Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 février 2007 4 22 /02 /février /2007 10:21

Oui c’est vrai laissons la page de CHAHD… Pour le bonheur de son papa

Si tu as compris que je commence à envisager la fermeture de mon blog … c’est que tu as tout compris de moi … car c’est vrai l’idée m’a traversé l’esprit hier matin…

Je me suis déconnectée de skipe parce que les discussions ne menaient à rien … ce n’est que des conneries… de la drague pure et dure

Avec les blogs … j’ai découvert des tranches de la vie des autres … de la tendresse cachée entre les lignes … de la philosophie derrière des mots simples … de la profondeur dans les pensées … et d’une politique transparente pour des raisons de sécurité dans chaque phrase écrite …

J’ai découvert de la légèreté chez Yasmina… de la spontanéité chez Ninette… du rire chez Maester… de la culture chez Téméraire…de la profonde pensée chez Mon Massir… de la sensibilité chez Blue Angel… de l’aventure chez Elgreco … du dynamisme chez El falco … ou la rébellion pensive de Mr point de vue … etc … il y en a tellement d’autres qu’au fur et à mesure que le temps passe je les découvrirai un jour

J’ai appris à faire mon marché chaque jour quant la possibilité me le permettait …

Avec mon blog si j’écris c’est uniquement pour mon plaisir … pour respirer un peu d’air frais … et surtout pour oxygéner mes idées … et les libérer
Donc je te promets qu’à chaque fois que quelqu’un essaiera d’empoisonner mon humeur … d’agresser mon plaisir … je le mettrai illico à la poubelle et je relirai ton commentaire …

MERCI

Partager cet article
Repost0
21 février 2007 3 21 /02 /février /2007 09:08

Bonjour ma petite CHAHD
Petite rose de mon matin,
Rose de mon destin

Tu es ma vie… Tu es mon sang
Petit poisson, Aunjourd'hui,
Tu as un an


Ma petit CHAHD
Ma journée est gaie... Je fête la mémoire de ton arrivée
C'est super … car c’est ton anniversaireà mon cœur tu es si chère

Après une année
Nous allons nous amuser, rire et chanter et fêter cette journée…
Je t'adore… Mon bébé… Tu es mon sourire et ma sérénité


Mon bébé,
Ma vie est toiavec toipour toijusqu'à mon éternité

Petite rose de mon matin,
Tu es adorablenée de l'amour … Tu restes mon émeraude pour toujours

Je serais ton guide pour tes choix
Pour tes petits chagrins.. pour tes joies … je serai ton ROBIN DES BOIS

 

 

 


Petite rose de mon matin,
Toute ta vie… Ma petite fille je serai là pour t'aimer, pour te chérir et te montrer le chemin

Je suis tellement heureux d’être ton papa
Je suis fier de ma CHAHD ma reine à l’infini et même à l’au delà

Joyeux anniversaire encore une fois

Ma petite rose du petit matin …

Partager cet article
Repost0
20 février 2007 2 20 /02 /février /2007 15:07

http://point2vue.blogspot.com/

Cher promeneur,

J'ai voulu te laisser un commentaire ... mais ça ne marche pas ... à chacune de mes tentations me parait l'indication suivante "impossible de trouver la page"

J’ai eu envi de me joindre à toi … Me promener à tes côtés … Partager le fil de tes pensées … Me trimballer entre tes deux mondes … qui par le heureux des hasards ressemblent un peu trop aux couleurs de mon monde … T’écrire le temps d’une nuit … partir à l’aventure le temps d’une ballade… le noir ne me fait pas peur … Tu es là… j’ai confiance au style de ton écriture qui dénote une intelligence morale et un esprit observateur … Et pourtant je ne te connais que depuis hier quant j’ai lu « Monarchie Bloggosphérique… c’est pitoyable … » j’ai trop aimé … car je pense presque la même chose … Je suis nouvelle dans ce monde et une authentique nulle au niveau de l’informatique et d’Internet … Il m’a fallut presque plus d’une semaine pour comprendre comment on vote … et pourtant c’était facile …

J’ai écrit un truc et il a eu huit votes et je ne l’ai su qu’à travers un commentaire d’un certain n’importe quoi (quoiquoi) et depuis j’ai commencé à observer le système…

Le positif dans le Bloggosphère c’est qu’il nous permets à s’informer sur tout… mille fois mieux … dix milles fois honnêtement qu’un journal tunisien … Tout est tiré à travers les expériences … les histoires … les pensées … les analyses … des gens comme toi … comme moi … comme un monsieur ou madame tout le monde

