Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 août 2007 6 18 /08 /août /2007 20:02

Comment dire à un être cher qu’on n’éprouve pas le même sentiment que lui ? 
Comment dire à un ami qu’on ne partage pas le même désir qu’il a pour nous ? 
Comment exprimer ce que nous voulons lui dire sans le blesser… sans lui faire du mal … sans perdre son amitié mais aussi sans allumer son agressivité … et déclencher sa violence ?

Je pari que vous avez passez par cette terrible situation … que ce soit d’aimer ou d’être aimé … Et que ça soit non partagé ... à coup double c’est l’enfer …


Comment vous avez fait ? 
Comment vous vous êtes sorti ?

 

Il y a divers comportements que j’ai remarqué dans mon entourage comme par exemple : s’allier avec le temps en se disant ça va lui passer et continuer comme si rien n’était (Que je qualifie comportement méchant) … 
Ou comme aussi lui parler en s’armant par une  tonne de diplomatie et de douceur (douce guerre des nerfs … Que je qualifie de pure sadisme) Ou… Comme enfin, être tranchant et ferme (ça risque qu'on perde le contact et surtout le précieux d’une complicité amicale…)  
 

femme-yeux-band--s.jpg

A tout les coup c’est la merde … Car c’est un chemin épineux au cours duquel se mélange culpabilité, désespoir et souffrance

 

Nous avons parfois des attentes que je qualifierai d’égoïstes et  des besoins différents… Et qui pourraient fausser sentiments et vision de l’autre de nous ou nous de l’autre  par exemple quand une copine me dis : 
« je me sens seule et j’ai envi qu’un homme remplisse par sa présence ce vide qui me fait tant de mal…  Je ne veux pas de mari… de fiancé ou d’un petit ami … Je voudrais juste un ami … un complice … une personne proche... 
Emmm… enfin, pas trop … Attends … je t’explique, je veux un ami que j’aime bien … mais que je pourrais aimer… à la seule condition qu’il ne me harcèle pas… qu’il ne m’appelle pas tout les demis heures et quand je sors avec lui et ses amis il ne me présenterait pas en tant que sa copine mais juste en tant qu’amie … »

 

Je traduis pour elle 
« Elle voudrait un ami sur mesure » 
Chose qui n’est pas évidente du tout mais ….
Quand on tombe sur une personne pareille  … 
Le problème c’est que plus la relation est intime et que les deux sont proches et plus nous attendons de l’autre qu’il nous comprenne, qu’il réponde à nos attentes, qu’il nous rejoigne dans nos idées… et qu’il partage nos sentiments …

 

Hors, le monsieur risque de mal comprendre … Il a envi … (c'est normal)... Il décide d’avancer (c'est sain) et … Quand il lui dit : 
« Je t’aime, je te désire, je souhaite te rencontrer plus souvent… J’ai même envie d’une relation sérieuse …» tout ce blablabla …

 

Moi, la tierce personne (wallahi fraïjiya)

Je lis dans une seule phrase beaucoup de demandes, qui toutes veulent être entendues et comblées !!! 
Et cela, ma foi, fiche la trouille non seulement à elle… même à moi
(en tant que fraïjiya)
 

A-t-elle osé lui dire : « Non, je ne t’aime pas »

 

Elle lui a dit juste : « Moi aussi… je t’aime bien, mais...  Sur le plan des sentiments, je ne vois pas clair en moi… Je sors d’une relation qui a mal tournée… Je t’apprécie, je recherche ta présence, je me sens bien avec toi, mais je suis loin d’envisager une vraie relation de couple… Je ne suis pas prête »

 

Dans ce qu’elle lui a dit … il y a le « bien » qui en trop

 

Comment monsieur va-t-il réagir ?

 

Déjà, à l’annonce d’une telle différence de sentiment cela a fait surgir une immense faille entre les deux petits tourtereaux…  

Une faille qui blesse, qui éloigne ou qui rend l’un agressif et l’autre fuyard 

 

Amour oblige …

Monsieur va essayer de diluer le refus qu’il a subit, de nuancer la réponse de sa bien aimée en laissant croire que bien sûr il n’est pas contre, qu’il faut quand même réfléchir, qu’il faudrait en reparler… et que peut être elle changera d’avis

 

Le problème … Elle ne va pas changer d’avis …

Elle me l’a dit !!

Et mon conseil comme une guillotine était tranchant …

 

Oser dire à quelqu’un qui nous dit « Je t’aime », « Je ne t’aime pas »

Ce qui veut dire simplement : « Je n’ai pas en moi les mêmes sentiments que toi »

C’est dur … C’est insupportable mais... C’est honnête

Arrêter de voir cette personne pour son bien, est un comportement digne d’une princesse  

 

Je pense qu’il faut être en accord avec nos sentiments réels et qu’il ne faut en aucun cas laisser croire à l’autre que nous éprouvons de l’amour pour lui, si ce n’est pas la vérité.

Je sais qu’il y a des sentiments et des ressentis qui mettent du temps à se clarifier comme l’affection, le respect, la tendresse, l’amitié, la gratitude, le plaisir à être ensemble, mais aucun ne remplace l’expression de cette phrase magique : « Moi aussi je t’aime !

 

Donc il faut être honnête et dire la vérité même si elle est dure à entendre… Difficile à accepter et qui malheureusement, pourrait nous faire perdre un ami

 

En amour, on est immature

Quand on aime une personne on ne conçois pas le fait qu’elle ne nous aime pas elle aussi

Et … Lorsqu’ on découvre qu’il n’en ait rien cela réveille  quelques vieilles blessures comme le rejet qui secrète révolte, désarroi et  souffrance.

Et souvent on réagis mal …

 

En amitié… la vraie, on est honnête

Quand on aime une personne … on lui doit la vérité …

Et pour son bien… On la protège et parfois même contre notre égoïsme… donc sage décision celle d’être tranchant … ou c’est rose d’amour et de bonbon ou c’est noir dans le stricte d’une séparation 

 

C’est mon avis … Quel est le votre ?

Partager cet article
Repost0
15 août 2007 3 15 /08 /août /2007 13:19
LUI :
 
Je t'accepte…
Je te donne mon nom...
Tu ne trouveras personne qui t’aime comme moi… Qui a peur pour toi
 
Je t'aime et je souhaite ton bonheur…
Je t'aime mais tu devrais changer car tu n'es pas comme j'ai envie que tu sois…
Pour le moment, je fais avec …
 
Je te l’expliques :
 
Si tu n'es pas à la hauteur de mes attentes, si tu déçois les exigences que je m'impose… Que je t’impose… 
Alors je te fais payer ma déception…
Comment ?
 
Et bien … Je te dévalorise…
Je tente de te faire accepter ma réalité et de te soumettre à mes volontés…
Et si tu ne peux par plier… 
Je te casse…
 
Je ne le fais pas exprès… Je ne peux l'éviter… ça sort du fond de mon moi … 
Je ne m'en rends même pas compte... 
C’est plus fort que moi
Je voudrais te dire :
Femme Quand vas-tu réagir ?
 
