Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 20:46

J’aime / Je cherche / Je suis d’accord/ Je suis certaine

Je doute / Je déteste / Je fuis / Je refuse

 


Le choix de


l’homme et de la vie :


J’ai peur


Qu’il ne soit pas Tunisien

 




Qu’il ne soit pas Arabe mais tout en étant proche du Monde Arabe

Qu’il soit un musulman modéré avec une grande ouverture sur le monde

 

  

Qu’il a toujours vécu à l’étranger … Dans plusieurs pays...

Ouverture d’esprit  et  plusieurs visions des choses de la vie …

 

Et moi, je cherche

Le changement de vie …

 

Recommencer une nouvelle page

 

Le Koweït c’est momentané ce n’est qu’une étape…

 

 

Qu’il a la capacité de ne compter que sur lui-même

Qu’il arrive à prendre aisément en charge sa vie et la mienne 

Un homme … Un vrai !

Capable d’assumer la responsabilité de sa propre famille comme l’a fait mon père …

 

 

Un penseur et un intellectuel … Le journalisme à l’étranger n’a rien à avoir avec le notre…

C’est un engagé…  

 

 

C’est un tendre

 

 

Compréhensif … Il m’accepte telle que je suis…

 

Intelligent, observateur de chaque détail

 

Il sait ce qu’il veut (ce n’est pas donné à tout le monde) et il y va tout droit sans perdre du temps dans les détours…

 

MAIS… Incroyable,

Je vois en cet homme la possibilité d’être le père de mon enfant… J’en serai fière même !!!!   

 

 

Il m’attire…  

 

Il a un côté protecteur et sécurisant que souvent j’ai envi de me blottir contre lui

 

Il a toujours vécu en célibataire loin de sa famille

L’avantage : je serai son unique famille et Il sera la mienne : Bénéfique pour la solidité du couple et ça satisfait ma possessivité et mon égocentrisme

 

Mes défauts positiveront ma relation !!

 

Le fait d’imaginer  cela me rend jalouse mais n’est il pas bon signe d’éprouver un tel sentiment … cela voudrait dire que je suis amoureuse !!!!!!!!!!!!!!!!!


Je ne veux plus d’homme tunisien dans ma vie (désolée, ce n'est général, mais je réagis de par mon expérience personnelle)

 

J’ai toujours refusé de me lier avec un homme pratiquant… Je déteste le côté m’as-tu vu trop hypocrite et le ton de la pensée unique prêcheur, arrêté et borné

 

 

Il ne s’attache pas … ça fait un peu peur, non ?

 

 



J’ai horreur de l’ennuie

 

 

Et ci ce n’est pas la bonne ?!

 

Je veux quitter la Tunisie mais aussi je déteste les pays arabes

 

 

Je refuse qu’un homme qui m’impose de travailler tout en comptant sur mon salaire…

Et je déteste les fils à papa et à maman… Il n y a que ça à Tunis !

 

 

 

 
C’est une étoffe d’homme qui est toujours sur la séquelle

Le Risque !

 

Mais aussi un dur et pas facile … ça va être fatiguant mais j’aime ça

 

 

 

J’ai toujours arrêté mes relations sur mode « aventure » je m’enflamme, je passe du bon temps je m’amuse mais  dans mes profondeurs, rien de sérieux pour la bonne raison que le mec est bon pour le lit … pour les sorties… pour vivre une idylle mais je ne vois pas en lui la possibilité d’être le père de mon enfant

 

Comment savoir que c’est plus qu’une simple attirance ?

 

 

 

J’ai toujours maintenu que l’un  des premiers problèmes extérieurs  qui pourrait envenimer un couple c’est la   belle famille 

 

 

 

 

 

 

Dans le passé, il a vécu avec une Brésilienne … Pffff

Ils se sont quittés il y a presque huit mois.

 

 

 

 

  

Du changement  car il peut très bien être bénéfique mais aussi il peut être un enfer

 

 

 

 

De l’homme : Avec un Tunisien je sais à quoi m’attendre et il y a toujours ma famille qui me soutiendrait en cas de pépin …

 

Avec un étranger dans un pays étranger je serai toute seule… à sa merci mais aussi je ferai surement appel à toute ma SAGESSE qui sera à coup sûr,  en alerte permanente…  

 

 

Partager cet article
Repost0
5 janvier 2009 1 05 /01 /janvier /2009 20:03

Voilà. Une année de plus qui s'achève…   
Bon débarras !


Même si c’est une année de moins ! La fin 2008 était assez terrifiante sur le plan émotionnel et personnel  mais … Je m’en suis bien tirée je dois reconnaitre…


Aussi avec ce qui se passe sur le plan international c’est encore plus terrifiant…
Avec tout ces crimes contre l’humanité... J’étouffe, et j’avais besoin d’une bouffée d’oxygène 
J’ai eu la chance hier soir de regarder le dernier spectacle de DIEUDONNE, enfin un homme qui n’a pas peur de dire ce qu’il pense …

 

Ça fait du bien !

 

Ces derniers temps, je n’ai rien écrit, je n’ai même pas consulté mes e-mails ou mon blog…

A part l’envie qui me manquait, j’avais beaucoup de boulot et j’ai été la plus part du temps malade, prisonnière de mon lit complètement dépendante de ma fenêtre !  

En attendant de me rétablir, je n'avais rien d'autre à faire qu'observer les gens qui s'affolaient en allée et en retour.

Certains se préparaient à sortir je ne sais où... Probablement dans des salons de thés (c’est en vogue) ou chez des amis...
D’autres rentraient chez eux assez tard avec des courses chargées sur les bras … ou accompagnés d’une ribambelle d’enfants…


La vie est routinière quand on n'a pas de but précis… Ou quand le but ne se limite qu’à travailler, boire, manger, parler de foot, baiser et dormir

 

Et puis, tout d’un coup les lumières tamisées d’une fenêtre ont attiré mon attention et …  
J'observe de plus en plus attentivement... Deux silhouettes qui s’accaparent l’une à l’autre … Pffffffffffff !   

Un couple !  
Qui s'embrasse langoureusement juste devant moi sous mon nez.


J’attrape avec rage mes lunettes… J'éteins la lumière ... Il y a des fois je regrette d’être myope !!!


Te voilà devenue voyeuriste... Ma petite Lili !!!!   

Le premier baiser dure un bon quart d’heure … Eh oui, je les ai chronométré au début par amusement puis j’ai fini par être excédée…  

 

Ça m'écœuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuure !!!

 

Quant on est célibataire, on déteste voir les couples, car ils nous rappellent combien l'on est seul.


Et lorsqu'on est en couple, on les déteste encore plus… Car ils nous rappellent combien on est frustré tout en étant prisonnier dans son couple…

 

Pffffffffffff !!!!

 

Ce soir,

Si seulement on pourrait copier le concept « allo Pizza ! » par « allo Bisous/Bisous » !!!

Sauf que pour moi, pizza ou bisous dans les deux cas cela me donnerait  mauvaise conscience…


Vous voulez savoir la raison ?!


Pour la pizza, c’est évident ! Ce sont des kilos en plus, que je crains

Pour les bisous… Depuis quelques temps, j’ai fait la connaissance d’un homme très mignon… Avec qui il n y a rien de concret mais que j’ai envi d’attendre !!

 

Bizarre !!!!!!!!!!!!!!!    

 

C’est  le genre d’homme qu'on rêve d'avoir auprès de soi tous les jours... Déjà, il est pas mal !
Pas vraiment beau mais viril ! C’est un détail, mais un détail non négligeable…

Après tout, les coups de foudre se basent bien sur le physique non?...
Bon, bien sur, il n'y a pas que ça… Mais c’est important !