Cela fait presque deux mois où j’ai commencé à écrire dans un blog … mais je n’ai aucune intention de le laisser bouffer ma vie …

J’ai l’impression que certains des bloggueurs vivent dans leurs ordinateurs … Comment ils font entre la famille, le travail, les amis et la préparations des articles (posts) ? je ne sais trop rien
Moi, je n’arrive que difficilement …

J’ai commencé à découvrir les autres blogs à travers les commentaires qu’on me laissait … Et puis une fois par jour j’ai décidé de lire un article… car je m’intéresse au style interrogative et interrogateur … et à l’esprit penseur derrière des phrases et des mots bien écrits dans un français correcte et facile que je découvre de temps à autre sur le blanc de mon écran … et mes balades continuent en jouant  à « Esprit si tu es là... manifeste toi » me fichant s’il est vétéran ou pas…

Et …Me balader avec toi … est pour moi à cet instant un pure plaisir … même que je dois te confier que moi aussi je reste interdite au seuil du bordel où tout ceux qui se ressemblent s’assemblent … Quel est le meilleur endroit si ce n’est dans un bordel que se tiennent les réunions des criminels de l’humanitaire pour égorger… allumer … exploser notre terre … nos vie … notre avenir

Mais bon sang, qui a dit que dans un bordel se trouve le plaisir suprême ?

Et puis qu’est ce qu’un plaisir suprême ?

N’est il pas dans l’esprit … dans le cœur … et dans la philosophie ?

N’étais tu un HOMME d’esprit … Un Homme de cœur et un philosophe ... observateur de la vie ?

N’ était ce pas que le plaisir suprême est tapis en toi ?

Moi, je le crois
Alors, continue ta ballade … et laisse moi si tu veux bien sûre t’accompagner au fil de tes pensées … de temps en temps...

Partager cet article
Repost0
16 février 2007 5 16 /02 /février /2007 19:18

 


A 20 ans, je me souviens vouloir ressembler au stars de cinéma … adepte des cheveux court … j’ai été un peu trop rebelle … je colorais mes cheveux … Pratiquement je me suis fait faire toute les couleurs sauf le blond (je déteste) … pour le plaisir du changement et pour le plaisir de voir le regard désespéré de ma mère
la fille au miroir était tantôt une amie tantôt une ennemis … j’ai bien essayer de rentrer dans un 36 alors que je devais mettre un 38 … j’ai mis du mini au maxi … parfois ça m’allait … parfois non … Il m’est arrivée de mettre un rouge à lèvre rouge vif juste pour plaisir de la provo même au risque de sortir comme un clown mais bon, je découvrais mes goûts … mon corps … la mode et le sens du verbe grandir



A 25 ans … J’ai commencé à voyager au delà de mon paraître … à philosopher sur mes apprentissages … à dire haut ce que les autres pensent tout bas et... oui  on commence à se rendre compte que ce que les parents … la famille… les idées … la morale … n’ont absolument rien à voir avec notre vraie vie de tout les jours …
et c’est un peu la petite rébellion contre les choses toute faite … toute colorées … toute parfaite
la fille au miroir… il fallait l’apprivoiser


Vieille fille
30 ans déjà … et bonjour les salons de thé … les discussions politico-intello socio économico psycho GROS MACHIN

Femme mariée
30 ans et la plus part du temps TROIS gamins ( deux enfant et un mari) à charge … entre le travail au bureau et le travail à la maison … la respiration est haletante … le visage est pâle et l’envie pour tout autre chose est quasi inexistante


Femme divorcée
30 ans … re-bonsoir solitude … héritage des problèmes du passé … liberté … et l’espoir de se remarier pour les unes et Fin et dégoût pour les autres…

Avec la fille au miroir…je cherche des arrangements

A partir de 40 ans le tout change

  Il y a celles qui refusent de vieillir …


Mettre un string qui déborde des quatre coins de son continent … ou le talon à aiguille 6cm pour amincir la silhouette ... Draguer le mari de sa copine ... de sa voisine ... tout les moyens sont bon pour se sentir femme désirable ... VIVANTE

 


Il suffirait de faire un tour pendant l’été à SINDBAD … pour admirer les deux pièces léopard … les six couches de fond de teint sous la clarté chauffante du soleil… le vernis impeccable des mains et des pieds …

    A 50 ans et plus

Le positif ça nous apporte la sagesse de reconnaître que la vie nous donne des courbes et que nous sommes assises dessus.

