Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 février 2008 2 26 /02 /février /2008 17:40
Ce qui attire une Tunisienne : 
c’est bien sûr l’or

Eh oui… Ce qui attire une femme c’est bien entendu tout ce qui brille … 
Les lumières du soleil pour faire sécher son linge… L’éclat des étoiles dans une bague en diamant… La lueur d’un dollars dans les yeux de Donald et le métallisé du noir de sa voiture… La splendeur de la pleine lune dans le romantique d’une scène d’amour… Une tartine au beurre le matin, une tarte au citron le soir, Le doré à la Karembeu dans le mélange magique d’une teinture… Les bulles d’un champagne dans une coupe en Crystal, Du « korkom » pour préparer un rôti, Du javel pour bien faire le ménage… Un bain solaire pour bronzer … Des bananes au double de leurs prix pendant la période du Ramadan… La liste est bien longue…

Mais gare à celui qui offrira à son bien aimé le doré d’un bouquet de pivoines à la place d’un beau collier en or…

Cela dit tout ce qui brille n’est pas or …  wil fèhèm yefehim     

Ce qui fait craquer une Tunisienne :
Parler avec elle … 
Discuter avec elle et non pas lui faire la morale… lui faire la leçon.
On nous a élevé à ne pas faire ceci … à ne pas faire cela …
 
Une fille de bonne famille ne doit pas dire  ceci … Une fille de bonne famille ne doit pas hausser la voix … 
Une fille de bonne famille ne doit pas parler de ses désir… (Hram)
Une fille digne de l’amour de son père doit écouter sans discuter … 
Une fille digne de l’amour de son père doit faire se qu’il lui dicte de faire parce qu’il n y a que lui qui protège ses intérêts… 
Une fille comme il faut doit penser à sa réputation … Elle doit ablatir sa féminité, ignorer les changements de son corps, le faire taire et ne doit surtout pas poser de questions c’est contre les éthiques de nos traditions et de notre religion.

On nous a élevé dans le silence et dans l’ignorance…  Mais voila, en grandissant la femme en a marremarremarre 
La femme te crie, cher homme : " je n’ai pas besoin d’un papa qui me dicte ses directives … J’ai besoin d’un homme qui reconnaît en moi sa compagne et me parle … !!!"

Ce qui intéresse une Tunisienne 
C’est que son homme soit un ambitieux … un homme qui réussit … qui monte dans les échelons par son génie et non pas par le lèche botte… 
Une femme dans ses profondeurs a besoin de respecter l’homme en face d’elle … et si elle se comporte avec agressivité ou avec dégoût ou encore avec un air hautain ce n’est jamais sans raison… et la première des toutes c’est qu’elle est déçue.

Ce qui fait sortir les yeux d’une Tunisienne de leurs orbites:
C’est bien la liasse de billets qui déborde d’un porte feuille en cuir … on n’est pas encore habitué à la carte bleu Hummm…

La deuxième alternative est plus classe car la première fait trop libyen…

Reste la scène où Richard Gere emmène Julia Roberts faire du shopping dans Pretty Women … Cette scène représente le plus fou des cultes … la plus belle des religions … Que toute femme est bien prête et volontaire pour en devenir une fervente adepte … JE PARLE DE SHOPPING…  

Cela dit, la Tunisienne sait au plus profond d'elle même que l'argent ce n'est pas tout dans la vie...

Ce qui amuse une Tunisienne :
C’est jouer de sa féminité… C’est sentir son pouvoir sur l'homme

Ce qu’observe une Tunisienne
C’est bien entendu la propreté … La majeure partie des filles côté hygiène elles sont incontournables…!!! Se blottir dans les bras d’un homme est une sensation délicieuse … C’est vrai qu’il y a une différence entre le parfum et l’odeur … Sentir le parfum d’un homme ça te fait tourner la tête … mais humer son odeur c’est fou que c’est bon …

Alors messieurs, ce n’est pas bon de mettre du parfum alors que vous puez des aisselles ou des pieds... Il m’arrive des fois de risquer de m’évanouir en prenant l’ascenseur … c’est vraiment navrant ! 

Le trait de caractère qui séduit le plus une Tunisienne
Le trait de caractère qui fait le plus fondre la femme est votre côté un peu macho, suivie par des tonnes de tendresse, suivie par de l'humour.
En bref, soyez masculin, drôle et tendre et vous aurez toutes les chances de faire chavirer le cœur d’une Tunisienne !

Ce que déteste une Tunisienne :
C’est être la toute première dans la vie d’un homme… Eh bien oui … On est sarcastique face aux mains ignorantes… On est irrité face aux mains maladroites … furieuses faces aux mains vulgaires … Hautaine face aux mains trop sûres d’elles … Timides face aux mains baladeuses… et docile face aux mains admiratives et aimantes

Ce qui attire certaines femmes  chez l’homme c’est en quelques sortes le sel et le poivre des cheveux … Ce qui veut dire l’expérience … mais parfois ces hommes là, ça leurs manquent la fougue, le feu et l’endurance...

Ce qui attire certaines femmes  chez l’homme c’est le prestige et la situation mais la plupart de ces hommes  sont des vicieux…

Mes chères,
Dans le sexe qui est la base de toute relation de couple, il y a un échange et ce genre d’homme prend ce dont il a besoin… t’aveugle en échange par tout ce que tu veux et ignore ce dont sont tes désirs … et tu ne te rendras compte qu’au fil du temps quand c’est trop tard…

Ce qui attire certaines femmes  chez l’homme c’est la fougue et la passion de la jeunesse mais c’est souvent ce sont des têtes brûlées… qui ont tout dans la bite et rien dans la jugeote

Nous les femmes, on aime le beurre et l’argent du beurre et c’est là notre problème !

Comment séduit une Tunisienne ...
Certaines comme des putes … d’autres comme des nones et d’autres encore comme un tronc d’arbre… mais beaucoup avec coquetterie et finesse. 
Les fringues : 
Je pense qu’il y a des habits qu’on ne peut mettre qu’en Boite… Je pense qu’il y a des habits appropriés pour le travail … d’autres pour aller chez belle famille… d’autres encore pour aller au lycée… à la fac… etc...
Et la tunisienne ne sait pas faire la part des choses.
Le langage :
Malheureusement, on a défiguré notre dialecte … notre tunisien … la majeure parti s’exprime violemment tout est comme un rapport de force … ou en français pour faire le raffiné… (finnou ou sakkiha birrich) ou encore avec vulgarité pour faire maligne (sangoura)
On ne parle que pour crier … que pour se disputer … que pour rire et dire du mal de l‘autre… et c’est bien ça communiquer en tunisien.
Les manières
Ou c’est trop sophistiqué et presque robotisé : tout chez elle est tiré par quatre épingles … ou c’est complètement le contraire : en demeurant naturelle jusqu’à teindre sa moustache en blond … Et paraître comme une attardée.
Mesdemoiselles, 
il faut de temps en temps conserver des manières de jeunes filles mais pas à tout bout de champs … Il faut savoir être adulte quand cela nécessite de l’être… Il faut savoir s’effacer devant son homme pour préserver et respecter le masculin en lui et  cela ne veut pas dire qu’on deviendrait inférieur … 
On est plus maligne c’est un fait… il ne faut pas tout gâcher par orgueil c’est tout.

Il faut savoir mettre en valeur la femme en nous et cela ne veut pas dire se promener presque toute nue… c’est vulgaire et stupide.
En chaque femme il existe une pute … j’en suis persuadée … laissez exprimer ce côté avec vos hommes … pas la peine de chercher à allumer la moitié du pays...  

La Tunisienne et le premier rendez-vous
j’ai eu un papa génial car j’ai fait plus que la moitié des restaurants de la Tunisie en sa compagnie depuis mes dix sept ans… on se faisait des têtes à têtes super  

Il m’a apprit comment se tenir dans un restaurant … comment lire une carte et que choisir du ce qui se boit avec ce qui se mange … et du coup quand j’ai commencé à sortir comme une grande rien ne m’impressionnait et personne ne m’embobinait

Et je pense que si la plupart des filles d’aujourd’hui, sont prêtes parfois à tout pour se faire inviter à un dîner ou à une soirée c’est bien la faute généralement aux papas… qui croient élever leurs filles en leurs interdisant tout
Donc au premier rendez vous, dans sa petite tête, elle se dit qu’elle devrait profiter au maximum. 

