Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 octobre 2007 2 23 /10 /octobre /2007 11:57

femme-ours.jpg

 


Beaucoup de nous arrivent facilement à traduire les gestes que nous témoignent nos hommes… 
Mais la plus part du temps, nous, les femmes faisons comme si nous ne comprenions pas … 
Parfois parce que la manière dont nous a-t-on  élevées nous ne nous le permettait pas d’autre fois par timidité et bien d’autres pour juste ruser     

 

Un Baiser sur le Front : Signe de PROTECTION!

Un Baiser sur la Main : Signe de RESPECT!

Un Baiser sur les Lèvres : signe D'AMOUR!

Un Baiser dans le Cou : Signe de PASSION!

Un Baiser sur le Nez : Signe de TRAHISON!

Un Baiser sur le Pied : Signe de SOUMISSION!


Il te presse par la Taille : Je te désir!
 
Il te prend par la Main : J'accepte tes pensées!
Il te mordille l'Oreille : Je veux ton coeur!
 
Il te fait du coude : Je veux un Baiser! 
Il te regarde dans les Yeux : Je veux t'embrasser
Il tire la langue : Je veux la tienne!
Il te caresse les cheveux : Je veux te faire l'Amour!

Il te chatouille la Paume de la Main : J’ai envie de Toi!

Il met la main sur son Front : Il t'aime à la Folie!

 

Les gestes d’amour !! 
Oh combien ça nous manque ! Mais on ne les accepte … On les cherche que lorsqu’ils sont vrais… 
Que lorsqu’ils sont authentiques... 

 

Pourvu qu’on tombe sur la bonne personne !

Partager cet article
Repost0
17 octobre 2007 3 17 /10 /octobre /2007 15:26

Le Cannabis… Le chiite… Le Hashish … Ezzatla … De différentes nominations mais qui mènent tout droit vers un abîme terrifiant celui de la dépendance …

Le chemin paraît excitant … passionnant et survoltant pour la simple des premières des raisons c’est que ça se chemine à travers un seul et un unique sens celui de l’interdit … Mais ce qui fait peur c’est la destination finale qui est pire que la mort le « Zombi–isme » (le isme je l’ai ajouté juste pour le kiffe)
 
Aujourd’hui je vous parle d’un sujet qui divise bien des générations … Qui dresse un mur entre pouvoir et peuple … Qui rapproche « Zawali » et un gosse de riche … Qui nous pousse à baisser la voix à chaque fois qu’on prononce « zatla »… Qui nous rend méfiants, sur nos gardes, et kawèeeda de première classe …même le fait de prendre une Fanta ça rend suspicieux Pffffffffffff
 
Que penser de la Zatla ? Faut-il emprisonner un jeune de 16 ans … de 18 ans qui a fumé un joint ? Le pétard est-il nuisible ? Dans quelle mesure ? A quelle dose ?
Deux ans … Un an de prison ferme n’est elle pas une sanction injuste et destructive du présent mais plus encore du futur d’un gamin à cause d’un joint … d’une connerie d’immaturité de jeunesse ?
Emprisonner un gamin de 18 ans … de 20 ans dans l’institut supérieur de l’art de la criminologie 9 AVRIL n’est ce pas une erreur monumentale ?
La justice n’est elle pas aveugle face à la vie d’un gamin … face à ses espoirs … à son avenir … face au désespoir de toute une famille ?
La justice ne devient elle pas borgne quand il s’agit de fils de riche  ? 

Vu d'ici on a l'impression que le cannabis est l'objet d'une vaste hypocrisie…
 
La faute à qui ?
Une bonne partie des ados roulent leurs joints sans que les parents ne se doutent de rien, ou croient encore qu'un gosse de seize ans qui rentre chez lui avec les yeux rouges qui font des tours sur eux même souffre de conjonctivite.
Et puis un soir c'est la grande dispute parce que papa chéri a coincé son fils fumer un pétard .. pardon une cigarette 

Le gamin : « c’est la première fois je te jure … j’ai voulu juste essayer mais je connais pleins de mecs qui fument au lycée... »

Le Papa alors ne sachant que faire le gifle en lui interdisant tout contact avec ses amis du lycée … et ne lui adresse plus la parole en restant bouder au salon à blâmer la maman car tout ce qui ne va pas est de sa faute et puis se détourne du problème pour se plonger dans un documentaire qui parle du problème de la drogue en Colombie et le lendemain part travailler ses 12 heures par jour en laissant son fils livré à lui même... Apres tout le problème ne nous concerne pas 

Est ce vraiment sa faute ?
Somme nous en mesure de guider … de parler … de discuter de ce genre de choses avec nos enfants ?
Wella zaam kèn fi sièh … wi dharb ou fil hssèb wil aakab ?
 
Y a t il des centres pour désintoxiquer … aider sans qu’ils soient surveillé … ou sous la tutelle policière ?
 
Le joint peut-il tuer ? Pas à ma connaissance… mais pourrait provoquer des accidents de voiture … pourraient rendre violent …
Pourquoi on interdit pas l’alcool alors … les cigarettes … toute chose qui risque de détruire la santé de l’être humain … si on s’inquiéte pour de vrai pour la santé de cet humain ?
 