Le positif c’est que nous commençons à avoir des pertes de mémoire… tant mieux qu on n’oublis nos déceptions … nos problèmes

 

Le positif c’est que la poussée des poils sur nos jambes se mettent à ralentir   

 

Le positif c’est que nous commençons à prendre conscience des bienfaits du sport … mieux vaut tard que jamais

 


Le positif c’est nous commençons à devenir plus réfléchies… nous commençons à nous poser les “grandes questions”. Qu’est-ce que la vie ? Pourquoi suis-je ici ? est-ce que je peux manger avant que mon choix ne soit plus aussi sain ?

Le positif c’est que nous avons beaucoup de chance de savoir que les personnes que nous aimons le plus remplissent nos journées… et aussi comptent toujours sur nous pour le repassage et plus encore …


le positif c’est que nous savons d’avance que face à l’arrogance de la jeunesse … nous avons la sagesse malgré notre désire d’attraper une de ces jolies jeunes filles au corps encore ferme et de lui crier “Écoute chérie, même l’empire romain s’est écroulé et ça t’arrivera aussi un jour”.


La question du jour

Changerions-nous les connaissances que nous avons maintenant pour le corps que nous avons déjà eu ?

La réponse sur Internet était :

Peut-être que notre corps doit simplement prendre de l’expansion pour pouvoir contenir toute la sagesse et l’amour que nous avons accumulé au fil des ans.

Là ... Moi, qui réfléchit sur Blog :

            

 

La femme dépend du regard et du sens que nous voudrions lui attribuer mais…

j’ai l’impression que la femme cesse d’être femme le jour où elle donne naissance à ses enfants par rapport à son homme et elle cesse d’être femme dans sa vieillesse sans enfants par rapport à la société …

Je ne sais plus quoi penser l’avenir me fait peur … Je ne veux ressembler ni à l’une ni à l’autre … Je ne veux être que moi et cela surtout me fait peur

 

 

Partager cet article
Repost0
15 février 2007 4 15 /02 /février /2007 15:22

La soirée de Saint Valentin…

Cela depuis maintenant quatre ans que je ne sors plus … Ce n’est pas parce que je n’ai pas de programme ou de mec sous la main … Pas du tout mais c’est juste parce que je ne suis pas AMOUREUSE…

Cette année j’ai eu beaucoup de chance … Car je me suis occupée …

Mon collègue, est aussi un ami à moi ... EST AMOUREUX… J’en suis tellement heureuse pour lui … donc depuis quelques jours je n’ai suivi qu’avec intérêt et plaisir les préparatifs pour le grand soir
C’est la première fois que je découvre la face cachée des préparatifs d’un homme amoureux … La partie qu’on ne voit pas mais je vous assure que c’est la plus chou

L’achat du cadeau un jolie bracelet en or blanc… Du chocolat … L’achat aussi d’un nouveau costume … … d’un chemisier rose …et pourtant il y en avait deux neuves… des chaussures …

Monsieur E s’est fait propre comme un sou neuf, et s’est mis sur son trente et un … Ses chaussures sont d’un daim marron impeccable, son menton est rasé lissé, la peau parfumée d’un 212, son costume marron à petites rayures… bien coupé tombe à pic, ses pensées sont aimantées vers la réalisation de son plaisir heureux… c’est de dîner en tête à tête avec sa bien aimée

Donc hier soir, Monsieur s’est offert un grand dîner dans un restaurant chic à Hammamet avec sa jolie fiancée, une jeune femme magnifique… Elle aussi, a sorti le grand jeu : robe noir fendue jusqu’au string, épilation à neuf des deux jambes, maquillage femme enfant, parfums de luxe… le sourire épanouie et le regard lumineux…

Après le champagne de l’apéritif, ils enchaînent avec divers mets délicats servis par de jeunes hommes polis et bien habillés… (un luxe qui se fait de plus en plus rare dans nos restaurants)
Dès que leurs coupes en cristal (le cristal c’est juste pour mon plaisir à moi … réellement ils sont en verre normal ) sont vides, un sommelier y déverse le rouge des grands crus de notre pays... Sous un air de la vie en rose de Piaf, les flammes des bougies se reflètent sur la vaisselle et donnent une ambiance magique et chaleureuse à leur belle rencontre…
Leurs mains et leurs pieds se frôlent doucement, tendrement et discrètement…. Elle est aux anges… Consciente de son effet sur lui…