Noooon… Je t'aime... Mais il est hors de question que j’assume ta différence quand elle fragilise la carapace du macho … 
De l’arabe que je suis … 
De l’homme que je représente…
 
Si tu t'adaptes à moi, ça m'évite de trop me remettre en question...
Tout doit être à sa place …
Mon équilibre passe avant le tien… 
Mon plaisir passe avant le tien … 
Mon bonheur passe avant le tien
 
Fais moi confiance, c'est pour ton bien... celui qui fait le mien.
 
Je te connais bien, crois-moi…
 
Sois comme je veux que tu sois et tout ira bien, tout sera simple entre nous…
 
Je suis homme 
Je vois loin, moi… Je le sais et n'en doute pas… Alors que toi, t’es impulsive… 
Tu ne dépasses jamais le bout de ton nez … 
C’est normal t’es femme !
  
Ne commence pas à chercher dans d’autres directions que je n'ai pas envie d'explorer parce qu'elles pourraient faire vaciller les certitudes que je me suis construit au fil des siècles…
Garde les limites que je t’ai fixé…

Q
uestion bête mais j’ai envi de te la poser … juste pour le plaisir
Femme Acceptes-tu ma tyrannie ?

Je pense que oui … car tu m'aimes malgré tout… 
Ben… c’est vrai tu ne sais pas faire autrement…
Tu confonds amour et reconnaissance … Tant pis … Tant mieux
Tu as besoin d’être reconnaissante pour celui qui est plus fort que toi et que tu estimes pour cela…
 
C’est toujours moi qui limite tes pas comme pour te faire belle … 
Tu n’as pas le droit de t’habiller comme tu veux… Tu n’as pas le droit de changer de coiffure … 
Tu n’as pas le droit … Non … 
Le maquillage n’est pas pour toi … 
Tu m’appartiens
 
Tu crois le faire pour me plaire... Fais ce que je t’ordonnes … et ne crains rien .. pour le moment il n y a que toi …
 
LUI dans son inconscient… 
Tu ne réussis qu'à te nier, à perdre ta personnalité, à te soumettre…
Le temps passe … Je t'aime moins…
Ce qui me chiffonne … Ce qui m’éloigne de toi c’est que tu es passive au lit … Ennuyeuse … 
Tu ne fais que ce que je te dis de faire et parfois tu ne le fais pas … 
Piffffffffff… j’en ai marre de toi …
Tu me déçois
Je te fais payer encore plus cher ma déception, moi qui croyais en toi… qui te croyais ma moitié… 

Mon regard te dis :
Femme,
Tu continues à être vache … 
Réveilles toi … Sois intelligente ...
Aime moi à ta manière … Sois maligne… 
lis bien entre mes lignes


Tu m'aimes…!!
Dis plutôt que ... Tu ne peux pas vivre sans moi … 
Tu n’es rien sans moi
 
Tu le sais … Tu le sens en toi ... 
T’es devenue aveugle et insensible … Tu as normalisé tes blessures
Je ne te frappe pas … je ne t’ai jamais battu mais …
Tu crois vraiment que la violence est seulement ça …
 
Tu ne te rends pas compte mais tu subis mes violences tout les jours … 
Et tu ne dis rien… Tu n'essaies même pas m'arrêter… 
Tu ne te révoltes pas.
Tu me dégoûtes …
 
T’es servile comme une esclave, tu te soumets toujours en espérant être aimée entièrement…
 
Tu as peur d’être rejetée… 
Et tu acceptes cet amour-là…
!!??
 
Je sais ... je sais ...Tu ne peux quitter mon emprise, parce que je t'apporte une sécurité dont tu m'es reconnaissante.

 
J’ai envi de te dire :
 Femme Révolte-toi ! 
Résiste ! Réagis ! J’ai envi d’avoir envi de toi


Mais ...
Tu reviens toujours comme une chienne, liée à moi par un invisible serment de fidélité...
 
Je suis unique
Je suis le seul homme que tu connaisses, c'est celui qui te protège… 
Aime moi et ainsi je continuerai à exercer sur toi mon pouvoir…
 
Je suis comme mon père et le père de mon père
Ils sont ma référence… Je suis leurs enseignement … Pourquoi changer ??
"Tu aimeras en rabaissant ceux qui se sentent plus faible que toi, ou bien en te soumettant a ceux que tu crois plus forts que toi…
Tu trouveras ça normal et tu feras tout pour te conformer au modèle que tu as intégré. Malgré toi"
 
Femme ! 
Je crie fort … Ecoute moi
Je voudrais te respecter
 
Femme Existe !
Ose ta différence !
 
 ****************************
 

Aujourd'hui, la place de la femme dans la société est toujours remise en question et souvent contestée.

Dans différents pays européens ou arabes … Dans différents milieux … et par différents moyens… Les hommes exercent leur position de "supériorité"… de "force" et "leurs privilèges" que la religion ou la société patriarcale leurs a offert…
La violence ne se traduit pas que physiquement, elle est surtout morale et psychologique… et c’est la pire de toutes
Certes, elle peut être plus subtile … avec le sourire …
Elle peut être invisible de l'extérieur avec le parfait d’une famille unis ... Mais elle est là comme une ombre noir qui ronge la personne de l’intérieur… qui la détruit doucement au fil du temps… et qui détruit l’équilibre du couple 
La violence morale prend la forme de violences psychologiques :
Comme inférioriser la femme, lui interdire d'avoir des relations sociales … Beaucoup de femmes en se mariant ou juste en sortant avec un homme commenceraient à perdre leurs amis (es) parfois sous ordre pour pouvoir les isoler et les contrôler plus facilement …
Beaucoup d’homme pousseraient aussi leurs femmes à couper de plus en plus leurs liens familiaux surtout après la naissance du premier enfant comme si sa famille à lui est mieux que sa famille à elle…
Et ils commenceraient à exercer leurs tactiques qu’on connaît aujourd’hui par cœur comme par exemple contrôler les activités de leurs femmes (il y a des mecs qui chronomètres le trajet qui relie le boulot à la maison) ou encore la culpabiliser et lui faire porter la responsabilité de la violence verbale dans les rues (des cris, des menaces, des moqueries incessantes sur son physique, ses goûts ou ses choix, des insultes…)
 
L’idée est toujours présente
« Si tu te fais agressée dans la rue … ou violée c’est parce que tu l’as mérité … ta façon de t’habiller… de te comporter … t’es l’unique responsable… » 
 
Que puis je dire de plus … sinon
 
Non à la violence sur toutes ses formes  
Partager cet article
Repost0
7 août 2007 2 07 /08 /août /2007 14:26

amour-d--samour-3.jpg

Mes parents se sont mariés par amour avec le A majuscule… Mais pour notre mauvaise fortune… Tout deux étaient fort de caractère ... (Naar maa Naar itzid fitlahmij) …

Apres leurs divorce, ils ont continué quand même à se chamailler mais à nous faire du mal en se servant de nous comme bouclier aveuglés par leurs rancœurs et leurs agressivitésde leurs disputes

Si je calcule le nombre d’années où mes parents se sont parlé normalement je dirai 5 ans sur 33 ans.