A ce stade de mon récit, je reste  perdue dans mes divagations « elli hizzou lil finga » …
Dans mon raisonnement « ras le bol » … Dans mes questions « sans réponses » …
Dans ma recherche de solutions « idéales … NON : réalistes » Je dirai que… 
Se droguer de religion à en devenir terroriste … ça me flippe …
Je dirai que s’emprisonner dans le virtuel à en oublier la vraie vie … ça rend fou …
Je dirai que se saouler par des milliards de litres de Celtia et de Mornag … c’est assassin … C’est terrifiant et c’est au même titre en matière de danger … de dépendance et d’esclavagisme que le cannabis.
 
Ne sont ils pas de véritables fléaux ce que je viens d’énumérer … Cela me fait peur mais aussi me pousse à crier du fond de mon cœur « Arrêtons d’être hypocrites »
L’alcool n’est il pas responsables de milliers de morts (la sirose du foie tuent des milliers de buveurs en Tunisie chaque année sans parler des accidents, Inhaler des tubes de colle n’est il pas aussi un phénomène choquant assassin triplement destructeur par son égalité … on ne peut pas interdire la vente des tubes de colle tout de même !!!
 
Je crois qu’il n’est pas question de drogue qu’elle soit dure ou légère, de religion qu’elle soit extrémiste ou pas, d’alcool consommé à petite doses ou à des milliers de litres, de sexe au seins ou hors mariage … Il est juste question de marché parallèle, d’argent et de pouvoir.
A notre époque, l’humain ne compte plus qu’en théorie … que pour remplir des rapports ... des livres d’histoires et des articles de journaux bidons… Il a perdu beaucoup de sa valeur alors faut pas tomber dans le piège … De la dépendance  
Partager cet article
Repost0
9 octobre 2007 2 09 /10 /octobre /2007 13:52

Connaissez vous vos cinq premiers gros défauts ?
Vous a-t-on déjà demandé de les révéler ?
Eprouvez vous de la honte d’avoir tel ou tel autre défaut ?
Comment se passe votre cohabitation avec vos défauts ? Est elle consciente ? Inconsciente ? Est elle difficile ? Est elle facile ? Est elle supportable pour vous … Pour l’autre ?

Je n’ai pas écris depuis des semaines Pas parce que je n’en avais pas envie ou que les idées me manquent ou encore qu’il ne se passe rien dans ma vie – bien au contraire… Mais en ce moment mon premier défaut accapare presque toute mon énergie car je suis paresseuse et … de la pire espèce…

 

Eèèèh oui …

Comme tous les gens paresseux j’effectue avec beaucoup de rapidité ce que j’ai comme obligation à faire afin de me laisser du temps pour savourer les moments où je ne fais rien…

Des moments où je suis allongée dans mon lit à rêvasser, à écouter un fond de musique, à regarder dans le vide, à partir dans mes songes et fantasmes…

Je passe par une période stagnante au cours de laquelle mon seul soucis est de me retrouver dans mon lit le plus tôt possible… pour m’y plonger dans les bras de ma solitude et… étonnement de surcroît je suis contente de l’être (je le crois à ce stade de mon récit)

 

Et… Cet état m’amène à mon second défaut celui d’être une vraie sauvage « Birriya »

Je ne supporte plus le trop du monde… le bruit … les cris d’enfants et les visites familiales chez moi sans téléphoner avant… ou même parfois quant on m’invite… qu’on insiste … qu’on continue à insister et que je sois obligée d’aller et qu’ensuite par gentillesse par « torbiya » je me tape avec ma cousine une vaisselle digne d’un grand restaurant

 

Donc cette année je passe le Ramadan toute seule…chez moi …bien au calme... et je me laisse bercer par mes petits rituels donc voilà ...

Je sors du boulot pour faire un tour au marché centrale acheter ce qui me manque pour mon dîner… Je rentre à la maison … pour retrouver ma petite bout de chou de chienne toujours heureuse de me voir je la sors pour un tour et… En rentrant, dirrectement je commence à préparer mon dîner … ce qui est amusant c’est que je n’utilise que de la vaisselle en miniature… ça me rappelle mon enfance quand ma grand mère m’a offert mes tout premiers ustensiles pour préparer la « zogdida »… un très beaux cadeau que je garde jalousement à ces jours au fond d’un placard.

 

Enfin,  au début de soirée je m’allonge pour regarder la télé en dégustant mon café turc habituel

Vers 22h00 selon mes coup de fil … je décide au fur et à mesure de mon humeur et de mon taux de fatigue si je sors ou pas…

 

Voyez vous ce scénario se répète presque tout les jours sauf le week-end parce que je le passe chez ma sœur qui adore bousculer mon calme… se cache derrière sa fille de 2 ans pour me réveiller le matin et compte toujours sur moi pour préparer le dîner..

 

Mon troisième défaut m’amène à ce côté fleur bleue qui ne se voit pas mais qui me caractérise… Moi la soit-disant femme de caractère, forte et solide.