Entre deux bouchées, ils s’adressent des sourires complices, la soirée déborde de charmes…et d’amour… Euphorique, Monsieur E, lui a même offert une rose rouge au moment du dessert… et l’écrin en rouge bordeaux qui contenait le bracelet… puis à sa surprise et je vous assure à la notre il sort un autre paquet contenant un parfum EUGO BOSS au féminin il le lui tend pour qu’enfin elle l’ouvre chancelante de joie et de bonheur…


Ce matin, avec ma copine, on l’a mitraillé de mille et une question …

Pour qu’il nous raconte le déroulement de son dîner du saint valentin… on ne lui laissait échapper aucun détail et pas le moindre souffle

Pauvre petit collègue … il est amoureux fou

Cela dit, je ne peux pas m’empêcher de lui tirer les oreilles Car à mon sens, il lui a offert trop de cadeaux (Ech bech i limmeha im baaed)

 

 

Partager cet article
Repost0
14 février 2007 3 14 /02 /février /2007 18:07

 

Je vous souhaite pleins d'Amour pas uniquement le jour du saint valentin mais pour toute la vie

Partager cet article
Repost0
14 février 2007 3 14 /02 /février /2007 13:01

 

Dans ma vie de petit con, j’ai seize ans
Je porte un djinn qui traîne… Une casquette à l’envers...Mon parfum est le Cristal et ma démarche est gorilleuuuuse  
J’ai fait tout ce qu’il fallait, je parle très haut dans le métro … je suis un HOMME
un vrai 
J'intimide les filles … que de gros seins … que de gros culs … que de jolis portables… à agresser … à percer … à voler

Tout ce qu’on ne m’a pas dit de faire, moi, je le fais … Je suis « BOUHA »

J’ai été un sale petit enfant et suis devenu un adolescent trop chiant… Un cahier à la main juste pour berner le rafle … Je traîne d’un café à un autre … Mes sujets favoris sont le foot … la vie privée des filles … et des femmes de mon quartiers … Je me le suis toutes faites … L’arrestation d’un pote et sa nuit passée au cachot … Une si fière anecdote… mais, bon je peux trés bien faire mieux ... 

Dans ma vie de petit con, j’ai trente ans
Après quelques aventures, j’ai fini par me marier pour ne pas passer le militaire et j’ai pu avec une chance inouïe par obtenir une bonne place au chômage… De toute façon, ce n’est pas si grave ma femme travaille

J’ai toujours embêté mes parents… les voisins… les passants… les touristes … je ne respecte aucune croyances, les opinions je m’en tape, je vote ni aux petites ni aux grandes élections… je ne sais trop rien … Est ce qu’il y en a ?
Je vais aux bonnes manifestations pour casser … voler exprimer mon venin… Pourquoi eux réussissent et moi non ? Pourquoi eux ont de l’argent et moi non ?

Je ne fais pas de dons quand la télé le demande … Car c’est moi qui y a besoin de dons et il m’est même arrivé de rire de mes parents et de me moquer de ceux qui font du bénévolat pour des œuvres sociales… Pour le salaire qu’on propose à ma femme … c’est déjà du bénévolat … !

Ma femme … Je la bats … Elle est froide … elle ne s’épile pas … je respire de l’ognon à chaque fois que je m’approche d’elle … elle me dégoûte… je ne comprends pas et pourtant c’est elle que j’ai choisi pour me marier avec elle… !!

Mes enfants… Pendant leurs vacances, je leurs ai demandé de travailler … Ils ont le devoir de me ramener des sous …

Dans ma vie de petit con,
Je suis un bon père, un bon mari, un brave citoyen modèle…
Je proteste énergiquement contre le terrorisme ( Il bled melyèna boulissiya ) et la hausse des prix (Dabbouzet i chrab ghlèt), contre le capitalisme sauvage…( on m’a demandé de répéter ce mot ) et je suis pour l’égalité des droits de la femme au travail (Chahriyet il mraa maadech tzezzi)

Je suis parfait… je sais mais je fais de mon mieux… afin de contribuer par ma présence à l ‘évolution de mon pays
J’ai fait tout ce qu’il fallait, tout ce qu’on m’a dit, tout comme il faut, et il y en a des millions comme moi, alors pourquoi est-ce que le monde va de mal en pis ?

