tu transpires trop


Sois romantique, éteins les lumières .... Voudrait dire : J'me trouve grosse, j'veux pas que tu me vois


Cette cuisine n'est pas très pratique .... Voudrait dire : Je veux une nouvelle maison… Je voudrais de nouveaux rideaux .... et un nouveau tapis et des meubles et repeindre la maison...


J'ai entendu un bruit .... Voudrait dire : J'ai vu que tu étais presque endormi


Réveilles toi chéri j’ai envi que tu me prennes dans tes bras… Voudrait dire : tu ronfles … je n’arrive pas à dormir

M'aimes-tu? .... Voudrait dire : J'ai quelque chose à te demander qui va coûter cher

 
M'aimes-tu beaucoup? .... Voudrait dire : J'ai acheté quelque chose qui va te coûter cher!


Je suis prête dans une minute .... Voudrait dire : Enlève tes souliers, assieds-toi et regarde la télé


DICTIONNAIRE DU LANGAGE DE L'HOMME POUR VOUS MESDAMES, AFIN QUE VOUS PUISSIEZ MIEUX COMPRENDRE LES HOMMES:

DÉCODAGE:

Oui .... Voudrait dire : Oui


Non .... Voudrait dire : Non


J'ai faim .... Voudrait dire : J'ai faim


Je suis fatigué .... Voudrait dire : Je suis fatigué


Je t’amène passer la soirée chez tes parents… Voudrait dire j’ai la soirée libre ...Enfin je suis seul

 
Je garde pour toi les enfants un samedi après midi… Voudrait dire que je vais sortir le soir à me saouler avec mes amis


Belle robe .... Voudrait dire : Beau décolleté


Veux-tu aller au cinéma? .... Voudrait dire : Je voudrais baiser après


Veux-tu aller souper au resto? .... Voudrait dire : Je voudrais baiser après


Veux-tu danser avec moi .... Voudrait dire : Je voudrais baiser après


T'as l'air tendue, je vais te faire un massage .... Voudrait dire : On pourrait peut-être baiser après?


Qu'est-ce que t'as? .... Voudrait dire : J'imagine qu'on ne baisera pas ce soir!


Ouais, c'est plate à la télé .... Voudrait dire : Veux-tu baiser?


Je t'aime .... Voudrait dire : Veux-tu baiser?


Moi aussi je t'aime .... Bon, je l'ai dit...T'es contente?

Voudrait dire : Est-ce qu'on peut baiser maintenant?

 

 

Si vous avez  d'autres suggestions pour le dictionnaire de langage Homme ou Femme ... Ajoutez les ...

Partager cet article
Repost0
7 mars 2007 3 07 /03 /mars /2007 16:32

 

Amusez Vous Bien

En Cliquant Sur

ce bijou

 

Partager cet article
Repost0
6 mars 2007 2 06 /03 /mars /2007 13:45

Je me promène seul sur Mars où il fait toujours rouge gris… Ma vie est silencieuse, calme et déserte … un air au clair de la lune me chauffe le cœur et colore ma solitude … chanté par mon enfant de six ans qui joue… qui vit… Ma femme est morte il y a déjà trois ans, elle avait 40 ans… elle n’a pas pu défier notre solitude …
Je ne lui suffisais pas … notre enfant ne lui suffisait plus …
Elle ne reviendra plus jamais



Cela fait plus de 10 ans qu’ils nous ont envoyé sur cette planète, ils nous ont chassé de nos maisons, ils nous ont déraciné de notre terre… ils nous ont jeté dans une ville fantôme d’un projet politico- scientifique inachevé…ou échoué … peu importe
Et oui, ils nous ont jeté avec leurs consciences mortes dans les oubliettes… dans une ville habitée de pauvres cobayes vivants en fantômes…

La ville est encerclée par une grosse sphère qui nous assure un air respirable mais qui limitait notre liberté… qui nous interdisait tout contact avec tout humain d’une terre lointaine et inaccessible

Nous avons fait notre possible pour pouvoir nous organiser … protéger notre culture … reconstruire avec les débris de nos blessures de nouvelles maisons sans perdre l’espoir qu’un jour nous rentrerons chez nous

Au début, on était quelques centaines des quatre coins de la terre… La philosophie était notre emblème…
Nous avons subi la prison suivant l’humeur des régimes criminel devenus dictateurs que nous… avons mis en place…
Petit à petit, nous nous sommes fait étouffer, assassiner, exterminer … ils nous ont téléporté … nous ont jeté comme des déchets sur cette planète… qui pour eux est une sorte de décharge de la vie de la pensée humaine

C’est difficile, je devais me battre pour rester humain, je devais vivre pour continuer à leurs cacher l’existence de mon fils, je devais rester fort pour l’aider à grandir et lui apprendre à écrire …
Je ne devais surtout pas baisser mes bras pour pouvoir lui raconter l’histoire de nos ancêtres …
Je devais garder la tête haute pour pouvoir lui enseigner à penser et lui souffler les abc de la liberté

Tout le monde est mort à la suite d’une épidémie incompréhensible et mystérieuse … j’étais avec mon fils les seuls épargnés


