Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 mars 2008 5 14 /03 /mars /2008 17:10

« Que me reste-t-il de mon voyage si ce n’est l’amertume et des souvenirs ?
Que me reste-t-il de mon histoire si ce n'est un terrible dégoût?
Que me reste-t-il de mes amours si ce n’est des regrets et un enfant ?

Ma peine ne passera donc jamais?

Ma vie se résume aujourd’hui en souvenir … Ai je vraiment vécu ma vie ?
Tout ces gens que j’ai aimé , ont ils vraiment existé ? Ou que… Peut être mon cœur a tout inventé ?
Et c’est souvenirs, dans lesquels je vis maintenant… sont ils des illusions d’un passé ou c’est juste des illusions du présent ?  
Est ce sont des mensonges ou est ce sont de mauvais choix d’une vie ?

On dira je t'aime, on dira que tu m’appartiennes … On dira que je t’appartienne …

On fera comme si… 
Les si se multiplient … Les si grignotent notre vie … C’est fini
Je reste blême devant la haine juste le temps que je casse mes chaînes … Car je ne ferai plus comme si
Tout ça pourquoi?
On devrait pourtant savoir que ça ne dure pas, qu'on se trompe...
Combien de fois faudra-t-il se tromper, combien ?
Combien pour arrêter de croire... ?
Ne croire en rien… 
Pourquoi feindre si je ne crois plus à rien.
 
J’ai décidé que c’est fini … Je ne veux plus de ma vie
Ne plus espérer. Je renonce.
Ne plus me forcer. Je baisse les bras.
Ne plus se bagarrer. Je me détache.
Se dessécher. Je me brise.

Est ce une lente agonie ou une mort violente?
La Vie ou la Mort ? … La Souffrance ou le Néant ?… L’Abstinence ou la Jouissance ?  
 
Tant de questions sans réponses …
Tais toi …
 
Que faire ? Que choisir ?
Mais … Tais toi …
 
Je pense …
Je panse … Je passe…
Je repense… Je recommence…
Croire pour de bon, croire encore, croire toujours.
Mourir. Renaître par le désir . Survivre.
Désirer. Désirer. Désirer.
Revivre.
Mais bon dieu … Tais toi …
 
Le miroir de mon matin me renvoie le reflet d'un homme de quarante ans …Ridé, triste et accablé… 
Ne le regarde pas…
Un vieil homme à qui je ne veux pas ressembler; pourtant il s'impose malgré moi.
Il se tient devant moi... Il me regarde en moi
Le même poids des ans, le même air las, les mêmes regards fatigués, le même sourire crispé, la même tristesse… Quelle horreur!
Détourne toi … Ne le regarde pas.
 
La bouteille du midi me renvoie le reflet d'un homme de quarante ans… Assis, sourcils froncé et blessé.
Il se regarde en vin … Il se dit le verre plein
Oui j'essaie de continuer, je tente d’avancer…
Me revoilà je fais comme si … Même si dedans tout est brisé et cassé
Détourne toi … Ne te regarde pas.
 
L’insomnie de minuit me renvoie le reflet d'un homme de quarante ans … L’abîme de ses profondeurs le dessine seul à jamais… C’est bien son propre cauchemar
Réveille toi …Ecoute toi … Regarde toi
 
Pourquoi me réveiller ?… 
A quoi bon? Puisque tout n'est qu'illusion … 
Puisque tout n’est que mensonges … Puisque tout n’est que poisons

La vie c’est tout donner et tout reprendre.
La vie c’est sauter en marche et courir après le train qu'on vient de quitter pour le rattraper.

La vie n'est qu'un caprice.
Je ne veux pas être à la merci des caprices d’une vie … Je ne veux plus d’illusions dans ma vie ».
 

Souvent après un divorce ou une séparation, tout nos regards et notre compassion se tournent vers la femme, et tout nos sentiments de sympathie ou de tendresse se dirigent vers cet être tout frêle qui est l’enfant mais jamais on pense à la souffrance de l’homme… 
Car si tout va mal c’est bien sa faute …

C’est lui qui trompe et qui trahit
C’est lui qui frappe et qui bat
C’est lui qui délaisse et qui abandonne…
C’est lui qui est froid et qui n’aime pas …

Et il doit payer !

Il doit payer le prix fort… Pour tout ce qu’il a fait et pour tout ce qu’il n’a pas fait …
Il rafle toutes les injustices que l’homme a pu faire à la femme depuis la nuit des temps… 
La femme dira « c’est bien fait pour lui » Sa sœur … Sa rivale dira la même chose aussi.
 
En Tunisie, la loi du divorce fait un tabac…
Gare au malheureux qui penserait à divorcer… Il perdrait sur le trajet d’une procédure longue durée sa petite maisonnée, le tout et sa moitié et son pantalon joliment plumé…

Ça aurait été compréhensible il y a quarante ans quand la femme ne travaillait pas et dépendait à cent pour cent de l’homme mais aujourd’hui ce n’est plus vraiment le cas !!!

Quand un homme est moyen ou pauvre… et que malheureusement son mariage échoue … Matériellement il est cassé … Il est mort … Il est fini …Il n’a plus le droit pour une seconde chance 

Pauvre SOCIETE !! 
Un alcoolique de plus nous est imposé …
 
Maman apprend à l’homme à ne pas pleurer… 
Elle lui apprend aussi la méfiance et la dureté … 
Elle le dompte contre le papa et il devient pour elle une fierté …

Je me demande : 
Comment arriverait il à se méfier de la femme et croire la maman ?
 
Le garçon apprend avec le temps à cacher ses sentiments mais est ce cela veut dire qu’il ne souffre pas pour autant ??!
Partager cet article
Repost0
12 mars 2008 3 12 /03 /mars /2008 12:49

Aaaaaaaaah !! 

Combien sommes chanceux !
Combien sommes heureux de constater que notre bien être ne tient qu’à un fil celui de la Science…
 
N’est il pas vrai que notre réalité pourrait devenir simple merveilleuse et facile à gérer si nous nous remettons aux remèdes miracles que la médecine nous concocte de plus en plus et de jour en jour…
 
N’est ce pas magique que pour lutter contre les différents cas dinsomnies on vous prescrit un somnifère ou un sédative… et le tour est joué car vous partez comme dans un voyage … dans un sommeil profond parfois mieux que celui d’un bébé ! 
 
N’est ce pas magique que pour lutter contre les diverses phobies que beaucoup d’entre nous traînons à longueur de journée tout en étant conscients que ça nous empoisonne la vie du fait que ça nous oblige à restreindre nos mouvements, nos activités et même parfois notre contact avec le monde extérieur... et puis la solution miracle, on vous prescrit des médicaments anxiolytiques et ton anxiété s’envolera le temps d’un rêve !
 
N’est il pas vrai qu’à longueur de journée nous traînons de plus en plus lourdement un lot complet de fatigue, de mal de dos devenu courant, des coucous d’une insomnie devenue habituelle, le cri d’un mal fou qui empoisonne l’estomac… ou de la présence d’une migraine devenu quasi quotidienne…
 
N’est ce pas magique que pour se débarrasser de ces symptômes…de ce terrible Burn-Out …Nous nous plongeons tête baissée dans les antidépresseurs pour frayer un chemin vers une sortie facile et rapide de tout un monde noir de souffrance 
 
Bonté Médecine !!! 
N’est ce pas fou que pour lutter contre les troubles de la vie, il nous suffirait d’avaler un comprimé de PROZAC et de papoter avec un psy le temps de déballer son bagage psychique et comme par un coup de baguette magique tout nos problèmes s’évanouiraient dans la nature.
 