Ses moments favoris à elle
Au début d’une relation, les préliminaires sont bien là … 
Au début du mariage, le sexe est bien là … 
Après des années du mariage, il y a ni préliminaires ni sexe … Monsieur ronfle !

Donc : Les moments favoris d'une femme c’est de lui pourrir la vie… 

Ce qu'elles font dans la maison
Elle : TOUT  … Lui : se fait servir (ou dima meskine wi i sakhaf).

Ce qu'elles ne supportent pas chez eux… 
Quand  ils nous prennent pour leurs mères !!!

Ce que les hommes pourraient améliorer :
On leurs conseille de s’améliorer sur trois points essentiels : ils devraient se décoincer un peu , s’occuper encore plus de leurs paraître et aider dans beaucoup de tâches…

Ce qui pourrait nous inciter à rompre
TOUT … mais quand on n’aime pas la personne il suffit d’un RIEN 

Ce qu'elles pensent de l'infidélité
Ne jamais avouer... Et puis si tu me trompes… Je te trompe 
Et à mon avis, ce n’est pas du tout une solution !!!

Les projets qui leur tiennent à cœur
Une maison avant tout car ça va lui revenir en cas de divorce
Un enfant … c’est le premier pas pour bien l’enchainer

En résumé, pour être un homme idéal il faut :
Avoir une belle allure
Avoir de l’argent
Avoir de l’humour
Etre macho mais pas trop
Avoir réussi dans la vie
Etre tendre
Etre responsable 
Etre une bête de sexe
Etre présent 
Désire créer une famille
Etre amoureux
Aider dans les corvées 
Etre fidèle 
Passer le week end ailleurs qu’à la maison en tête à tête
Faire pleins de cadeaux et être généreux

Partager cet article
Repost0
21 février 2008 4 21 /02 /février /2008 12:21
Ce qui attire un Tunisien :
Sans grande surprise c’est bien en premier regard le fait qu’elle possède sa propre voiture et qu’elle en descende avec son air à la je m’en foutiste…
C’est toujours mieux que d’atterrir d’un bus l’air électrifié, les cheveux ébouriffés,  les nerfs tout pressés comme un citron et les habits en dessus dessous …  
 
Ce qui fait craquer un Tunisien :
Reste bien entendu en premier : Le regard…
Verts, noirs, avec lentilles ou sans, maquillés ou naturels... Ce n’est pas toujours la couleur qui l’attire c’est surtout le regard mielleux ensorceleur et séducteur « zaabène » ou dans le langage des hommes « 3iniha mdeme3a »
Puis,  vient en deuxième : Le sourire… 
Qui nécessite une  dentition impeccable et une bonne haleine… (amma ahna rabbi m3ana) et enfin en troisième : La blancheur et la douceur de notre peau… 
Certes, il y a pas mal d’hommes qui aiment celles qui ont une peau mate même que leurs mères souhaitent leurs marier à des blanches…
Dans le fond et sans hypocrisie à la tunisienne on est de vrais racistes… mais on ne le reconnaît jamais même sous la torture…   
 
Ce qui intéresse un Tunisien
C’est qu’elle soit un lézard… Pardon ! Une maitrisard car notre Tunisien est un parfait calculateur kil « hammass » le mental est une vraie calculatrice…warka wi stilou ou houwa yehsseb...  
 
Ce qui fait sortir les yeux d’un Tunisien de leurs orbites:
C’est bien la grosseur des seins lovés dans un alléchant décolleté, les jolies jambes dans une mini jupe et un gros derrière emprisonné dans le stretch d’un djin… Bien entendu, c’est à la femme d’un autre qu’il  regarderai...

Ce qui incite un Tunisien :
C’est bien entendu la propreté …
Beaucoup sont susceptibles aux moindres odeurs intimes… la plupart des tunisiens se dégoûtent du moindre contact et ne mettent jamais leurs langues n’importe où ce qui freine tout fantasmes et toutes imagination coquine…
Pourtant, la majeure partie des filles côté hygiène elles sont à cheval… alors que pour les hommes !!! J’en doute fort !
Enfin ! Il y a du bien de pisser assis…
 
Le trait de caractère qui séduit le plus un Tunisien
Le trait qui fait le plus fondre nos hommes est la douceur, suivie de la naïveté, suivie de l'humour.
En bref, soyez douce, drôle et naïve et vous aurez toutes les chances de faire chavirer le cœur d’un Tunisien !

Ce que déteste un Tunisien :
C’est être l’énième dans la vie d’une tunisienne alors que pour une étrangère il n’est jamais à cheval sur son passé
Mise à part le machisme, les traditions…etc. la confiance de l’homme en lui-même est trop fragile… Sa virilité est toujours mise à l’épreuve et il est presque vital pour lui de paraître un être fort qui arrive à tout contrôler
Voilà pourquoi le tunisien préfère se marier avec une bleue … pas une schtroumpfette …Noooooon … Une vierge … même s’il est lamentable au lit…Un schtroumph quoi...
C'est comme ça que schtroumphette ne pourra peut être jamais faire la différence… elle ne lui demandera jamais plus qu’il lui donne… Elle se résignera et il a la paix  
Sauf que les temps changent et l’infidélité touche de plus en plus les femmes … donc n’est il pas plus judicieux que le tunisien change sa façon de voir la femme … le couple pour une sexualité plus épanouie...   
 
Comment séduit un Tunisien 
Comme un dragueur indélicat qui, au détour d'une rue, nous interpelle par un fameux : « On ne se connaît pas par hasard ? » « T’as étudié au Campus ? » « Mademoiselle, Veux tu me consacrer un peu de temps j’ai à te parler… » Ou « mella bzezl » « Mella cartaba »…etc.
Heureusement que ces messieurs ne sont pas unanimes et qu’il y a d’autres qui sont plus discrets et moins cons.
Quoi qu'il en soit, avoir de bonnes manières et être bien élevé n’a jamais été un signe de faiblesse et de moleté
Ou… Peut être qu’il y a trop de rancœur dans le cœur tunisien pour qu’il puisse témoigner à la femme du respect peu importe sa condition et son paraitre
 
Le Tunisien et le premier rendez-vous
L’addition ? C’est pour Monsieur !
Si nous sommes en 2008 et que le verbe partager est dans tous les esprits, en matière de premier rendez-vous, c'est encore et toujours Monsieur qui invite.  Mais, question de machisme sans doute, pour la très grande majorité des hommes, ce sont à eux de mettre la main à la poche. Avec classe et discrétion  « Je parle d’un temps où les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître »

Pour les mesdemoiselles d’aujourd’hui, arrêtez de commander un jus ou un Milk shake à six dinars alors que vous savez que votre prince est un pauvre étudiant ou un jeune cadre fauché

Ses moments favoris à lui
Pas de doute, ce que les hommes préfèrent avant tout ce sont les moments de galipettes ou plus exactement le moment de conclure. Et cela, bien avant de discuter devant un bon dîner…
Ce que les femmes préfèrent ce sont les moments de tendresse et cela bien après un bon dîner…
Au couple de trouver le mi-chemin vers une entente…  

Ce qu'ils font dans la maison
Les hommes préfèrent changer les ampoules cassées plutôt que de repasser les chemises froissées (j’ai horreur de ça). En revanche, ils sont de plus en plus nombreux à assiéger la cuisine… pas pour aider mais pour critiquer.

Ce qu'ils aiment en nous
Vive les jupes et les talons à aiguilles ! 
Pour conserver l'amour de votre cher et tendre, non seulement il suffit de lui mijoter de bons petits plats mais aussi ils appréciraient le plus notre féminité.
Jupe, talons hauts, cheveux coiffé, ongles soignés... ils adorent ça. Tout comme notre tendresse et notre joie de vivre.

Ce qu'ils ne supportent pas chez nous… 
C’est notre critique pour eux !! Et notre exigence !
La principale chose qu'ils attendent de nous, c'est d'arrêter de les critiquer sans cesse … d'être un peu plus enthousiaste… de ne jamais leurs poser où ils ont été… d’amener ou de ramener les enfants de la crèche… de faire les courses toute seule… de leurs demander un peu plus d’argent… d’exiger qu’ils viennent avec vous chez vos parents…et… la liste est longue…
Du coup, ils ne ratent jamais une occasion pour nous reprocher un mot … un geste… une colère… un silence !
En résumé ils nous prennent pour leurs mères !!!