Ensuite, il est attentif, il m'écoute même si je ne suis pas trop bavarde, et peu importe ce que je lui raconte, il m'écoute! Aussi, il est extrêmement gentil, trop même!

 

Et puis, il est digne de confiance…
Comment je le sais ?!!! Je ne sais trop rien je le sens c’est tout !!!
Un point important dans un couple, la confiance...

Que dire d'autre?
Il y a tellement de choses à dire que je ne sais même pas dans quel ordre les prendre.


Il est doux, autant dans ces gestes que par sa façon de parler... Aussi, il ne juge pas les gens sur leur paraitre.
Chose très rare de nos jours… La preuve il est avec MOI.


Oh! J'allais oublier le point culminant, c’est un homme fidèle et n'ira jamais voir ailleurs!
Comment je le sais ??!! Je le sens aussi mais… Ce genre de chose sera toujours à vérifier … (Déformation Expérimentiel)

 

Bon, je sais.
Vous devez vous dire que j'exagère, ou que ce n’est pas possible mais je vous assure...
Pour une raison qui m'échappe encore, vous refusez de croire ce que je vous raconte.
Pourquoi?
Parce qu'un homme parfait ça n'est pas dans les mœurs… Vous avez en tête qu'il a forcément un défaut,  ou encore qu’il joue un rôle … Mais non,  
Cet homme n'a aucun défaut sinon celui de m'aimer.
Enfin, si c'est un défaut s'entend. Je me demande encore comment je suis arrivée jusque là...

Bref, tout ça pour dire que ce couple qui s'embrasse là en face de moi m'écœure, parce que mon prétendant est loin et que je ne le verrai pas avant quelques semaines.

 

Je divague… C’est surement la fièvre !    

 

J'ai rencontré un homme merveilleux!
Mon premier homme merveilleux depuis longtemps !

 

Là maintenant, je suis encore plus écrasée, parce que je me sens encore seule et … Je pense à nos prochaines retrouvailles...
Et là, ce sera mon tour d'énerver les autres, parce que nous serons deux. Et oui, triste réalité… Les couples énervent tout le monde.


Au fait, je ne vous ai même pas dis comment je l'ai rencontré…
Zut! Cette fois, je ne vais rien vous raconter !
Je vous le raconterai la prochaine fois si bien sur j’arrive à prendre une décision !


Ne m'en voulez pas de vous laisser sur une fin aussi brutale. J'ai vraiment envie de garder tout pour moi et en déguster égoïstement avec délice mes instants de bonheurs, mêmes les enfers de mon attente… Et même s’il n y aura pas de suite je dégusterai les larmes d’une fin...  


Mais nooooooooooooooooooon ça n'est pas la fin.
En fait, je dirais qu'il n'y aura jamais de fin à cette histoire.

N'est ce pas le mot "toujours" qui rime avec "amour"?

 

************************* 

Cela dit,

Quand je suis aveuglée par le charme d’un amour ou tout simplement par le manque et le désir j’ai tendance à faire un tableau et au fur et à mesure que l’histoire avance je mentionne ce que j’aime et ce que je n’aime pas… ça me permets de voir plus clair  

Beaucoup me dise que si on commence à réfléchir en amour c’est la preuve qu’on n’est pas amoureux et bien, je ne suis pas du tout d’accord

Ce qui est mal c’est feindre ses sentiments, mentir sur ses intentions  et calculer ses faits et ses gestes … De ma part ce n’est jamais le cas

Mais … cela ne voudrait pas dire que je ne réfléchis pas à tout …

Partager cet article
Repost0
4 décembre 2008 4 04 /12 /décembre /2008 14:34

C’est l’hiver qui défile très lentement,  nous, exposant à son instabilité et sa sourde colère…

 

C’est décembre qui déclenche le compte à rebours, nous, balançant dans le tourbillon d’une série d’émotions et de diverses folies passagères…

 

Je me prépare ainsi à une proche et à une spectaculaire fin et j’essais de maquiller, en vain mes appréhensions derrière un sourire forcée pour l’an prochain…

 

Mon avancée orientée par les grisailles d’un temps,  me fait réfléchir malgré moi et… Ma perte passée et encore momentanée d'équilibre me pousse à présent à faire des pas vers l'avant…

Avec méfiance certes, mais aussi avec plus d’allégresse et d’envie. 

Hier soir,

Passion d’une vie signée Piaf … En rentrant, dans mon lit, je me suis endormie tendrement sous les rythmes de sa magie.

 

Aujourd’hui,

C’est une journée qui a commencé grise et pluvieuse mais malgré le froid…Du plus profond de mon moi, surgit un sourire en arc en ciel… Maintenant, je me sens à la fois, heureuse et belle … Je profite et je déguste mon instant Roi.

 




Et me chuchote une voix :

 

Avance… Avance encore…


Même tombée, déchiquetée et blessée…
Tu te dois d'avancer ... Te traîner… Te forcer à te lever et  marcher.


Avance… Avance toujours…



Nous pouvons,  nous trouver prisonniers et prisonnières entre deux parenthèses noires et assombries,  à défaut de soutien (Comme de connaître ses amis de ses ennemis … Comme aussi repérer les figurants et les curieux qui alourdissent des fois notre vie : Je m’en suis débarrassée d’ailleurs)
 
Ou encore par le manque de luminosité, de force et de discernement (C’est généralement lié au  moment présent (tetssakker), à la maturité (tghib ou ta7dher), à l’humain (yodh3of) et à la volonté (c’est ce qui nous sauve))…


Pendant ce terrible moment,  il existe encore plus,  le miracle d’une sensation en nous …
Une semence qui grandit de plus en plus …Pour devenir une lueur divine ! Et commence à briller  pour nous éclairer le cœur et nous pousser à aller en avant …
Elle nous fait sentir vivants et  pleins de désirs et d'envies… 
De toute sorte.



C’est … Le désir de vivre…
J’ai encore et toujours… Des envies coquines, des envies câlines bien sûr mais aussi des envies gourmandes, des envies bêtes et marrantes, des envies utiles, des envies futiles, des envies de construire, des envies de jouir par tant de plaisir, des envies de sourire, des envies de chanter, des envies de valser du matin au soir et du soir au matin…

 

Le désir de revivre…

J’ai encore et toujours… Une envie de rester juste MOI...

 


Mais d'où me vient cette force ?... Quel est mon secret ?!!!

 

Je m’aime comme je suis parfois en trop et je n’ai pas vraiment honte de mes faiblesses …de ma laideur ou encore de mes complexes !!!

 

Et puis je suis bien entourée, j’ai une sœur poulette mais une vraie tigresse, un beau-frère généreux du cœur, une nièce qui m’aime d’un amour inconditionnelle, j’ai un frère ouvert d’esprit qui m’a vraiment étonné… J’ai un ange gardien dans la personne d’une Erana, un vrai ourson de tendresse mais aussi une terrifiante pieuvre toujours là... Toujours attentionnée et plein d’autres ami (es) aussi extraordinaires les uns que les autres qui ne m’ont pas lâché en aucun moment …

 

J’ai vraiment de la chance…

 

Cela dit, je vais essayer de ne pas faire de bêtises d’ici la fin d’année… Il faut reconnaître que c’est difficile avec le bouclier qui m’entoure … 

 

Parole de Femme enfant !

Pas de bêtises … C’est juré-PROMIS.