Je me suis toujours posée des centaines de questions : 

Pourquoi ? S’ils se détestaient autant pourquoi ils se sont remariés ? 
S’ils étaient aussi amoureux où est passé cet amour ? Et puis qu’est ce que aimer ? 
Qu’avions nous fait nous les enfants pour mériter une vie pareille ? 
Se rendaient ils compte qu’ils étaient entrain de détruire ce dont ils nous ont inculqué dès notre jeune âge les perceptions sur la vie… sur la famille… sur les traditions et sur la religion ? 

Même dans les moments de paix je n’ai jamais vu mes parents se dire un mot gentil ou même un geste tendre comment ont ils pu en arriver à vivre comme des étrangers … comme des ennemis ? 
Est il essentiel de tomber amoureux pour se marier ? Pourquoi se marier si pour s’entretuer ?

Tant de questions à lesquelles adolescente, je n’avais pas de réponses … Je désespérais et… J’ai été prête à tout pour avoir ne serait ce qu’une ombre de réponses

 
Qu'est ce qu'aimer ?
L'amour c'est complexe... 
C’est un mélange de bonheur et de souffrance… 
De plaisir et d’exaspération… D’égoïsme et de générosité … De passion et de routine … De sexe et de sentiments… De désespoir et d’espoir… 

Mais bon... 
Nous découvrons l’amour à travers nos parents... En les observant, en les suivant,

Mais bon... 
Nous découvrons l’amour à travers nos parents... En les observant, en les suivant, en les calquant sans vraiment comprendre ou penser à définir cette notion…

Beaucoup… Homme ou Femme en grandissant, aime … pense … se comporte et singe la manière d’aimer ou de vivre en couple de leurs papas et de leurs mamans …
Alors qu’il faut pour chacun décortiquer … réfléchir … apprendre et en tirer des leçons du tout va bien ou du tout va mal du couple parental ...

En les calquant sans vraiment comprendre ou penser à définir cette notion…
C'est vraiment difficile à le cerner, il y a tellement de choses qui rentrent en compte!

Comment réussir une vie à deux ?
Ce qui est sûre, il faut qu'il y ait des sentiments forts pour les deux personnes qui voudraient former un couple pour que ça réussisse … 
Il faut aussi que la spontanéité de nos émotions laisse un peu de place à l’intelligence et le savoir faire qu’on a pu acquérir au cours de nos différentes lectures ... de nos expériences et même celles des autres …

Moi, j’ai beaucoup appris de mes parents

Avant de mourir mon père s’est remarié avec ma mère … 
J’ai été tellement hors de moi ce jour là que je lui ai craché tout mon venin à la figure ...

 
Je lui ai dit : 

« Je ne comprend pas … j’ai passé quinze ans de ma vie à chercher le pourquoi de votre mariage … de vos disputes … et de votre divorce… et je ne comprend toujours rien

Tout le monde me regarde de travers à cause de mon refus pour cette union mensongère pour votre mascarade… Vous vous êtes mariés une première fois vous ignorez si ça allait marcher ou pas … je l’ai bien accepté … mais là vous vous mariez toujours en connaissance de cause et pour de mauvaises raisons… Vous n’avez rien retenu de tout ce que vous avez vécu … et tu voudrais que je sois d’accord… ?!! mais bon dieu, vous êtes si égoïstes … Vous n’avez jamais pensé à nous .. à notre souffrance … à nos vies gâchées à cause de vous et vous voulez que je sois heureuse pour vous ? !!! Tu me demandes l’impossible… Je quitte la maison » 

Mon père était allongé sur son lit et m’a laissé parler sans broncher puis m’a dit

amour-d--samour-2.jpg  

Il était le lion et j’ai été la fille du lion… 

L’Amour 
C’est penser aux autres dans un moments d’honnêteté et de sincérité avec soi … 
C'est y penser sans s'en rendre compte… le tout en réfléchissant 
C'est réunir notre envolée lyrique et le plus intime dans ce que nous sommes…pour le bien de l’autre 
C'est aussi exclure l’autre du plus sombre de notre âme car l'être aimé, si on a conscience de ses défauts, n'est pas apparenté à ce côté obscur de nous-même… mais n’est il pas plus judicieux de le préserver... De le protéger de toute souffrance… donc il faudrait de l’intelligence et de la volonté 

Mes parents me surprennent toujours… 

 

 

amour-d--samour.jpg

Je crois qu’être amoureux :

C'est de se sentir en harmonie avec son partenaire
C'est être au petit soins, plus attentionné…

C’est être là quand il le faut et quand il ou elle a besoin de vous …

C’est avoir l'envie de tout partager avec… C’est avoir l'envie de la ou le serrer, de l'embrasser, de la ou le caresser, de sentir son odeur …

C’est ne pas être séparé de lui ou d'elle... 
C'est de lui faire de cadeaux, c'est avoir de l'imagination pour pouvoir le ou la surprendre...

C’est penser au bien être de lui ou d’elle avant soi pour les bien être des trois...

Mais ... 
C’est aussi prendre tous les risques de s'exposer une énième fois… Toujours

Pour mes parents tout ces critères étaient absents… 
J’ai du les détester …

J’ai du paniquer aussi … J’ai fuit l’amour … J’ai refusé les engagements … par peur de revivre la relation de mes parents mais j’ai tout faux …

Avec le temps j’ai compris qu’ils s’aimaient comme des fous … comme des cons aussi et puis J’ai appris tout simplement que les gens expriment leurs amours différemment comparé à d'autres personnes… S’il manque quelque chose cela ne veut pas dire qu’il n y a pas d’amour… pas besoin que ça ressemble à un conte de fée pour que ça soit beau … sincère et enrichissant

Alors, Vive l’Amour 
« Ma fille, je le fais par amour pour vous … Ta mère ne travaille pas et a besoin de ma retraite pour vivre… Pour qu’elle vous laisse vivre… 
Pour qu’elle vous laisse libres et indépendants »

Surprise par sa réponse… 
Je me suis tue 

On s’est regardé longuement dans les yeux… 
On s’est regardés d’amour … 
On s’est tout dit …

Je me suis levée… 
Je l’ai embrassé sur le front et puis je suis sortie.

 Vous avez détruit notre famille… vos propres enfants par votre égoïsme… par votre haine et par votre inconscience … dis moi, qu’attends tu de moi que je vous applaudis ? … Que je saute de joie parce que vous vous mariez …

Ils ont toujours vécu dans les disputes pour finir après dix huit ans de vie commune par se quitter

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2007 2 31 /07 /juillet /2007 11:58

C’est l’été 
C’est la saison des retours des tunisiens qui vivent en France
C’est la galère avec ces Chez Nouuuuuèèèèèèèèèèètes...
Déjà ils ne sont pas foutus de parler correctement le français ou le tunisiens et … ils se prennent pour je ne sais qui .. 

C’est vrai… ils ne sont ni tunisiens ni français !! parce que quand ils sont en France ils deviennent plus tunisiens que les tunisiens mais quand ils rentrent en Tunisie ils deviennent très Français

Je ne comprend rien …

Vous comprenez quelque chose vous ?