Partager cet article
Repost0
13 février 2007 2 13 /02 /février /2007 18:22

 

J’essais d’être d'un naturel assez optimiste…, je tend à m'améliorer… je cherche à bouger … c’est vrai… Je ne suis pas de celles qui broient du noir 7 jours sur 7, 24 h sur 24 h… Il est vrai que depuis ces derniers semaines rien ne va plus et tout ceci a cause du 13 février … cette date m’agace… et m’énerve
Ma boucle d’année est bouclée … c’est Mon anniversaire aujourd’hui et puis comme ça ne me suffit pas demain c’est le saint valentin et… cela me déprime…

Ca va vite passer en théorie… Faudrait seulement que j'arrête de me poser des questions, que je fonce ! Quitte à atterrir droit dans le mur… mais au moins je ne reste pas sur place
Et puis cette nouvelle année qui s'annonce là…Pfff.. Méga angoisse car l'année s'annonce déserte..
Et puis prendre des résolutions que je ne tiendrai pas, comme d'habitude !

Tiens, cette année, Etoile filante et moi avons fait une liste !
Petite liste non exhaustive, si je l'écris ici, ça me forcera à m'y tenir

1) Lire au minimum 2 livres par mois.
2) Me mettre au sport ! C'est pas parce que je suis seule qu'il faut que je me laisse aller et que j'oublie qu'être bien dans sa tête c'est aussi être bien dans son corps...
3) Perdre cinq kilos juste pour le taille mannequin
4) Arrêter de claquer mon argent à droite et à gauche et … Essayer d’épargner un peu …
5) Avoir mon permis… (j’ai la honte de l’écrire)
6) Faire un voyage
7) Acheter une voiture d’occasion (pas question de prendre un crédit)
8) M’inscrire à des cours de cuisine
9) Prendre soin de Kenza, ma petite chérie d'amour mon caniche
10) Avoir de nouveaux amis … mais surtout les garder
11) Arrêter de me prendre la tête pour des z'abrutis qui ne sauront jamais m'aimer entièrement
12) Aimer un mec BIEN...
13) Ecrire !!

Mon 13 est bouclé.

Partager cet article
Repost0
13 février 2007 2 13 /02 /février /2007 12:44

Début de l'approche

Fin HIVER et Début PRINTEMPS

L’histoire se passe dans un monde comme le notre … entre un homme d’âge mur et une fille d’une vingtaine d’années…

Le début de l’Histoire, s’est imprégné d’une attirance entre elle et lui…
Une terrible attirance telle une chanson en dialecte incompréhensible… Ce n’était même pas un air Chinois… Ou Hongrois… C’était une sorte de musique… des notes d’un autre temps et d’un autre monde… Elle ne cherchait pas vraiment à comprendre… elle dégustait ses regards… il s’offrait les joies de sa présence chaque jour au même endroit et au même moment…

Elle sait, il sait… c’était suffisant… et puis en fataliste… tout les deux, se disaient si ça doit arriver, ça arrivera…

Les années passaient… les saisons se succédaient et … il pense que ni elle ni lui était prêt de faire un pas l’un vers l’autre jusqu’à ce jour ou l’étincelle s’est déclenchée…
Comme à son habitude elle allait passer devant son restaurant… Souriant, il lui a dit bonjour… et ne se sont plus tut… Ils ont pris leurs temps pour se découvrir… parler de tout et de rien…

DEBUT D’UNE CONNAISSANCE

Elle, c’est une Syrienne de vingt cinq ans, chrétienne est arrivée à Tunis en 1998, ouverte à la vie pleine d’espoir et de joie de vivre… a décidé un jour de faire le voyage à la découverte de son monde de femme...

lui, homme de quarante neuf ans, vient de rentrer du pèlerinage … enfoncé dans les fins fonds d’une histoire d’amour aussi compliquée qu’un labyrinthe… Déchiré entre la passion de deux femmes « sa mère » et sa maîtresse.
Encore perdu entre la raison (« le ce qu?il faut faire » l’étiquette Made Family (pratiquante) trop présente) et entre, les lois du cœur… ses envies et la stabilité que miraculeusement, il a pu sentir auprès de la seule femme qui jusqu’à maintenant a compté pour lui…

Il se savait trop meurtri par les atrocités d’une séparation… trop fragile… et déprimé… au seuil de ses cinquante ans
Rien et personne ne pourrait le sauver… bander ses blessures que la Religion… peut être réussirait il à changer son image de l’éternel coureur de jupons qui le collait trop à la peau…Et à avoir de la paix

Pourquoi avoir parler à cette fille ?
Pourquoi lui avoir raconter ma vie ?
Pourquoi je reste à l’écouter me faire la morale ?
Pourquoi ?