Messieurs … Mesdames,
A partir de là, aucune raison qu’on ne trouve rien pour soigner les maux du cœur…
Aucune raison pour qu’on ne trouve rien pour chauffer la froideur du vide ou même pour remplir le manque d’amour 
 
Qu’on soit envahi par la Dépression … l’Insomnie … la Phobie… le Désamour… la Déprime… le Stress… C’est une réalité pire, certes, qu’un cauchemar qui nous réveille en plein nuit essoufflé, angoissé et malheureux …
 
Que parfois, pour dormir …
N’est ce pas qu’ il suffirait le soir avant de rentrer de faire une marche, de prendre un bain, de se préparer une tisane… d’éteindre la télé, et surtout pendant le jour de suivre une hygiène de vie saine et organisée ?!
 
Que parfois, pour vaincre nos peurs…
N’est ce pas qu’ il faudrait en parler et ne pas s’abandonner et s’emprisonner dans le cercle de ses phobies …
N’est ce pas qu’ il faudrait se contraindre à faire ce qui nous paraît impossible … parfois il suffit de faire juste un pas … et essayer… avant de consulter la lourde tiraillerie…

Que parfois, pour gommer l’épuisement professionnel…
N’est ce pas qu’il suffirait de ne pas remporter son travail et ses tourments à la maison …et vice versa…
N’est ce pas qu’il faudrait se répéter tout le temps « on travaille pour vivre et non pas on vit pour travailler »
 
Que de temps en temps s’offrir une virée au bain maure, une promenade nocturne à pieds, un massage relaxant et une partie de jambe en l’air par amour et non comme un sport d’hiver … Tout le temps… Tout le temps… Tout le temps …
N’est ce pas bénéfique … ???
Alléluia... Quand ça arrive… ça décompresse … (c’est ce qu’on m’a dit…)

MAIS …Pardonnez moi 
Je suis si bête … Où ai je la tête ??!!
Si tout va mal … c’est qu’il n y a pas la personne avec qui partager tout çaaaa … Avec qui parler … Avec qui se chamailler… Avec qui être soi même sans artifices et sans mensonges
 
Ainsi et aussi surprenant que cela puisse paraître, on part se blottir dans les bras du virtuel … 
On se dit que peut être que ça va marcher…
 
Et ben oui… C’est astucieux comme le modernisme, la science des technologies nous rendent service… Alors...
Autant en profiter …
 
Qu’est ce qui pourrait nous arriver de grave ??!…
Rien.

Je peux aimer sans risquer de souffrir…
Je peux draguer sans risquer de me faire rejeter …
Je peux niquer sans faire des détours sentimentales tout en étant clair dès les premières lignes …
Je peux vivre un conte de fée juste le temps d’une connexion …
Je peux plein de choses…
 
Combien sommes heureux de constater que notre bien être du cœur ne tient qu’à une simple connexion à Internet…
Nous sommes de plus en plus nombreux à recourir au remède blogos – féerique et idyllique… Aux face(Souk du nique) … Aux Mee(tics et tocs et qui pique) pour tenter de prendre en main notre vie sentimentale, plutôt que de la laisser dériver indéfiniment dans le terne du réel.
Mais comme tout médicament, malheureusement, le remède a ses revers …
 
Je trouve dangereux que certains, pour régler leurs divers problèmes intérieurs… Ils accourent prendre des médicaments illico presto incognito car souvent chez nous il est mal vu d’atterrir chez un psy…
Que voulez vous !… C’est une question de mentalité !
 
Aller sur un site de rencontre ou de tchat … 
C’est moins honteux … ni vu ni connu  
 
Pourquoi arrive t on que rarement… que difficilement à mettre ses problèmes sur table afin de se sentir allégé … afin de mieux les comprendre … de mieux les cerner … …et de les traiter ?

Pourquoi sommes incapables d’assumer le fait qu’on a des problèmes ?

Pourquoi sommes attirés vers les facilités qu’offrent l’artificiel et le chimique alors qu’il y a d’autres moyens plus sain et plus efficace... mais long et difficile … ? je vous le concède…

La vie n’était elle pas un combat permanent et ardu … Que tout le monde n’arrête de répéter à longueur de journée !
 
Mais … voyez vous, plus longtemps on reste collé à notre ordinateur, et plus nos sentiments se robotisent... Les mots commencent à perdre leurs vrais sens …
Ajoutez à cela l’insidieuse lassitude qui fait que ce qui pouvait nous faire plaisir ou nous toucher ou nous rendre heureux au départ nous laisse avec le temps dans l’ indifférence et dans la froideur, et vous aurez compris qu’il s’en faudrait de peu pour qu’on vire aux trés pâle ... aux un vieux grincheux et au con en un rien de temps.
 
Difficile de garder intact son enthousiasme du départ, quand celui-ci est doucement rongé par les diverses déceptions, par la lourdeur des silences, par le plus vils des mensonges et autres douces trahisons…
 
Qu’est ce qu’on n’y trouve au fil du temps dans ses sites ?
Il n y a que des plans-cul et il n y a que de nouvelles stratagèmes d’infidélités…

Qui on trouve éparpillés dans les différents sites ?… 
N’est ce pas toujours les mêmes personnes pafois avec les mêmes pseudos … 
Des crétins de tous types ou des allumeuses de tous genres…
 
LE VIRTUEL regorge de malhonnêteté, de mensonges, de pièges et de tricheries, qu’il suscite dégoûts et amertume, qu’on n’y rencontre que des silences méprisants (quand c’est un homme) ou qu’on se fait harceler (quand c’est une femme).

La liste est bien longue pour qualifier ce qui se présentait au début comme une alternative romantique et qui se transforme avec le temps en une impasse malpropre et dégoûtante.
 
Mais comme avec tout médicament digne de ce nom il y a une liste  longue des effets secondaires... 
C’est bien connu le revers de tout remède …et de toutes autres choses quel quelle soit... 
On devrait juste y penser pour ne pas tomber dans les excés...

Dire que la réalité est si dure … si rigide et si injuste mais n’est il pas vrai que souffrir est la preuve de notre VIE et de notre existence…
N'est ce pas ... La preuve qu’on est bien VIVANT ?!!
Partager cet article
Repost0
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 11:03

Il est rare que je parle de mon boulot pour la bonne raison qu’il n’y a pas grandes choses à dire…

Tout ce qui se passe ici est le même qu’ailleurs… 


Généralement il y a le côté famille, que nous ne choisissons pas.
Et de l'autre les amis, que nous avons toujours le droit de sélectionner.
Mais là… il s'agit d'une troisième catégorie: le collègue que le salaire que nous percevons en fin de mois nous l’impose

 

C’est fou… Dès la fin des études, on se retrouve d’un coup dans la vie active, confronté à des gens qu’on ne connaît pas … qu’on est obligé de côtoyer… qu’on est forcé de saluer, de parler et surtout de faire marcher les neurones pour trouver un moyen ou un arrangement comme avec un casse pieds complexé et con pour que le travail avance…sinon tu risques ta place !