Ils nous ramènent leurs cames passés discrètement comme si ce que nous avons ne nous suffit pas

Ils nous viennent avec des voitures dernier model acheté à la dernière minute pour le m’as tu vu, pour entretenir le mythe l’Europe c’est le paradis(mon œil), pour rendre notre circulation plus animée, pour faire des courses en plein autoroute (ils se croient en Allemagne) et pour la vendre avant de rentrer dans leurs banlieues… (seul point positif)

Ils nous créent beaucoup de problèmes croyant notre banlieue théâtre de violence comme la leurs … et nous ramènent le savoir de nouvelles technique de banditisme (dernier incident à ma connaissance le vendredi soir Calypso)


Mais bon, avec grandeur d’âme de Tunisien, on leurs souhaite la bienvenue tant que notre police y veille parce qu’ici le carcher ce n’est pas que des mots prononcés dans un discours de propagande

 

C’est l’été

Vu qu’on est dans un pays où alcool, discothèque et mini-jupe sont permis

Beaucoup de Libyens viennent s’amuser chez nous car tout est interdit chez eux

Squatter nos meilleures boites, réserver nos meilleures tables et se taper nos … filles… Pardon selon service de fiche secrète Pute…


Mais bon, avec grandeur d’âme de Tunisien, on leurs souhaite la bienvenue tant qu’ils payent…   

 

C’est l’été

Beaucoup d’algériens avec leurs familles viennent pour passer des vacances .. en général, ils louent des villas au bord de la mer

Sympas mais avec la vague du terrorisme qui nous guette … on est obligé à être plus attentif à leurs vas et vient … à leurs gestes et paroles


Mais bon, avec grandeur d’âme de Tunisien, on leurs souhaite la bienvenue tant que nos services secrets ne dorment qu’à tour de rôle ou peut être jamais

 

C’est l’été

Pour les européens … c’est différent

Ils ne paient plus … mais quand même avec grandeur d’âme de tunisien, on leurs souhaite la bienvenue… le peu qu’ils dépensent n’est pas négligeable .. il s’agit quand même de devise

Et puis leurs femmes peuvent servir … à être plumé avec élégance… à baiser avec préservatif et pour papiers si tout marche sur des roulettes mais avec Sarko dans les pattes ça devient difficile

 


Je me demande …


seul-dans-un-embryon.jpg


Sommes nous devenus paranos … trop renfermés sur nous même … ? J’ai l’impression qu’on aime personne … qu’on a aucun respect pour la différence

Sommes nous devenus trop calculateurs, matérialistes et si hypocrites ?

Sommes nous devenus négociable … que tout a un prix même l’humain en nous ?


Sommes nous à vendre … Nos corps… Nos cœurs et plus encore nos consciences ?


Sommes nous homophobes .. ?

Car l'homophobie est au même titre que le racisme et le sexisme, compromet l'exigence d'égalité et de fraternité, défigure notre générosité et notre évolution intellectuelle… et nous isole … nous pousse vers une première homophobie dite ordinaire, avec son cortège de rumeurs et de sarcasme ,  puis en deuxième vers une homophobie agressive faite d'insultes dans la rue et enfin vers une troisième homophobie destructrice avec son lot d'agressions physiques et parfois plus


Ce qui se passe dans nos rues … n’est il pas le miroir de ce qui se passe dans nos pensées … dans nos cœurs ?

 

Ou… Avons nous raison de nous méfier de tout ce beau monde ???


Partager cet article
Repost0
24 juillet 2007 2 24 /07 /juillet /2007 13:32

Parmi les étoiles … Perdu dans une lointaine contrée... Derrière de belles phrases… De profondes pensées … 
Il se cachait

Au milieu de la foule … Grise ou colorée
Elle voyage
A travers une humeur tantôt triste … tantôt amusée ou… médusée
 
Ils se prêtent au jeu
 
Ils sont là …
s’amusent dans le délire de leurs pensées …
Accrochés à des valeurs d’un passé … Agrippés aux essences parfumées de la vie … Virtuelle ou … de la vraie
 
Ils se tiennent par la main
Les yeux fermés… pour seul guide leurs cœurs qui leurs chuchotent l’itinéraire de leur trajet
 
Ils entrèrent dans un labyrinthe de couloirs... à la découverte de leurs écritoires…

Elle
Où m’emmènes tu ?!

Lui
Je voudrais te faire une surprise… Ferme les yeux … 

sous-le-charme-2.jpg

Ils marchent … en hauteur … ils se promènent dans les aires
Ils effleurent les étoiles par des idées errantes …
Ils essaient … Ils voudraient les capturer … leurs mains restent hésitantes… 
 
Il
Fais attention on va franchir une porte... Me fais tu confiance ?

Elle
Oui … 
 
Il
Encore un pas … agrippe toi à moi... Nous allons tourbillonner un peu...

Elle
Grands dieux, c'est vrai que nous tournons !

Il
Ce n'est qu'un petit remue-méninges…

Elle
Je commence à avoir le vertige … je m’évanouirai si je continuerai  
 
Il
Laisse-toi transporter... je te tiens, ne t’inquiète pas

Elle
Encore un tour et je ne réponds plus de mon estomac !

Il
Nous voilà arrivés…
 
Il l’installe sur une vague nuageuse et lumineuse … Au milieu des étoiles qui brillent et qui illuminent leurs cœurs

Un sentiment étrange les envahis …
Tous deux se sont sentis enveloppés d’une douceur … Bercés par une musique qui les a comblé de l’intérieur…

sous-le-charme.jpg 
Doucement, elle se rapproche de lui… 
Elle pouvait, à présent, respirer les battements mélodieux de son cœur…
 
Elle
Quel sentiment étrange... j’aimerai garder mes yeux fermés…
 
Il
Il n'est pas besoin de voir, pour ressentir les choses...

Elle
Où sommes nous ?

Il
Nous étions partis chacun de sa part à la quête de sa propre vérité … ou peut être pas … juste d’une vérité …
C'est un chagrin qui passe...

Depuis notre rencontre … 
Nous voilà … A mi-chemin de nos écritoires… 
Nous voilà dans le magique d’un monde parallèle

Nous sommes dans le jardin de nos espoirs qui s’éveillent…

Partager cet article
Repost0
20 juillet 2007 5 20 /07 /juillet /2007 12:05

emoi-2.gif

Lors d’un premier rendez vous … Tous, sans exception… Homme ou femme, éprouvons un mélange d’exaltation et de crainte

 

Une première rencontre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!... Emmmmmmmmmmm

La toute première impression … qui s’imprègne d’excitation face à la découverte d’un monde nouveau celui de la personne qui est en face de nous  

 

J'adore ces instants là , les touts premiers instants , quand mon cœur bat à la chamade, quand mes jambes tremblent , quand une légère timidité sans raison me joue des tours, quand d’un geste maladroit je fais renverser mon verre, quand je me bloque et que je n’arrive plus à prononcer une phrase, quand je ne m’arrête plus de parler de tout mais surtout de rien, quand j’ai envi de toucher sa main .. et que je me l’interdis après tout on ne se connaît pas, quand on a l’impression qu’on connaît la personne depuis une éternité et qu’on a tout de suite envi de nous blottir dans ses bras … Pifffffff on se retient à cause du que va t il penser après tout c’est un homme.. Ou..  Que va t il dire si c’est un arabe, quand nos vas et viens se font fréquent aux toilettes pour inspecter notre maquillage … pour téléphoner discrètement à notre copine  ou à notre sœur :