Je suis sensible… Et... Ce Ramadan me fragilise encore plus … Depuis son début, je me suis laissée griser par les idées qui m’emportaient souvent dans des contrées interdites … Je pense à mon père... et je revis le Ramadan celui passé pendant son vivant dans le secret de mon intérieur… 
Je refuse celui du présent d’ailleurs je ne le fais pas tout en respectant ceux qu’ils le font 

J’ai du mal à canaliser mes émotions et mes sentiments … à les exprimer aussi …

Je reconnais : Je ne me sens pas bien

Peut être parce qu’en étant seule... Toujours célibataire cela me fait malgré tout mal de l’être… donc je fais exprès pour ignorer le sens profond de ce que voudrait dire le mot « famille » de le fuir et cela me pousse à faire le contraire de ce dont j’ai besoin ce qui me plonge dans une tristesse sans fin et me paralyse même pour vous écrire …

Je ne sais trop rien… mon charabia psychologique me fatigue en plus de ça …  je suis incapable de fuir ce bouillonnement contradictoire qui se mijote à l’intérieur de mon Moi

Restant lâche ... je continue et  

Je fuis mon troisième défaut pour vous parler du quatrième … Il m’arrive des fois de donner des bâtons pour me faire battre (comme maintenant), je le sais mais je tombe toujours dans les mêmes travers… Ce n’est pas de la naïveté loin de là.
Chaque fois que quelque chose de nouveau se passe en moi, se naît un besoin de tout détruire quand les choses semblent marcher en avance…  que faire ?…  je me le demande toujours

 

Enfin, je vous parle du dernier des cinq … Je suis trop spontanée .. la preuve je vous parle de tout ça à cœur ouvert

Mais rassurez-vous, j’en ai plein d’autres que je revendique car ne dit-on pas que nous avons les défauts de nos qualités…

Et vous quels sont les vôtres ? 

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2007 5 21 /09 /septembre /2007 13:31

grandir-un-jour.jpg

Il m'arrivait de m'assoir derrière dans la voiture de mon père sur un coussin pour paraître plus grande !!! ou de metre des talons hauts de ma mère en faisant le va et le vient devant la glace
 
Alors c'est ça grandir?
Naïveté d’enfant me remplie de joie aujourd’hui et affiche mon sourire au souvenir du bon vieux temps
 
Qu’est ce que grandir ?
Adolescente, j’ai cru avoir découvert la réponse !
Une poitrine et des moustaches à épiler… Une chambre pour moi toute seule et des regards braqués sur mon corps des plus vieux au plus petits
Je me suis dite ça y est : j’ai grandi
J’ai enfin la possibilité de me maquiller mais toujours derrière le dos de ma mère … J’écourtais ma jupe sur le chemin du lycée et c’est toujours derrière le dos de ma mère, je cachais mon tablier dans mon sac à dos, je hochais d'un signe de tête en réponse à  la plupart des  directives de mes parents et puis étudier, je n’avais rien d’autre à faire
 
Qu’est ce que grandir ?
Au fil du temps j’ai appris que pour grandir il fallait réussir ses études et même si ce n’est pas le cas il fallait réussir, aimer son travail et le faire bien
 
Qu’est ce que grandir ?
Pour la majorité :
C’est découvrir son corps … Celui de l’autre
C’est coucher … Découvrir le sexe … C’est boire … C’est fumer… C’est sortir 
C'est dire NON à tort et à travers ... et ne faire qu'à sa tête  
C’est découvrir le fin fond de la religion
Suivre les influences négatives ou positives … peu importe 
C’est juste découvrir la vie à travers les excès … Et essayer le tout comme le font les grands
 
Qu’est ce que grandir ?
Il suffirait de faire comme les autres…
S’assurer une bonne situation… Chercher par tout les moyens à gagner de l’argent… Tisser des liens pour remplir son carnets à connaissances…
 
Qu’est ce que grandir ?
Il suffirait d’acheter une voiture… une maison et avoir un porte feuille toujours rempli
 
Qu’est ce que grandir ?
C'est dire OUI à nos parents ... C'est suivre les directives de la famille
C’est aimer tout court
C’est ne pas aimer pour se marier et fermer la porte du passé à clé
C’est avoir … élever … orienter ... posséder son enfant… comme l’ont fait nos parents

Mais bon sang, c’est ça grandir ? C’est bien ça être adulte ?
 

grandir-1.gif

 


Aujourd’hui j’ai dépassé la trentaine et encore je ne sais pas ce que veut dire grandir

J’ai passé mon temps à courir de droite à gauche … J’ai passé mon temps tantôt à avancer … tantôt à rebrousser chemin... à me cacher aussi 
Vraiment je croyais qu'il fallait Réussir tout ça mais non ça ne me suffisait pas ... ça ne me suffit pas
 
Curieuse j’ai voulu comprendre ce qui me dépassait  … 
après le temps
après les défis
après mes larmes
après mes rires
après l'amour
après mes déceptions 

J'ai cherché tout simplement  à être juste… à être vraie … 
J’ai exigé de l’adulte que je suis supposée être à être moi-même 
 
 
Je sais à présent que je courais depuis toute petite pour fuir, aussi,je ne cours plus

Fuir !? Fuir quoi ? Fuir qui ? C’est insensé
 
Aujourd’hui enfin... J'apprends à ne plus avoir peur…
Peur d’être femme
Peur d’être moi-même
Peur de dire ce que je pense … et ce que je ressens
Peur d’écrire ce que je ressens … et ce que je pense
Peur de l’homme
Peur d’aimer … Peur de partager … Peur d’aller vers l’autre
Peur d’être seule
 
Ce n’est pas facile, j’essais toujours...
Alors dites moi c'est bien ça grandir ?
Partager cet article
Repost0
13 septembre 2007 4 13 /09 /septembre /2007 17:47

«Aah Romdhane i snèe mè jèch fi waktou … Ech bèch i aadiih...Chakkaane il fatr makher … lémmène i tawla … ghssil il maaoune et puis après les soirées ramadanesques commencent… zaama ech famma i snè fi mahrajène il mdina … il krouj pas avant 9h … il wèhed waktech bech i rawah ?!