Depuis quelques temps, les autres me laissent tranquilles, je ne sais pas s’ils se sont rendus compte que je suis encore en vie ou pas mais je sais qu’ ils savent bien qu’ils ont gagné, que je suis seul et qu’il n’y a plus personne pour m’écouter… encore moins pour me comprendre.
Ils me laissent même circuler à ma guise dans ma grande et terrifiante prison d’ailleurs mon bracelet électronique ne fonctionne plus…

Je suis vieux… j’étais un vrai combattant contre l’injustice… contre les dictatures… contre l’esclavagisme dit moderne… contre moi-même… Aujourd’hui, je ne suis plus une menace pour eux… d’ailleurs, ils se fichent de moi … je ne leurs sers plus à rien … je suis un non-programmable

Je suis l’avant dernier homme, je marche difficilement, mais je me tiendrai debout jusqu’au bout, je suis le dernier représentant de l’humanité ...
Je n’ai plus qu’à attendre la mort … mon unique délivrance … pour quitter cette planète d’ombres et retrouver le monde de la lumière... retrouver la liberté … la vrai
Mais mon rôle n’est pas encore fini, Il ne me reste plus qu’à lancer d’ultimes messages dans les réseaux informatiques… qui peut-être serviront si elles échappent aux virus et aux censures… je les envoie aux échappés à la dépersonnalisation…
Je jetterai de fragiles bouteilles dans le vaste de l’espace… aux autres espèces pour venir sortir mon fils du clos … à la conquête de la liberté et à l’espoir de retrouver la terre de son père
Je transmettrais ma force mon expérience mes principes à mon fils qui reprendra le flambeau si la Terre est encore habitable…

Je me souviens de la grande guerre… des milliers et des milliers de vies broyées supprimées dans de tombes inconnues collectives et anonymes … des hommes par des millions se sont désintégrés dans l’air comme s’ils n’ont jamais existé

Sur ma terre l’humanité a disparu … elle s’est fait détruire par elle même … les ordinateurs ont pris la place des cerveaux et se sont fabriqués deux images de l’humain
Une d’un automate glacial et dur contrôlé et programmé et une autre d’un humain animal sauvage et illettré … victime idéal pour le plaisir de la chasse … plaisir des grands
Assis sous un ciel étoilé immense dans son mystère perdue face au vide, je les imagine ces petits robots difformes, content de n’être plus rien, fière de ne sentir plus leurs cœurs battre et se battre
Ils s’agitent dans tous les sens pour remplir leur existence mécanique...

Oh Dieu tout puissant je suis si inquiet pour mon fils … il n’a que moi … accorde moi ta miséricorde et offre moi un peu plus de temps pour que je puisse lui tenir la main… m’assurer qu’il est sur le bon chemin et lui apprendre à se battre contre son premier ennemis lui même et contre son second ennemis le dis-humain des autres

Partager cet article
Repost0
5 mars 2007 1 05 /03 /mars /2007 16:41

Dernièrement j’ai lu quelque chose sur l’euthanasie et cela m’a fait penser à mon père pendant presque tout le week end … je n’arrivais pas à me détacher de ma tristesse … je n’arrivais pas à fuir le souvenir de ses derniers jours car mon père est mort il y a trois ans à la suite d'une scirose du foie ...

Le début de la fin m'était cruelle à supporter

C'est difficile de voir son père s'éteindre petit à petit ...

C'est difficile de voir son père devenir l'ombre de lui même...

C'est difficile de voir son père souffrir le martyr alors que tu ne peux rien faire pour le soulager

C'est difficile de voir son père vomir son intérieur à petite dose

Qu'aurais je pu faire ... Lâche et mains liées ? Sinon demander ... prier ... implorer Dieu qu'il le prenne ... Oui j'ai souhaité la mort de mon père...
Je ne voulais pas le voir dépendant faible et fragile

Aujourd’hui je me sens coupable d’avoir souhaiter sa mort … ce sentiment m’étouffe … me rend malade … Il fallait que ça sorte … que je l’écrive

Mon père ... cet homme fort ... Vrai et qu'avec mon sarcasme habituel je l'appelais Papa Pharaon est mort malgré la souffrance dans la DIGNITE ...

Mourir dans la DIGNITE voilà pourquoi j'aurai bien pu accepter l'idée de choisir de mettre terme à une vie lors d'une terrible et terrifiante maladie MAIS … Je crois que je n’ai pas vraiment les tripes pour faire un tel acte … Je m’abandonne à Dieu … JE RESTE CROYANTE

Partager cet article
Repost0
2 mars 2007 5 02 /03 /mars /2007 12:01

Voler d’un commentaire à un autre au fil de mes jours,
De surprise en surprise, mon esprit s’illumine… Et mon cœur se gonfle d’amour

Sous le coup d’un oui sous le coup d’un non … 
Entre tonnerre d’un hiver… Sécheresse d’un désert et verdure d’un printemps
Je me balance dans le monde de la Nature et des Emotions

Oiseau libre…
A chacun de parler de sa logique … de vivre son expérience
et de chanter ses sentiments

A ma première lecture, je revois s’accroître mon étonnement,
A ma seconde lecture je découvre du superflut et du profond
A ma troisième lecture j’admire la mosaïque partagés pour le rayonnement

Que pourrais je espérer de plus de la part de notre mère terre
Que la naissance de l’espoir en la Vie… Dans le cœur humain
Qu’il soit d’un père ou d’une mère… Volonté, libre … fière …

Je leurs souhaiterai toujours …
Garder la perception d’une vie du haut d’une tour

Je rêve en couleurs … je m’installe en blanc .. je cherche le noir
Et je désosse le gris … sur une feuille … le temps d’un soir
J’espère me tromper... J’espère dire vrai …

Alors, je souhaite remercier…
Ceux qui ont pris la peine de me toucher par leurs propres vérités
Tous,
Permettez mes chers(ères) ami(es), de vous dire tout simplement MERCI
En vous offrant ainsi amicalement ce petit fendant d'un délicieux MERCI !