« oooh !!!!!!!!  il est top .. super beau … à croquer .. J’en raffole »

 

Ou le contraire

 

« Il est ennuyeux … vulgaire ou mal élevé … habillé d’une façon ringarde… (je souffrais sûrement d’une myopie l’autre fois) il pue des pieds … Des aisselles … Dégoûtant …  S’il te plait … Amaaaaaaaaaaan, appelle moi dans un quart d’heure .. fais toi passer par maman pour que je puisse avoir une excuse pour rentrer »

 

J’efface le deuxième cauchemar, je préfère garder le premier scénario

 

Première ou Enième …

Chaque rencontre… Reste inoubliable quand tout va bien … quand l’amour est au rendez vous et que calculs et « Mokh Khamej » à la poubelle …


De nos jours cela se passe de plus en plus rare mais … lorsque ça nous arrive c’est délicieusement super … C’est comme décrocher le gros lot

 

--moi-4.gif

Que le passage devant le miroir se fait de plus en plus fréquent , que les rendez vous chez l’esthéticienne se succèdent, que l’envie de s’offrir de nouvelles tenues commence à chatouiller le porte feuille, que le regard s’illumine lueur argenté d’étoiles, que les bougies s'allument au gré de nos envies … En petite… En douce lumière, nous sommes rêveuses, légères et heureuses … parce qu’on se sent appréciées et désirées …

 

Les bougie se taisent en la présence d’une légère brise … 
Là presque nuit ..... 
Ces instants où l'on se sent autre , parce que l'on se sent séduisante  et femme.

Ces instants que l'on aimerait voir durer une éternité … dans le regard de l’homme qu’on aime…

Ces instants où rien d'autre ne peut bouleverser les sens, l'émoi d'un corps qui s'approche délicatement, des peaux qui se frôlent, des mains qui se touchent , des bouches qui se goûtent, des envies qui s'embrassent...

Merveilleux instants, qui nous font sans passé, sans avenir , juste des corps et des âmes qui se rencontrent.

 

 
Partager cet article
Repost0
16 juillet 2007 1 16 /07 /juillet /2007 17:19

Juillet et Août … C’est la saison des Mariages… Alors,  je me demande… s’il est vrai que  le jour de son mariage est vraiment le plus beau jour dans la vie d’une personne ?

 

Je ne sais pas si c’est vrai … que ça soit LE PLUS BEAU … Parce qu’avoir son bac est aussi le plus beau jour … Parce que tomber amoureux c’est le plus beau jour … Parce qu’avoir son premier bébé est le plus beau jour même le deuxième d’ailleurs … Parce qu’avoir le travail de ses rêves, c’est aussi le plus beau jour… Parce que réussir son propre projet est le plus beau jour …

Il y a pleins de PLUS BEAU jour

 

A ce stade de mon raisonnement, je crois que ce n’est pas le plus beau… pourtant c’est sensé l’être … c’est plutôt important …

 

Le samedi, j’ai vécu un contraste terrible...et un amalgame d’émotions terrifiant ce qui m’a plongé dans une froideur et une dureté incroyable en apparence mais au fond j’ai été sur mes nerfs et malade à vomir au début de la soirée … Et puis miracle … Surprise et émerveillée en fin de soirée  

 

Je vous raconte ma nuit :

 

J’ai été obligé de me rendre à une cérémonie de noce et un dîner…

La mariée est une cousine à moi d’où l’obligation d’y aller

 

Tout d’abord, il faut que je vous éclaircis un fait … personne dans ma famille n’est d’accord avec son choix…  J’ai trois tantes qui ne sont pas venues … Ma tante (la maman de la mariée) est au bord des larmes … son père est un peu abattu et elle, après la signature du contrat était d’une tristesse immense… son regard éteint… dans le vague, son sourire comme volée à une marque de dentifrice et elle a laissé échappé une phrase quand tout le monde est sorti à mon égard (ah là… ça y est je ne peux plus faire marche à arrière) !!!!!!!!!!!!

 

Quand à mon sentiment à cet instant précis il ressemblait à mon désarroi au moment d’égorger l’agneau pendant l’Aid... Je la regardais assise et je lisais de la résignation (oh que je déteste ce mot)


J’avais envi de pleurer mais je ne pouvais pas … il fallait que je retienne mes larmes sinon ils diront que je suis jalouse  

 

Moi ! Jalouse … !!!

Je préfère mourir que de me vendre …

 

Qu’est ce qu’un mariage de raison ?

Elle s’est dite :

« J’ai 33 ans … j’ai aimé... on s’est quitté … le temps passe et je ne veux pas qu’on dise de moi vieille fille … c’est ma décision ... C’est mon choix… C’est lui ou un autre c’est pareil … C’est juste un homme avec qui je construirai ce qui me reste de ma vie… c’est un géniteur... car je veux un enfant… Rien de plus…

Ma vie s’arrête là… Si ça ne marche pas… aucun problème je divorcerai… La loi sera mon alliée » 

 

Quand à lui, après qu’elle a signé... il était surexcité de joie … mais j’ai lu dans son regard et pas seulement moi qui a remarqué ça... Même ma sœur ... on a vu comme au moment lorsqu’une équipe marque un but … « on a gagné … on a gagné » je vous jure que je n’imagine rien … et puis je sais lire dans les profondeurs des gens … 
(Je lis en lui ... Elle était son défi)

 

Quand on les voit ensemble, on a l’impression de regarder un bébé (le temps/la vie/la société) entrain de jouer au lego et qui essai de mettre un concept carré dans un concept  rond … il a cru avoir  réussit mais c’est juste qu’il les a bloqué… pour combien de temps … va savoir 

 

Ça se ressemble à ça son plus beau jour de sa vie ?