Ce que l'on pourrait améliorer : Pour être plus zen
Les hommes nous conseillent de nous améliorer sur deux points essentiels : notre féminité et notre exigence envers eux
Notre sourire et notre humour suffiraient-ils à faire le bonheur de ces messieurs ?
Non, il faudrait arrêter de puer l’odeur d’ognon ou d’ail …
Oui … Ils aimeraient aussi que l'on soit un peu moins casse pieds.

Ce qui pourrait les inciter à tromper
Le manque de tendresse
ils sont absent…Ils n’aident pas à la maison… et cela nous rend dingues car tout nous tombe sur la tête du coup on a plus le temps et l’envi pour des moments de tendresse …Et les hommes, ont eux aussi des désirs et des attentes à combler.
Beaucoup d’entre eux estiment que la première chose qui pourrait les inciter à tromper serait un manque de tendresse de la part de leur partenaire. 
Suivi de très près de la passivité sexuelle.  
Suivie d'un manque d'écoute.

Ce qu'ils pensent de l'infidélité
Ne jamais avouer...
Beaucoup jugent l'infidélité "inacceptable" mais entre le théorique et le pratique il y a un_IQUE… Et dans notre réalité… Il y a tout un monde vu que la majorité des hommes pense qu’avoir une aventure de temps à autre (dhriba sghayera) ce n’est pas tromper son épouse… c’est juste un petit mensonge de rien du tout… C’est du sexe rien d’autre … j’aime ma femme…
D'aprés ce qu'ils me racontent ...S’ils le fassent c’est pour le pep … pour donner une bouffé d’oxygène à la vie de couple alors qu’avoir une maitresse titré c’est bien ça être infidèle…  

Les projets qui leur tiennent à cœur
Une maison avant tout
Etre en couple est aussi synonyme d'engagement … Voilà pourquoi ils ne veulent pas se marier… L’avenir de leur couple passe en premier par le projet d’acheter une maison ensemble… Et en deuxième par la paternité…

En résumé, 
pour être une épouse idéale il faut :
Avoir un beau regard
Avoir de l’argent
Avoir un beau sourire
Etre féminine
Etre universitaire
Etre douce
Etre une bête de sexe
Etre tendre
Désire créer une famille
Etre naïve
Faire bien la cuisine  
Etre fidèle et lui pardonner ses infidélités
Passé le dimanche chez belle famille pour manger du couscous
Le dispenser de toute corvée et de toute responsabilité   

Pour laTunisienne, 
Comment est son homme Idéal ?

Partager cet article
Repost0
7 février 2008 4 07 /02 /février /2008 17:10

Je suis une femme un peu bizarre car quand ça ne va pas… 
Je mange un peu tout ce que je trouve : salés, sucreries, fringues, hommes…

 

Cela va faire bientôt cent ans que je ne suis pas tombée amoureuse du coup mon état psychique s’aggrave, mon corps se momifie et… j'ai une faim de loup … 
J'ai une envie grave mais très grave de manger qui s’empare de moi …

 

Manger ??!!!!!!!!

Le problème je n'arrive pas à savoir quoi... C'est vraiment exaspérant.

 

Je suis en pleine rechute.

 

J’ai envi de chocolat mais des tonnes de chocolat … J’ai envi de passer toute une soirée à m’empiffrer de chocolat blanc devant ma série préférée : Dr House

 

Lili

Résiste… Résiste…Résiste au chocolat 

Pathétique de remplacer un homme par du chocolat !!!

 

J’ai envi d’un vrai dîner pendant lequel je mangerai tout ce dont j’ai envi sans me sentir coupable par la suite...

Le problème c’est que je ne peux pas me le permettre … J’organise un dîner-soirée pour le 16 dans lequel j’ai l’intention de mettre une robe taille 38 … 
Réussirai-je ce défi ?! Vous le saurez prochainement… 

En attendant …
Lili

Résiste… Résiste… Résiste aux spaghettis parsemés d’une tonne de fromage … Emmm… 

 

J’ai rêvé de lui...

Je me suis vue blottie contre lui humant son odeur … Je me suis vue l’embrasser … le caresser… le câliner… 
Je me suis vue en lui et lui en moi...  
Pffff ! Ce Dr House me rend dingue !!! 

 

Se réveiller d’un rêve en plein débat sexuel est une sensation unique presque douloureuse de plaisir

Lili

Résiste… Résiste…Résiste ne téléphone pas à un de tes ex …  

 

J’ai craqué pour une veste blanche et une jupe noir chez ZARA … et je suis restée une heure devant la glace dans la cabine d’essayage … à jouer les mannequins … Je ne vous raconte pas la chaleur des spots … 
Tout ! en toi commence à rôtir au fur et à mesure que tu persistes à jouer les paons…

Lili

Résiste… Résiste…Résiste c’est de la nouvelle collection …Reste SAAAGE… Il me faut beaucoup de glaçon pour faire baisser ma fièvre acheteuse ! 

 

J’ai envi de Maroc … J’ai envi d’Amsterdam ou encore… La nirvana j’ai envi de Chine

De la lampe magique respirer la fumée et du coup je me retrouverai … Sur un tapis volant faire le tour de nouvelle contrées 

Lili

Résiste… Résiste…Résiste… PATIENCE  … pas la peine de faire virer ton compte du rouge au bordeaux … Contente toi d’un verre de blanc !

 

J’ai envi d’une histoire d’amour continu … J’ai envi de tendresse à flot … J’ai envi de parler … de me disputer… d’importuner … de rendre dingue un HOMME … J’ai envi de sexe aussi.

Lili

Ne résiste pas … Ne résiste pas …Ne résiste pas … mais PATIENCE 

 

Malgré ma faim d’ogre … Je continue mon REGIME.

JE SAURAI CONTROLER MA GOURMANDISE ET MA FOUGUE.

Partager cet article
Repost0
6 décembre 2007 4 06 /12 /décembre /2007 16:29
Dès mon jeune âge, j’avais une manie d’enregistrer tout ce que je ne comprenais pas sans poser la moindre question ou exiger la moindre réponse … mon comportement émanait du fait qu’une fois quand j’avais sept ans, j’étais en voiture avec ma mère et par un hasard, on passait par avenue H.BOURGUIBA …

Pour la première fois de ma vie d’enfant, j’ai découvert la statut qui se trouvait devant la grande cathédrale… Imposante, austère, grise et d’un autre temps …
Avec exaltation, je me suis écriée cherchant à jouer les brillantes « Maman, est ce la statut d’un simple prêtre ou du Pape ? » Et... ma mère déconcertée voir choquée me hurlant dessus comme si j’ai juré… comme si j’ai commis un crime …
« Nonnnnnnn c’est IBN KHOLDOUN tête de mule»
 
Depuis,
je ne pose plus de questions à ma mère … (Tenbezet) mais aussi j’ai acquis la certitude que « être maman ou papa » ça nécessite beaucoup de maturité, de patience, de savoir faire et d’ouverture d’esprit et…
Je vais vous dire le Pourquoi … (même que ce n’est pas mon sujet d’aujourd’hui…)
Il faut savoir :
Qu’en 1) j’ai étudié chez les sœurs …
Qu’en 2) la bonne statuette se trouvait devant une cathédrale 
Qu’en 3) le Bournous m’a paru comme la robe d’un prêtre …
 
Si ma mère ne s’est pas rendue compte des circonstances de ma question ...Elle ! Qui me connaît … Elle ! Qui m’a mis chez les sœurs !!
Qui le comprendra et me l’expliquera !
 
Enfin, depuis j’ai appris à la fermer… et heureusement d’ailleurs car à onze ans j’ai entendu dans la rue un gars hurler de toute ses forces sur une fille qu’elle était « kahba / pute »... Et je ne vous raconte pas la tombée de ce mot sur moi (je sentais que c’était pas bien) … mais c’était du pur chinois aussi 
Je ne suis pas allée chez ma mère pour lui demander des explications … J’ai décidé dans ma tête de onze ans que je trouverais toute seule mes réponses sans les demander à personne en rassemblant mes informations en lisant beaucoup et en observant en miniature mon quartier … mon lycée … la mentalité de ma famille… ma société… et la télé.
 