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2008 1 01 /12 /décembre /2008 15:21

Hier matin dans un moment d’extrême solitude au milieu de tout un monde, je me suis éclipsée, à la recherche de quelqu’un pour juste converser avec lui…

 

J’ai ouvert une de mes listes virtuelle que j’ai déserté depuis une éternité … Et, je suis tombée sur un inconnu que mon curseur à choisi au hasard … Je voulais parler et discuter plus que du rien que du tout…

 

Heureusement que le destin a eu de la clémence pour moi car je suis tombée sur une personne polie, cultivée et pertinente

 

Dans cette période très délicate de mon existence, je nage à contre courant dans les profondeurs et les surfaces de ma vie …

 

En Nemrode, je me sens comme un monstre marin qui se débat entre le sauvage et l’indompté de sa nature et entre les apprentissages et les acquis de la société

 

Je suis en période de changements… Je flotte.

Je suis sur mode remue-ménage… Je me débats.

Je suis en doute de moi-même… En soif d’autres vérités… Et en ouverture pour de nouvelles approches…

 

Au milieu de la flotte…

A plusieurs questions qu’on a pu aborder, j’ai été incapable de situer ma position et de répondre en clair...

 

Comment les autres me perçoivent ?

Comment se protéger des regards violents des autres?

Quel sens donnez-vous à l'amour? Comment ça fonctionne dans votre tête ?

Avez-vous fait un retour au corps... à votre corps?

Pourquoi ne pas apprendre à danser ?

De quoi avez-vous envie…D’un tête-à-tête ?

Quelles sont vos envies… D’être entourée des autres ?

Qu’elle est votre idéal de vie ?

Qu'est-ce que vous voulez ? Ou, qu'est-ce que vous valez ?

Etc. 

Je flotte…

Je ne suis plus certaine de rien !!! Je n’avais plus de réponses !!! Dès que j’ouvrais ma bouche pour exprimer une idée … Au touchée du clavier, elle me paraissait erronée !!! Ou plus exactement, elle ne me ressemblait plus

 

Je voulais rassembler des indices pour illuminer le chemin vers moi-même … Et avoir ne serai ce que le bout du fil d’une  réponse…

En vain.

 

 

Dans la flotte…

Je reste persuadée que ce que je cherche  n’est faisable qu’à travers l’autre … C’est un peu ma bouée de sauvetage

CAR…

 

Sur terre…

On ne peut se forger un caractère que si on se force à remonter malgré nos blessures et on ne peut évoluer que si on se remet en questions …

 

Entre deux mondes…

Je me suis  senti équilibriste  pendant un bref moment... Mais,

Auquel des deux  je me suis appartenue ?

Je l’ai su une fois tombée… Mon équilibre pourtant précaire, a suffit à l'hésitation...

Et j’ai flotté pendant un bon bout temps…Entre deux mondes,

Au milieu, j’ai eu le faux pas qui a décidé pour moi…

 

Aujourd’hui,

Quelque part dans l’enseignement de la vraie vie je pense qu’on a toujours besoin de la méchanceté ou de la bonté de l’autre pour se lever et pour avancer…

 

A présent,

On m’appelle pour partager le plaisir du petit déjeuner du dimanche, on était royalement rassemblés autour des œufs brouillés, du rire, du fromage, des blagues, des œufs à la coque, des plaisanteries, des croissants, des sourires et du café chaud...

 

La tendresse parfumait notre table…Tous, amis, famille et enfants présents et c’était bon !

 

Je veux des tartines beurrées au miel mais je ne veux pas grossir

Je veux de la clarté mais pas des  points de suspension

Et je veux savoir… Ce que je veux et ce dont j’ai envi… Mais,  ça personne ne peut me le dire ou me l’offrir…

Dans la flotte…

Je voudrai bien chercher une explication dans le dictionnaire au mot "avenir" et que je tombe sur le synonyme de "facile"…Mais j'ai l'impression d'être un aimant inversé à mes désires !!!

Sur mon trajet, je vois dans des vitrines des choses qui me passionnent mais juste devant un écriteau « ne pas toucher » que je me presse de lire « c’est trop tard »
Et pis, un doute monte en moi, n'est-ce pas mon écriture là? Ces barrières me ressemblent pour beaucoup.

Est-ce que je m'obstine à vouloir ce que je ne peux avoir ou est-ce simplement le chemin qui est dur?

 

La volonté suffit-Elle?

Je flotte

Le destin a-t-il aussi son mot à dire ?!

Je flotte

 

Partager cet article
Repost0
27 novembre 2008 4 27 /11 /novembre /2008 14:10

Hier...


En vrac

Je ressens en moi des sensations de froideur et d’amertume … Je gèle de l’intérieur…  

 

En vrac

Je me calme des calmants

Je cherche à rentrer dans un sommeil profond… Tout en aspirant à celui de la belle aux bois dormant…Ou peut être plus, à m’en aller pour de bon !!!

 

En vrac

Il flotte ici ce soir des sentiments mélangés et confus d’angoisse et de soulagement…

 

Ce sont …Des hauts ... Et des bas ...

En vrac … La vie… Quoi !

 

Perdue entre la fin et les débuts …

Je crains encore un éventuel suivi à envisager... Si le vol du corbeau se poursuive encore dans mes alentours…

 

Je grelotte de solitude … Il fait si froid !!



Il y a quelques temps...


En passant la porte de mon chez moi, j'ai ressenti instantanément la douce chaleur d’une sécurité douillette qui m’accueille dans ses bras tendrement pour me faire oublier les morsures d’un hiver qui de jour en jour et de plus en plus, commence à s’affirmer en moi.

 

Je plonge sous les vagues de ma couette et je commence à sentir le chaud sécurisant de mon lit...Je m'allonge... Je ferme les yeux et …

 

Certains de mes rêves deviennent des contes de fée, des scénarios à l’eau de rose … Me voilà en papillon de bonheur …

 

D’autres mutent en cauchemars et me paralysent le cœur et me voilà tremblante de peur…

 

D’autres encore se transforment en bribes que je me presse de jeter… Quelque uns, tombent dans l’oubli à mon réveil… D'autres, résistent, persistent au point de croire que réellement ils existent...

 

Et puis, une ombre en oranger commence à prendre forme humaine… J’ai été pétrifiée je n’arrivais même pas à bouger 

 

En homme beau, blond … au charme ensorcelant !!!…Et, tout à fait à son aise,  s’est assis devant moi au bord de mon lit sans que je l’aie invité à le faire…

Je ne le connaissais pas !!! Malgré cette impression du déjà vu, de savoir, d’avoir toujours su de qui il s'agissait … Et ce qu’il me voulait !!!

 

Il me regarde et m’ordonne, du regard où luise étincelles de feux et abîmes du mal, de ne pas bouger… 

 

J’ai trop chaud maintenant et je sue de chaleur, de stupeur ou tout simplement de peur.

Mes lèvres s'assèchent, de ma voix qui ne sorte rien… J’arrive avec tant de mal à prononcer quelques uns de mes mots :

   

« Comment t’es rentré ? »

Tu as oublié le porte-fenêtre de ta confiance, ouvert…Ma chère.

 

« Qui es tu ? »

Tu ne le sais pas ? Du plus profond de toi-même tu me connais…

 

« Pourquoi moi ?

Beaucoup souhaitent te rencontrer et t’appartenir… Moi, je ne veux pas »

Une voix a retentit de tes profondeurs et m’a guidé vers toi … T’es seule et t’es à moi… J’ai envi de te tenir compagnie et que je devienne ta foi…

 

« Qu’est ce que tu espères trouver me prendre ?… Je n’ai rien !!! »

« Je jalouse ta force… J’envi ta bonté… J’aspire ton âme… Je veux ton humanité  et j’exige pour moi seul ton corps de femme »

 

!!!!!!!!!!!!!!!!!