 

En prétextant la fatigue, je suis partie du dîner pour prendre la route pour Hammamet en direction d’une réception de mariage d’une connaissance à moi et je me suis retrouvée dans un autre cadre complètement différent, spontané… joyeux … Bon c’est vrai y a beaucoup de « m’as tu vu » mais les deux tourtereaux étaient amoureux, heureux et débordants de vie … C’est l’essentiel

 

Je regardais ces petits et mes larmes me sont échappées en fin de compte le plus beau jour... le plus important dans la vie d’une femme ou d’un homme existe bel et bien 

Il suffit d’être AMOUREUX

 

Dimanche matin, à la maison, je me suis installée moi et ma sœur dans la cuisine (notre endroit préférée) pour prendre notre café et on a commencé la séance du « Taktiii wi Taryiiche » on n‘est pas tunisien pour rien… mais non, sans blague ce n’était pas pour dire du mal ou critiquer juste pour critiquer … mais on était surpris, scandalisé par son choix… par lui… par sa famille… par l’organisation… et surtout par elle      

 

Ne plus rien attendre de beau… Ne plus penser le positif… Ne plus rêver… Ne plus imaginer un demain meilleur… 

C’est terrifiant

 

J’ai raconté à ma sœur ma réception de Hammamet… et j’ai fini mon analyse du contradictoire que j’ai due vivre … je me suis sentie au bord de la noyade entrain d’étouffer … 

Entre ces deux soirées … J’étais  à mi-chemin entre la mort et la vie entre résignation et rébellion … entre désespoir et espoir

 

Je regarde mon Moi mais non …

Non à la tristesse … Non à la résignation … Non a l’abattement … Non … Non et Non

Je Prends les mains qui se tendent vers moi … Les mains des gens qui m’aiment... qui sont présents dans ma vie… Car… j’ai lu dans le regard de ma mère « ne me ramène pas un con pareil … et ne t’avise pas à faire cette connerie»

 

Je respire…

Je Reprend confiance, je rêve encore, et puis j’aime, j’aime l’amour … j’aime la vie …

Accepter… Mais ne jamais accepter à se résigner...  
Ne pas se renier... C’est juste savoir mettre des couleurs sur les yeux pour arrêter de pleurer… 
Les inquiétudes s’envoleront... Il suffit peut être de  s'enrouler dans les bras aimants d’un ami… même virtuellement

 

Sourire… Et puis rire aussi…

Aujourd’hui… même demain, je regarde …  je regarderais le matin qui se lève, et je me dirai que tout va bien ... Car c’est vrai…  TOUT VA BIEN

Partager cet article
Repost0
8 juillet 2007 7 08 /07 /juillet /2007 00:26
Marwan Khouri  et Carole Samaha : Ya Rab
Play:

 

Mon plaisir du moment ... 
Le bonheur d'une de mes évasions...
Je le partage avec vous


**************************************************************************************************

(Marwan)
Enti…
Ba3dik helwi w serti a7la
Shou hal sodfi ma fi a7la
W albi yshoufik yama esta7la
Oulili kifik enti?
 
(Carole)
Enta… Ba3dak enta w ma btetghayar
M7ayarli albi w m7ayar
W ba3dou albak tefl zghayar
Tammenni kifak enta?
 
(Marwan & Carole)
Mashi netzakkar 3a droub… w ymarje7na el gharam
Leish b3edna w keef edeerna nensa hak el a7lam
Ya leil el ba3dou naterna 3a nfare2 hal iyam…
 
(Marwan)
Ya rab tdoum iyamna sawa, w yeb2a 3a toul jame3na el hawa
Ya rab tdoum… Ya rab tdoum
 
(Marwan & Carole)
Ya rab n3eed hal hob elli kan, w a7la bi kteer mnel maadi kaman
Ya rab n3eed… Ya rab n3eed
 
(Marwan)
Bhebbik… Bheb 3younik lamma bte7ki
W keef btersom hak el de7ki
Khalli rassik faw2i yebki
W nemlok hal denyi kella><
 
(Carole)
Bhebbak… bera7 ensa lyawm w boukra
Shta2tellak ma 3endak fekra
W sa3b b3omri tsabbe7 zekra
Yalli mnel denyi aghla
 
(Marwan & Carole)
Mashi netzakkar 3a droub… w ymarje7na el gharam
Leish b3edna w keef eedeerna nensa hak el a7lam
Ya leil el ba3dou naterna 3a nfare2 hal iyam…
 
Ya rab tdoum iyamna sawa, w yeb2a 3a toul jame3na el hawa
Ya rab tdoum… Ya rab tdoum
 
Ya rab n3eed hal madi elli kan, w a7la bi kteer mnel madi kaman
Ya rab n3eed…
Ya rab n3eed

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2007 4 05 /07 /juillet /2007 10:59
HOMME-DS-UN-BROUILLARD.jpg
 
Routine :
A m'asseoir sur un banc... juste cinq minutes avec toi… Et regarder les gens se promener … s’aimer ou se chamailler … 
Ces quelques moments me sont pareils à une belle bouffée d’oxygène
Te parler du bon temps qu'est mort en moi ou qui reviendra avec toi … En serrant dans ma main tes doigts… me rend heureuse

Je commence à m’attacher à toi et il faut que tu saches la vérité … je ne peux plus te la cacher plus longtemps …
Je suis mariée… 
Je suis désolée je n’ai pas pu te le dire plutôt … j’avais peur que tu me lâches … »
 


Folie voyait de temps en temps Routine … Et Il devenait de plus en plus pressant, souhaitant visiblement sortir avec elle… et maintenant, il comprend tout… 
Il comprend enfin ses cachotteries… son air inquiet … ses vérités à demi mot… et son air de tristesse

 

Folie :
 
Pourquoi ? Que cherches tu en venant à moi ? 
Tu m’as menti, comment pourrais je te faire confiance … et puis, il y a moi, ça ne compte pas pour toi … Mes envies… Mes désirs … Ma vie ?
Je veux une femme libre… 
Avec qui je pourrais sortir où je veux … Quand je veux … 
Décider de notre temps … 
De notre présent mais aussi... De notre avenir …
 

Routine :
Mon mari est un homme bien … Quand je l’ai connu, Il avait l’air d’être amoureux, guère démonstratif, mais amoureux… 
Il a réalisé tout mes rêves … un bel appartement à mon nom… une voiture … de l’argent de poche et tout mes désirs étaient des ordres… sauf qu’il existe un gros MAIS…   
Il n’étais jamais là … Je n’aimais pas la fréquence hallucinante de ses voyages… et puis il y avait pire … Il n’aimait pas me faire l’amour … il ne me regardait même pas … 
Je ne l’attire pas … Qu’il reste sans me toucher pendant des mois ne le dérange guère…

Le jour où je lui ai annoncé que j’ai été enceinte... Sa seule réplique était "mes parent vont adorer"

J’étais de plus en plus seule…
C’est un lundi que j’ai donné naissance à un joli petit garçon de trois kilos trois cent…
Je parvenais parfaitement à élever mon garçon sans avoir à demander l’aide de qui que ce soit… 
J’adorais mon petit qui me donnait pourtant beaucoup de fil à retordre… 
Mon mari quant à lui ne s'en occupait pas ... Il lui faisait quelques gazouillis de temps en temps… mais il ne faisait guère davantage.