 

Fin de mon Histoire

j'ai un collègue qui depuis voilà une semaine nous revient d’un détachement …il a occupé un poste de financier dans une de nos unités sur la Tunisie… et suite à un remaniement présidentiel, le nouveau directeur de cette unité ne voulait pas de lui alors il nous l’a ré-expédié

Et le revoici au siège, gonflé comme une patate se drible comme un ballon d’un bureau à un autre cherchant à nous raconter sa version des faits…    .

Mais où ai-je la tête ??!! …

Tout d’abord, je vous présente  Mon collègue

Il est âgé de 28 ans, il est à peu près tout ce que je déteste chez un homme…

D'abord il n’est pas beau ce n’est pas que ça m’importe mais tout de même il est tout le temps dans mes alentours ou devant moi… 
Ensuite il est parfaitement macho mais vraiment macho dépassant les limites de la connerie  et comme si ça ne suffisait pas il est doté d'un caractère insupportable mais vraiment insupportable … (anti travail d’équipe) 
Enfin, et c’est le pire pour moi... Il touche tout le temps à nos affaires… Il te prend l’agrafeuse... Il te vole ton paquet de biscuit que tu caches soigneusement dans un de tes tiroirs… il te soustrait la calculatrice… Quand nous sortons déjeuner, il termine le reste de nos assiettes... il fait tout un grabuge dans le restaurant pour faire le cool  ou l’intéressant … Il parle à voix haute... Il s’énerve pour un rien et la cerise sur le gâteau : c’est devenu un vrai diffamateur et de première classe… On s’est rendu de cette dernière qu’à son retour à nos bureaux…  

Retour en arrière …

 

Le début de l’histoire …

C’était le collègue avec qui moi et copine passons le plus de temps…C’était la personne avec qui on s'est lié dès son arrivée, presque malgré nous… car c’est lui qui nous a choisi …

 

C’est bien lui avec qui on mange le midi… 
C’est bien lui dont on connaît les histoires de famille… et c’est lui à qui on offre une cravate à son anniversaire.

C’était le presque copain quoi.


Mais … réellement, la raison qui a fait que nous l’avons adopté c’est que nous avions de la peine pour lui qu’il soit exploité et mal traité pour la bonne raison qu’ à son recrutement il n’était pas du tout hautement appuyé...  

 

L’histoire avec le temps…

on le connaissant de plus en plus, il commençait à nous taper sur le système mais bon, ce qui calmait nos nerfs c’est qu’il nous faisait rire… et puis c’est toujours une personne bien jusqu’à preuve du contraire

 

L’histoire du détachement

Mon collègue était un simple attaché de direction inexpérimenté, aveuglé par l’ambition et la pauvreté… 
Et puis un jour, nos patrons avaient besoin d’un taureau qu’on le devance pour éradiquer le directeur d’une de nos diverses unités …Alors, ils ont choisi mon collègue … 
Ils l’ont baratiné par une augmentation de salaire de rien du tout... Il lui ont donné le titre du financier  et l’ont envoyé dans l’arène pour pourrir la vie à l’un comme à l’autre…(wehéd i tir ou lèkher yit hèdd)


Le problème c’est que mon collègue a vraiment cru à cette mascarade et a tourné le dos à tout le monde au siège…

Il ne nous prenait plus au téléphone (pour le travail)… Quand il est appelé par notre directeur général il vient directement le voir sans passer nous dire bonjour… enfin plein d’autres petites choses …  

 

L’histoire aujourd’hui…

Une fois sa mission accomplie (lèkher tar)… voilà que mon collègue nous revient … (Kil kharray) Tout en voulant à la terre entière (méchant et vaindicateur) et en plus, on va travailler ensemble sur un dossier Pffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff...

C'est comme ça... Qu'on forme les jeunes cadres chez nous... Je veux dire en Tunisie ! 