Partager cet article
Repost0
28 février 2007 3 28 /02 /février /2007 11:08

Un silence nuageux ... gris et lourd qui nous enveloppait ... Moi, tremblante derrière ma dureté... Ailleurs au-delà des apparences et... Elle, pâle derrière sa détermination à instaurer son apparence ...


Les paumes des deux mains de ma copine sont colorées de henné ;
Un henné qui cache à merveille une conscience emprisonnée par le gouffre familiale...
Non... Et plus encore... Un henné qui étouffe une conscience qui s'est évaporée telle une âme sous l'étirement d'une corde au cou... juste le temps d'une exécution... juste le temps d'un mariage

Le coeur bat à la chamade... Est ce le mien... Est-ce le sien ? On ne sait plus ... le tout se mélange... L'abattement de notre histoire aux battements de l'horloge dans la salle d'attente du médecin ... chacun se bat à son rythme ... à sa cadence ... à la mort ... à la vie
Le gynécologue était aimable ... le sourire crispé, le regard malheureux intériorisant le masculin accablé... Nous reçoit cordialement juste parce que c'est un ami à moi

Elle, son coeur tremble mais son esprit jubile ...Son mariage est pour ce soir ... Et puis elle se tourne vers moi... Du regard, cherchant mon soutien ... ma bénédiction ... mon encouragement ...
Je la quitte après une étreinte de la main gauche ... de tout mon coeur, cherchant à lui faire chasser le poids de la terreur que ça ne marche pas ... la terreur du poids que ça marche ...

Je retourne en salle d'attente déchirée entre le goût délicieux qu'enfin est venu le jour où la science venge la femme des traditions insensées ... du macho sourd, égoïste et hypocrite

Je m'assois sur le siège inconfortable dans la salle d'attente et je commence à fixer l'horloge qui à travers ses lentes tournées... matraque ma patience ... je me détourne difficilement exaspérée de son bourdonnement pour découvrir à mon bonheur une trentaine de revues et sur la couverture de l'une d'elles la photo de mon BRAD PITT dont je suis une éternelle fan
Mon calme me revient... mon sourire aussi ... Aah du pouvoir des hommes
On vous déteste ... on a envi de vous tuer parfois mais ... on vous adore malgré tout...
De quoi sommes nous capable pour vous avoir... pour vous garder ...!!

Entre le droit de la femme à avoir ses propres expériences... à suivre son instinct... Et entre la valeur du sacré du corps féminin... Je ne sais plus quoi penser... Ce que je sais c'est que c'est tant mieux pour lui d'être berné...
Ce que je sais c'est que ... C'est bien fait pour lui de le punaiser par le biais d'une virginité cousue CAR l'homme arabe aime qu'on lui ment ... Adore qu'on entretien pour lui à nos dépend l'image de la vierge effarouchée la nuit de ses noces et que c'est lui le grand... le terrible TAREK IBN ZIED héros excité et l'unique premier face aux portes de la grande mais tremblante Espagne

L'homme (ce n'est pas une généralité) refuse, crie fort et condamne que la femme explore... vive... et chante son corps parce qu'elle saura faire la différence... parce qu'elle saura percer l'homme et les secrets de ses expériences bâtie sur l'égoïsme ... Parce qu'elle saura découvrir son inexpérience bâtie sur le manque de confiance et sur son impuissance ... Ou parce qu'elle découvrira tout simplement sa peur des femmes .. Les garçons en grandissant sont un peu trop les chouchous de leurs mamans qui par excès d'amour possessif... Elles leurs inculquent que les femmes sont manipulatrices..  et ... je pense qu'avec le temps la méfiance se transforme en peur ... une peur par rapport à ce que la femme représente et de son pouvoir... Peur de son propre désir pour elle... Peur à l'idée qu'elle lui fasse perdre la tête et lui faire oublier sa maman chérie ...
La peur engendre un esprit borné ... les mains violentes et un coeur fermé alors il se raccroche à ce petit bout de chair et à travers lui il croit contrôler la femme et par la même occasion dominer sa peur

Je reste immobile sur mon siège ... et je pense à ma difficulté de choisir ma tenue de soirée pour fêter le mariage de la femme... de la soeur ... de la copine
Hésitante entre mettre ma robe noir ... mon âme est en deuil... car je déteste l'hypocrisie qui m'entoure ... ou encore ma robe rouge pour rire de ces quelques gouttes d'un mensonge versé sur un lit Ou peut être mettre une robe blanche en hommage à la pureté de l'esprit et du coeur perdue ... partie à jamais avec la vierge Marie
Que dois je mettre ?