Le temps passait, les jours, les semaines… Mais je n’arrivais plus à supporter ma vie .. 
Un soir, j’ai rassemblé mon courage à deux mains et je lui ai parlé de notre vie devenue, misérable, déserte froide et.. Je lui ai demandé le divorce
 

Sa seule réponse était que je devais accepter ma chance et la vie qu’il m’offrait … qu’il était influant et qu’il me détruirait si je penserais une autre fois à le quitter…

Un jour, j’ai reçu un coup de fil qui m’a éclairé sur la vérité concernant mon mari … et depuis c’est moi qui ne veut plus qu’il me touche … 
Mon mari aime les hommes… Je ne croyais pas mes oreilles … 
Mais tout maintenant s’explique … tout s’éclaircit et quand je lui ai parlé de ce coup de fil... Il n’a rien dit … 
Depuis ... Entre nous .. c’est le silence 

J’erre dans les prouesses de mon existence comme une perdue … Mais voilà je t’ai connu …
 
Reste avec moi, on fera l’amour … Je ferai tout ce que tu voudras mais ne me laisse pas… 
 

Folie : 
Je ne peux pas … Je suis désolée de tout ce qui t’arrive mais je dois te quitter

moi-et-ma-folie-copie-1.jpg

 
Routine dit : 
Voilà … Je ne sais pas ce qui m’arrive … Depuis que nos regards se sont croisés … Je n’arrive plus à me détacher de ton filet … 

Aux jeux du "fuis le… il te suit...". Je ne peux plus continuer … 
C'est assez rare qu’une envie… si forte… si ravageuse… si enflammée… s’accapare de moi comme ça... 
Pourquoi perdrai je du temps ?
N'attends surtout pas de la tendresse imposée et des mises en scènes romantiques avec mes battements de cils mignons et timides… 
j’en ai marre de ma vie

Oh… Folie, j'ai juste envie de toi.
Je ne sais pas ce que j'attends, ce que je cherche .. j'y réfléchis à peine, je sais juste qu'il me faut toi contre moi… toi me prenant dans tes bras
Mon envie de toi ne veut pas partir …
Je voudrais la chasser … la tuer … l’enterrer mais je ne peux pas … 
Elle m’habite .. elle me hante ... 

Je ne suis sûre que d'une chose… Je veux toi … t’avoir en moi … Je veux te sentir .. te toucher … 
Me mélanger à toi… te posséder … Je veux tout … 
Ne me résiste pas .. ne gâche pas le seul moment où j'oublie de penser, Où mon âme bloque et mon cœur s’affole … et s’offre à toi … Oh Folie prends moi 

Tout s'efface, juste par toi … juste pour toi
 
Je veux que tu m'aimes fort, longtemps, pour encore recommencer…
J'ai besoin de toi… J’ai besoin que tu restes avec moi 
Laisse-moi me bousculer la tête, danser le corps. Ensorceler le cœur, dévier la droiture et la vie rangée… 
Pour une nuit, une semaine, un mois.. Qu'est-ce que j'en sais... des années…
Oh Folie … viens... 
Emmène moi loin … Ma vie est si ennuyeuse … Mon mari est passif, froid et n’est jamais là … il me délaisse
 

Folie :
 Je n’ai pas confiance en toi... j’ai peur que tu me laisse seul à mi-chemin… Et tôt ou tard cela arrivera … T’es marié je te signale !
 

Routine:
Merde Folie, t'en as vu d'autres qui te cherchent … qui te désirent … qui ne voudraient que t’engloutir … ? Viens ...
 

Folie :

Ouai ben même pour moi c'est dur… C'est pas courant… figure toi même Folie a des principes
 

Routine dit :
Viens… Tu serais étonnée…  


Folie :
Ben voyons ... Que feras tu de ton mari… de ton enfant … Tu voudrais te donner à moi et puis après … le chemin est sans retour … le trajet est épineux le sais tu ? !!! 


Routine  :
Je sais que tu as peur … ton pire ennemis est ma sagesse… Ton obstacle est ma peur , mais il faut que tu m’aides à passer ce putain de cap.
 

Folie : Je sais…


Routine dit :
Bon, je pense qu'on peut commencer... Mon mari est en voyage … je peux le faire … Ah non, c'est vachement plus compliqué que ce que j'imaginais…Et puis… Non je suffoque… c'est trop.
Tout "trop". Ça va trop loin, trop vite… c’est trop dangereux et ces sentiments qui m’habitent sont trop bizarres. "
 

Folie :
Gaffe ! Ne fais pas de gestes brusques ! Tu veux me défigurer ou quoi ? Allez calme toi … et viens le temps d’une nuit …


Routine :
Mais tu dois d’abord t'occuper de ma sécurité… Comment s’en sortir au cas où , comment l’oublier en cas de si ...
  

Folie :
Ah Non. Moi je me tire ...


Routine  :
Non… Reste … Ne me laisse pas ... Je ferai ce que tu veux "


Folie :
 Je te quitte … C'est pour toi que je fais ça. Tu veux la changer ta vie ou pas ? Tu veux maîtriser ton futur… ? Et bien assume ton présent ?"
 



Folie part en courant…
Il y a des choix qu’il n’est pas prêt de faire, des endroits où il ne peut pas s’y rendre... une vie où il ne veut pas détruire …

Ça hurle dans le dos…
 


Routine  :
FOLIE ! TU REVIENS TOUT DE SUITE… ME RAMASSER… M’EMMENER AVEC TOI …
FOLIE ! J’AI VRAIMENT ENVI QUE TU RESTES …
FOLIIIIIIIIIIIIE … REVIENS !"



Nous risquons tous ce genre du gros Boum en pleins figure .. à chaque moment de notre âge et dans chaque tournant dans nos vies…
Il y a ceux qui s’ouvrent à bras ouvert … il y a celles qui incarnent le rôle de la sourde-muette

Des pas en avant .. Ou des pas en arrière … quelque soit le mouvement ou le non mouvement qu’on fera .. cela entraîne des changements plus ou moins radicaux …
 
Pure descente dans l'intolérable…
Pur vol dans la passion …
Que pouvons nous faire dans ce genre de situation ?

PS : C'est une histoire vraie
Partager cet article
Repost0
29 juin 2007 5 29 /06 /juin /2007 14:34
Mon emblème est ma fourche

De ses deux bouts magiques … Je touche ta source

Ta vie devient joie… En couleur et en paillettes … Douce comme de la soie

 

Es tu prête ?

A croquer la pomme et atterrir dans mon royaume

 

Dans la foudre et l’éclair … Ton corps devient théâtre de mon enfer

Femme Démon, vêtue en rouge et en Passion

 

L’es tu vraiment ?

 

Dans le blanc … Dans la fraîcheur du vent

Dans le léger de mon nuage

Mon cœur est le sourire que j’offre sur ses pages

Oh… Flamme illumine le chemin de cette femme

Tu es ange … Tu es reine de mon âme

 

Ah bon ?

ange-ou-d--mon.jpg

Ange ou Démon… Du Blanc dans la Passion

Que le cœur… Que le corps se rencontrent … se perdent… se recherchent… se quittent et se rejoignent.

Femme, elle ne demande pas tant

 

Quand le mariage frappe à ma porte

 

« Veux tu  être ma femme ?