Etâab safi … khidma et sahriyet … El wèhed zaama i kaiel doub mè i rawah wella yorkod im baaèd? »
 
Hier soir, j’ai été avec des amis (que j’adore) dans un café … C’était ce genre de réflexions qui nous échappait de temps à autre pendant toute la soirée… Et c’est normal 
Le sujet du jour c’est le Ramadan en première position avant  la démission du premier ministre japonais (on s’en fout) … Avant la vidéo de Ben Laden (qu’il aille en enfer)… Avant les quelques nouveautés des dessous de palm Tounis et l’analyse qui s’en suit à voix basse… Avant les souvenirs du beau vieux temps des bêtises et des anecdotes du passé (piquer du fou rire c’est bon pour la santé) Et avant même les nouveautés côté foot (j’ai passé sous silence le fait que je suis Espérantiste) ou automobile (le sujet ne m’intéresse pas tant) …
 

ramadan-dessin.jpg


Qu'est ce que le RAMADAN ?
Je pense qu’il vire aux couleurs éclatantes vers la tradition et les habitudes plus que celles de la religion …

Qu’est ce que le Ramadan pour le Tunisien moyen … le Tunisien normal … le Tunisien il ayèche … Te tunisien il bahbouh ?

Le Ramadan c’est l’occasion de réunir tous les membres de la famille autour d’une table pour dîner … pour partager le plaisir d’être ensemble
 

Le ramadan c’est une circulation immense avec une mosaïque do ré mi fa de klaxonnement à la Peugeot … à la Renault … à la Toyota … car tout le monde sur ses nerfs impatient de rentrer et quitte son travail à la même heure donc c’est la CATA  
 

Le Ramadan c’est apprendre à partager les tâches ménagères …
 

Le Ramadan c’est se disputer … dire ce qu’on a sur le cœur ou 'diz à la hchichet romdhane'
 

Le Ramadan c’est aussi transmettre de mère en fille le secret du délicieux de nos recettes… 
 

Le Ramadan c’est découvrir nos mecs le ventre vide qui mettent leurs nez dans les préparatifs du dîner … heureusement que ça ne dure qu’un mois
 

Le Ramadan c’est faire le marché avec son papa qui fait le 'haj klouf' et que toi, tu deviens pendant toute la tournée du marché rouge comme une tomate… le regard en désarroi « ce n’est pas mon père »
 

Le Ramadan c’est le regard des tunisiens par rapport aux filles … Ils la regardent comme si c’était un poulet rôti qui se promène avec des talons hauts et un sac PRADA … au fait c’est le même regard comme au temps normal mais juste avec une insistance dégueulasse et beaucoup d’eau à la bouche (i rriga sèyla)
loup-yam-yam.JPG                                  poulet-nu.JPG
Le Ramadan c’est la kafichanta avec des danseuses à deux sous … Boussaadiya aussi...  J’y suis allée une fois c’est fort intéressant … Et c’est à voir


Le Ramadan c’est enfin regarder à la télé des émissions tunisienne … des feuilletons tunisiens … 'telvsitna mè tekhdem kèn fi romdhane'

Le Ramadan c’est chicha toffèh, khiwa arbi, machmoum fell rihet il blèd ou dendna alla ouud

Le Ramadan c’est pouvoir sortir tous les soirs sans avoir droit aux réflexions du genre « yékhi kol youm el kharja »

Le Ramadan c’est se promener le jour … devant des cafés et devant les salons de thé ouverts mais couverts de papiers ou de rideaux  comme on couvre une momie  

Le Ramadan c’est se faire dépouiller de son argent 3ini 3inek … payer un verre de thé (mè ou sokker) et un triangle tout minuscule de samssa (mehchiya bil bèba wil kakaouiya) 10 dinars

Le Ramadan c’est les accrochages de voitures … après le BOUM…  la chanson habituelle 'i rab oui smè yahbit hchicha' 

Le Ramadan c’est beaucoup de vol et de cambriolage … Beaucoup de « ghacha » aussi

Le Ramadan c’est barcha khobz yèbes fi zebla ou barcha mèkla mlaouha
 

ramadan.jpg

 


Le Ramadan le soir htaaet … moch normal il lèbssa… mè fhemtech mnin i jibou fil flouss … il mini … il micro ou chtih hala touwèoul …

Le Ramadan c’est on ne te sert plus de bière … plus de vin … plus de whisky… plus de vodka … interdit à la vente au tunisiens … mais le tunisien pourrait aérer son esprit autrement … le bkhour c’est efficace … le traditionnel retour à la culture … se droguer d’art de littérature et de théâtre
 
Le ramadan est aussi la période pour le m’as-tu vu à la musulmane des tunisiens pratiquants…
Au ramadan tout le monde semble détenir ce qu’est un bon musulman … 
à chacun sa recette … à chacun sa chaîne de télé …
 
Enfin … 
Pendant cette période de chaque année les mots magiques du Ramadan en Tunisie pour les uns ou pour les autres ce sont l’exagération et les excès …
 
Il est vrai que :
Le Ramadan est un mois particulier … C'est un temps consacré à la réflexion intérieure et à la maîtrise de soi.
Du lever au coucher du soleil chaque jour pendant 30 jours, les musulmans s'abstiennent de manger, de boire, de fumer et d'avoir des relations sexuelles… mais on oublis souvent de s’abstenir également de dire du mal des uns et des autres, de jurer, de se mettre en colère… etc.
 