L'horloge me tape sur le système... j'ai l'impression qu'elle avance en arrière et ... je rentre dans une de mes bulle de souvenirs... je me revois à sept ans ... au seuil du portail de la vie ... à cet âge là

J'ai eu la malchance ou avec le recul la chance de rencontrer un monstre de dix neuf ans lors du mariage de mon oncle ... je jouais avec mes cousins et cousines dans le jardin et je ne sais pas pourquoi entre tous il m'a choisit moi ! peut être que c'est le destin de toute brebis galeuse qui s'éloigne de son troupeau
En tout cas il ne s'est rien passé ... je me suis tirée avec un ou deux baisers et une tentative pour m'enlever mon slip ... j'ai pu m'enfuir à temps avec une phrase à l'intention de mon agresseur que je n'oublierais jamais « laisse moi... Dieu ne veut pas »
J'ai abandonné la horde d'enfants qui jouait encore à cache-cache de l'autre côté du jardin pour rejoindre ma mère et me scotcher à elle et ne plus la quitter jusqu'à la fin des festivités...

Il m'a fallut une semaine à être rangée par ce lourd secret ... à me débattre pour qu'enfin je me suis décidée à passer aux aveux un dimanche juste après un épisode de la guerre des étoiles et avec des mots d'enfants je lui ai tout déballé... l'histoire du mec qui m'a embrassé comme à la RAI UNO

Mon père ne l'a jamais su... c'est mes oncles qui se sont occupés du nettoyage du polissage et du gommage des débords de cette histoire pour qu'elle n'existe plus au dehors de l'enfant en moi
On m'a emmené voir un médecin l'honneur familial était sain et sauf ... et le soir j'ai eu mon premier serment

Mon premier serment ... Aaah... je m'en souviens ...
Ma mère m'a dit que chaque fille possède en elle une émeraude rare précieuse et hors prix et que je devais faire attention car il y aurait toujours quelqu'un qui essaiera de me la voler donc j'avais le devoir de la protéger et de ne jamais la donner à qui que ce soit qu'après sa permission à elle

J'ai été aux anges pour la bonne raison que j'ai été très riche et l'extraordinaire c'est que dans mon for intérieur j'ai décidé de la vendre ... J'avais besoin d'argent !!!

Le lendemain sur le chemin de l'école j'ai commencé à poser des questions à mon père sur l'après million... l'après milliard ... le tri-milliard mais pour la première fois de ma vie j'entends parler du Billion ... le mot m'a tout de suite séduit et j'ai décidé de vendre mon émeraude pour une poignée de billions ... mais avec mon regard observateur précoce du monde qui m'entoure ... J'ai réalisé que personne n'était aussi riche pour me l'acheter donc j'ai décidé de la garder ... En attendant, j'ai été une pauvre Billionnaire ... j'ai été princesse...

Un jour j'ai rassemblé mes jouets ... j'ai porté ma cape de Zorro (je n'avais que ça sous la main) j'ai mis ma couronne en plastique et j'ai décidé de me séparer de mes jouets au profit des enfants que je prenais pour des pauvres parce qu'ils jouaient dans la rue
Je me prenais vraiment pour une princesse .. mais mon geste généreux m'a coûté une très bonne et inoubliable claque
Et la princesse s'est trouvée cachée sous son lit pleurer les larmes de son corps ...

On nous inculque que la virginité est quelque chose de sacré et que toute malheureuse qui la perd (peu importe les raisons) au cours de son voyage de la vie devient aux yeux d'elle-même.. de l'homme... de sa famille.. de la société une sorte de putain ... une fille facile ... une salope

Une membrane ne m'a jamais rendu riche malgré mes billions imaginaires et ne peut en aucun cas rendre une fille meilleure qu'une autre ... vu qu'on peut très bien la perdre ... la falsifier... l'acheter... la vendre ... Mais ce qu'on ne peut pas falsifier... c'est faire bouger les neurones ... c'est la grandeur de l'âme... c'est l'honnêteté avec soi-même en premier et puis avec les autres ... Des qualités que malheureusement sont en voie d'extinction
En chaque femme il existe une princesse ... ne laissons personne nous inculquer le contraire
Perdre sa virginité est une décision très importante et très personnelle ... chacun est libre de choisir le chemin qui lui convient mais l'essentiel c'est d'assumer


Tout s'est bien passé ... d'une baguette magique la femme s'est refaite une beauté d'une fillette ...
La marche était lente ... le coeur était lourd mais à la hâte, on est rentré en courant pour mettre le masque du bonheur ... pour se mélanger à la famille ... aux voisins ... aux copines et aux copains...

Le soir, elle était assise comme une reine souriante malgré la fatigue et la peur... cherchant mon regard ... et moi, fuyant le sien ...
J'observais son mari ... un bel homme et d'après mes renseignements au passé tumultueux ( du genre aamel fi wèliha mè khaliha )
Saurait il percer le mensonge ?


Le lendemain, je dormais encore quant le téléphone se retentit sur ma table de nuit ... Exaspérée, encore endormie et un peu rêveuse... j'ai décroché pour entendre ma copine me dire brièvement que tout s'est très bien passé et que son mari a bien apprécié sa nuit de noce

Les années passent...

Avec deux enfants ... la famille de ma copine se porte très bien ... il m'arrive encore aujourd'hui de lui rendre visite on ne parle jamais ... jamais de notre petite virée chez le médecin le jour de son mariage

Il m'arrive de rencontrer son mari et ... la plus part du temps je l'évite ... La seule fois où j'ai bien accepté de rester déjeuner avec eux réunis c'était après avoir rompu avec mon mec... j'ai été meurtrie ... blessée et trempée et ma foi, revoir le mari de ma copine m'était bénéfique et plus encore... amusant

C'est toujours un autre ou une autre qui paye... le pot cassé.