Déjà, la langue française n’était pas tendre avec la femme... 
La preuve :
 
Un gars : c'est un jeune homme
Une garce : c'est une pute
Un courtisan : c'est un proche du roi
Une courtisane : c'est une pute
Un masseur : c'est un kiné
Une masseuse : c'est une pute
Un coureur : c'est un joggeur
Une coureuse : c'est une pute
Un rouleur : c'est un cycliste
Une roulure : c'est une pute
Un professionnel : c'est un sportif de haut niveau
Une professionnelle : c'est une pute
Un homme sans moralité : c'est un politicien
Une femme sans moralité : c'est une pute
Un entraîneur : c'est un homme qui entraîne une équipe sportive
Une entraîneuse : c'est une pute
Un homme à femmes : c'est un séducteur
Une femme à hommes : c'est une pute
Un homme public : c'est un homme connu
Une femme publique : c'est une pute
Un homme facile : c'est un homme agréable à vivre
Une femme facile : c'est une pute
Un homme qui fait le trottoir : c'est un paveur
Une femme qui fait le trottoir : c'est une pute
Un péripatéticien : c'est un élève d'Aristote
Une péripatéticienne : c'est une pute

A la télé
Une pute d’après les films cela voudrait dire une jolie femme, debout sur un trottoir, habillée d’une jupe rouge ou noir en latex … des talons à 12cm, maquillée comme un clown et qui porte un décolleté très avantageux avec de gros seins … Elle parle à un homme qu’elle ne connaît pas et monte avec lui en voiture (prostitution reconnue ou légal et ce n’est pas mon sujet)

Le problème c’est que la fille dont je parlais tout à l’heure ne portait rien de tout ça et... Pourtant le jeune homme l’a qualifié de pute !!! … 
Donc ma première constatation: Est que la colère de l’homme est une des raisons qu’il le pousse à traiter une femme de pute et ma deuxième constatation: Est que le fait d’être pute n’est pas du tout associée à l’habit d’une personne.
 
Les jours passent …
 
J’habite dans une résidence très gardée surtout que le président du syndic était mon père
Mon père était sévère pour ne pas dire qu’il incarnait le sens même du dictateur … 
On l’appelait à cette période Hitler ou Gargamel (charchèbil) et nous, on étaient tout simplement de pauvres victimes ou tout simplement les schtroumfs…

On n’avait pas le droit de jouer avec le ballon pour ne pas bousiller le gazon et les fleurs … donc on jouait à cache-cache … aux sept cailloux … ou encore au voleur et au policier : courir pour ne pas se faire attrapé donc ils nous arrivaient de faire le tour de la résidence dans la partie externe où se trouvaient les boutiques le super marché et le café… etc.

La première fois de ma vie que quelqu’un m’a traité de pute je me souviens j’avais douze ans … 
Je courais et j’ai faisais le tour pour ne pas me faire attrapée et le fait que ma respiration étaient forte essoufflée et haletante ça m’a valu cette appellation … 
Et là, je ne comprend plus rien … je tombe de haut … je coince … Je suis une pute !!!!
La question du passé me revient plus insistante et plus urgente mais 

Qu’est ce qu’une pute ? 
Qu’est ce qu’une pute dans le jargon tunisien »
 
Le mec qui buvait un capucin avec deux de ses copains et qui endossait le mur du super marché n’était pas en colère… 
Pourquoi cette agression verbale gratuite ?

Et moi ! je n’avais même pas de seins … !!! Je n’étais qu’une gamine !? 
Qu’est ce que j’ai fait ?!! 
Est ce le fait d’être une fille me valait cette terrifiante appellation ? N’avais je pas le droit de jouer avec mes camarades ?
 
 
Et là … j’ai compris …
 
Qu’il existe de sortes de colères :
La première est extérieure, fracassante, audible et visible … Souvent injuste
La deuxième est intérieure, enterrée en plus profond de l’être humain, hérité … invisible mais aussi dangereuse.
Donc :
l’homme est sûrement en colère et que … sa colère l’aveugle à un point qu’il a perdu tout discernement… donc c’est un idiot et un con  
 
Le temps passe …
A 15 ans et plus…
Là, j’apprends un nouveau sens du mot « pute » qui me chamboule tout ce que je viens de rassembler comme informations sur le sujet
 
Une fois j’ai surpris une discussion entre des voisins … des hommes d’un certain âge… il parlait d’une connaissance à eux qui sortait avec une voisine que tout le monde admirait mais qu’ils qualifiaient de « Bint kahba a3lih »  

Ce qui voudrait dire que pute prend un sens positif … « Bint kahba… ou Wild kahba » c’est quelqu’un de malin … de filou … d’astucieux … que rien ne lui échappe … hallouf … oulideha »

Pfff … n’est ce pas bizarre le brouillard qui entoure « pute » tantôt son porteur incarne le mal tantôt il incarne le bien !!!!

Mais si j’approfondie l’explication glorieuse de « wild kahba a3lih » c’est le fils d’une pute que celle ci a réussi astucieusement à se faire épousé par le papa et de ce fait elle a pu donner à son fils un nom et un cadre légale  
 
Le temps passe …
Je n’avais pas le droit de sortir ni après midi ni soir… Gargamel montait la garde... mais en contre parti j’avais le droit de m’habiller comme je veux … j’ai été fort gâtée par mon père … mais ça m’a valu quand même ma nomination de « kahba » comme toute fille qui porterait du mini ou qui colorerait ses cheveux etc. 
Je me souviens que j’avais un hobby à cette période de ma vie, vu que pendant les vacances je n’avais rien à faire toujours à la maison j’ai commencé à constituer un dossier qui concernait la famille le mariage le concubinage la sexualité la contraception les maladies sexuellement transmissible le sida le divorce la prostitution … tout sur l’être humain
Plus je lisais … plus je regardais mes parents différemment ... et plus je regardais dehors différemment...
 
Le temps passe
21 ans… 
j’ai enfin le droit de sortir le soir
La vie commence à prendre forme … enfin je sentais ses vibrations…

Je commençais à peine à découvrir réellement le monde … 
Les femmes … les copines et les trahisons … 
Les hommes et leurs hypocrisie… Les petits amis et la déception et… 
Le mot pute prend tout autre forme dans du magique, le soir mais… Dans du misérable, au petit matin
 
J’ai découvert le monde de la nuit… Mais je rassemblais aussi mes constatations…
Je n’aime pas vivre bêtement !

Je découvre …
Il y a celle qui couche contre de l’argent parce que sa famille est pauvre… Je n’arrive pas à la haïr 
Il y a celle qui couche contre de l’argent parce qu’elle est étudiante… au foyer, échappée à la surveillance habituelle parentale et qu’elle voudrait s’habiller INN en suivant la mode … (teheb tokhroj min kichriteha)... Je ne me sentais pas en mesure de la juger 
Il y a celle qui couche contre un dîner et ça ne l’ennuyait pas d’être le dessert… Je me répétais inlassablement que chacun est libre de faire ce qu’il veut de son corps  
Et il y a celle qui couche parce que tout simplement elle aime le sexe… Je respecte
 
Mais aussi…
Il y a pas mal de celles qui sortent pour juste s’amuser… danser … être avec son amoureux … profiter de son âge …VIVRE quoi   
 
Dans le sens profond du mot « pute »
J’ai découvert de l’éclat … mais des tonnes de souffrance…
J’ai rencontré du beau monde … mais beaucoup de solitude…
J’ai décelé de l’amertume dans du rire… j’ai repéré de la passion qui se faisait assassiner par les préjugées…
J’ai touché de la pauvreté dans beaucoup d’argent … j’ai senti de l’injustice… par tout et par rapport à tout
 
A la trentaine…
J’ai découvert un autre aspect du mot « pute » j’ai réalisé qu’il y a pire que la prostitution habituelle … Il y a la prostitution spirituelle et intellectuelle
 
J’ai découvert par mes rencontres avec des filles que notre rue qualifie de putes que c’était des filles sur qui on peut compter … que c’était des filles vraies… humaines … Responsables et (Rajjèla) … (Pas toutes bien sûr)
 
J’ai découvert par mes rencontre avec des filles que notre rue qualifie d’honorables, d’une certaine culture, d’un certain milieu raffiné et d’une moralité de couleur blanc sale IRREPROCHABLE que… c’était un genre de fille gâtée à la pourriture, très principe, égocentrique, inhumaine, fermée, salope et fausse (la plupart)
 
Et puis un jour,
J’ai eu une discussion avec mon père en ce qui concerne la femme ses droits … ses devoirs… etc. 
Et avec ses mots très crus il m’a dit (allah yarhmou) :
« el mraa lèzemeha etkoun karbet rajelha » 

Connaissez vous la publicité qui met en scène un gamin en compagnie de son père qui regarde un film violent … et qu’à un moment il y a un coup de feu dans le film que le gamin reçoit comme en vrai et le projette en arrière
j’ai eu la même sensation … ses mots chargés par tant de brutalités m’ont projeté en arrière… et d’ailleurs je le remercie... il m'a appris à être adulte mais plus en encore m'a obligé d'avoir un autre regard sur la femme...
 