Partager cet article
Repost0
5 mars 2008 3 05 /03 /mars /2008 15:20
Et bien depuis hier je suis bloquée devant cet écran à réfléchir sur un comportement que j’ai eu …
Je crois que j’ai changé ! …   En bien ou en mal !!?? A ce stade de mon article ! Je n’en sais trop rien !!!
Je reste interdite devant la blancheur de ce papier et pourtant j’ai une histoire au bout des doigts… Mes mots  me démangent et j’ai envi mais vraiment envi  de les faire danser sur ce clavier 
Il faut que je vous dise que depuis un certain temps le mot qui m’intrigue le plus et le sens qui occupe toute mon attention c’est bien « La facilité… La facilité de décider… La facilité de faire… La facilité d’entreprendre…»
Je me suis toujours demandée comment font les gens, pour un oui pour un non,  à prendre une telle ou une autre direction ? … Comment fait tout ce beau monde à prendre des décisions avec une telle légèreté ?  Comment peut on être aussi rapide que Clint Estwood quant il dégaine son arme lui héros d’un film, immortel de la notoriété… 
Nous les autres mortels, sommes bien dans la réalité, comment fait-on pour se fiancer … pour se marier … pour tromper… pour divorcer … pour répondre aux avances sulfureuses d’une jolie fille… ou d’un beau séducteur… avec cette étonnante facilité…  
Voici le noyau dérangeur de ma tranquillité :
Je suis allée au cinéma avec un groupe d’ami(e)s … il y avait de nouvelles têtes que je ne connaissais que de vue et que depuis peu et… En sortant de la salle pour aller aux toilettes… J’ai été suivi par l’un d’eux… Il m’a barré le chemin de retour … Il m’a coincé dans la cabine … Il m’a plaqué contre le mur … Il a refermé la porte des toilettes en me disant qu’il n’a pas arrêté de penser à moi… qu’il n’a pas su résister à mon regard … qu’il a envi de moi comme surement moi de lui… que je ne devais pas avoir peur de lui car c’est le seul moment qu’il a trouvé pour qu’on soit seuls... 
J’ai été prise au dépourvu 
J’ai été en colère 
J’ai été coincée et cela me rendais encore plus en colère
J’ai du faire un effort pour réprimer tout en moi… et m’entendre lui dire gentiment de me laisser sortir… 
Il a réussi à m’embrasser quand même… c’était bon et passionnant !! Néanmoins, j’ai réussi à demeurer sur ma position (comment j’ai fait je n’en sais trop rien) … je lui parlais glacialement … puis fermement… jusqu’à ce qu’il m’a rendu ma liberté… J’ai dû bien dire les choses ! Car en fin de mon petit discours, il a pris ma main … il l’a embrassé en me demandant pardon… 
Le bizarre c’est que je n’avais pas vraiment peur de lui … j’avais plutôt peur qu’on nous découvre ensemble (Lili coincée dans les toilettes d'un cinéma avec un mec)
Le surprenant c’est que de par l’endroit insolite, de par le culot de cet homme, de par la passion très honnête du moment… Tout faisait que la peur que j’éprouve émanait de moi-même et non pas… par rapport à lui  
Et je devais y faire face… comme une grande.
Beaucoup, sans trop réfléchir se hâtent pour avancer et foncer tête baissée c’est comme une course contre la montre… 
Rien ne compte sinon le nombre de trophées ramassés… Rien ne vaut que le présent bien être et la satisfaction de soi au risque de le payer trop cher plus tard … Au risque de blesser l’autre et l’anéantir…  
J’ai toujours cru vivre à chaque étape de mon existence l’instant présent ... Je ne voulais en aucun cas réfléchir à quoi que ce soit … Mais si j’ai toujours considéré la vie comme une corbeille de fruits… c’est que quelque part au fond de moi je n’ai jamais arrêté de réfléchir sur tout et ce malgré moi… J’ai toujours procédé en ouvrant un guillemet je me servais avec gourmandise sans me soucier de ce qu’il pourrait m’arriver… puis je referme ma guillemet sans la moindre hésitation parfois avec beaucoup de dureté…
Je croyais que ce que je faisais me protégeait de toute souffrance inutile… mais, voyez vous … plus maintenant !…
Ouvrir des guillemets me donnait l’opportunité de profiter de la magie de chaque instant qu’au moment de les fermer, je me faisais à coup sur, rattrapée par le normal… ce qui veut dire l’ennui et la routine… Ce qui m’est insupportable… 
Et voilà qu’aujourd’hui je me rends compte que ma soi disant spontanéité dans les faits et dans les gestes entre ces soi-disant guillemets n’était qu’une illusion que moi-même a bien tissé … Comme si je me donnais une marge de liberté que je ne devais outre passer … Comme si je m’autorisais à voler sur un nuage de folie que je ne devais en aucun cas surpasser    
Ce qui primait pour moi c’est qu’à chaque fois où je devais prendre une décision pour pouvoir emprunter une direction, ma préoccupation essentielle c’est que personne ne devait souffrir de mon geste …
Dans le passé, mon moi n’était pas très important … les autres oui … et je ne réagissais que quand il y a un abus ou une non-reconnaissance ou encore une injustice…
Aujourd’hui, je comprends mieux mon refus… !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
J’ai été face à un homme surgit de nulle part … (j’adore les surprises enfin les bonnes) fou (j’adore sa folie) spontané (j’adore sa spontanéité) mais FRAGILE et …j’avais envi de le protéger de lui même.
J’ai aussi pensé à MOI … Je n’avais pas vraiment besoin d’un coup de folie pourtant le scénario me plaisait… 
Je n’avais pas envi de cette personne pourtant l’homme me manque atrocement… 
Je n’avais aucun sentiment de culpabilité ou de faute… honnêtement je n’ai rien fait pour le séduire ou l’attirer MAIS ma foi, se sentir irrésistible chatouille mon orgueil de femme … C’est fou que c’est bon !!  
Mon "NON" n’était pas issu de principes à la con… ou que le type ne me plaisait pas... Oh non ! 
Au contraire c’était un NON réfléchi dans un moment ou l’esprit ne fonctionnait plus …
Et c’est bien ça qui me désole …J’ai changé !!!
Certes, ma conscience est tranquille mais je déteste cette tournure que mon changement a pu prendre…
Est-ce que c’est en rapport avec l’âge ? Est-ce bien de cette façon qu’on devient mature ? N’est ce pas terrifiant que l’adolescente en moi est entrain de vieillir …? Comment récupérer cette immaturité sentimentale que j’ai l’impression de perdre ? Suis-je entrain de ressembler à ces mortes-vivantes que je croise tout les jours ? Répondre à une telle fougue n’est-il pas légitime surtout que je suis libre –je ne trompe personne- ? Qu’est ce que la liberté si je n’en profite pas ?
Je suis malheureuse car rien n’est facile… 
Partager cet article
Repost0
27 février 2008 3 27 /02 /février /2008 17:34

Aujourd’hui c’est une journée spécial mais je ne me suis pas rendue compte de son importance que ce matin quand ma sœur  m’a envoyé sur MSN une image d’un gâteau avec des bougies m’informant qu’aujourd’hui c’est la date de l’anniversaire de notre papa (allah yarhmou)

Et mes yeux se sont remplis de larmes au souvenir du visage de mon père … 
Il avait des yeux miel au  regard transperçant, une langue bien pendue et un nez fier et imposant… 
J’adore trop cet homme !

Il vit en fond de nous donc fêter son anniversaire demeure un moment spécial qui ne dépasse pas les murs de mon jardin secret dont la partie visible  est ce Blog  

Ce qui m’a surpris c’est le fait que ma sœur s’en est souvenu et qu’elle a cherché à le fêter avec moi … comme si elle avait besoin de ma présence pour rentrer en contact avec lui…

Et voilà que je me rends compte qu’il lui manque à elle aussi ! Je suis surprise parce qu’elle n’en parle jamais…

Il faut que je vous explique un truc, Moi, ma sœur et mon frère avions une relation spéciale et différente avec nos parents

Je suis l’aînée … j’ai été très proche de ma mère… 
Et puis un jour, lasse du matraquage de ses  mots en larmes …Fatiguée de l’image du papa dur, sévère et méchant peignée par ses soins… 
J’ai décidé de vaincre ma peur de lui … d’aller vers lui et de faire sa connaissance  car trop souvent on vit avec nos parents et par le côté sacré de leur position social et religieuse en vérité, on ne les connais pas …  
J’ai dissocié l’époux que ma mère incriminait tout le temps… et j’ai découvert l’homme qui se cachait derrière le papa…  

Quand à ma mère, j’ai commencé à chercher derrière ses jérémiades et j’ai découvert la femme et l’épouse trop aveuglée par sa souffrance et ses différents avec son mari que pour se venger elle n’a rien trouvé que de charger ses enfants contre leur papa.   

Ma sœur n’a jamais su sortir du filet que ma mère a tissé autour d’elle … 
Elle a toujours eu peur de mon père et fuyait tout le temps sa présence…
Ce n’est qu’après la mort de papa qu’elle a commencé à se rendre compte de ce qu’il était pour de vrai … connaître le pourquoi de ses comportements …Et faire la connaissance pour de vrai de notre mère…

Ce matin, j’ai eu pour un moment le sentiment qu’elle regrette profondément qu’elle ne s’est jamais rapprochée de lui… qu’elle a suivi notre mère sans réfléchir … qu’elle n’a jamais osé braver sa peur de contrarier ma mère car pour elle, celui qui tend sa main à notre père est un traitre.

Quand à mon frère, 
moi et ma sœur on est sa vraie famille … j’ai l’impression qu’il a enfermé nos parents derrière une porte qu’il a condamné et à jeté les clés...

Comment se comporter avec ses parents ... est un vrai casse tête chinois surtout quand ils sont divorcés … 
Ils peuvent être une bonne source à travers laquelle ils te protègent mais ils peuvent être une des plus terrifiante à travers laquelle tu as mal … et que même si tes blessures se cicatrisent avec le temps…elles restent à jamais indélébiles…  

Quand je regarde ma sœur comment elle se comporte avec sa fille … Je me rends compte qu’elle a retenu plein de leçons … qu’elle enveloppe sa petite famille entre des bras tendre mais de fer … Et même si elle n’a jamais été proche de notre père … je suis sure qu’il est fier d’elle …

J'ai l'impression qu’elle a besoin de le savoir ... Ou que je le lui dise !!