Ma copine est heureuse ... son mari aussi ... Moi, pas du tout mais moi ce n'est pas important ... j'ai l'impression que le mensonge est une bonne base pour construire un heureux mariage ...
Construire une relation de confiance entre un homme et une femme est une révolution de mentalité qui à mon avis demandera encore plusieurs  générations et une conscience vivante

En attendant, continuons non pas à « se marier avec une personne » mais plutôt à « se marier contre une personne».

Que choisiriez vous ?

 

Moi, J'ai eu beaucoup de chance ... d'autres... non... d'autres encore ont des enfants alors protégez les

http://perso.orange.fr/jacques.nimier/abus-sexuel.htm

Juste pour aider à comprendre ... à se comprendre ... Etre plus forte et... prendre une décision

http://www.pathol08.com/louportail/portail/NPD/article.php?sid=377

Partager cet article
Repost0
27 février 2007 2 27 /02 /février /2007 16:54

VISION D'UN HOMME

L'envie de te répondre


Moi
Tout commence par un post... une après midi ... Et les questions se sont posées d'elles mêmes... Qui ce cache derrière ces mots ? qui a réussi à me procurer autant de bonheur et d'amusement? ???


Toi
Ta réponse était : Merci

Un merci ... Qui ne va pas changer  ma journée mais il m'encourage à avancer...Un dialogue ? pas comme les autres ok mais  après tout ce n'est qu'un dialogue.

Moi
Une envie d'une rencontre... Une envie d'un chocolat chaud... Enfin, elle a dit oui ... Je vais voir qui se cache derrière les mots... Un ange j'espère que non... Une femme j'espère pas seulement... C'est une vie que j?espère trouver à la hauteur de ma folie

Toi
Une rencontre.. pourquoi? ... Tu sais que la réponse porte peu ... L'envie est déjà là... mais c'est un moyen de gagner du temps...Le temps de penser... Le temps de voir ou tu vas mettre les pieds...

Moi
Je la vois venir.. Je sais que c'est elle... Je tourne la tête... Je ne veux pas la regarder ... Je fais semblant de ne pas la reconnaître ... Pourquoi ? Pour savourer le moment de la voir devant moi ...Pour ne rien rater

Toi
Comme dab en retard... comme dab ju zappes ...c'est rien d'autre qu'un café... encore une personne...au mieux une histoire pour ton Blog

Moi
Tu a proposé de m'accompagner pour que je rentre... Je vois l'envie en toi de regarder ce match... Mais comme dab, je prend les autres au mot ... je suis et je reste un vrai (bliide)... Tu as envie de rentrer ... J'ai envie de te garder ... Désolé mais c'est toi qui a provoqué ça en moi...ASSUME

Toi
Je zappe... Je zappe... Je zappe... je zappe ... Aucun danger... Aucun risque...Un mec comme les autres... Le match... le match... le match...qui va commencer et qu'à cause de lui je vais rater le début

Moi
Zappe ma chérie encore, même si tu veux... Je change les pilles pour toi

Toi
Une 2ème rencontre ok... Je ne bouge même pas ... A deux pas de mon bureau... Un simple café quoi... Et je continuerai à zapper si j'en ai envie ...Au pire c'est une histoire pour mon Blog

Moi 
Je te veux... Pas le temps pour les mensonges.. Une entrée directe dans ta vie... C'est ce que je veux ... Qui suis je ? mon passé porte peu... mon future je n'en sais rien... Ce moment c'est avec toi que je le veux point

Toi
Silence... J'ai besoin de temps... J'écoute... Et je zappe... Je ne suis pas obligée de suivre... je zaaaaaaaaaaaappppppppe... viens KENZA c'est toi ... mon bonheur

Moi
Un dîner ... une envie d'entrer dans sa tête ... la provoquer... Il faut qu'elle parle... J'ai besoin de ses mots... je ne veux plus seulement les lire...je veux les entendre...

Toi
Cool... il n'attaque pas ...il sait zapper lui aussi...ok tu es sage ce soir alors c'est moi qui te ramène chez toi


Moi
Je ne me sens pas bien je crois que j'ai la grippe... Sans pouvoir te voir ... Sans toi... Non? aller encore un autre dîner... Encore tu vas croire que je sais moi aussi zapper ... mais j'attend encore tes mots

Toi
Le restaurant Libanais... cool en plus... il zappe...j'aime ça... je ne me stresse pas ... c'est cool... j'ai la paix

Moi
J'arrête ... Fini ..c'est pas cette paix que je veux pour toi... Ce n'est pas cette vie que je voudrais pour toi.. Je n'ai pas peur..et si tu as peur tiens toi à moi... Je sais conduire...Aller ... une nouvelle lois... plus le droit de zapper...Tu ne me zappes plus ... et surtout tu ne te zappes plus...Encore une fois, je te veux... je te veux... je te veux...