J’adorais son visage… tout m’attire vers elle… son regard m’ensorcelait … je regardais sa bouche et j’avais envi de la manger… le désir de la posséder m’enveloppait et puis… les mots… ses mots me ramenaient petit à petit à la réalité

Elle disait :
« la Religion pourrait très bien être un bon échappatoire mais pas vraiment une complète solution… Ce que tu es entrain de vivre n’est pas Adéquat voir Utopique à ta propre situation personnelle :
Par rapport à la décision que tu as cru prendre pour stopper ta relation avec ton Ex… car on ne vit pas huit ans avec une femme pour se réveiller un matin et dire que tu n'es pas fait pour elle et que ta mère ne voudra jamais d’une divorcée dans la famille
Par rapport à la promesse que tu t’es fait à toi même pour en finir avec le non conformisme de ta réalité familiale… Ils te demandent d’arrêter de sautiller d’une fille à une autre … pour te caser
Et enfin, par rapport à ton corps et ses besoins (Tu n’es pas DIEU)
Tu m’as dit que tu es extrémiste et que pendant toute ta vie, tu t’es trimballé entre le blanc et le noir, le jour et la nuit et enfin entre le mal et le bien
C ‘est facile d’être extrémiste… à mon avis le plus difficile c’est : le juste milieu…
Mais dis moi, comment ça se fait qu?avec ton histoire avec ton Ex tu t?échappes à tes règles et tu refuses d’être extrémiste ??!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Ou tu te maries avec elle ou tu l’oublis pour de bon... Non ??

Ton regard sur moi est purement d’ordre sexuel qui s’est accentué par le manque, la frustration et le vide laissé par une histoire d’amour trop compliquée
Ni moi ni la religion : peut résoudre ton problème … tu as besoin d’équilibre pour avoir de la volonté »

Elle a terminé de tout me balancer à la figure … je suis resté planté devant elle … à la dévisager … sans réussir à lui dire quoi que ce soit

Elle est arrivée de la Syrie , pour vivre à Tunis depuis voilà dix ans à cause du travail de ses parents… avec le vide de sa jeunesse elle avait juste besoin d?un homme qui s?occuperait d’elle …
Elle vivait le désir … elle cherchait à découvrir l’amour … et depuis quelques années elle n’avait d’yeux que pour cette homme... elle se retournait une autre fois vers lui et lui dit :

« Le fait que je te laisse le privilège de m’écouter c’est parce que le poids de mes idées devient de plus en plus lourd et j’ai besoin de le décharger sur toi et puis tu es la cause pour tout ce remue-ménage

Depuis quelques temps, du plus profond de ma solitude je n’arrête pas de penser à toi … pour en arriver à un degré culminant de ce que tu représentes dans ma vie

Je crois que je suis amoureuse de ton expérience… des tes années… Ce qui m’intéresse dans cet Amour c’est qu’il me dépasse … c’est qu’il m’enveloppe

Pour moi, aimer c’était être prête à aller au combat … c’était une histoire de corps… C’était une histoire de sensations …Aujourd’hui, je ne comprend pas comment pourrais je parler autant d’amour alors que l’amour c’est muet … Je crois encore plus que c’est une histoire d’actes…

Seulement, hier, dans ses bras tout était différent…

COMMUNICATION
A t elle réussi à amadouer ce cœur rebelle ?
Ou peut être a t elle trouvé le moyen de communication qui le rassure ?

Entre le rêve de la vie réussie à deux et l’ambition de s’affirmer comme un individus égoïstement libre et indépendant, il se balance… elle se balance…
« si elle lui dit tout, elle n’est plus rien mais si elle ne lui dit rien, ensemble ils n’existeront plus »
La conversation pour un couple oscille entre ces deux extrêmes… elle aurait aimé qu’il lui laisse partager ses joies, ses doutes, ses problèmes… et ses petits bonheurs …
elle sait qu’il la regarde à travers ses mots et … ces mots lui révèlent à lui-même
il va dans l’action et la possession de son territoire et elle dans l’expression et la réflexion pour la construction de leur histoire.