Partager cet article
Repost0
26 février 2008 2 26 /02 /février /2008 17:40
Ce qui attire une Tunisienne : 
c’est bien sûr l’or

Eh oui… Ce qui attire une femme c’est bien entendu tout ce qui brille … 
Les lumières du soleil pour faire sécher son linge… L’éclat des étoiles dans une bague en diamant… La lueur d’un dollars dans les yeux de Donald et le métallisé du noir de sa voiture… La splendeur de la pleine lune dans le romantique d’une scène d’amour… Une tartine au beurre le matin, une tarte au citron le soir, Le doré à la Karembeu dans le mélange magique d’une teinture… Les bulles d’un champagne dans une coupe en Crystal, Du « korkom » pour préparer un rôti, Du javel pour bien faire le ménage… Un bain solaire pour bronzer … Des bananes au double de leurs prix pendant la période du Ramadan… La liste est bien longue…

Mais gare à celui qui offrira à son bien aimé le doré d’un bouquet de pivoines à la place d’un beau collier en or…

Cela dit tout ce qui brille n’est pas or …  wil fèhèm yefehim     

Ce qui fait craquer une Tunisienne :
Parler avec elle … 
Discuter avec elle et non pas lui faire la morale… lui faire la leçon.
On nous a élevé à ne pas faire ceci … à ne pas faire cela …
 
Une fille de bonne famille ne doit pas dire  ceci … Une fille de bonne famille ne doit pas hausser la voix … 
Une fille de bonne famille ne doit pas parler de ses désir… (Hram)
Une fille digne de l’amour de son père doit écouter sans discuter … 
Une fille digne de l’amour de son père doit faire se qu’il lui dicte de faire parce qu’il n y a que lui qui protège ses intérêts… 
Une fille comme il faut doit penser à sa réputation … Elle doit ablatir sa féminité, ignorer les changements de son corps, le faire taire et ne doit surtout pas poser de questions c’est contre les éthiques de nos traditions et de notre religion.

On nous a élevé dans le silence et dans l’ignorance…  Mais voila, en grandissant la femme en a marremarremarre 
La femme te crie, cher homme : " je n’ai pas besoin d’un papa qui me dicte ses directives … J’ai besoin d’un homme qui reconnaît en moi sa compagne et me parle … !!!"

Ce qui intéresse une Tunisienne 
C’est que son homme soit un ambitieux … un homme qui réussit … qui monte dans les échelons par son génie et non pas par le lèche botte… 
Une femme dans ses profondeurs a besoin de respecter l’homme en face d’elle … et si elle se comporte avec agressivité ou avec dégoût ou encore avec un air hautain ce n’est jamais sans raison… et la première des toutes c’est qu’elle est déçue.

Ce qui fait sortir les yeux d’une Tunisienne de leurs orbites:
C’est bien la liasse de billets qui déborde d’un porte feuille en cuir … on n’est pas encore habitué à la carte bleu Hummm…

La deuxième alternative est plus classe car la première fait trop libyen…

Reste la scène où Richard Gere emmène Julia Roberts faire du shopping dans Pretty Women … Cette scène représente le plus fou des cultes … la plus belle des religions … Que toute femme est bien prête et volontaire pour en devenir une fervente adepte … JE PARLE DE SHOPPING…  

Cela dit, la Tunisienne sait au plus profond d'elle même que l'argent ce n'est pas tout dans la vie...

Ce qui amuse une Tunisienne :
C’est jouer de sa féminité… C’est sentir son pouvoir sur l'homme

Ce qu’observe une Tunisienne
C’est bien entendu la propreté … La majeure partie des filles côté hygiène elles sont incontournables…!!! Se blottir dans les bras d’un homme est une sensation délicieuse … C’est vrai qu’il y a une différence entre le parfum et l’odeur … Sentir le parfum d’un homme ça te fait tourner la tête … mais humer son odeur c’est fou que c’est bon …

Alors messieurs, ce n’est pas bon de mettre du parfum alors que vous puez des aisselles ou des pieds... Il m’arrive des fois de risquer de m’évanouir en prenant l’ascenseur … c’est vraiment navrant ! 

Le trait de caractère qui séduit le plus une Tunisienne
Le trait de caractère qui fait le plus fondre la femme est votre côté un peu macho, suivie par des tonnes de tendresse, suivie par de l'humour.
En bref, soyez masculin, drôle et tendre et vous aurez toutes les chances de faire chavirer le cœur d’une Tunisienne !

Ce que déteste une Tunisienne :
C’est être la toute première dans la vie d’un homme… Eh bien oui … On est sarcastique face aux mains ignorantes… On est irrité face aux mains maladroites … furieuses faces aux mains vulgaires … Hautaine face aux mains trop sûres d’elles … Timides face aux mains baladeuses… et docile face aux mains admiratives et aimantes

Ce qui attire certaines femmes  chez l’homme c’est en quelques sortes le sel et le poivre des cheveux … Ce qui veut dire l’expérience … mais parfois ces hommes là, ça leurs manquent la fougue, le feu et l’endurance...

Ce qui attire certaines femmes  chez l’homme c’est le prestige et la situation mais la plupart de ces hommes  sont des vicieux…

Mes chères,
Dans le sexe qui est la base de toute relation de couple, il y a un échange et ce genre d’homme prend ce dont il a besoin… t’aveugle en échange par tout ce que tu veux et ignore ce dont sont tes désirs … et tu ne te rendras compte qu’au fil du temps quand c’est trop tard…

Ce qui attire certaines femmes  chez l’homme c’est la fougue et la passion de la jeunesse mais c’est souvent ce sont des têtes brûlées… qui ont tout dans la bite et rien dans la jugeote

Nous les femmes, on aime le beurre et l’argent du beurre et c’est là notre problème !

Comment séduit une Tunisienne ...
Certaines comme des putes … d’autres comme des nones et d’autres encore comme un tronc d’arbre… mais beaucoup avec coquetterie et finesse. 
Les fringues : 
Je pense qu’il y a des habits qu’on ne peut mettre qu’en Boite… Je pense qu’il y a des habits appropriés pour le travail … d’autres pour aller chez belle famille… d’autres encore pour aller au lycée… à la fac… etc...
Et la tunisienne ne sait pas faire la part des choses.
Le langage :
Malheureusement, on a défiguré notre dialecte … notre tunisien … la majeure parti s’exprime violemment tout est comme un rapport de force … ou en français pour faire le raffiné… (finnou ou sakkiha birrich) ou encore avec vulgarité pour faire maligne (sangoura)
On ne parle que pour crier … que pour se disputer … que pour rire et dire du mal de l‘autre… et c’est bien ça communiquer en tunisien.
Les manières
Ou c’est trop sophistiqué et presque robotisé : tout chez elle est tiré par quatre épingles … ou c’est complètement le contraire : en demeurant naturelle jusqu’à teindre sa moustache en blond … Et paraître comme une attardée.
Mesdemoiselles, 
il faut de temps en temps conserver des manières de jeunes filles mais pas à tout bout de champs … Il faut savoir être adulte quand cela nécessite de l’être… Il faut savoir s’effacer devant son homme pour préserver et respecter le masculin en lui et  cela ne veut pas dire qu’on deviendrait inférieur … 
On est plus maligne c’est un fait… il ne faut pas tout gâcher par orgueil c’est tout.