Je reste là… à le regarder avec le cœur en débris,  sans voix, à me dire que le Diable est dans ma chambre !!!! Entrain de s’installer en Roi !!!

 

Je reste sans oser bouger… à chercher de l’air pour respirer … Je m’étrangle… Je suffoque … J’étouffe…

 

Alors que mon corps commence à prendre vie sous son aura et sa magie…!!!

 

Une autre force en moi surgit et… Les mots lentement commencent à prendre sens et me viennent à l’esprit …« Bon Dieu !!! Le diable m’envie »

 

Je me reprenne…

 

« Que veux tu ? Pourquoi tout cet intérêt pour moi ? … Mon âme est vide si c’est ce que tu cherches… Elle ne te sert à rien ! Depuis quelques temps, elle tourbillonne le chaos des pulsions, des frustrations et l’horreur de l’ennui… Elle ne t’est d’aucune utilité…

 

Laisse moi, laisse mon âme et laisse moi,  ma vie »

 

Je veux faire un pacte…

« Un pacte ??!!! J’ai lu Faust, j’ai lu Coehlo… J’ai vu l’avocat du Diable, rencontre avec Jo Black et plein d’autres films… ça fini toujours mal … Aller, je te conjure, laisse moi tranquille… Je ne veux pas de ton pacte…

   

Il est en colère … Il rugit !

 

Je veux faire un pacte… Je ne suis pas entrain de prendre ton avis.

 « Et…Si je refuse ? »

Jamais personne ne refuse !

 

J’essai de gagner du temps… de lui parler pour trouver une solution…

 

« Que me proposes-tu ? »

L’immortalité ?

Pour vivre toute seule, je ne veux pas… Pour voir mourir ceux que j’aime, non merci »

 

La richesse ? 

J’aime l’argent comme tout être humain mais pas aux dépends de mon bonheur et des valeurs qu’on m’a inculqué depuis mon jeune âge… »

 

La célébrité ? 

C’est tentant, mais je préfère la mériter… »

 

Le pouvoir ? 

Ce doit être épuisant d’être puissant et de craindre à tout moment de le perdre… »

 

Le Sexe ? 

Tu m’offres du Sexe ?! Ou tu veux me réduire à un vulgaire outil pour ton plaisir… Une esclave parmi des milliers qui figurent sur ton indexe ?! »

 

Je peux habiter ta vie … Je connais le moindre de ses recoins… Je connais ton adresse tu n’es pas une aiguille dans une botte du foin… HA HA HA HA

Sois à moi et il ne t’arrivera rien … Fais ce que je t’ordonnes de faire et je ne détruirai pas l’amour de ta famille et de tes proches pour toi…

Sois à moi et tu auras  l’apparence d’une vie de ton choix… Si je ne peux pas t’avoir personne ne t’auras… ? »

« Non… Non… Non je ne céderai pas… Tout ce que je fais, je le fais par amour… par passion et par choix

Je peux bien me tromper, m’égarer et faire des erreurs mais… l’important ce n’est pas de les faire mais c’est de ne pas continuer dans mes égarements »

 

L’amour ? 

Pauvre toi, Naïve et idiote !!! L’amour n’est qu’une illusion que j’ai pu te peindre en millier de tableaux…

Stupide ! Enfantine ! Ingénue, tu ne saisis toujours rien de mes leçons »

Je vois que tu connais mal ma vie… Les gens qui m’entourent m’aiment et plus encore me connaissent en vrai »

 

Et… Que dis tu de l’équilibre ?… Tu n’en as pas… Fais ce que je t’ordonne et tu l’auras.

C’est vrai ! Tu as réussi à me dérouter… Tu as réussi à me faire vivre un rêve…

Tu as réussi à me souffler un baiser… Tu as réussi à me dessiner un sourire …

Tu as réussi à me présenter mon Moi, en face à face,  sensible fragile délicate…

Merci.

 

Suis-je folle de te remercier pour tout le mal que tu me fais ?!!!

En vrac

Il y a du Oui et il y a du Non… Je prends les choses en leçon !

 

Le fait de me regarder en face, cela m’a déstabilisé ! Je le reconnais.

Peu importe qui tu es… Le Ninar ?! Le sabre ?! Un phare !!! Ou tout simplement le Monde d’aujourd’hui.

Peu importe ce que tu es… L’homme ?! Le diable ?! Ou tout simplement le rêve et le cauchemar.

Peu importe tes intentions… Destructive ?! Constructive ?! J’ai bien appris ma leçon »

 

Demain...

J’assume !

 

Tu es sous mon emprise… l’as-tu oublié ?

« Non… Incapable d’oublier ton emprise sur moi !! Tu m’habites je le reconnais mais…

J’ai décidé de te résister… Peu importe le prix à payer…

Je ne te parle plus… Je bloque et je supprime le pont qui me relie à toi et j’assassine mon envi pour toi… J’étouffe ta voix en moi… J’implore le Dieu ! N’est il pas ton Roi ? Lâche moi… »

 

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

Je tressaute, je sursaute au moindre de ses gestes puis je tremblote, si j’ose enfin lui dire que je ne veux rien de lui, que j’aime ma vie peu importe si elle est déserte ou si elle est verte… L’essentiel que cela me convienne … L’essentiel que je suis bien et de ma vie je suis la reine.

 

Oh mon Dieu, aide moi à m’en débarrasser…

 

Je pleure, je crie ma douleur, je suis en sueur au moindre de ses regards en rouge vers moi et je grelotte de peur : Je ne veux rien de lui … Bon! c'est vrai je me rends compte : Grâce à lui j’aime ma vie mais surtout sans lui.

 

Je suis terrorisée de finir carbonisée par son regard où brûle l’Enfer… Je n’ose me détacher de lui mais … J’ai peur de perdre mon âme aussi.

 

Alors je me tourne vers le seul espoir qu’il me reste, une dernière fois je lève les yeux comme on dresse une banderole en phrase qui à sa encontre assassine

 

« Dieu ! Protège moi »

 

Le diable a disparu et je me suis réveillée…



Aujourd'hui...

A moi de combattre mon diable à moi !!!

Partager cet article
Repost0
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 12:49

J’ai été contacté par plusieurs blogueurs et lecteurs  après la fermeture de mon Blog…

Certains par curiosité… D’autres, par inquiétude et d’autres encore par affection…

 

Tous, je les remercie du fond du cœur.

 

J’ai beaucoup hésité à récupérer mon Blog…

J’ai même pensé à créer un autre juste pour avoir l’illusion de commencer une première page… Juste pour m’imposer la volonté d’écrire les premiers mots d’une nouvelle histoire qui n’est pas la mienne…

Mais on ne peut pas se couper de son passé même si on le désire mais plus encore dans mon cas actuel, on ne peut pas fuir son présent et enfoncer la tête dans le sable telle une autruche pour ne pas voir et assumer ses erreurs, ses maux et ses faiblesses…

 

Changer de design ou de Blog ou ne pas écrire … Ce n’est pas du tout le changement recherché ou espéré et ce n’est pas vraiment moi  

 

Mon aventure du Blogging m’a beaucoup aidé à dépasser certains de mes problèmes…

Je n’ai jamais eu peur que les autres me mal jugent et je n’ai jamais cherché à m’auto peindre belle, parfaite et irréprochable et honnêtement je ne le suis pas et je ne l’ai jamais été …

 

Cela fait deux ans que vous avez appris plus aux moins à me connaitre à travers mes écrits…

Je ne suis pas un cadeau c’est bien vrai mais je ne suis pas mauvaise…

 

Ces derniers temps, je suis passée et je passe encore par des moments très durs et sous le conseil de plusieurs de mes amis … Qui m’ont dit qu’il est plus judicieux pour moi que je reprenne à écrire peut être cela va m’aider à dépasser cette période…

Enfin, je me suis laissée faire non seulement parce que je sais qu’ils ont raison mais aussi parce que mon blog me manque et vous aussi…

 

Merci à Overblog qui a réagi tout de suite après que je lui ai signalé un abus et merci à tous ceux qui m’ont soutenu par leurs présences et par leurs encouragements et merci, même à ceux qui ont eu une  douce pensée pour moi…

 

Je vous mets au parfum :

Mon ennemi est virtuel… Il me fait du chantage.