Toi
Merde ...il est où...dans ma tête... comment est il entré...et en plus il ne se cache pas ... Il le déclare... Sors, s'il te plait ... je veux zapper... laisse moi encore une fois zapper

Moi
Qui te dis que je suis dans ta tête ... Cherche mieux... peut être que je suis dans ton coeur Va... t'inquiète pas ... zappe ...mais juste pour un moment

Toi
Encore un rendez vous... j'ai peur...je ne veux pas... ok un chocolat chaud...mais je dois être ferme... Tu n'entres plus dans ma tête ... je veux être avec toi...mais on discute des autres

Moi
J'entre dans ta vie ... Je te trouve enfin et comme dab, tu es la plus belle... Je suis séduit... Je le montre...  Je suis attiré... Tu le vois ... j'attaque... C'est le bliiid comme dab ... ça t'amuse ... moi aussi... J'ai compris enfin... même si je passe avec toi 100 ans... Il me faudrait tout les jours chercher à comment te reconquérir ...  Mon destin est toi ... c'est moi avec toi ... Enfin c'est nous

Toi
Flamme... Il attend ça de moi...non ... je m'en fous ... c'est sa faute... il a provoqué en moi l'envie d'écrire ... qu'il assume ...c'est lui qui l'a allumé ... alors qu'il brûle...

Moi
Wow .. T'inquiète ... Ton feu m'attire... Me réchauffe ... Je l'assume... Je t'assume ... J'ai espéré ça le 1er jour ... être un mot ... une phrase ... le sens dans tes écries ... où même un point ... une virgule... J'assume.. Et à ton tour... Assume mon envie... de te répondre...

Partager cet article
Repost0
26 février 2007 1 26 /02 /février /2007 17:12

VISION D'UNE FEMME

IL
Cela n'a duré que le temps d’une soirée, ce fut pour moi la plus belle depuis bien longtemps…
J'ai tout adoré d'elle, de ses manières à ses moindres sourires, de ses perpétuels zapping… à la profondeur de son regard … Tous ces détails que les filles pensées qu'on ne voit pas… parce qu’on les garde sous silence et qu’on n’en parle pas

ELLE
Alors même si cela n'a duré que le temps d’une soirée, ce fut pour moi la plus intéressante depuis bien longtemps…
J’ai été surprise … de la couleur arc en ciel de sa sincérité jusqu’au gris prétentieux et arrogant de l’homme en lui… de son incessant direct interrogateur touchant chaque mot chaque geste … Tous ces détails que  les hommes pensés qu’on garde sous secret


IL
Elle a un sourire ensorceleur… Je regrette juste de ne pas l'avoir fait rire d'avantage pour pouvoir plus en profiter…

ELLE
Il a le mot fonceur … le regard dragueur … J’ai besoin de gagner plus de temps … prisonnière de ma peur … me protéger de son filet de chasseur

IL
Tout a commencé lors d’un café, la où je ne voyais plus qu'elle malgré tout un monde qui nous entourait … Ses yeux qu'elle posait sur moi, et qui, à force de soutenir son regard, me provoquait un frisson dans le dos et faisait entendre une voix qui me disait que vraiment c'est pas possible qu'il ne se passerait rien de plus entre nous…

Je veux pluuuuuuuuuuuuuuuuuus

ELLE
Tout a commencé le temps d’une de mes curiosités, là où je voulais juste voyager le temps d’un café … Le laisser parler … me confier ses secrets …
Intriguée, je posais mes yeux sur chaque détail de lui … Exploratrice de son intérieur et… Observatrice de son extérieur

Juste le temps d’un café

IL
C'est… l’envie de la serrer dans mes bras … C’est l’envie de lui offrir le monde … C’est le désir de l’avoir en moi … C’est ma volonté de la faire ma Reine

Bon sang, je veux plus

ELLE
C’est … le besoin d’avoir confiance … Juste un petit bout de confiance … C’est la sagesse de bien mériter le monde qu’ il voudrait m’offrir… Juste le désir du… plus

IL
A notre seconde rencontre, ne sachant trop comment allait se passer cette soirée où l'on pourrait vraiment discuter…
Je ne veux pas seulement son corps … je veux plus

ELLE
A notre seconde rencontre, ne sachant trop comment allait se passer cette soirée où l'on pourrait vraiment discuter…
Contradictoire à mourir … Le plus me fait peur

IL
A cette nuit où, ne pouvant dormir, je respirais son parfum, je caressais ses cheveux … je pensais à elle avec force … avec insistance … Je touchais sa silhouette… je ne voulais plus la lâcher… …
Je voudrais tellement séduire ses pensées … je voudrais tellement me plonger dans son cœur à travers son regard… Je voudrais tellement sentir sa respiration …Elle est l’air que je respire

ELLE
A cette même nuit ne pouvant dormir … j’avais tellement peur de la déception …
Il ne me lâche plus … Je reste sourde … de marbre … indifférente … Et pourtant son intelligence m’attire … Sa prétention m’exaspère …Ses folies me passionnent … Son arrogance m’amuse …Son regard me défie

IL
Tous ses petits mots et ses rares appels, qui font que mes journées sont plus joyeuses, que mon cœur fait un bond à chaque sonnerie de mon téléphone que… sans elle… il me parait …sans vie

Je veux pluuuuuuuuuuuuus
C'est cet espoir un peu fou…que je voudrais prolonger ainsi que l’histoire de ma rencontre avec elle

ELLE
Il me tient la main … Il me secoue … m’obligeant à regarder demain …
J’apprends à le connaître petit à petit, il apprivoise mon doute et ses refrains …
Malin…
Réussira t elle cette histoire à prendre le train pour découvrir le monde et ses chemins ? Ou bien, signera t elle sa fin ?