CONFIANCE
Elle a mis plus d’une demi heure à tourner en bourrique pour traduire de l’Arabe au Français le mot « Intégrisme » car dans son répertoire elle ne connait que le mot « Terrorisme »
Elle est consciente de l’impacte des Médias sur leurs vies mais sincèrement ces deux mots ont le même sens pour elle
Alors quant il lui lance en pleins figure « Je pense devenir INTEGRISTE » même qu’elle reste persuadée qu’il l’a fait exprès pour la provoquer ? il as réussi malgré tout à lui foutre les jetons

Elle a horreur de cette race de petits robots qui se prennent pour des Dieux, quant on prononce le mot « INTEGRISTE » elle a tout de suite l’image de Ben Laden dans sa tête… dégoûtée et horrifiée

Qu’est l’Islam … peut être parce qu’elle a passé sa vie d’un pays à un autre … d’une culture à une autre… Et ce qui se passe aujourd’hui dans le monde, ne lui donne pas la moindre envie ou le courage d'approfondir ses découvertes...

En bonne chrétienne, il faut dire qu’elle a passé sa tendre enfance chez les Bonnes Sœurs ; Dans ses moments de tristesses, ou lors de ses crises de larmes, elle était là, Sœur Bénédicte, toujours à l’écoute, généreuse, tendre, compréhensive, et encourageante…
C’est ça l’image de la religion qu’elle a envi de garder

« Au début quant je t’ai abordé … j’avais soif d’amour, de tendresse, de complicité mais j’avais besoin aussi de me sentir utile … et d’en donner … et pourquoi toi, pourquoi pas quelqu’un d’autre … je ne sais fichtrement rien…

J’ai toujours pensé qu’amour et mariage ne font pas bon ménage… Certes, beaucoup de mes copines, mariées, séparées ou divorcées m’ont raconté leurs expériences, elles disent que l’homme, une fois marié, change d’un coup, presque radicalement, même faire l’amour devenait pour lui une corvée !

Monsieur commence à exercer ses droits de mari, son langage et ses attitudes changent « tu dois… il faut… pourquoi tu … je veux que… tu n’as pas le droit de… »
Et la bonne femme doit se soumettre à ses autorisations préalables, s’habiller à sa manière, couper les ponts avec ses amis… oublier un peu sa famille à elle au profit de sa famille à lui etc. mais Je crois que l’homme ne change pas … à son rythme de vie de célibataire … Il est comme ça et cela depuis le début, la personne en erreur c’est la femme, aveuglée par le flot de ses sentiments, par l’angoisse de vieillir, par peur des ragots, pour des besoins matérielles ou encore tout simplement parce qu’elle croit qu’elle sera plus libre ou plus heureuse que chez son père ..."
Elle ne s'arrêtait pas de parler ... de dire les choses ...

Il commence à lui parler d’amour … d’engagement …
Il commence à rêver d’enfant d’elle
Il commence par lui demander de faire un pas vers son univers … deux pas vers sa religion … trois pas vers le voile…

L'HISTOIRE CHANGE
En rentrant chez elle … elle s’est directement dirigée vers ses parents, dans un premier moment elle avait besoin d?écouter les histoires de leurs quotidiens et de fuir sa solitude… de le fuir

Mais voilà, très tard le soir, en fermant la porte de sa chambre derrière elle…
Il lui était difficile d’éviter un face à face

Elle se glisse sous ses drap, et se plonge dans cette profonde obscurité…
A une heure tardive de la nuit, elle n’arrive pas à fermer l’œil, elle allume une bougie… elle prend une feuille … pour lui écrire … presque tout ce qui se passe dans sa tête … elle sent un doux frisson et un plaisir pour ce moment tendre et franc
Elle s’évade dans ses pensées … La vie passe en un clin d’œil, un an comme un mois, un mois comme un jour et … les heures, s’évaporent telles la fumée d’une cigarette…
il lui manques déjà
elle regarde dans le vide sans pouvoir imaginer le moindre mot… sans réussir à écrire la moindre phrase…
elle fixe son ombre … sans oser bouger et faire du bruit…
Son ombre demeure immobile, elle ne veut pas l’effrayer de peur qu?elle s’en va … elle a trop besoin qu’elle la rassure par sa présence…

elle pense à elle avec lui … Et cela la perturbe… elle n’arrive plus à rassembler ses idées… à se concentrer …
elle s’est arrangée à s’habituer à son indifférence… pourquoi il voudrait changer
elle ne veut pas interrompre ce silence, elle ne veut pas non plus déchirer ce calme qui l’entoure et qui est si émouvant

"Pourquoi cette anxiété ? Pourquoi ces regards perdus ? Pourquoi ce désarroi ? Pourquoi cette envie de fuir ? Pourquoi ces intolérables luttes ? des luttes intérieurs qui n’aboutissent à rien et ces lourdes idées qui se croisent dans son esprit mais qui ne conviennent jamais ?