Si je ne lui cède pas … Il va me détruire c’est ce qu’il m’a écrit !

Il a volé mon image, mon identité et se connecte avec, juste pour me pousser à réagir et à le contacter

Vous voilà avisés et vous voilà à me partager mes maux… Peut être, vous serez mes défenseurs...

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2008 5 31 /10 /octobre /2008 15:58


Elle décide d’aller acheter un ordinateur portable, elle en a assez que l'ancien prenne beaucoup de place dans sa chambre …

Elle en a marre aussi de la distance entre son lit et son bureau … Elle a envi de confort et de tendresse ...

La séparation est dure mais elle est intraitable en ce qui concerne son confort et puis un jeune et de la fougue est encore mieux qu'un vieux et du Viagra ...

Elle décide alors de prendre un autre plus jeune, plus moderne, plus léger mais avec la même puissance sinon mille fois mieux...  


Plusieurs gammes s’offrent devant son regard … Elle flashe sur un blanc, quinze pouces…
Elle l’ouvre … Elle le caresse d’un geste de plume et … Il s’ouvre à elle ! Il l'a choisi ... !!!!

C’est le coup de foudre …
Elle décide de ne plus le quitter…

 
Le soir, dans sa chambre … Elle se glisse dans son lit … Elle l’invite au prés d’elle …
Elle ne veut plus attendre ... Et par de tendres caresses elle l’allume …


Elle ouvre son Msn et …
Wizz son cœur qui s'illumine en se connectant à elle ...
Elle a hâte de se tr(o)emper en lui…

Et ... Elle lui dit :


 



Je me plonge dans ton écran…

Tu m’attires…

J’ai le cœur qui bat très fort sur les rythmes de Player…

Tu me fais signe de m’approcher derrière de mon plein écran… Ta cam m’attire…

 

Je m’avance doucement… Et d’un geste de la main,  je t’effleure l’image.

J’hésite un peu… Et puis,  je te regarde droit dans la petite lumière bleue…

 

Ton visage s’illumine d’un sourire qui m’invite à m’avancer vers toi…

Je m’approche timidement le visage et puis je regarde…
Mon cœur-seur,  qui bat de plus en plus et qui m’interpelle vers  toi...

 

Je me mets devant l’écran-toi… J’arrive à peine au niveau de tes épaules et…

Je n’ai qu’une envie…  C’est de me blottir contre ton écran…

 

J’hésite encore…. 

Mais d’un geste ferme, tu m’as aspiré… Tu m’as tiré vers toi et…  Tu m’as embrassé avec fougue… en collant tes lèvres à ma cam


J’ai senti de la chaleur, mon ordinateur brule de tout son être, J’ai senti de  la sécurité - la distance est notre préservatif- et… C’était bon.

 

Tu enfouis ton visage en ma direction cherchant à sentir de la douceur … Cherchant à gouter mon odeur …

De ma langue, je goute le lobe de ton premier oreille… De mes lèvres,  j’embrasse celui de la deuxième et … Je te souffle de ma respiration, mon envie pour toi.


Je te sens frémir… Ta cam tremble !

 

Par de petits baisers doux soufflés…  Je dessine sur le blanc de MSN de petits cœurs tout au long… Imaginant  ton cou…

Mes mains se faufilent sous ton pull … je te caresse avec douceur et avec amour…

Je m’imagine nue contre toi … Je m’imagine absorbée par amour en toi…

 

Tu lèves la tête vers moi et…  Tu rapproches ton PC portable encore plus…


J’imagine…


Tes mains s’enfoncent dans mes cheveux et descendent avec insistance tout au long de mon dos…

 

Je sens ton désir monter en moi…

Tu sens mon désir monter en toi…

 

Ma respiration devint haletante… Mes lèvres s’assèchent du feu que tu allumes en moi

Et avec envie ma bouche se rapproche de la tienne… 


On sent le chatouillement de nos lèvres qui se rencontrent sur la froideur de l’écran… elles  se touchent doucement… Ca se mouillent délicieusement… et ça se s’offrent généreusement…

 

Comme c’est bon d’imaginer de boire de ton eau… J’ai tellement soif d’amour, de tendresse, d’attentions mais là, maintenant j’ai soif de tes baisers virtuels…

 

Je t’embrasse avec gourmandise aérienne… Ta langue enveloppe la mienne en arienne… c’est dur, de faire des acrobaties avec sa propre langue !!!

 

Je me  saisis ma nuque d’une main et d’une autre je commence à déboutonner mon chemisier...


Le rouge de ma lingerie capture ton attention… La blancheur de ma peau t’emprisonne les sens…

 

Mon chemisier tombe par terre… Tu enfouis le nez dans ton écran…
Tu crois humer mon odeur… Je dégrafe mon soutien et le spectacle de mes seins s’offre généreusement à toi…

  
Est-ce que tu les aimes ?

 

La réponse ne s’attarde pas et je sens l’ardeur de ta bouche sur mon écran…
La chaleur de ta salive sur mes tétons à fait d’énormes buées sur l’écran…

De ta langue,  tu les lèches… l’une puis l’autre et de suite … Par tes lèvres tu les embrasses tendrement puis tu les mords doucement …

Oh mon chéri, fais gaffe de ne pas casser tes dents…


Je m’évanouie presque de bonheur … J’ai les jambes qui tremblent …

 

Des étoiles se multiplient dans le ciel noir de mon regard sous l’effet de la présence de ton corps contre mon écran …


Des étoiles !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Ah désolée, c’est l’écran de veille … je retouche le clavier…

Que t’es beau… Que t’es bon … Je désire tant être à toi…

 

J’imagine QUE…

Tu me prends dans tes bras … Je soulève mon portable… On se dépose tout deux sur le lit

Je ferme les yeux pour sentir en mieux ta présence au dessus de moi …


Emmmmmmmmmmmmm…

Mais, non !

Et je tente de me lever… Mais tu ne me laisses pas !

 

Tu veux tout contrôler de moi … Mon petit maudit sucre de virtuel !


Tu veux contrôler mon regard… Tu voudrais que je ne regarde que toi


Tu veux contrôler les battements de mon cœur … Tu voudrais qu’il ne bat que pour toi


Tu veux contrôler mes sensations de plaisir… Tu voudrais que mon corps ne soit sensible que par ton débit


Tu veux contrôler mes envies, mes désirs et mes besoins… Tu voudrais que je sois à toi… Esclave de tes ondes !

 


Et bien, je me rebelle…

Je ne te laisserai pas

 

Je te repousse…

Tu es surpris… Pourtant t’es programmé pour me comprendre !