Il faut savoir mettre en valeur la femme en nous et cela ne veut pas dire se promener presque toute nue… c’est vulgaire et stupide.
En chaque femme il existe une pute … j’en suis persuadée … laissez exprimer ce côté avec vos hommes … pas la peine de chercher à allumer la moitié du pays...  

La Tunisienne et le premier rendez-vous
j’ai eu un papa génial car j’ai fait plus que la moitié des restaurants de la Tunisie en sa compagnie depuis mes dix sept ans… on se faisait des têtes à têtes super  

Il m’a apprit comment se tenir dans un restaurant … comment lire une carte et que choisir du ce qui se boit avec ce qui se mange … et du coup quand j’ai commencé à sortir comme une grande rien ne m’impressionnait et personne ne m’embobinait

Et je pense que si la plupart des filles d’aujourd’hui, sont prêtes parfois à tout pour se faire inviter à un dîner ou à une soirée c’est bien la faute généralement aux papas… qui croient élever leurs filles en leurs interdisant tout
Donc au premier rendez vous, dans sa petite tête, elle se dit qu’elle devrait profiter au maximum. 

Ses moments favoris à elle
Au début d’une relation, les préliminaires sont bien là … 
Au début du mariage, le sexe est bien là … 
Après des années du mariage, il y a ni préliminaires ni sexe … Monsieur ronfle !

Donc : Les moments favoris d'une femme c’est de lui pourrir la vie… 

Ce qu'elles font dans la maison
Elle : TOUT  … Lui : se fait servir (ou dima meskine wi i sakhaf).

Ce qu'elles ne supportent pas chez eux… 
Quand  ils nous prennent pour leurs mères !!!

Ce que les hommes pourraient améliorer :
On leurs conseille de s’améliorer sur trois points essentiels : ils devraient se décoincer un peu , s’occuper encore plus de leurs paraître et aider dans beaucoup de tâches…

Ce qui pourrait nous inciter à rompre
TOUT … mais quand on n’aime pas la personne il suffit d’un RIEN 

Ce qu'elles pensent de l'infidélité
Ne jamais avouer... Et puis si tu me trompes… Je te trompe 
Et à mon avis, ce n’est pas du tout une solution !!!

Les projets qui leur tiennent à cœur
Une maison avant tout car ça va lui revenir en cas de divorce
Un enfant … c’est le premier pas pour bien l’enchainer

En résumé, pour être un homme idéal il faut :
Avoir une belle allure
Avoir de l’argent
Avoir de l’humour
Etre macho mais pas trop
Avoir réussi dans la vie
Etre tendre
Etre responsable 
Etre une bête de sexe
Etre présent 
Désire créer une famille
Etre amoureux
Aider dans les corvées 
Etre fidèle 
Passer le week end ailleurs qu’à la maison en tête à tête
Faire pleins de cadeaux et être généreux

Partager cet article
Repost0
25 février 2008 1 25 /02 /février /2008 15:08

Je réponds ici à l'aimable invitation d’ (Aphrodite), (Mils) et de (Hmayed).

1- Mettre le lien de la personne qui  tague

2 - Mettre le règlement sur votre blog

3 -  Mentionner 6 habitudes ou tics non importants sur vous même

4 - Taguer 6 personnes dans votre billet en mettant leur lien

5- Aller les avertir directement sur leur blog

Mes six habitudes qui me paraissent pas trop importantes mais qui sont vraiment inévitables pour passer une bonne journée …


1-chaque matin, à mon réveil, encore en pyjama, je fais une halte devant ma glace et je danse sur les rythmes un peu fou qu’on passe à la télé en compagnie de ma chienne Kenzo qui sautille comme un ballon de basket qu’on drible… Et j’adore ça … Ensuite, je regarde les informations tout en dégustant mon café turc…


2-dès que j’entre au bureau, on m’apporte mon second café, et en ouvrant mon ordinateur, je fais tout de suite un saut pour voir mes E-mails juste pour lire à la hâte ce qui se passe dans la vie des gens que j’aime et prendre de leurs nouvelles...


3-téléphoner à ma sœur tout les matins… c’est un besoin pour nous deux de se parler et non seulement une habitude...  


4- Déjeuner avec COPINE c’est du domaine du sacré … Parler de tout et de rien … de moi … d’elle et des autres...à chaque jour son lot de sujets...


5-Chaque soir, en rentrant à la maison, et après avoir promené Kenzo, je me lance dans la préparation de ma chambre … 
Je l’aère, j’enlève la poussière, je passe une serpillière, je mets une bouillote dans le lit pour le chauffer, je mets une bougie parfumé, je prends une douche vite fait,  je me prépare une tisane ou parfois de la menthe que je mets dans un thermos, … Tout ceci doit se faire avant 20h50 heure du film ou le documentaire que j’ai déjà prévu de regarder pour la soirée… 
Fini mon film, je me mets à écrire un article, ou une idée parfois juste répondre à mes E-mails… ou aux commentaires pertinents qu’on me laisse sur le blog tout en dégustant ma tisane. 
Vers minuit, mon frère vient à ma chambre pour me parler un peu de sa journée ou parfois de ce qu’il le tracasse… jusqu’à ce que je m’endors … c’est tout les soirs comme ça...


6- Chaque samedi, je me réveille vers 8h pour regarder Manga… Vers 10h30, on me téléphone pour sortir boire un café … et mon quartier général sacré du samedi c’est Montmartre.  


C’est toujours comme ça et je n’aime pas que ça change … J’adore mes petites habitudes …

Pour le quatrième règlement, je vais choisir des blogs au hasard … des blogs récents… des blogs que je ne connais pas… c’est une occasion pour faire de nouvelles découvertes ...



http://princesse-des-lieux.blogspot.com/
http://consomag.canalblog.com/
http://laviereveedestunisiens.blogspot.com/
http://tuneros.asslema.net/
http://gabegie.over-blog.com/ 

http://saipamoua.blogspot.com/

 

Partager cet article
Repost0
21 février 2008 4 21 /02 /février /2008 12:21
Ce qui attire un Tunisien :
Sans grande surprise c’est bien en premier regard le fait qu’elle possède sa propre voiture et qu’elle en descende avec son air à la je m’en foutiste…
C’est toujours mieux que d’atterrir d’un bus l’air électrifié, les cheveux ébouriffés,  les nerfs tout pressés comme un citron et les habits en dessus dessous …  
 
Ce qui fait craquer un Tunisien :
Reste bien entendu en premier : Le regard…
Verts, noirs, avec lentilles ou sans, maquillés ou naturels... Ce n’est pas toujours la couleur qui l’attire c’est surtout le regard mielleux ensorceleur et séducteur « zaabène » ou dans le langage des hommes « 3iniha mdeme3a »
Puis,  vient en deuxième : Le sourire… 
Qui nécessite une  dentition impeccable et une bonne haleine… (amma ahna rabbi m3ana) et enfin en troisième : La blancheur et la douceur de notre peau… 
Certes, il y a pas mal d’hommes qui aiment celles qui ont une peau mate même que leurs mères souhaitent leurs marier à des blanches…
Dans le fond et sans hypocrisie à la tunisienne on est de vrais racistes… mais on ne le reconnaît jamais même sous la torture…   
 
Ce qui intéresse un Tunisien
C’est qu’elle soit un lézard… Pardon ! Une maitrisard car notre Tunisien est un parfait calculateur kil « hammass » le mental est une vraie calculatrice…warka wi stilou ou houwa yehsseb...  
 