L’intolérance
Jeudi dernier je suis allée au cinéma voir le film « noces de loup » un film qui raconte le viol d’une prostituée par trois hommes de sa cité… la séance a été organisé par l’association de bienfaisance « ROTARACT » Copine en est membre

La plus part des téléspectateurs étaient d’un certain standing, cultivés francisés, aisés et robotisés
Apres la diffusion du film … le débat commence en la présence du réalisateur et un des acteurs … 
Et là mon film à moi commence …
On entend de tout … mais ce qui frappe c'est l’intolérance des esprits et c'est l’inhumanité des cœurs

Ce qui me choque … pas la scène du viol … mais le regard dur et aveugle de la plupart et surtout des femmes … 
Une conasse s’est écriée « que si elle s’est fait violée … normal elle est du domaine … elle a ce qu’elle mérite »

Je suis scandalisée par tant de rancœurs envers l’autre … et par tant d’irrespect par rapport à nos semblables
 
Un homme d’un certain âge a été dérangé du fait que la scène du viol s’est déroulée dans la rue et a demandé au réalisateur pourquoi ne l’a t il pas fait tourner dans un hall d’une immeuble … plus à l’abris quoi...!!!!!! 
 
Pourquoi y a t il tant de rancœurs sous doublée d’une admiration coupable par rapport aux putes ?
Pourquoi y a toujours des agressions horribles … viols brutalité … violence … par les serials killer … et même par tout le monde ?
 
A mon avis
Tout se résume dans ces deux mots : ASSUMER et POUVOIR

La prostituée assume par rapport à la société ce qu’elle est vraiment… Sa sexualité n’est plus tabou par rapport à elle même … et ça ce n’est pas évident pour tout le monde...
L’autre est frustré, étouffé par les cordes des traditions, de la religion et de ses complexes … du plus profond de lui même il se sent inférieur … 
la colère l’enveloppe et il recours à la violence verbale ou physique pour prouver son pouvoir… qu’il est mieux … qu’il est meilleur et se drape par la morale pour avoir l'illusion du pouvoir 
 
Pourquoi je vous parle de tout ça ?
Depuis quelques jours je ne me sentais pas bien … je bouillonne de l’intérieur ... Parce que j’ai vu le film ? Non
C’était un peu crash je le concède mais j’ai beaucoup aimé …

Ce n’est pas la raison de mon bouillonnement !
Peut être … Parce que il y a quelques temps j’ai invité des amis à moi à la maison pour dîner … une des filles m’a téléphoné pour demander la permission d’amener une cousine à elle et j’ai dit oui

La fille était plus aux moins correcte mais elle a quand même flashé sur mon beau frère… 
Elle n’a fait aucun geste déplacé … mais elle le fixait … et au même temps elle faisait la timide … 
Au cours des discussions, tout le monde parlait avec tout le monde mais elle, elle ne s’adressait qu’à mon beau frère pas le moindre mot à ma sœur !!!

C’est une fille universitaire, belle, fine dans ses gestes, très calme, assez cultivée … mais est ce suffisant ?
Ce qu’il lui manquait c’est le respect de l’autre… et c’est une qualité essentielle qui malheureusement n’est pas chez tout le monde … elle n’est pas peut être pute par le physique mais elle s’est comporté en pute par l’esprit… 
En plus, elle passe par la phase « èna bint kahba a3likom » et ça … ça ne marche pas avec RAYYA et SKINA comme s’amuse à nous appeler mon beau frère    
 
Cela n’empêche que la soirée était réussi et que moi et ma sœur, on s’est bien marrée … On ne regrette pas de les avoir invité car on a toujours besoin des autres pour pouvoir avancer dans la connaissance de soi … de l’autre … de connaître toujours ses ami (es) et d’animer aussi son couple pour qu’il respire
 
Il se peut qu’il y a un zeste de cette histoire dans ma mauvaise humeur … Je déteste être déçue
 
Mais il y a autre chose… qui m’a fait un peu mal

Dimanche,
une copine à nous, assez proche nous a rendu visite à la maison sans téléphoner
Je ne l’ai pas vu depuis l’été et ça m’a fichu un coup de la revoir …
Elle a changé !!! 
Elle est devenue tout ce que je déteste chez une fille… Superficielle, garce, irrespectueuse, profiteuse, matérialiste et vicieuse 

Peut on changer en si peu de temps ?
Peut on devenir étranger à ce que nous sommes en notre intérieur ?

J’adorais cette fille ! peut être ma tendresse envers elle m’a toujours aveuglé… peut être… je ne sais plus

Ce que je sais c’est que la raison pour laquelle j’ai écrit cet article c’est bien elle
Quand je mets un avis sur une personne … il est rare que je me trompe … et pour cette fois j’aimerai bien me tromper

Sentir la saleté intérieur d’une personne … être dégoûtée n’est il pas en rapport avec notre état d’âme du moment ?
 
Dans la chambre de ma nièce
Ma sœur et moi, on jouait avec SISSI et le fils d’un ami à mon beau frère qui lui aussi a trois ans et...

Lilla débarque comme un ouragan pour me raconter sa rencontre avec mon ex dans une soirée à SIDI BOU SAID.
Sa manière de me raconter … de me fixer dans les yeux … avec un sourire au coin de lèvre narquois … était plus que méchante …

Son intention était pour frayer un chemin dans mon impassibilité … elle cherchait une faille … elle voulait provoquer ma réaction pour me faire du mal
Pourquoi ? va savoir...
 
Je n’ai jamais parlé de mon ex dans mon blog pas parce que je ne me sens pas prête … oh non, c’est juste qu’il y a tellement de choses à dire que je ne sais pas par où commencer … peut être un jour je le ferai
C’est un bel homme charismatique, imposant et très malin mais en le connaissant de plus en plus et en grattant son extérieur avec le temps je suis tombée sur une décharge à ordures

Quand on prononce table … vous avez une perception du mot : 
une image d’une table qui se dessine dans la tête  

Et bien moi, quand on prononce le prénom de mon ex … l’image d’une décharge à ordures se dessine dans ma tête

Je ne l’aime plus mais… Je ne le déteste pas … je suis indifférente à ce qu’il devient … je ne cherche pas ses nouvelles je m’en fous … Dans ma perception de l’amour il y a du respect et je n’ai plus de ça pour lui … donc c’est fini … 

Mais je ne permets à personne même à cette garce à fourrer son doigt là où elle n’a pas le droit de mettre son nez
Féddddddiiiiiiiiiiiiiiiiiit…. pas par ce qu’elle venait de me raconter mais par son comportement vis à vis de moi
Cette méchanceté était gratuite !!