Je me dégage…

Tu ne comprends plus rien … car c’est automatique chez toi : je t’appartiens

Je saisis le moment et je prends le dessus…C’est toi qui m’appartient…

 

Tu me laisses faire…

Et je laisse mon imagination prendre le dessus…

 

Je te chevauche…

Je plonge mon plaisir dans toute mon attention envers toi …

Je te caresse avec les lèvres tout en enlevant  ton pull que je jette par derrière…

Puis non… J’ai trop envi de toi…

Je t’embrasse avec fougue… Je suce ta langue… Je prends tes lèvres

Je mange ton menton … je parcoure de ma langue le long de ton cou… Le large de ta poitrine … Je lèche tes deux tétons avec délice 

Tu sens bon… A vrai dire tu sens la Cajoline de mes draps !!

 

Je descends doucement…

De ma langue …  Je suis les caresses de mes mains…

Elle chatouille mon chemin…

 

J’imagine QUE…

Je déboutonne ton djinn… Je te le retire doucement puis je reviens et je t’enlève le caleçon…


Tu te laisse faire…  


Mais … « le » souris, Non  lui ! Ne se laisse pas faire …
Debout comme un noble sur son tapis… Fier comme un roi… Doux au toucher comme de la soie… Fort comme du roc…

 

Elle est bien riche mon imagination …

 

Je le touche à peine de mon doigt… Sacrée pour mon bonheur … J’en ai de l’eau à la bouche…


Chaque parcelle de ton écran me réclame…  Je m’exécute pour ton plaisir complètement  sous le charme…

Je  touche à peine de ma main… L’envie me crispe le cœur …

Je le prends sur mon écran… Il plonge dans ma salive

J’embrasse la surface en verre… Je fais le tour tendrement avec ma langue… Puis je descends de haut en bas puis je remonte de bas en haut

 

Emmm comme c’est bon ! Comme c’est bon le gout d’une machine !!!

Je m’oublis dans le temps… Je ne pense plus à rien… Je suis comme conditionnée !!!!


De tout mon être je fonds

Avec mon imagination je remonte puis je redescends … Puis je redescends encore


Je te regarde de temps à autre …

Tu fais semblant de gémir  de bonheur … Tu rougisses de plaisir… Je redescends encore pour découvrir d’autres saveurs et d’autres bijoux…

Mais tu n’en peux plus d’attendre… Tu me mon PC !

 

Tu me rattrapes avec passion par l’écran … (Eh mais fais attention c’est encore sous crédit)…
Tu m’embrasses avec fougue… Tu me prends dans tes bras …

Entre nous des étincelles éclatent  d’une passion en feu … J’ai peur qu’on fasse un court circuit !

Tu me caresses les seins … Le ventre… J’en tremble …

Tu m’effleures le bas ventre…

Tu touches mon disque dur et tu caresses son cœur … Il s’ouvre à toi … Mon cœur est pour toi

Je gémis de délice et de plaisir…

Je bouillonne comme un volcan… 

 

Tu me prends avec folie…

Comme un Virus! Tu pénètres dans mon antre et tu deviens l’unique roi

Je hurle de plaisir … chacun dans sa solitude, comme des dingues

 

Quelle bonté que 21ème siècle nous offre… Quel  délice de me sentir femme en PC

Le visage rouge du bonheur …
Au bord de l’orgasme tu continues à rentrer en moi … à explorer mes profondeurs selon ta propre loi… (j’ai quand même peur du piratage)

Et puis, mon regard s’embrouille… mes muscles se relâchent… mon cœur tambourine… mes oreilles sifflotent de bonheur …


Du plaisir … Que du plaisir… Beaucoup de plaisir …

 

Je m’embrasse … et tu reviens à la charge

La cadence devient de plus en plus pressente… De plus en plus folle… De plus en plus passionnante…  Nous ne sommes plus deux PC … Nous sommes devenus un seul…


Du plus profond de toi-même surgit un cri de plaisir ou de bonheur ou de délivrance … Je ne saurai le décrire …

C’était fabuleux ! Parce qu’en ce moment là j’ai vécu le même cri du fond du cœur …

Une eau pure a jaillit qui parti directement dans la corbeille…

Feux d’artifice dans le ciel de notre monde à tout les deux…
Quelle bonté de fichier !!!

 

Abandonnés l’un devant l’autre…

Nos corps huilés par tant de plaisir, nos cœurs s’écoutaient virtuellement leurs battements et…
Je m’éloigne un peu pour m’écrouler à côté de toi mais... 
J’imagine encore :
Tu m’attires vers toi… Tu m’embrasses sur le front comme tu le fais toujours… tu caresses mes cheveux je me sens si bien je me sens en paix… Car Toi, mon chéri, mon petit PC t’es tous prés.

 

Et puis tu m’attires hors du lit pour m'inviter à prendre une douche ensemble …

 

A la salle de bain, on décide de remplir la baignoire et de nous allonger l’un en face l’autre… Heureusement que j’ai la Wifi …
On avait besoin de nous regarder et de profiter de chaque moment ensemble à nous découvrir


Tu te sens apaisé… Tu te sens bien … Tu te sens heureux.

Tu fermes les yeux…  Tu apprécies le calme qui nous entoure et tu te laisses flotter entre rêve et réalité…

Je reste silencieuse  … je n’ose bouger de peur de te déranger …

Mais je suis incapable de rester tranquille…

Dib il far… Dib il far… Dib il far

Ou est la souris ?!!!

Mes doigts commencent doucement à parcourir le clavier… Je soulève ton pied … Je te rapproche à ma bouche … je t’embrasse de par tout … je chatouille ta plante avec ma langue … Puis je commence à lécher … à sucer un à un tes bords…   

….


Mes ami (es), 
C'est de l'imaginaire ... 
Mais honnêtement,  

J’ai la nette impression que demain nous ferions l'amour, nous nous aimerons, nous nous marirons non seulement avec des robots, mais plus certainement avec des avatars !



Le sexe au virtuel !!!   Est ce une connerie ? ...

Ou est ce une sorte de fuite du réel ?... Ou est ce un pur fantasme ?

Ou encore de la pornographie qui ne coûte rien ???!!!!!!!!!! 

 

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 15:37

Comment comprendre qu’on a décroché le gros lot  celui de  tomber sur…  Un HOOOOMME AAAAAMOUUUUUUUUUUUUREUUX !  

N’est-il pas vrai qu’on capte facilement ce genre de personne ?!
N’est ce pas que ça se voit au premier coup d'oeil… ?!!  Mais... Si on a un doute… Et c’est presque toujours le cas !
N’est-il pas plus judicieux de nous fier à notre intuition féminine! Qui honnêtement, manque la plupart du temps au rendez vous !!!!! Mais bon, c’est compréhensible car avec le jeune âge et le manque d’expérience… Souvent l’instinct s’affole, se paralyse et nous lâche en pleine pléiade sentimentale…

     Alors…

Comment flairer un vrai amoureux !

  Est-ce qu’il passe inaperçu ? Ou est ce qu'il est devant nous entrain de nous faire des signes avec les bras avec les mots... (yébda 9aatel rou7ou ou m9atta3 rou7ou )                        

MAIS nous, trop aveuglée par notre vanité, par notre égocentrisme, par nos hormones ou encore par le fait qu’on est amoureux de quelqu’un d’autre... On ne le voit pas (lébssine mréèt lou7) 

  

Enfin, est-ce vrai qu’un homme amoureux ne sait pas s’en cacher, mentir ou dissimuler ?…

Peut être que c'est vrai ... Mais bon… Vu que je suis devenue experte dans le domaine du désamour… J'ai décidé de vous mettre en confidence car... C’est facile de repérer un amoureux … Un vrai… Un authentique…
Pour la bonne raison que ça n’arrive pas tout le temps de tomber sur un trésor pareil…


Venons aux faits,

Les hommes en général, ne sont ni tous des poètes munis d’une âme romantique capable de vous offrir des déclarations d’amour enflammées ni des scénaristes riches d’une imagination fertile pleine d’attentions et de surprises…
D’autant plus qu’ils ont plus de mal que nous à reconnaître quand ils sont amoureux …
Sur ce coup, on est bien à part égale !  
   