LA VIE
L’histoire continue …

Partager cet article
Repost0
23 février 2007 5 23 /02 /février /2007 17:54

Ce loup, comme son ami l'ourson, a franchi la barrière inter-spécifique et pense comme un être humain.

A la différence des loups, il n'est plus victime impuissante des apparences et la pleine lune ne se présente plus simplement comme un disque blanc pas tellement grand, ni tellement éloigné, tel qu’elle lui apparaissant dans un passé récent. Jadis aucun effort des yeux, les agrandir ou les plisser, aucune acuité du regard, ne pouvaient faire voir que la lune puisse être autrement ou autre chose que ce qu’il voyait … et qui excitait ses aboiements.

Maintenant dans sa « nouvelle tête » il se dit « Que j’étais bête! ». Il se pose des questions qui vont au delà des apparences. Il se pose des questions aussi « bêtes » ou aussi intelligentes que celles que l'être humain s'est posées dans toutes les cultures ou à toutes les générations:

Est-ce que la lune ne serait pas plus grande qu'elle ne parait ?

A quoi est-elle accrochée ?

Comment tient-elle?

Est-ce que la lune ne serait pas une déesse? la mère de tous les loups ? etc.

Certaines questions du loup-homme sont intelligentes, d'autres sont stupides comme bien des questions qu'une humanité de vieille souche et plus expérimentée s'est posées. L'affirmation du poète est mystérieuse. Cependant questions ou affirmation jaillissent du même pouvoir de l'être humain de ne pas être victime des apparences, de ce qui parait, d'aller au delà et de s'interroger sur CE QUI EST. L'homme voit très bien, comme tout animal, la grandeur apparente de la lune mais il va plus loin, met l'apparence en question pour s'interroger sur ce qu'est la véritable grandeur de la lune. Il se trompera souvent, mais le problème est toujours posé.

Admettons que Newton est un bon spécimen de l'humanité.

Ce pouvoir qu'il partage avec tous les hommes mais qu'il exerce mieux lui permet d'affirmer deux faits au delà de toutes les apparences: la lune est constamment attirée par la terre mais elle est maintenue en place par une force adverse, qu'on peut appeler centrifuge pour simplifier les choses.
L'animal s'en remet aux apparences. Le propre de l'intelligence humaine est d'aller au delà pour affirmer ce qu'elle croit être le réel, que ce soit dans les mythes, les religions ou les sciences.

Le bois du bureau parait solide, plein et inerte, la science me dit qu'en réalité c'est plutôt du vide où s'exerce une course folle d'électrons.

L'homme est, peut-on dire, cet animal qui au delà des apparences a

le sens de l'être

Cré Chouette, va !!!

http://profbof.com/homme/troisappa.htm

Partager cet article
Repost0
23 février 2007 5 23 /02 /février /2007 11:11

Quel est le meilleur moyen de paraître unique aux yeux de nos contemporains?
Adolescent est il une image imposée ou choisie ? Ou… c’est plus profond que ça ?
Qui contrôle ?
L’adolescent ? Ou l’image qu’il renvoi à l’autre ? Ou l’autre qui contrôle l’adolescent ?
Comment construit il son image au fil du temps ?

La façon de s'habiller … Mais est ce que les habits reflètent la véritable personnalité d'une personne ?

Je ne crois pas trop… ils révèlent peut être le grain de folie qui anime une personne ou la tristesse qui habitent une autre ou la rigidité qui emprisonne un troisième… autre ou le mauvais goût qui efface un quatrième… autre ou enfin l'appartenance à un groupe de personnes … (Religion… Etat…)

Il y a quelques jours entre midi deux, je suis allée me promener comme à mon habitude au centre CARRINGTON … Il est vrai qu’il est encore vide mais c’est ce qui me plait chez lui …

Toutes les boutiques se ressemblent donc ma tournée était faite en cinq minutes puis je me suis installée… à Baguette & Baguette pour manger un panini et fumer une cigarette et ce malgré le zéro clope de Blue Angel (mais bon, je ferai un effort la prochaine fois… enfin j’essaierai)… Donc je me suis assise à regarder … à observer ceux qui viennent … ceux qui restent … et ceux qui partent…

Et… je me suis intéressée à travers le boucan d’un groupe d’adolescents… filles et garçons… Tranche d’âge 16-18… Assis en face de moi…
Voici la description de ces jeunes… juste pour vous mettre dans le bain de mon champ visuel :

Il y avait un jeune… vêtu en militaire … Les cheveux châtain très long… la barbe aussi … que j’ai décidé d’appeler « JESUS » …

Un autre les cheveux très court mais il les cachait sous un bonnet péruvien … le Djin, taille très basse … le pull très moulant … une façon de se tenir très trééééééés coooooooooooool que j’appelle « M bagara » …

Un troisième habillé d’une survêtement blanche avec un pull noir avec une grosse chaîne dorée… le tout assortie d’une casquette mise à l’envers … que je noooomme « Piff-Doukh »

Quant aux filles … presque toutes maquillées en arc en ciel… sauf la première qui était en coupe garçon cheveux très noir qui brille comme de la gélatine… elle était très belle… très sobre… silencieuse … elle portait du noir comme son rouge à lèvre que je voudrais appeler « Dark »