Est ce que l'homme qui es en LUI pourrait vraiment assumer la femme qui est en ELLE... Dans cinq ans ... dans dix ans ... dans quinze ans ?

Il lui faudrait étouffer le plaisir de l’avoir au fond d’elle…
elle croyait se sentir en sécurité dans le fait qu’il la repoussait … elle est désormais terriblement prisonnière de son jeu …un jeu qui se compose par deux faces complémentaires : Elle et Lui

La première face est sa dépendance pure et physique de lui

La deuxième face est celle de transgresser les lois de toutes Croyances Divines pour marquer la plus importante de ses Contradictions … Elever le sexe au rang supérieur comme celui d’une Vénération …
Et que son seul et unique Gourou, lui… le Maître Absolu de chaque recoin de son corps, de sa volonté d’épanouissement, de l’instauration de ses besoins et du traçage de ses limites…
C’était le seul moment où elle se sentait vulnérable et réceptive à tout ce qu’il voulait obtenir d’elle…
Alors, Pourquoi tous ces invincibles sentiments de culpabilité ? ces larmes chaudes et apeurées ? ?
Pendant une bonne période, étant consciente que c’est la peur qui était son marionnettiste … c’était en quelque sorte … sa sécurité à elle
La peur était pour elle une arme à double tranchant … d’une part, positivement, ça l’aidait à contrôler sa libido et d’une autre part, négativement, ça l’empêchait de s’avancer dans le bon sens et de construire sa vie comme chaque individus qui se respecte

elle ne peut pas lui faire confiance… là, il s’agit de sa vie … elle essaie de sauver et de composer avec sa personnalité … et surtout d’aimer son existence … elle essaie de s’inculquer cette plénitude intérieur qui s’appelle Espoir



Fin PRINTEMPS et Début HIVER

Fin de L’Approche


Elle, c’est la curiosité… Le désir de la vie
Lui, il personnifie en premier, son futur si elle ne prend pas sa vie en main… C’est une Vision terrifiante de la Solitude …

Dans le Sexe ? Glaciale -
Dans l’Amour - Pas d’Attache … Pas de Tendresse … Pas d’Habitude …
Pas d’enfants … Pas de Vraie Vie …

Cet homme est comme une Plume qui flotte dans les Aires et qui n’arrive pas à se poser et à rejoindre son nid … Et Pourtant, dans sa Solitude, il a une forte Présence…
Dans le Sexe, les étincelles du feux jaillissent de part tout …
Dans sa Distance, il est attachant comme un Aiment…
Dans sa Dureté, il pourrait l’envelopper de Douceur comme une Mère Ours qui entoure son Ourson ?
Dans son Ennui de la Vie, il avait toujours peur des Habitudes de la Générosité … Et il se croit Contradictoire mais c’est faux il se plait dans ses égoïstes Habitudes … Toute autre chose lui fait peur

Et puis, en deuxième, il représente la Passivité
Il est fatigué…Désintéressé de tout… Sa vie s’est arrêté devant le Restaurant … à épier… à se moquer … à regarder … à rire et à suivre les passants, traîner leurs vies de droites à gauches et de gauche à droite…

Elle, elle veut vivre... Elle, refuse qu'on lui conditionne sa vie
Il est vrai, que pendant les derniers moments de l’Histoire, elle a commencé à faire marche arrière juste à l’instant où il a commencé à parler et à s’efforcer de se rapprocher d’elle?
Pourquoi ?

peut être parce qu'il est pleins de Doutes… encore à la Recherche de lui même… Et elle, elle veut un Homme sûr de lui …. elle veut avoir Confiance … elle veut un Père pour son Enfant… elle veut se sentir en sécurité…
pourquoi met il autant de conditions pour l'aimer ?!
Et puis sa vision de la Religion ne lui plaît pas… C’est trop compliqué pour sa propre Vision des choses de la Vie...

L'HISTOIRE QUI FINIT
Ce Chapitre est Clos … Cet homme doit partir de sa vie

Partager cet article
Repost0
6 février 2007 2 06 /02 /février /2007 17:43

 

Je suis dans l'incapacité de me tenir assise devant mon ordinateur ... J'ai attrappé une grosse grippe ... d'ici lundi j'espère guérir ... Alors à+

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Dans le Monde Magique de Lili
  • : Regard sur la Vie ... sur ma Société au fil du Temps...
  • Contact

Profil

  • Lili
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... 
 J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... 
 J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...

Divers

 

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Archives