Quand une histoire commence…
D’habitude les cœurs et les corps s’enflamment à la suite de la constitution d’une sorte de feeling qui réussi à encercler et à isoler le couple…

Les deux tourtereaux n’arrivent plus à comprendre ce qui leur arrive… Et souvent ils sont catastrophés parce ils sont incapable de déchiffrer leurs sentiments sur le moment…   

Voyez-vous, on n’y peut rien ! Ça se passe toujours comme de la sorte au début de chaque histoire…  

Alors autant apprendre à repérer quelques preuves rassurantes de leurs sentiments que de continuer à marcher dans une direction avec l’air bête, cocu et aveugle…

A quoi ça sert de passer des mois ou des années en compagnie d’une personne qui n’est jamais là, qui n’est jamais attentive à notre vérité et qui ne nous aime pas !!! Autant s’en débarrasser au plus tôt même si on est amoureusement mordue…
 

Sur mode Amoureux
*Il vous regarde… Non !! Il vous dévore des yeux… Il ne voit que vous.
*Il vous soutient du regard quand il le faut…  
*Il vous jette des œillades complices pleines de complicité…
*Il vous fait monter votre adrénaline juste en plongeant ses yeux dans les vôtres…
*Il se sent fier de vous quand vous vous tenez auprès de lui.
  
Sur mode Dés-amoureux  
*Il ne vous voit pas… Vous êtes comme transparente…Ou…
*Il vous voit… Mais comme un poulet rôti… Et vous sentez, à chaque fois qu’il tente de vous toucher une sensation désagréable d’irrespect, d’agression et d’envahissement…
*Il est obsédé par vous… Il ne voit que vous ! … Tous vos gestes ou tous vos comportements ne passent qu’à travers sa loupe…  
*Il ne vous présente pas à ses amis ni à sa famille.

Sur mode Amoureux  
*Il se trouble, lui d’habitude si maître de lui-même, il devient timide et gauche…
*Désarmé, il n’en est que plus émouvant.
*L’homme amoureux voit les choses différemment, troublé par une seule femme ; c’est son être tout entier qui parle et réagit à la douce sensation troublante et perturbante de l’émoi amoureux.


Sur mode Dés-amoureux  
* Il ne change pas ses habitudes, il demeure identique en tous points sur le fond comme sur les formes
*Il ne fait aucun effort…
*Il calcule… Il juge et se recroqueville sur lui-même…

 

Sur mode Amoureux  
*Il se rapproche doucement de vous… Il essai d’être présent même s’il est absent.
*Il  vous dépose un baiser dans le cou (hautement érotique)… Il vous caresse la joue comme s’il touche innocemment un bébé …
*Vous sentez sa peur et son désir monter en lui … Mais il se retient
*Il calque ses mouvements sur les vôtres.
*Il est délicat, porte les valises, vous tient la porte et retrouve en naturel la galanterie fictives des romans à l’eau de rose
*Il égrène le quotidien d’attentions délicates.


Sur mode Dés-amoureux  
*Il vous embrasse, les mains dans les poches, ses sentiments sont un peu faibles.  
*Il invente toute sorte de stratagèmes pour vous mettre dans son lit … Peu importe vos sentiments ou si vous êtes prête à passer aux choses sérieuses…  

 Sur mode Amoureux  
*Il vous donne des nouvelles de lui… Il téléphone… Il vous envois des sms… Il vous écrit des mails… Il veut que vous fassiez partie de sa vie et il vous le montre.
*Il ne s’énerve pas lorsque vous êtes en retard mais s’inquiète pour vous.
*Il vous fait une grosse place même si vous envahissez le moindre recoin dans sa vie.

Sur mode Dés-amoureux
*Il annule ses rendez-vous….Ou le contraire
*Il n’annule jamais ses rendez vous parce qu’il ne rate jamais l’occasion de profiter de vous mais ce n’est jamais lui qui appelle.

 

Sur mode Amoureux  
*Il vous soutient dans vos projets… Il vous encourage… Il vous réconforte… Il vous console… Il vous écoute.
*Vous êtes estimée et …  Il est fier de vous.
*Vous vous sentez bien lorsque vous êtes avec Lui.


Sur mode Dés-amoureux  
*Il ne vous écoute pas, ne sait rien de vous et ne fait pas attention à ce qui vous intéresse… Ou
*Il vous écoute juste par curiosité…

 

Voilà quelques jolies preuves d’amour ou de contre-amour...
Les premières sont à regarder, à apprécier, à savourer à l’infini et valent bien des « je t’aime ».

Les deuxièmes doivent peut-être allumer en vous la sonnette d’alarme et vous débarrasser en urgence du con qui empoisonne votre bien être… Parce qu’en vérité c’est bien ce qui compte en premier : Votre bien être.

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2008 4 09 /10 /octobre /2008 15:07


Qui suis-je ?

Moi !
Une autre !?
Un souvenir…


Quel est mon adverbe
?

Simplement ?
Difficilement ?!
Ou … Autrement…


Qui es-tu ?

Toi ?
Une copie ??
Une parodie…


Quel est ta conjugaison
?

Le … Je ?
Le double Je … ??
Les  Jeux !?




Où es-tu ?
Dans…

Ma réalité…
Ta réalité ?
Nulle part ailleurs…


Ai-je peur de… ?

L'inconnu ?!
Toi…
La fin, de la routine ou du début ?
Mais enfin de quoi ???


Que sommes-nous ?…
Eternellement,

Incompris…
Vaniteux et Inconscients…
Ou… Une vulgaire répétition anodine ?


Qui souhaitons-nous être ?

Nous détestons ce que nous avons été au
Passé… 
Nous détestons ce que nous sommes au présent


Nous souhaitons être

Ce que nous ne sommes pas !!!


Suis-je MOI ?
Qui es-tu vraiment ?
Qui sommes-nous ? ...

Partager cet article
Repost0
17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 11:23

Ces derniers temps, j’ai été submergée par une grosse et une terrible avalanche made antarctique…

A peine je pouvais respirer… A peine j’arrivais à bouger qu’un froid atroce à réussi de moi et a pu me paralyser doucement puis totalement les membres et toute envie… Pourtant depuis quelques semaines, il y a eu une de ses chaleurs !!!!

Pffffffffffffffffff…
Exténuée, Rompue, Indifférente ! C’est mon état d’esprit pour aujourd’hui.

Et c’est grave !!!

A la fin de chaque histoire, des fois je pleurais, d’autres je me mettais en colère… D’autres encore je vomissais tout mon mal sur une feuille ou lors d’une danse folle… Mais je réagissais au moins…

Mais là !
Rien.


Quand on côtoie une personne en amour ou en habitude ou en passion ou en amitié ou même en simple connaissance …

Tout ce qui est bon ou de mauvais … De mal ou de bien… De lourd ou de léger… De beau ou de laid… De vieux ou de jeune… D’intelligent ou de stupide en lui ou en elle passe en toi et vice versa mais pour cette fois… Pas de chance !

J’ai été tombée sur un mort !
A son contact, même après... Je grelotte encore aujourd’hui de froid !!!