Pourquoi dans mon subconscient je l’ai traité de pute ?!  
Parce qu’à son contact j'ai senti qu'elle dégageait une odeur puante par sa façon de bouger… de parler … de rire … mais la vérité est toute autre...peut être que j'ai eu l'illusion de tout ça parce que tout simplement elle était en contact avec mon ex
Je me sens mal parce que je la juge … ou parce que je l'entraine dans ma guerre intérieure et je n’ai pas le droit de le faire …

Enfin je me suis défoulée sur ce papier … 
Je me sens plus légère et… c’est tant mieux 

Mais bon, mon pire cauchemar n'est pas d'être considérée comme une pute dans ma société mais de ressembler à cette garce du cinéma "mademoiselle Domaine"... Qui au cours de route a perdu toute humanité et tout discernement 
inchallah mèncounèch kifeha wa kahaw

Partager cet article
Repost0
15 août 2007 3 15 /08 /août /2007 13:19
LUI :
 
Je t'accepte…
Je te donne mon nom...
Tu ne trouveras personne qui t’aime comme moi… Qui a peur pour toi
 
Je t'aime et je souhaite ton bonheur…
Je t'aime mais tu devrais changer car tu n'es pas comme j'ai envie que tu sois…
Pour le moment, je fais avec …
 
Je te l’expliques :
 
Si tu n'es pas à la hauteur de mes attentes, si tu déçois les exigences que je m'impose… Que je t’impose… 
Alors je te fais payer ma déception…
Comment ?
 
Et bien … Je te dévalorise…
Je tente de te faire accepter ma réalité et de te soumettre à mes volontés…
Et si tu ne peux par plier… 
Je te casse…
 
Je ne le fais pas exprès… Je ne peux l'éviter… ça sort du fond de mon moi … 
Je ne m'en rends même pas compte... 
C’est plus fort que moi
Je voudrais te dire :
Femme Quand vas-tu réagir ?
 
Noooon… Je t'aime... Mais il est hors de question que j’assume ta différence quand elle fragilise la carapace du macho … 
De l’arabe que je suis … 
De l’homme que je représente…
 
Si tu t'adaptes à moi, ça m'évite de trop me remettre en question...
Tout doit être à sa place …
Mon équilibre passe avant le tien… 
Mon plaisir passe avant le tien … 
Mon bonheur passe avant le tien
 
Fais moi confiance, c'est pour ton bien... celui qui fait le mien.
 
Je te connais bien, crois-moi…
 
Sois comme je veux que tu sois et tout ira bien, tout sera simple entre nous…
 
Je suis homme 
Je vois loin, moi… Je le sais et n'en doute pas… Alors que toi, t’es impulsive… 
Tu ne dépasses jamais le bout de ton nez … 
C’est normal t’es femme !
  
Ne commence pas à chercher dans d’autres directions que je n'ai pas envie d'explorer parce qu'elles pourraient faire vaciller les certitudes que je me suis construit au fil des siècles…
Garde les limites que je t’ai fixé…

Q
uestion bête mais j’ai envi de te la poser … juste pour le plaisir
Femme Acceptes-tu ma tyrannie ?

Je pense que oui … car tu m'aimes malgré tout… 
Ben… c’est vrai tu ne sais pas faire autrement…
Tu confonds amour et reconnaissance … Tant pis … Tant mieux
Tu as besoin d’être reconnaissante pour celui qui est plus fort que toi et que tu estimes pour cela…
 
C’est toujours moi qui limite tes pas comme pour te faire belle … 
Tu n’as pas le droit de t’habiller comme tu veux… Tu n’as pas le droit de changer de coiffure … 
Tu n’as pas le droit … Non … 
Le maquillage n’est pas pour toi … 
Tu m’appartiens
 
Tu crois le faire pour me plaire... Fais ce que je t’ordonnes … et ne crains rien .. pour le moment il n y a que toi …
 
LUI dans son inconscient… 
Tu ne réussis qu'à te nier, à perdre ta personnalité, à te soumettre…
Le temps passe … Je t'aime moins…
Ce qui me chiffonne … Ce qui m’éloigne de toi c’est que tu es passive au lit … Ennuyeuse … 
Tu ne fais que ce que je te dis de faire et parfois tu ne le fais pas … 
Piffffffffff… j’en ai marre de toi …
Tu me déçois
Je te fais payer encore plus cher ma déception, moi qui croyais en toi… qui te croyais ma moitié… 

Mon regard te dis :
Femme,
Tu continues à être vache … 
Réveilles toi … Sois intelligente ...
Aime moi à ta manière … Sois maligne… 
lis bien entre mes lignes


Tu m'aimes…!!
Dis plutôt que ... Tu ne peux pas vivre sans moi … 
Tu n’es rien sans moi
 
Tu le sais … Tu le sens en toi ... 
T’es devenue aveugle et insensible … Tu as normalisé tes blessures
Je ne te frappe pas … je ne t’ai jamais battu mais …
Tu crois vraiment que la violence est seulement ça …
 
Tu ne te rends pas compte mais tu subis mes violences tout les jours … 
Et tu ne dis rien… Tu n'essaies même pas m'arrêter… 
Tu ne te révoltes pas.
Tu me dégoûtes …
 
T’es servile comme une esclave, tu te soumets toujours en espérant être aimée entièrement…
 
Tu as peur d’être rejetée… 
Et tu acceptes cet amour-là…
!!??
 
Je sais ... je sais ...Tu ne peux quitter mon emprise, parce que je t'apporte une sécurité dont tu m'es reconnaissante.

 
J’ai envi de te dire :
 Femme Révolte-toi ! 
Résiste ! Réagis ! J’ai envi d’avoir envi de toi


Mais ...
Tu reviens toujours comme une chienne, liée à moi par un invisible serment de fidélité...
 
Je suis unique
Je suis le seul homme que tu connaisses, c'est celui qui te protège… 
Aime moi et ainsi je continuerai à exercer sur toi mon pouvoir…
 
Je suis comme mon père et le père de mon père
Ils sont ma référence… Je suis leurs enseignement … Pourquoi changer ??
"Tu aimeras en rabaissant ceux qui se sentent plus faible que toi, ou bien en te soumettant a ceux que tu crois plus forts que toi…
Tu trouveras ça normal et tu feras tout pour te conformer au modèle que tu as intégré. Malgré toi"
 
Femme ! 
Je crie fort … Ecoute moi
Je voudrais te respecter
 
Femme Existe !
Ose ta différence !
 
 ****************************
 

Aujourd'hui, la place de la femme dans la société est toujours remise en question et souvent contestée.

Dans différents pays européens ou arabes … Dans différents milieux … et par différents moyens… Les hommes exercent leur position de "supériorité"… de "force" et "leurs privilèges" que la religion ou la société patriarcale leurs a offert…
La violence ne se traduit pas que physiquement, elle est surtout morale et psychologique… et c’est la pire de toutes
Certes, elle peut être plus subtile … avec le sourire …
Elle peut être invisible de l'extérieur avec le parfait d’une famille unis ... Mais elle est là comme une ombre noir qui ronge la personne de l’intérieur… qui la détruit doucement au fil du temps… et qui détruit l’équilibre du couple 
La violence morale prend la forme de violences psychologiques :
Comme inférioriser la femme, lui interdire d'avoir des relations sociales … Beaucoup de femmes en se mariant ou juste en sortant avec un homme commenceraient à perdre leurs amis (es) parfois sous ordre pour pouvoir les isoler et les contrôler plus facilement …
Beaucoup d’homme pousseraient aussi leurs femmes à couper de plus en plus leurs liens familiaux surtout après la naissance du premier enfant comme si sa famille à lui est mieux que sa famille à elle…
Et ils commenceraient à exercer leurs tactiques qu’on connaît aujourd’hui par cœur comme par exemple contrôler les activités de leurs femmes (il y a des mecs qui chronomètres le trajet qui relie le boulot à la maison) ou encore la culpabiliser et lui faire porter la responsabilité de la violence verbale dans les rues (des cris, des menaces, des moqueries incessantes sur son physique, ses goûts ou ses choix, des insultes…)
 
L’idée est toujours présente
« Si tu te fais agressée dans la rue … ou violée c’est parce que tu l’as mérité … ta façon de t’habiller… de te comporter … t’es l’unique responsable… » 
 
Que puis je dire de plus … sinon
 
Non à la violence sur toutes ses formes  
Partager cet article
Repost0
7 août 2007 2 07 /08 /août /2007 14:26

amour-d--samour-3.jpg

Mes parents se sont mariés par amour avec le A majuscule… Mais pour notre mauvaise fortune… Tout deux étaient fort de caractère ... (Naar maa Naar itzid fitlahmij) …

Apres leurs divorce, ils ont continué quand même à se chamailler mais à nous faire du mal en se servant de nous comme bouclier aveuglés par leurs rancœurs et leurs agressivitésde leurs disputes

Si je calcule le nombre d’années où mes parents se sont parlé normalement je dirai 5 ans sur 33 ans.