Ce qui fait sortir les yeux d’un Tunisien de leurs orbites:
C’est bien la grosseur des seins lovés dans un alléchant décolleté, les jolies jambes dans une mini jupe et un gros derrière emprisonné dans le stretch d’un djin… Bien entendu, c’est à la femme d’un autre qu’il  regarderai...

Ce qui incite un Tunisien :
C’est bien entendu la propreté …
Beaucoup sont susceptibles aux moindres odeurs intimes… la plupart des tunisiens se dégoûtent du moindre contact et ne mettent jamais leurs langues n’importe où ce qui freine tout fantasmes et toutes imagination coquine…
Pourtant, la majeure partie des filles côté hygiène elles sont à cheval… alors que pour les hommes !!! J’en doute fort !
Enfin ! Il y a du bien de pisser assis…
 
Le trait de caractère qui séduit le plus un Tunisien
Le trait qui fait le plus fondre nos hommes est la douceur, suivie de la naïveté, suivie de l'humour.
En bref, soyez douce, drôle et naïve et vous aurez toutes les chances de faire chavirer le cœur d’un Tunisien !

Ce que déteste un Tunisien :
C’est être l’énième dans la vie d’une tunisienne alors que pour une étrangère il n’est jamais à cheval sur son passé
Mise à part le machisme, les traditions…etc. la confiance de l’homme en lui-même est trop fragile… Sa virilité est toujours mise à l’épreuve et il est presque vital pour lui de paraître un être fort qui arrive à tout contrôler
Voilà pourquoi le tunisien préfère se marier avec une bleue … pas une schtroumpfette …Noooooon … Une vierge … même s’il est lamentable au lit…Un schtroumph quoi...
C'est comme ça que schtroumphette ne pourra peut être jamais faire la différence… elle ne lui demandera jamais plus qu’il lui donne… Elle se résignera et il a la paix  
Sauf que les temps changent et l’infidélité touche de plus en plus les femmes … donc n’est il pas plus judicieux que le tunisien change sa façon de voir la femme … le couple pour une sexualité plus épanouie...   
 
Comment séduit un Tunisien 
Comme un dragueur indélicat qui, au détour d'une rue, nous interpelle par un fameux : « On ne se connaît pas par hasard ? » « T’as étudié au Campus ? » « Mademoiselle, Veux tu me consacrer un peu de temps j’ai à te parler… » Ou « mella bzezl » « Mella cartaba »…etc.
Heureusement que ces messieurs ne sont pas unanimes et qu’il y a d’autres qui sont plus discrets et moins cons.
Quoi qu'il en soit, avoir de bonnes manières et être bien élevé n’a jamais été un signe de faiblesse et de moleté
Ou… Peut être qu’il y a trop de rancœur dans le cœur tunisien pour qu’il puisse témoigner à la femme du respect peu importe sa condition et son paraitre
 
Le Tunisien et le premier rendez-vous
L’addition ? C’est pour Monsieur !
Si nous sommes en 2008 et que le verbe partager est dans tous les esprits, en matière de premier rendez-vous, c'est encore et toujours Monsieur qui invite.  Mais, question de machisme sans doute, pour la très grande majorité des hommes, ce sont à eux de mettre la main à la poche. Avec classe et discrétion  « Je parle d’un temps où les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître »

Pour les mesdemoiselles d’aujourd’hui, arrêtez de commander un jus ou un Milk shake à six dinars alors que vous savez que votre prince est un pauvre étudiant ou un jeune cadre fauché

Ses moments favoris à lui
Pas de doute, ce que les hommes préfèrent avant tout ce sont les moments de galipettes ou plus exactement le moment de conclure. Et cela, bien avant de discuter devant un bon dîner…
Ce que les femmes préfèrent ce sont les moments de tendresse et cela bien après un bon dîner…
Au couple de trouver le mi-chemin vers une entente…  

Ce qu'ils font dans la maison
Les hommes préfèrent changer les ampoules cassées plutôt que de repasser les chemises froissées (j’ai horreur de ça). En revanche, ils sont de plus en plus nombreux à assiéger la cuisine… pas pour aider mais pour critiquer.

Ce qu'ils aiment en nous
Vive les jupes et les talons à aiguilles ! 
Pour conserver l'amour de votre cher et tendre, non seulement il suffit de lui mijoter de bons petits plats mais aussi ils appréciraient le plus notre féminité.
Jupe, talons hauts, cheveux coiffé, ongles soignés... ils adorent ça. Tout comme notre tendresse et notre joie de vivre.

Ce qu'ils ne supportent pas chez nous… 
C’est notre critique pour eux !! Et notre exigence !
La principale chose qu'ils attendent de nous, c'est d'arrêter de les critiquer sans cesse … d'être un peu plus enthousiaste… de ne jamais leurs poser où ils ont été… d’amener ou de ramener les enfants de la crèche… de faire les courses toute seule… de leurs demander un peu plus d’argent… d’exiger qu’ils viennent avec vous chez vos parents…et… la liste est longue…
Du coup, ils ne ratent jamais une occasion pour nous reprocher un mot … un geste… une colère… un silence !
En résumé ils nous prennent pour leurs mères !!!

Ce que l'on pourrait améliorer : Pour être plus zen
Les hommes nous conseillent de nous améliorer sur deux points essentiels : notre féminité et notre exigence envers eux
Notre sourire et notre humour suffiraient-ils à faire le bonheur de ces messieurs ?
Non, il faudrait arrêter de puer l’odeur d’ognon ou d’ail …
Oui … Ils aimeraient aussi que l'on soit un peu moins casse pieds.

Ce qui pourrait les inciter à tromper
Le manque de tendresse
ils sont absent…Ils n’aident pas à la maison… et cela nous rend dingues car tout nous tombe sur la tête du coup on a plus le temps et l’envi pour des moments de tendresse …Et les hommes, ont eux aussi des désirs et des attentes à combler.
Beaucoup d’entre eux estiment que la première chose qui pourrait les inciter à tromper serait un manque de tendresse de la part de leur partenaire. 
Suivi de très près de la passivité sexuelle.  
Suivie d'un manque d'écoute.

Ce qu'ils pensent de l'infidélité
Ne jamais avouer...
Beaucoup jugent l'infidélité "inacceptable" mais entre le théorique et le pratique il y a un_IQUE… Et dans notre réalité… Il y a tout un monde vu que la majorité des hommes pense qu’avoir une aventure de temps à autre (dhriba sghayera) ce n’est pas tromper son épouse… c’est juste un petit mensonge de rien du tout… C’est du sexe rien d’autre … j’aime ma femme…
D'aprés ce qu'ils me racontent ...S’ils le fassent c’est pour le pep … pour donner une bouffé d’oxygène à la vie de couple alors qu’avoir une maitresse titré c’est bien ça être infidèle…  

Les projets qui leur tiennent à cœur
Une maison avant tout
Etre en couple est aussi synonyme d'engagement … Voilà pourquoi ils ne veulent pas se marier… L’avenir de leur couple passe en premier par le projet d’acheter une maison ensemble… Et en deuxième par la paternité…

En résumé, 
pour être une épouse idéale il faut :
Avoir un beau regard
Avoir de l’argent
Avoir un beau sourire
Etre féminine
Etre universitaire
Etre douce
Etre une bête de sexe
Etre tendre
Désire créer une famille
Etre naïve
Faire bien la cuisine  
Etre fidèle et lui pardonner ses infidélités
Passé le dimanche chez belle famille pour manger du couscous
Le dispenser de toute corvée et de toute responsabilité   

Pour laTunisienne, 
Comment est son homme Idéal ?