Donc faire le Ramadan ce n’est pas seulement une question de comportement extérieur …c’est un engagement personnel entre l’Homme et Dieu … C’est un combat à l’intérieur de l’homme qui lui permet de faire le bilan de ses faiblesses … qui lui permet de raviver l’humain en lui de tendre la main aux autres et sentir leurs souffrances
 
Depuis quelques temps … à la rue, je ne peux plus faire un pas sans que je rencontre quelqu’un me demandant de l’argent pour construire une mosquée
 
Voyez vous j’en ai ras le bol … de cette hypocrisie
Tout les dix mètres il y a une mosquée ! Comme si celles qui existent ne suffisent pas à ficher ses habitués !
 
Ne me méprenez pas sur mes paroles … mais tout le monde sait que celui qui construit une mosquée sur terre ...dans notre religion il acquiert une maison je crois ou un château au paradis
ce qui en résulte cette course vers la construction des mosquées...je trouve que ...
C’est trop facile … alors que les sans abris se multiplient de plus en plus dans notre société et…
Je me demande :
Pourquoi ne pas construire un centre pour les sans abris ?
 
Depuis des années les mères célibataires se multiplient … et sous le regard outré et sévère de la société … il y a celles qui jettent leurs bébés devant les hôpitaux ou devant les portes de SOS Gammarth …
Je me demande :
Pourquoi ne pas construire un abris pour ses femmes là … leur apprendre un métier … leur donner la possibilité d’élever leurs progénitures convenablement
Pourquoi ne pas donner un foyer pour ces enfants qui n’ont pas demandé de venir dans une société qui leurs est hostile ?
 
L’enseignement est entrain de se privatiser petit à petit et de plus en plus avec le temps … Bientôt 'i zawali yi taadda mehni ou wild echkoun wechkoun avocat ou autre'
Je me demande
Pourquoi ne pas aider les défavorisés en construisant-je ne sais pas- un centre d’études gratuit pour ceux qui sont faibles dans une matière ou dans une autre
Pourquoi ne pas construire des clubs pour les enfants … des terrains de foot … de baskets pour qu’en moins les enfants ... les ados aient des endroits pour jouer en sécurité et trouvent où dépenser leurs énergies …
 
Je pense que pour faire le bien sur terre et au même temps pour se construire une place à l’ombre dans l’au-delà il y a mille et une façon … plus constructives

ramadan-2.jpg
Partager cet article
Repost0
5 septembre 2007 3 05 /09 /septembre /2007 16:01
desir-homme-Gr-2.jpgTorse nu,
En Adam était sa tenue …
Force et une peau de soie… 
Debout comme un roi …                               
 
desir-femme-Gr-3.jpg
Face à elle,
Il se tenait à l’autre bout d’une passerelle…                
Lui chemine la voie … chante ses émois …
Bat ses ailes comme un aigle dans les cieux en faisant sa loi
Et à travers ses avances tout se trace …
Magique est… le face à face
 desir-en-suspens-1.jpg
Elle saisit d’un doigt et fait tomber une bretelle de sa nuisettes
La soie se miroite … 
Tremble de frisson comme lors d’une tempête
Elle, gesticule les clés de son envie qui est entrain de lui échapper pour se blottir dans les bras de son envie à lui… à jamais
D’un sourire endiablé, elle joue ... à ne pas les lui donner juste le temps de jouer
 
- J’ai faim de toi demoiselle
 
Silence enchanteur …
Les liens se sont dessinés dans les profondeurs
Au large du îl(e) face à la (b)elle aux cœur saoule au esprit rebelle
Encens de la passion gribouillage d’une aquarelle
 
- Je suis vide de toi Monsieur
 
A l'approche de ses pas… 
Son corps et son parfum…
Enivrant … Passionnant … 
Envahissant l'alcôve de leur jardin
 
- J’ai envi de tout enlever… 
De me débarrasser de ma peur et de mes retenus insensés
 
- Je t'attends demoiselle… 

Debout, face à elle… Criant son désir pour elle

Elle s’assoie par terre … cherchant sécurité au milieu du vert
Elle s’est trompée … se trouvant piégée dans l’instinctive d’une nature comme aux profondeurs d’une mer... Comme au mystère du futur
Elle lève les bras au ciel, laissant apparaître magiquement de longues
jambes divines et une culotte coquine…

Il vient vers elle … Caresse au bout des doigts la douceur de sa soie
Découvrant un ventre trop charnel… des seins appétissant tel du miel et une sensation d’un plaisir plus réel
- j’ai hâte de me perdre en toi tendre demoiselle… 
Explore les feux de ma passion … 
Réduit ma soif pour toi … à néant
 
La demoiselle sourit de plaisir, à l'image de son corps dévêtue
Volupté exquise de lui sur sa peau…
 
Leur envole commence

**************************

Mes ami(es)
J'ai voulu vous quitter sur une note plus joyeuse ... plus vivante :-)
Enfin, je pars en vacance...A très bientôt.  

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2007 1 03 /09 /septembre /2007 17:16

Me voici en Septembre en pleine ambiance de Rentrée… 

Le mois s’annonce difficile pour tout le monde…
 
Lourd de dépenses suite au vacance d’été … 
Lourd à cause des préparations pour la rentrée scolaire et va être alourdie plus encore par l’arrivée de Ramadan et de l’Aid …

Je traduis la situation : Le Tunisien est dans la merde
 
Pauvre Papa Tunisien …
Je compatie à son malheur celui de traîner le poids d’une situation qui ne dépend pas vraiment de lui... C'est au dessus de ses forces...