Je me suis toujours posée des centaines de questions : 

Pourquoi ? S’ils se détestaient autant pourquoi ils se sont remariés ? 
S’ils étaient aussi amoureux où est passé cet amour ? Et puis qu’est ce que aimer ? 
Qu’avions nous fait nous les enfants pour mériter une vie pareille ? 
Se rendaient ils compte qu’ils étaient entrain de détruire ce dont ils nous ont inculqué dès notre jeune âge les perceptions sur la vie… sur la famille… sur les traditions et sur la religion ? 

Même dans les moments de paix je n’ai jamais vu mes parents se dire un mot gentil ou même un geste tendre comment ont ils pu en arriver à vivre comme des étrangers … comme des ennemis ? 
Est il essentiel de tomber amoureux pour se marier ? Pourquoi se marier si pour s’entretuer ?

Tant de questions à lesquelles adolescente, je n’avais pas de réponses … Je désespérais et… J’ai été prête à tout pour avoir ne serait ce qu’une ombre de réponses

 
Qu'est ce qu'aimer ?
L'amour c'est complexe... 
C’est un mélange de bonheur et de souffrance… 
De plaisir et d’exaspération… D’égoïsme et de générosité … De passion et de routine … De sexe et de sentiments… De désespoir et d’espoir… 

Mais bon... 
Nous découvrons l’amour à travers nos parents... En les observant, en les suivant,

Mais bon... 
Nous découvrons l’amour à travers nos parents... En les observant, en les suivant, en les calquant sans vraiment comprendre ou penser à définir cette notion…

Beaucoup… Homme ou Femme en grandissant, aime … pense … se comporte et singe la manière d’aimer ou de vivre en couple de leurs papas et de leurs mamans …
Alors qu’il faut pour chacun décortiquer … réfléchir … apprendre et en tirer des leçons du tout va bien ou du tout va mal du couple parental ...

En les calquant sans vraiment comprendre ou penser à définir cette notion…
C'est vraiment difficile à le cerner, il y a tellement de choses qui rentrent en compte!

Comment réussir une vie à deux ?
Ce qui est sûre, il faut qu'il y ait des sentiments forts pour les deux personnes qui voudraient former un couple pour que ça réussisse … 
Il faut aussi que la spontanéité de nos émotions laisse un peu de place à l’intelligence et le savoir faire qu’on a pu acquérir au cours de nos différentes lectures ... de nos expériences et même celles des autres …

Moi, j’ai beaucoup appris de mes parents

Avant de mourir mon père s’est remarié avec ma mère … 
J’ai été tellement hors de moi ce jour là que je lui ai craché tout mon venin à la figure ...

 
Je lui ai dit : 

« Je ne comprend pas … j’ai passé quinze ans de ma vie à chercher le pourquoi de votre mariage … de vos disputes … et de votre divorce… et je ne comprend toujours rien

Tout le monde me regarde de travers à cause de mon refus pour cette union mensongère pour votre mascarade… Vous vous êtes mariés une première fois vous ignorez si ça allait marcher ou pas … je l’ai bien accepté … mais là vous vous mariez toujours en connaissance de cause et pour de mauvaises raisons… Vous n’avez rien retenu de tout ce que vous avez vécu … et tu voudrais que je sois d’accord… ?!! mais bon dieu, vous êtes si égoïstes … Vous n’avez jamais pensé à nous .. à notre souffrance … à nos vies gâchées à cause de vous et vous voulez que je sois heureuse pour vous ? !!! Tu me demandes l’impossible… Je quitte la maison » 

Mon père était allongé sur son lit et m’a laissé parler sans broncher puis m’a dit

amour-d--samour-2.jpg  

Il était le lion et j’ai été la fille du lion… 

L’Amour 
C’est penser aux autres dans un moments d’honnêteté et de sincérité avec soi … 
C'est y penser sans s'en rendre compte… le tout en réfléchissant 
C'est réunir notre envolée lyrique et le plus intime dans ce que nous sommes…pour le bien de l’autre 
C'est aussi exclure l’autre du plus sombre de notre âme car l'être aimé, si on a conscience de ses défauts, n'est pas apparenté à ce côté obscur de nous-même… mais n’est il pas plus judicieux de le préserver... De le protéger de toute souffrance… donc il faudrait de l’intelligence et de la volonté 

Mes parents me surprennent toujours… 

 

 

amour-d--samour.jpg

Je crois qu’être amoureux :

C'est de se sentir en harmonie avec son partenaire
C'est être au petit soins, plus attentionné…

C’est être là quand il le faut et quand il ou elle a besoin de vous …

C’est avoir l'envie de tout partager avec… C’est avoir l'envie de la ou le serrer, de l'embrasser, de la ou le caresser, de sentir son odeur …

C’est ne pas être séparé de lui ou d'elle... 
C'est de lui faire de cadeaux, c'est avoir de l'imagination pour pouvoir le ou la surprendre...

C’est penser au bien être de lui ou d’elle avant soi pour les bien être des trois...

Mais ... 
C’est aussi prendre tous les risques de s'exposer une énième fois… Toujours

Pour mes parents tout ces critères étaient absents… 
J’ai du les détester …

J’ai du paniquer aussi … J’ai fuit l’amour … J’ai refusé les engagements … par peur de revivre la relation de mes parents mais j’ai tout faux …

Avec le temps j’ai compris qu’ils s’aimaient comme des fous … comme des cons aussi et puis J’ai appris tout simplement que les gens expriment leurs amours différemment comparé à d'autres personnes… S’il manque quelque chose cela ne veut pas dire qu’il n y a pas d’amour… pas besoin que ça ressemble à un conte de fée pour que ça soit beau … sincère et enrichissant

Alors, Vive l’Amour 
« Ma fille, je le fais par amour pour vous … Ta mère ne travaille pas et a besoin de ma retraite pour vivre… Pour qu’elle vous laisse vivre… 
Pour qu’elle vous laisse libres et indépendants »

Surprise par sa réponse… 
Je me suis tue 

On s’est regardé longuement dans les yeux… 
On s’est regardés d’amour … 
On s’est tout dit …

Je me suis levée… 
Je l’ai embrassé sur le front et puis je suis sortie.

 Vous avez détruit notre famille… vos propres enfants par votre égoïsme… par votre haine et par votre inconscience … dis moi, qu’attends tu de moi que je vous applaudis ? … Que je saute de joie parce que vous vous mariez …

Ils ont toujours vécu dans les disputes pour finir après dix huit ans de vie commune par se quitter

Partager cet article
Repost0
5 juillet 2007 4 05 /07 /juillet /2007 10:59
HOMME-DS-UN-BROUILLARD.jpg
 
Routine :
A m'asseoir sur un banc... juste cinq minutes avec toi… Et regarder les gens se promener … s’aimer ou se chamailler … 
Ces quelques moments me sont pareils à une belle bouffée d’oxygène
Te parler du bon temps qu'est mort en moi ou qui reviendra avec toi … En serrant dans ma main tes doigts… me rend heureuse

Je commence à m’attacher à toi et il faut que tu saches la vérité … je ne peux plus te la cacher plus longtemps …
Je suis mariée… 
Je suis désolée je n’ai pas pu te le dire plutôt … j’avais peur que tu me lâches … »
 


Folie voyait de temps en temps Routine … Et Il devenait de plus en plus pressant, souhaitant visiblement sortir avec elle… et maintenant, il comprend tout… 
Il comprend enfin ses cachotteries… son air inquiet … ses vérités à demi mot… et son air de tristesse

 

Folie :
 
Pourquoi ? Que cherches tu en venant à moi ? 
Tu m’as menti, comment pourrais je te faire confiance … et puis, il y a moi, ça ne compte pas pour toi … Mes envies… Mes désirs … Ma vie ?
Je veux une femme libre… 
Avec qui je pourrais sortir où je veux … Quand je veux … 
Décider de notre temps … 
De notre présent mais aussi... De notre avenir …
 

Routine :
Mon mari est un homme bien … Quand je l’ai connu, Il avait l’air d’être amoureux, guère démonstratif, mais amoureux… 
Il a réalisé tout mes rêves … un bel appartement à mon nom… une voiture … de l’argent de poche et tout mes désirs étaient des ordres… sauf qu’il existe un gros MAIS…   
Il n’étais jamais là … Je n’aimais pas la fréquence hallucinante de ses voyages… et puis il y avait pire … Il n’aimait pas me faire l’amour … il ne me regardait même pas … 
Je ne l’attire pas … Qu’il reste sans me toucher pendant des mois ne le dérange guère…

Le jour où je lui ai annoncé que j’ai été enceinte... Sa seule réplique était "mes parent vont adorer"

J’étais de plus en plus seule…
C’est un lundi que j’ai donné naissance à un joli petit garçon de trois kilos trois cent…
Je parvenais parfaitement à élever mon garçon sans avoir à demander l’aide de qui que ce soit… 
J’adorais mon petit qui me donnait pourtant beaucoup de fil à retordre… 
Mon mari quant à lui ne s'en occupait pas ... Il lui faisait quelques gazouillis de temps en temps… mais il ne faisait guère davantage.