Partager cet article
Repost0
13 février 2008 3 13 /02 /février /2008 19:40
Mes années se sont défilées l'une derrière l'autre à une vitesse surprenante telles que des petites minutes et...
C'est aujourd'hui mon anniversaire !!
C'est aujourd'hui où j'ai choisi de montrer le bout du nez et sortir du gros tunnel en criant... en pleurant pour dire "faites de la place au plus fort... Faites de la place j'arrive"

Et je suis la plus forte vu que j'ai survécu et ma soeur a choisi de retourner là d'où nous venions... (Si elle est partie plus tôt c'est pour veiller sur notre père dans l'autre monde)

Si elle me manque ??!!

Non ...

Si elle aurait vécu ? .... Mon égocentrisme aurait pris un coup ...

Si elle aurait vécu ? ... Je l'aurai peut être tué parce qu'elle me piquerait mes fringues... parce qu'elle se passerait pour moi auprés de mon copain ... parce qu'elle partagerait l'amour des parents

Si elle me manque ??!!

Oui...

Si elle aurait vécu ?... On aurait surement foutu encore plus du feu ... de la passion ... de l'amour ... et je serai encore plus ... Encore doublement heureuse


Elle me manque ...
Mais... Dieu, dans sa miséricorde m'a offert une deuxième soeur merveilleuse...

Une soeur avec qui je me suis férocement bagarrée...
Une soeur avec qui j'ai appris à vivre ... avec qui j'ai appris à serrer les coudes ... avec qui j'ai affronté l'injustice du monde...

Dieu dans sa miséricorde m'a offert un frère aussi qui malgré ses vingt sept ans il demeurera à jamais mon bébé !!


N'est ce pas merveilleux de faire de temps en temps une halte et de regarder autour de soi ... car souvent avec le temps on fini de ne plus regarder les gens qu'on aime ... On s'habitue qu'ils sont là et ils deviennent transparents...


Je les aimes de tout mon coeur ...


Aujourd'hui, j'ai pris congé ! Je voulais savourer chaque moment et l'offrir à moi-même...
Mon beau frère, m'a appelé pour me souhaiter bon anniversaire et a ajouté en riant que l'état devrait rendre cette journée férié... (un petit clin d'oeil  à mon égocentrisme)
Il n'a pas tort ...Dans les deux sens -;)

Je pense que chacun devrait prendre congé le jour de son arrivée au monde ... C'est si important ...
C'est super de vivre pour soi juste le temps d'une journée ... de se rebeller aussi contre le travail qui chaque jour bouffe nos vies... et le temps qu'on passe avec les notres...


Je suis heureuse ... parce que ma vie a été si imparfaite qu'au cours j'ai senti chaque minute ... chaque seconde passer ...
Je les ai vécu intensément en malheur comme au bonheur

Je suis heureuse ... parce que ma vie a été si délicieuse ... je pense à chaque moment... à chaque instant vécu... et j'espère qu'il y aura d'autres...Bons ou moins bons ... peu importe!
l'important que je sois vivante et non une survivante ... L'important que je ne baisse pas les bras ... L'important que la peur ne me paralyse pas pour aller au devant ... pour aimer ... pour VIVRE


A Lili ... A FeuxDoux... Qui ne sont qu'une seule personne ...
Toujours elle même dans le réel comme dans le virtuel
Je souhaite Bon Anniverssaire...

Partager cet article
Repost0
7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 17:10

Je suis une femme un peu bizarre car quand ça ne va pas… 
Je mange un peu tout ce que je trouve : salés, sucreries, fringues, hommes…

 

Cela va faire bientôt cent ans que je ne suis pas tombée amoureuse du coup mon état psychique s’aggrave, mon corps se momifie et… j'ai une faim de loup … 
J'ai une envie grave mais très grave de manger qui s’empare de moi …

 

Manger ??!!!!!!!!

Le problème je n'arrive pas à savoir quoi... C'est vraiment exaspérant.

 

Je suis en pleine rechute.

 

J’ai envi de chocolat mais des tonnes de chocolat … J’ai envi de passer toute une soirée à m’empiffrer de chocolat blanc devant ma série préférée : Dr House

 

Lili

Résiste… Résiste…Résiste au chocolat 

Pathétique de remplacer un homme par du chocolat !!!

 

J’ai envi d’un vrai dîner pendant lequel je mangerai tout ce dont j’ai envi sans me sentir coupable par la suite...

Le problème c’est que je ne peux pas me le permettre … J’organise un dîner-soirée pour le 16 dans lequel j’ai l’intention de mettre une robe taille 38 … 
Réussirai-je ce défi ?! Vous le saurez prochainement… 

En attendant …
Lili

Résiste… Résiste… Résiste aux spaghettis parsemés d’une tonne de fromage … Emmm… 

 

J’ai rêvé de lui...

Je me suis vue blottie contre lui humant son odeur … Je me suis vue l’embrasser … le caresser… le câliner… 
Je me suis vue en lui et lui en moi...  
Pffff ! Ce Dr House me rend dingue !!! 

 

Se réveiller d’un rêve en plein débat sexuel est une sensation unique presque douloureuse de plaisir

Lili

Résiste… Résiste…Résiste ne téléphone pas à un de tes ex …  

 

J’ai craqué pour une veste blanche et une jupe noir chez ZARA … et je suis restée une heure devant la glace dans la cabine d’essayage … à jouer les mannequins … Je ne vous raconte pas la chaleur des spots … 
Tout ! en toi commence à rôtir au fur et à mesure que tu persistes à jouer les paons…

Lili

Résiste… Résiste…Résiste c’est de la nouvelle collection …Reste SAAAGE… Il me faut beaucoup de glaçon pour faire baisser ma fièvre acheteuse ! 

 

J’ai envi de Maroc … J’ai envi d’Amsterdam ou encore… La nirvana j’ai envi de Chine

De la lampe magique respirer la fumée et du coup je me retrouverai … Sur un tapis volant faire le tour de nouvelle contrées 

Lili

Résiste… Résiste…Résiste… PATIENCE  … pas la peine de faire virer ton compte du rouge au bordeaux … Contente toi d’un verre de blanc !

 

J’ai envi d’une histoire d’amour continu … J’ai envi de tendresse à flot … J’ai envi de parler … de me disputer… d’importuner … de rendre dingue un HOMME … J’ai envi de sexe aussi.

Lili

Ne résiste pas … Ne résiste pas …Ne résiste pas … mais PATIENCE 

 

Malgré ma faim d’ogre … Je continue mon REGIME.

JE SAURAI CONTROLER MA GOURMANDISE ET MA FOUGUE.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Dans le Monde Magique de Lili
  • : Regard sur la Vie ... sur ma Société au fil du Temps...
  • Contact

Profil

  • Lili
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... 
 J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... 
 J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...

Divers

 

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Archives