La deuxième « BouDinde » très quelconque … un peu rigolote … c’est un peu la brebis qui suit sans comprendre ce qui se passe vraiment … du genre juste laissez moi en votre compagnie …

Et en dernier la miss du groupe « la Spears » la meneuse … les cheveux long… doré … du moulant à paillettes… des chaussures-trooooooooooop-la classe et des lunettes de soleil Inn… Tout ce qu’elle porte est signé


Je faisais le voyage entre ce qui se passait au sein du groupe en face de moi et mes pensées sur mars
J’observe ces gamins et j’ai décidé de chercher un sens à leurs paraître … il faudrait que je les catalogue … Oui je sais c’est une mauvaise habitude humaine mais entre nous je sentais le besoin de leurs trouver un objectif à ce qu’ils sont … à ce qu’il voudront être … donc suivant les personnes qui en ce moment faisaient le gratuit de mon spectacle… j’ai commencé à analyser … à chercher ce qui se cache derrière l’image de ces enfants


Le premier groupe d’après moi est représentée par Spears … N'allez pas croire que c’est ma chouchou, mais il me fallait commencer par quelqu’un

« Spears » est celle qui représente un groupe que les médias appellent les "fashion victims… elles sont au top de la mode, elles portent souvent des jeans troués ou en strasses que leurs parents payaient très cher, des lunettes très à la mode, des pulls moulants mais non … on dit des tops, le tout couronnée par une coupe chez Dessange… les ongles limés manucurés… Ces filles suivent les tendances… les stars et leurs folies
Certes, on a souvent un regard assez méprisant pour les fashion victims pas vraiment à cause de nos traditions ou à cause de la religion (Arrêtons de nous mentir) … mais juste à cause de l'odeur de l'argent qui se dégagent d'eux… J’ai vu les portables de ces gamins… j’ai tout de suite rangé mon vieux portable dans mon sac… pas parce que je risque qu’on me le vole mais parce que j’ai eu honte … et j’ai été jalouse.

Le second groupe est plus problématique… représenté par Piff-Doukh : en général, ils sont habillés comme des durs, il arborent avec fierté des survêtements signés « Bonaparte » le tout assorti d'une casquette ou d'un bonnet ...
Ils s'inspirent essentiellement des afro-américains, qui eux ont de véritables problèmes liés à leur environnement et à leur société… Mais, est ce que le problème des gangs s’est infiltré chez nous petit à petit à travers le rap … les immigrants… le paraboles ou tout simplement il existait depuis longtemps mais quant cachait avec beaucoup de tact et beaucoup de poliii…tesse.

Le troisième groupe représenté par JESUS , ce sont des anarchistes…artiste… qui refusent la société de consommation et ne s'habillent qu'en vert kaki…

Ils portent des t-shirt kakis, des pantalons à poches… kakis.
De temps en temps, sans raison particulière, ils enfilent une casquette kaki… En assortie, un sac, toujours kaki, avec plein de beaux messages pour la paix dans le monde, comme "Fuck Bush" et l’éternel "Peace and Love"
Mais n’était il pas contradictoire de porter du vert kaki symbole du militaire tout en acclamant haut et fort la paix dans le monde ??!!

Le quatrième groupe c’est les gothiques… il est représenté par « Dark » : En fait il se rapproche du groupe précédent par son refus de la société, mais à ça se rajoute un dégoût pour la musique commerciale et pourtant ils écoutent PINK en boucle !!!
La couleur de leurs apparats est le noir, les bottes… le rouge à lèvre… le vernis… et le mascara… tout est en noir
S’ils s'habillent comme ça, c'est parce qu'ils sont "dark" ils aiment Buffy contre les vampire, CHARMED les trois sorcières et les sensations fortes en jouant esprit es tu là , et certains extrémistes vont même jusqu'à adorer le Diable … (on n’en n’est pas là enfin j’espère)

Et enfin, le meilleur pour la fin, le groupe qu'on appelle celui des normaux représenté par « BouDinde »
Ce groupe aime porter des chemises en coton … enfin des trucs où on se sent à l’aise … qu'ils rentrent dans leurs pantalons coupe allumette ou coupe éléphant … c’est pareil … ils écoutent à fond ce que les autres écoutent… ils racontent ce que les autre aiment entendre… ils suivent n’importe quel groupe juste pour ne pas rester en marge

A Baguette & Baguette …
Il ont fait un coup marketing très TOP … Une sorte de promotion .. spécial couple … « Si tu embrasses en public ton conjoint sur la bouche… Tu gagnes un menu gratuit » Et c'est la raison de tout le vacarme que j'entendais voilà depuis une demi heure ... Donc ce groupe d’adolescents  s'est enfin décidé qui va embrasser qui...  m’a offert un spectacle d’une partouze de baisers…

Médusée … amusée puis lasse… Je les ai quitté vers Mars réfléchir à celui qui a mis ce concept … Ce père de famille … qui enseigne aux jeunes adolescents qui se cherchent encore … à s’embrasser juste pour de l'argent et  pour gagner de l’argent …

Bravo Baguette & Baguette

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Dans le Monde Magique de Lili
  • : Regard sur la Vie ... sur ma Société au fil du Temps...
  • Contact

Profil

  • Lili
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... 
 J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... 
 J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...

Divers

 

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Archives