Pauvre Maman Tunisienne
De tout cœur avec elle … parce que honnêtement entre maison, égoïsme masculin, boulot et enfants c’est une sacrée championne
Je me demande si elle a eu de vraie vacance ? 
Je doute fort
 
J’ai l’impression que l’atmosphère générale qui m’entoure influe pour beaucoup sur mon humeur
Je suis irritée… Je suis agressive… Au bord des larmes et... Je déteste attendre
 
Pffffffff… 
De nouveaux départs pour certains… et de courageux changements pour d’autres
La plupart des gens bougent, préparent leurs retour vers ce qu'ils connaissent …
D’autres osent, s’aventurent avec courage ou peut être avec inconscience (va savoir) vers ce qu’ils ne connaissent pas 
 
Et moi ?
Sans trop réfléchir... Je ne suis pas encore en phase

boussole.jpg

Et pourtant, j'ai le sentiment d'être maintenant à la croisée des chemins, je suis très précisément à un moment où l'on mesure tout le chemin parcouru en expériences… En émotions vécues, mais aussi où l'on prend conscience qu'à la trentaine largement passée, les jours comptent, le chemin restant à parcourir est plus dense, plus lourd et plus inquiétant... Je suis terrifiée!
 
Est-ce ce qui me trouble ?
Est-ce ce qui me tracasse ?
 
Non pas vraiment ... Il n y a pas que ça
 
C'était l'été,
C’était la saison des vacances même si je n’ai pas pris de vacances…
Est-ce bien là mon problème ?
Peut être oui … J’ai l’impression que je bloque…


C’est la fin d’été
Je me rend compte que c’était aussi la saison de quelques déceptions dans le monde des amitiés … 
Peut être que je ne suis pas faite pour durer dans mes relations avec les autres … Peut être qu’être seule me va très bien
J’ai appris à cultiver de la distance par rapport aux autres peut être que je devrais m’initier à la cultiver par rapport aux gens qui me sont proches …
Les questions qui polluent mon état actuel sont de retour :
Suis je en tort ? Suis je injuste ? Suis je fautive ?
Je reconnais… 
Je ne suis pas un cadeau de bout de femme... mais loin de moi l’idée ou l’envi de faire du mal aux autres donc je préfère toujours m’éclipser et faire le point toute seule...
 
C’est le début d’une autre saison peut être de toute une vie
Il y a deux mois une porte miraculeuse s’est ouverte, c'est la fragilité où je suis depuis cinq ans qui a permis cela...
Changer de boulot ! mais pas que ça … 
Pour moi, c’est enfin fermer une porte du passé… du présent passé … 
C’est en finir avec une vie … pour commencer une toute nouvelle
C’est ce que je souhaite le plus… C’est ce que j’espère de tout mon cœur et c’est ce que je veux avec acharnement...

Dans l’infernale de mon attente, je n’ai pas vraiment le choix… 
Je dois juste m’armer de patience et attendre devant cette porte entrouvert … 
ATTENDRE !! Oh combien je déteste d’être en arrêt à la croisée des chemins...
 
Elle est un peu difficile à vivre cette avant-métamorphose : plus le confort de me dire que si j'avais le choix de ma vie je la vivrais et la gagnerais autrement, j'y suis presque !

Juste un peu de patience... Juste un peu de souffle pour pouvoir continuer et passer à l'autre rive ...
Partager cet article
Repost0
30 août 2007 4 30 /08 /août /2007 11:32

si-j---tais.gif

 

Si j'étais un film

Je serai Légende d’Automne… Je ne me lasse jamais de le regarder 


Si j’étais une actrice

Je serai GWINETH PALTROW…  Chaleur d’un cœur dans de la froideur

 

Si j’étais un Livre

Je serai la 5ème Montagne de Cohelho… Renaître de la volonté et Apprendre de ses ancêtres

 

Si j’étais une chanson

Je serai  Taht el Yasmina fi lil… Vivre l’harmonie de ces notes c’est du pur kife

 

Si j’étais un objet

Je serai une carafe … Magique son eau de vie dans du traditionnel d’aujourd’hui

 

Si j’étais une époque

Je serai celle des années trente… Simplicité et Extravagance dans pureté et innocence

 

Si j’étais un bijou

Je serai un persing … Peut être parce que j’en ai pas

 

Si j’étais un désir

Je serai celui de mon homme… Il a intérêt

 

Si j’étais un sourire

Je serai celui de ma nièce … Je le lui souhaite pour toute la vie

 

Si j’étais un vêtement

Je serai une robe noir … Avec un décolleté à ravir

 

Si j’étais une couleur

Je serai du blanc …Que ce soit pour l’extérieur ou pour le fond

 

Si j’étais une saison

Je serai automne plus que printemps …

 

Si j’étais un fruit

Je serai une pêche… J’aurai aimé dire orange mais bon..