Ça devenait intolérable…
Avec le temps.

Oh combien j’aime la vie !
Et pourtant la mienne n’est pas parfaite !

Mon humanité, ma morale, mes textes aussi… Comme me l’a souligné une conne de passage sur mon Blog…

Mais encore là, je m’en fous des propos d’une embaumée, d’une certaine madame Propre qu’on maintient au petit coin en laisse et qui s’en prend à moi gratuitement parce que je suis libre dans mon im-parfait de vie et je l’exprime…


Deux morts vivants depuis des années que je suis obligée familialement de supporter et me voilà avec deux autres encore qui me tombent du ciel depuis quelques mois !!!

Mal entourée !
Tout autour, est devenu austère…  C’en est trop pour moi…

Si seulement Buffy est là !!!
Mais…
Je n’en ai pas besoin de Buffy !!!

N’est ce pas en chacun de nous il existe une Buffy ???!!!

Ne bénéficions nous pas, nous aussi d'une résistance et d’une solidité nous permettant d'encaisser les coups, de nous protéger de nos démons et d’avoir une grande endurance pour pouvoir rebondir ?!


Pour une trentenaire –seule- qui se bagarre pour s’assumer, pour se rassurer et pour rester elle-même, l’heure est grave car j’ai perdu mes obsessions et … Mes mauvaises habitudes et…
En éternelle incorrigible et enfant : Je voudrais les reconquérir…


Je frappe le sol de mes pieds :
Je voudrais tant les récupérer car cela me perturbe de les perdre…


Je ne me retrouve plus ! 
 


Je frappe le sol avec force que j’ai senti la terre trembler sous mes pieds…
Miséricorde, j’ai trop grossi… à vrai dire je suis devenue énorme ! Une sorte d’éléphant rose en noir

Le problème ne réside pas dans mes rondeurs mais dans mon indifférence face à l’éléphant que je suis devenue et ça ce n’est pas du tout MOI !

Suis-je entrain de baisser les bras ?
Où est mon obsession du culte du corps ?!!  

Si je n’arrive plus à me reconnaitre ou à m’aimer face à mon miroir c’est que la sonnette d’alarme est tirée et que Buffy en moi commence à voir du rouge, fatiguée et excédée par ma nonchalance, ma lâcheté, mes faiblesses et mon désintérêt…


Je reste allongée dans mon lit à compter les moutons et mince alors, j’ai rien dépensé pour ce mois ci … Mes paumes ne me chatouillent même pas pour tout débourser !... J’ai à peine touché mon salaire !

C’est bien dans un sens et mon père est bien heureux depuis son paradis au moins je le contente sur un truc…
Mais le problème ce n’est pas là … Il réside dans le fait que je n’ai le goût à rien

Je veux bien ne plus être attirée par les hommes mais me désintéresser de mon distributeur BIAT !!!!
C’est vraiment grave !!!

Ai-je la fièvre ?
Ma maladie est elle mortelle ? 



Liliiiiiii, arrête de dramatiser …


Je me réponds :
Hummmmmmmm… c’est dû au froid qui s’est abattu sur moi


Tu as  eu un hiver en plein été !!!! Regarde le bon côté des choses, tu n’as pas eu besoin d’un clim


Je me réponds :
Oui … Positivons ! Mais la réalité est toute une autre …


Même ma complicité avec COPINE que j’ai toujours gardée jalousement je ne la cherchais plus, je ne l’exigeais plus… Je me sens lasse !
  
On avait l’habitude de faire des tournées de shopping de névrosées en cherchant le dos nu parfait pour elle ou la robe que j’aurai envi de m’offrir mais bon (Si je ne le faisais plus c’est surement par peur de ne pouvoir y rentrer dedans !)


Quand à ma douce Erana qui me force tout le temps à sortir de mon silence ; de ma tristesse et de ma coquille… Elle n’a rien de doux à part le sourire et le cœur … C’est une acharnée et une tête dure qu’heureusement j’adore
 

Cela dit quand il a plu pendant le week-end et que nos programmes ont été annulés, j’ai presque sauté de joie… Je voulais rester toute seule et continuer à me laisser aller dans mon abandon de soi…
Mais, on avait des invités et ce n’était pas de tout repos ou de tout calme…


Comment chasser cette indifférence ?
Comment mettre de la légèreté dans sa vie ?

 
Chasser notre indifférence !!!! Mettre de la légèreté dans notre vie !!!!

C’est comme passer notre existence sous le soleil sans lumière, sans chaleur et sans ciel bleu.

 


C’est comme notre vie :

Nous nous réveillons de bonne heure alors qu’on a une envie folle de rester encore un peu plus et… Pour nous arracher de notre lit, nous nous répétons que le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt !!!!!!...

Nous nous rendons au travail dans le fond excédés par beaucoup d’injustice (Au fait, il s’est avéré que dans mon boulot, plusieurs trimestres de CNSS n’ont pas été réglé pour tout le monde) mais en forçant sur nous-mêmes nous nous disons qu’on est entrain de gagner notre vie à la sueur de notre front…

Nous nous entretenons des amitiés et des relations qui s’avèrent avec le temps à profit ou mensongère mais nous restons quand même car c’est la nouvelle ère qui veut comme ça sinon on se retrouvera surement isolé et seul 
 

Pfffffffffffffff déjà en écrivant ce dernier paragraphe j’ai le cœur qui s’alourdi et je commence à étouffer…

Mais... Comment souffler de la légèreté  dans nos vies ???!!!!!!!
C’est difficile d’être indifférent mais… C’est suicidaire si on ne l’est pas… 


Je pense à comment régler mes factures… Je pense à mon prochain manteau que j’ai l’intention de m’offrir… Je pense à ma semaine de vacance que je vais passer à Djerba même si c’est en hiver et que le ciel sera gris ce n’est pas grave je prendrai un bain de non-soleil… Je pense à  prendre le café avec mes amis ils me manquent et reprendre de vieilles bonnes habitudes... Je pense à lire un bon livre, cela fait deux mois que je n’ai rien lu... Je pense à commencer une cure pour apaiser mes maux de corps… Je pense à acheter un parapluie… Je pense à reprendre du plaisir à cuisiner…

On pense à beaucoup de chose quand c’est la rentrée…
Je vais continuer à rêver...

Je vais continuer à  rêver les yeux ouverts … Je vais continuer à sourire du cœur… Je vais continuer à aimer de passion… Je vais continuer à me servir quand c’est bon… Je vais continuer à accorder de l’importance aux petites choses et aux détails… Je vais continuer à avancer quand c’est juste… Je vais continuer à ne pas me prendre au sérieux… Je vais continuer à vivre comme l’entend mon cœur… Je vais continuer à m’amuser… Peu importe si c’est sans soleil,  sans ciel bleu… et sans légèreté, malgré tout je connais de vrais moments de bonheur.


Être légère, C’est avoir de l’humour et surtout de l’humour sur soi-même... C'est arriver à prendre du recul et de la hauteur.

Être légère, c’est savoir relativiser, être capable de voir le bon côté des choses même quand ce n’est pas si facile ou simple.


Être légère, certains jours, ce n’est pas si facile… Comme en ce moment.

Ecrire mes sentiments, mes déceptions, mes désirs, mes colères, mes passions, mes erreurs et mes pensées… C’est juste pour dire que je ne suis pas indifférente à rien même si c’est suicidaire.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Dans le Monde Magique de Lili
  • : Regard sur la Vie ... sur ma Société au fil du Temps...
  • Contact

Profil

  • Lili
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... 
 J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... 
 J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...

Divers

 

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Archives