Je voudrais que tu sois la mère de mon enfant

J’ai besoin de toi … Je me sens perdu dans un gouffre au fond

J’ai envi de me caser, de construire ma propre famille et… Quand je me projette dans l’avenir … dans l’espoir d’une image de ma vie …

Je te vois toi, maîtresse de ma maison … le guide de mes pas … Tu es ma raison

 

Je suis sérieux,

Veux tu être ma compagne, ma confidente, mon amie, ma maîtresse et mon épouse … Veux tu être ma femme ? »

 

Quand une femme reçoit une telle déclaration, je suis certaine qu’elle ressemblerait à  un cornet de glace qui sous le choc d’une telle chaleur commencerait à fondre

Je reconnais que cela m’a fait plaisir et que sur le coup cela m’a touché mais … après mûre réflexion ma réponse me surgit du plus profond de moi-même … « NON »

Il se peut que je suis folle à lier … de refuser mon énième et peut être ma dernière demande de mariage … à l’âge de 36 ans !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Idiote, tu aurais du profiter qu’il n’est pas dans toute sa raison ;-)

 

(Heureusement que ma mère n’est pas une fidèle lectrice de mon blog sinon elle aurait piqué une crise surtout si elle voit le mec)

 

Une simple question se pose … POURQUOI ???

Quelles sont mes raisons ?

Qui se cache derrière la fermeté de mon NON … Est ce l’ange ? … Est ce le démon ?

 

femme-entre-ange-et-d--mon.jpg

Je n’en sais trop rien … C’est juste ce n’est pas l’homme que j’attend … Ce n’est pas lui avec qui je voudrais passer ma vie …

 

Vous voulez connaître l’histoire ?

Je vais vous l’écourter en trois lignes … ou en trois chances …

 

1ère Chance : Le hasard

Une rencontre aussi intéressante que belle …

Dans le jeu séducteur et intellectuel d’un homme et d’une femme qui les mène au gré des aires d’une soirée

 

2ème Chance : Nostalgie de la  première chance

Des rencontres aussi ordinaires que Bête … dans le démasque de l’Homme qui glace de froideur la jeune femme par le non savoir vivre .. par le non savoir faire   par le non savoir réfléchir …

Devant la consternation et la surprise de la femme, l’homme se rattrape et pense l’aveugler par une demande de mariage !!

Propos insensés … Séduction zéro pointée… Gestes déplacés …

Des mots prononcés par un impulsif, un égoïste, un agressif et un capricieux qui ne sait trop ce qu’il veut (ou plutôt il veut moi sans se soucier de ce que veut mon MOI)

 

3ème Chance : 
Au top de ma méfiance, j’ai décidé de lui accorder quand même une troisième chance … Honnêtement je me suis forcée car selon les critères de la famille tunisienne c’est un bon parti quand à mon humble personne je voulais revoir l’homme que j’ai rencontré la première fois … Mais, dès que je l’ai vu et laissé parler, se comporter et décider à sa guise (je tend ce genre de piège souvent)... J'ai aussitôt pris ma décision

J’en ai rien à foutre des critères sociales et familiales à la tunisienne … Ce qui m’importe c’est mes critères à moi … c’est MOI heureuse … C’est MOI convaincue


donc

Dieu si tu m’écoutes … 
Fais qu’il arrête de me téléphoner et de m’envoyer des messages .. car il a puisé ces trois malheureux et uniques chances 

 

Suis je non sérieuse ??

 

Je pourrais répondre par oui … à condition de ne pas me décevoir … à condition d’être à la hauteur de ce que j’attend pas seulement d’une relation d’amour … d’amitié ou d’autres

 

Je pourrais répondre par non mais … Je suis sérieuse !

Quand il s’agit de mon bonheur, de mon équilibre et de mon avenir je deviens intraitable

Je suis sérieuse quand il s’agit d’être à part entière avec un homme … Avec mon homme

N’est ce pas une responsabilité de tenir la main d’une personne et commencer un chemin ensemble ?

 

Est ce que le fait que je n’ai pas pris au sérieux sa demande de mariage ou même celle d’un autre cela voudrait dire que je ne pense pas à me marier et à vouloir fonder une famille et construire mon foyer ?

 

Oh que si … j’y pense

Pas tout le temps mais je vous promets que j’y pense

J’aimerai sûrement avoir un mari, un enfant et une maison de préférence avec jardin car je compte garder mon chien :-D

Mais pas à n’importe quel prix … Pas au prix de mes croyances… Pas au prix de sacrifier mon cœur, mes désirs et mon MOI.

 

Suis je une détraquée… une complexée… une malade à cause du divorce de mes parents ?

Je mentirai si je dis que ça ne m’a pas influencé mais …

Il n y a pas beaucoup comme moi qui connaissent la valeur de l’union sacré d’un homme et d’une femme

 Il n y a pas beaucoup comme moi qui connaissent ce qui soude un couple et ce qui le détruit

Il n y a pas beaucoup comme moi qui connaissent la valeur de l’union d’une famille

Il n y a pas beaucoup comme moi qui connaissent la valeur d’un enfant et dans quelles conditions il faudrait l’élever et comment l’aimer …

 

Parce que AIMER est une responsabilité mais plus encore est un art

Et les artistes se font de plus en plus rare

 

Ce n’est qu’à la perte des choses … des êtres … d’une vie qu’on se rend compte de leurs valeurs et de leurs importances donc il m’est légitime de faire plus attention… je ne vais pas me marier juste pour le mariage ou selon le proverbe égyptien très con « Dhill Rajel wela Dhill Hita » Là sincèrement je préfère l’ombre d’un mur

 

Suis je prisonnière de ma peur de l’engagement ?

Qui de nous n’a pas peur ?

Qui de nous n’est pas terrorisé de passer son unique vie avec une seule et une même personne ?

 

Tous… je pense ou peut être…  pas car il y a ceux qui considèrent l’autre comme un objet qui fait parti du décor … d’un certain cadre de vie …

Cette catégorie fonce à une vitesse étonnante…  Pas moi … Tout cela dépasse une vulgaire feuille qu’un homme ou qu’une femme signe pour sécuriser leurs doutes… pour protéger leurs arrières… pour faire semblant d’endormir leurs mauvaises foi juste pour les neuf mois qui suivent … pour droguer la malveillance sociale et familiale …

 

Je suis morte de trouille comme beaucoup

Mais moi je n’ai pas encore rencontré l’homme …

Mon homme, celui qui en face de lui je saurai oublier ma peur

Ce n’est pas évident de nos jour !

 

Retour à la raison de ce Billet
 

Je pense que cet homme passe par une période difficile, se trimballe dans les aires comme une plume ne sachant reconnaître le nord du sud … s’emporte pour rien et au gré du RIEN

Mais voilà,

Je ne suis pas une boussole pour lui indiquer la direction qu’il faudrait suivre

Je ne suis pas une bouée de sauvetage … s’il n’arrive pas à se retrouver lui même … comment pourrai je lui faire confiance et avoir de lui mon enfant .. la vie n’a jamais été une série de diplômes …

Je ne suis pas un ancre … j’ai aussi mon lot de soucis, de larmes et de souffrance et je n’ai compté que sur moi même pour régler mes problèmes et j’essais toujours …

 

Je ne cherche pas le Mariage comme un refuge… Et je ne cherche pas dans l’homme le sauveur … ou le mannequin pour le mettre dans mon album de photo au milieu de tout un monde qui fait cheeese

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Dans le Monde Magique de Lili
  • : Regard sur la Vie ... sur ma Société au fil du Temps...
  • Contact

Profil

  • Lili
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... 
 J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... 
 J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...

Divers

 

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Archives