 

Si j’étais une vie

Je serai ma vie … Si c’est à refaire je n’y changerai rien … car je ne regrette rien

 

Si j’étais une confiserie

Je serai une pomme d’amour (Croyez moi je n’y ai jamais goûté)

 

Si j’étais une ville

Je serai Tabarka en hiver … en automne … Je l’adore…

C’est mon endroit de réflexion pour les grandes décisions

 

Si j’étais un pays étranger

Je serai la Chine … Elle m’attire

Elle m’impressionne …

 

Et vous, si vous étiez … Vous serez... ?

Partager cet article
Repost0
26 août 2007 7 26 /08 /août /2007 14:04
Rien ne va plus
Les non-dits nous pèsent et dans nos profondeurs se tracent
S’accumulent au fil du temps qui passe
Nos âmes se lassent … Nos corps s’éloignent
Nos mains ne se touchent plus … Nos regards s’évitent et…
Les mots qu’il faut nous prononcer nous fuient
 
Allo, oui …
Les jeux sont faits
Qu'est-ce que tu veux que je te dise ?
Rien ne va plus
 
Je suis parti faire une pause 
Notre solitude est devenue à deux …
J’ai besoin de ma propre solitude pour penser le deux
Je veux une pause … Je suis en pause
 
Elle m'est imposée, je ne le fais pas exprès
J’ai besoin de paix … J’ai besoin de toi… Loin, pour que je puisse comprendre ce qui m’effraye
 
T’es enceinte… Je sais… Je l’ai compris
J’ai besoin de temps juste pour m’y adapter
Tu m’as surpris… Et puis, entre nous les choses ont changé
Tu en es consciente n’est ce pas vrai ?
Oui … Oui nous devons en parler… 
Un bébé !!! C’est beaucoup de responsabilités  
 
J’ai besoin de voyager
Ce n’est qu’une virée avec des potes…
Bières, parler de foot et m’évader dans mes propres pensées…    
 
Arrête de trop t’inquiéter…
J’ai besoin de retracer les traits du nous pour me retrouver
C'est comme ça…
Je suis assis au loin et je te vois … Je nous vois au mieux…

Je t’aime… Les jeux sont faits
Mon cœur t’appartient … Tu n’as pas à t’en faire
J’ai juste besoin d’être loin…
Mettre un frein pour pouvoir te parler de nos liens  
 
Tu ne comprends pas ?
Tu penses que j’exagère ? 
Allooo… Alloo… T’es encore là ?
 
Te raconter mon quotidien ?
Mais je suis parti que depuis hier …
De spécial, il n y a rien
Y'a juste du repos, des potes que depuis trop longtemps je n’ai pas vus
 
Oui...
Je vais plutôt bien…  Au beau milieu de mon tourbillon
Les questions glissent une à une, m’explosent en pleins figure pourtant j’essai d’être en pause… sur pause.

Mon mal être me déchire le cœur… Non…
Je me pencherai plus tard, je suis sur pause.

Je danse, loin de toi, sans toi, en compagnie de ma folie… Pour toi, je suis sur pause.
 
Mais nooon… il n y a pas de femmes… Je t’assure
Crois moi… On est entre hommes
 
J'écarte les bras pour ne pas tomber… Je marche sur le fil de mes pensées, ma gorge serrée, ma voix est liée 
Mais non… Il faudrait que je le fasse j’ai trop besoin de crier mon mal… de tout extérioriser 
 
"Les jeux sont faits.".
Je vais être papa et il faut que je règle mes tracas
Je t’aime … Tu es ma femme … Tu es mon ange
J’ai besoin de toi … De te retrouver comme je t’ai connu comme au tout début
Je vais être papa et …  Je refuse de droguer nos différents à deux par la venue d’un bébé … Non je ne veux pas de ça
 
A mon retour … On parlera.
Nous avons besoin de nous retrouver à deux pour pouvoir devenir trois...
 

b--b--.JPG

 
Nous subissons presque tous des tournants décisifs dans nos vies, aussi différents pour chacun que le sont ces dernières.
Ils nous arrivent aussi  de suivre un chemin au cours duquel on prend des décisions … qui entraîneraient des changements plus ou moins radicaux...
Beaucoup de couples vivent ce genres de moments coercitifs qui leurs redirigent tout net le destin…
Le problèmes c’est que certains croient régler leurs problèmes de couple par l’arrivée d’un bébé pour soit disant cimenter leurs relations... Sur le conseil éminent de nos grands mères...  mais je suis persuadée que rien ne se règle... Ils se perdent dans le papa et la maman et finissent par oublier l'homme tapis eux et la femme tapis en elles... Fuiyant leurs problèmes en les drogant … en les masquant dans les problèmes du quotidien

Je pense que dans un couple il faut toujours des remises en questions  et beaucoup de dialogues sincères et honnêtes entre les deux.. pour que les choses avancent sainement

Et vous, vous en pensez quoi ?  
Partager cet article
Repost0
22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 14:35

Il était assis au bord du lit… Pâle et le regard perdu…
Il se tenait la tête entre les mains, il avait l’air abattu… 

L’atmosphère dans la chambre est devenue pesante, silencieuse et pleine de désolation

Elle ? 
Elle est déçue parce qu’il ne s’est rien passé … Parce qu’elle avait tellement envi … de lui … de sexe … de faire l’amour avec lui Mais…
 
Comment sortir du délicat de cette situation ? 
Comment l’aider à se sentir mieux sans le blesser … sans lui faire du mal et sans en lui rajouter de plus ?

Elle a envi de le prendre dans ses bras… 
Peut être c’est à cause d’elle … Peut être qu’il ne la désire plus…

Elle a envi de lui dire des mots doux … 
De lui manifester sa tendresse et son amour … 
Peut être qu’il va interpréter le tout par de la pitié 

Elle demeure à le regarder avec son air perdue désespéré et silencieux … Faisant des efforts sur-humains pour cacher sa déception et si... Elle fera comme si rien n’était passé…

Elle se lèvera … mettra sa robe de chambre et ira préparer un truc à boire … à grignoter et s’installera devant la télé... zapper d’une chaîne à une autre jusqu’à ce qu’elle dormira … 
Quand à lui … Ca va lui passer   

Non … Elle n’a pas envi qu’il s’enterre dans son gouffre … 
Et si elle prend son courage à deux mains pour lui parler...N’est ce pas important d’en discuter… 
N’est il pas sain pour l'avenir de leur relation ?
 
Elle : c’est pas grave chéri.
Lui : Comment tu peux dire ça ? Tu ne peux pas comprendre, ça ne m’était jamais arrivé, jamais !
 
Elle, dans son fort intérieur 
« Bien sur que je ne peux pas comprendre... Qu'est ce qu'il croit ?!!  Je ne suis pas un homme et puis … Pourquoi il me répond avec agressivité … suis je vraiment la cause de sa panne ?!! »
 
Elle : ça finit toujours par arriver un jour ou l’autre ...Soit sûr que ça leur arrive à tous…
Lui : je m’en fous des autres, là… C’est moi qui n’ai pas réussi… Je ne sais pas ce qui m’arrive pourtant je n’ai rien... Je n'ai remarqué rien! 
Elle : oui je comprends… Mais tu sais la prochaine fois tu réussiras et tu oublieras cette fois ci… Je pense que t’es fatigué… la semaine était dure et stressante… 
Je suis sure que tu réussiras même quatre, cinq fois de suite… Je te le promets…
Lui : Je ne sais pas peut être que tu as raison… oui... La pression.
 
tabou.jpg 
 
Beaucoup d’hommes évitent ou peut être n’arrivent pas à en discuter parce que c’est un sujet tabou, qui touche leurs virilité…Qui blesse leurs orgueil et qui dévaste leurs confiance intérieure … 

C’est souvent leurs choix de ne pas en parler
Apres les premiers moments de torpeur... Ils pensent que peut être c’est la meilleure façon de traiter une panne est de commencer par l’analyser en étant seul, détendu avec soi-même … 
Ils devront peut être se poser pas mal de questions comme : 
« Ces temps-ci, ai-je des soucis qui feraient que je n’ai pas vraiment la tête à ça ? », « Suis-je vraiment dans le désir de ma partenaire ? », « Avais-je vraiment envie de faire l’amour ? »,«C'est pour cette fois seulement ou ça va encore m'arriver» ..
 
Est ce qu’ils ont raison de ne pas en parler ?
C’est un truc d’homme à vous de nous répondre …
 
Quand aux femmes … C’est un sujet qui leurs échappe complètement et même si ça leurs arrivent de vivre une telle situation
Elles, elles prennent tout sur elles … 
Tourmentées par tant de questions sans réponses... Comme par la peur d’être en cause… Ou encore par la peur que ça dure et que les réactions du mec deviennent violentes ou agressives...

Je pense que même si la femme n’arrive pas à imaginer ce qui se passe dans le cœur … dans la tête de son homme à ces moments précis … Je crois qu’elle a assez de jugeote pour trouver le juste équilibre entre le réconforter sans le materner et dédramatiser la situation sans tomber dans l’humour ou le sarcasme...
 
Imaginons le reste du dialogue
 
Elle : j’aimerai me blottir dans tes bras … Ne reste pas silencieux … Je suis ta femme … Ta petite chérie à qui tu dis tout … avec qui tu partages tout
Lui : j’ai trop honte, je n’ai plus confiance en moi... J’ai l’impression que je ne pourrai plus jamais f...
Elle : Ne dis pas ça chéri, tu n’as pas à avoir honte… 
C’est naturel … Tu n’es pas une machine...
Lui : J’aurais pas dû …. Dès le départ je le sentais que j’étais fatigué, Je t’ai dit que c’était trop lourd ce que tu m’as préparé à midi…
Elle :…
Lui : Excuses moi chérie de te faire des reproches injustes, je dis n’importe quoi
Elle : Ne dis pas de bêtises, fais moi confiance, j’ai toujours raison tu sais ! C’est juste un accident… et tout rentrera dans l’ordre
 
Il sourit, très faiblement… le visage au bord des pleurs.. 
Elle ne savait pas comment le soulager de son sentiment d’échec… 
Elle ne savait pas comment le libérer de son désarroi et de son enfer, berceau de ses idées négatives…

Quand les paroles deviennent vaines… Il reste ceux des corps…
Elle se dégage doucement de ses bras … Elle le regarde avec amour … Elle lui chuchote à l’oreille : 
« Allonge toi... J’ai envi de te faire un massage… Ce soir … Séance illimitée jusqu’à ce que tu dormes… et demain …
Sera un autre jour .. Meilleur »
 
Vous les hommes, dites nous... 
Comment doit on réagir dans ces moments où vous avez besoin de nous et au même temps vous nous fuyez ???
 
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Dans le Monde Magique de Lili
  • : Regard sur la Vie ... sur ma Société au fil du Temps...
  • Contact

Profil

  • Lili
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... 
 J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... 
 J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...

Divers

 

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Archives