Le temps passait, les jours, les semaines… Mais je n’arrivais plus à supporter ma vie .. 
Un soir, j’ai rassemblé mon courage à deux mains et je lui ai parlé de notre vie devenue, misérable, déserte froide et.. Je lui ai demandé le divorce
 

Sa seule réponse était que je devais accepter ma chance et la vie qu’il m’offrait … qu’il était influant et qu’il me détruirait si je penserais une autre fois à le quitter…

Un jour, j’ai reçu un coup de fil qui m’a éclairé sur la vérité concernant mon mari … et depuis c’est moi qui ne veut plus qu’il me touche … 
Mon mari aime les hommes… Je ne croyais pas mes oreilles … 
Mais tout maintenant s’explique … tout s’éclaircit et quand je lui ai parlé de ce coup de fil... Il n’a rien dit … 
Depuis ... Entre nous .. c’est le silence 

J’erre dans les prouesses de mon existence comme une perdue … Mais voilà je t’ai connu …
 
Reste avec moi, on fera l’amour … Je ferai tout ce que tu voudras mais ne me laisse pas… 
 

Folie : 
Je ne peux pas … Je suis désolée de tout ce qui t’arrive mais je dois te quitter

moi-et-ma-folie-copie-1.jpg

 
Routine dit : 
Voilà … Je ne sais pas ce qui m’arrive … Depuis que nos regards se sont croisés … Je n’arrive plus à me détacher de ton filet … 

Aux jeux du "fuis le… il te suit...". Je ne peux plus continuer … 
C'est assez rare qu’une envie… si forte… si ravageuse… si enflammée… s’accapare de moi comme ça... 
Pourquoi perdrai je du temps ?
N'attends surtout pas de la tendresse imposée et des mises en scènes romantiques avec mes battements de cils mignons et timides… 
j’en ai marre de ma vie

Oh… Folie, j'ai juste envie de toi.
Je ne sais pas ce que j'attends, ce que je cherche .. j'y réfléchis à peine, je sais juste qu'il me faut toi contre moi… toi me prenant dans tes bras
Mon envie de toi ne veut pas partir …
Je voudrais la chasser … la tuer … l’enterrer mais je ne peux pas … 
Elle m’habite .. elle me hante ... 

Je ne suis sûre que d'une chose… Je veux toi … t’avoir en moi … Je veux te sentir .. te toucher … 
Me mélanger à toi… te posséder … Je veux tout … 
Ne me résiste pas .. ne gâche pas le seul moment où j'oublie de penser, Où mon âme bloque et mon cœur s’affole … et s’offre à toi … Oh Folie prends moi 

Tout s'efface, juste par toi … juste pour toi
 
Je veux que tu m'aimes fort, longtemps, pour encore recommencer…
J'ai besoin de toi… J’ai besoin que tu restes avec moi 
Laisse-moi me bousculer la tête, danser le corps. Ensorceler le cœur, dévier la droiture et la vie rangée… 
Pour une nuit, une semaine, un mois.. Qu'est-ce que j'en sais... des années…
Oh Folie … viens... 
Emmène moi loin … Ma vie est si ennuyeuse … Mon mari est passif, froid et n’est jamais là … il me délaisse
 

Folie :
 Je n’ai pas confiance en toi... j’ai peur que tu me laisse seul à mi-chemin… Et tôt ou tard cela arrivera … T’es marié je te signale !
 

Routine:
Merde Folie, t'en as vu d'autres qui te cherchent … qui te désirent … qui ne voudraient que t’engloutir … ? Viens ...
 

Folie :

Ouai ben même pour moi c'est dur… C'est pas courant… figure toi même Folie a des principes
 

Routine dit :
Viens… Tu serais étonnée…  


Folie :
Ben voyons ... Que feras tu de ton mari… de ton enfant … Tu voudrais te donner à moi et puis après … le chemin est sans retour … le trajet est épineux le sais tu ? !!! 


Routine  :
Je sais que tu as peur … ton pire ennemis est ma sagesse… Ton obstacle est ma peur , mais il faut que tu m’aides à passer ce putain de cap.
 

Folie : Je sais…


Routine dit :
Bon, je pense qu'on peut commencer... Mon mari est en voyage … je peux le faire … Ah non, c'est vachement plus compliqué que ce que j'imaginais…Et puis… Non je suffoque… c'est trop.
Tout "trop". Ça va trop loin, trop vite… c’est trop dangereux et ces sentiments qui m’habitent sont trop bizarres. "
 

Folie :
Gaffe ! Ne fais pas de gestes brusques ! Tu veux me défigurer ou quoi ? Allez calme toi … et viens le temps d’une nuit …


Routine :
Mais tu dois d’abord t'occuper de ma sécurité… Comment s’en sortir au cas où , comment l’oublier en cas de si ...
  

Folie :
Ah Non. Moi je me tire ...


Routine  :
Non… Reste … Ne me laisse pas ... Je ferai ce que tu veux "


Folie :
 Je te quitte … C'est pour toi que je fais ça. Tu veux la changer ta vie ou pas ? Tu veux maîtriser ton futur… ? Et bien assume ton présent ?"
 



Folie part en courant…
Il y a des choix qu’il n’est pas prêt de faire, des endroits où il ne peut pas s’y rendre... une vie où il ne veut pas détruire …

Ça hurle dans le dos…
 


Routine  :
FOLIE ! TU REVIENS TOUT DE SUITE… ME RAMASSER… M’EMMENER AVEC TOI …
FOLIE ! J’AI VRAIMENT ENVI QUE TU RESTES …
FOLIIIIIIIIIIIIE … REVIENS !"



Nous risquons tous ce genre du gros Boum en pleins figure .. à chaque moment de notre âge et dans chaque tournant dans nos vies…
Il y a ceux qui s’ouvrent à bras ouvert … il y a celles qui incarnent le rôle de la sourde-muette

Des pas en avant .. Ou des pas en arrière … quelque soit le mouvement ou le non mouvement qu’on fera .. cela entraîne des changements plus ou moins radicaux …
 
Pure descente dans l'intolérable…
Pur vol dans la passion …
Que pouvons nous faire dans ce genre de situation ?

PS : C'est une histoire vraie
Partager cet article
Repost0
18 juin 2007 1 18 /06 /juin /2007 18:04

«  Je me sens seul … je me sens si seul… A QUI LE DIRE ? 
Autour de moi, tout est mensonge… Tout est faux … 
J’avance dans l’âge … 35 ans déjà … Je suis encore puceaux … Les femmes me font peur

Le monde des adultes me répugne …

Mon cœur souffre, pleure et s’attriste de ne pas trouver celle que mon âme cherche 

Solitaire … je me renferme de plus en plus sur moi-même … 
Je décide …  J’abandonne le monde des civilisés et sa lumière…

Coincé dans ma timidité … 
Je fuis vers mon monde imaginaire … Je me love dans mon monde de couleurs

 

J’aime la peinture

Face à ma toile … 
Je me sens Dieu

Je me sens puissant

 

Je Suis fatigué, j'en ai marre, personne ne m’aime … à part elle 

 

Face à elle … Face à la beauté de ses 16 ans

Je me sens homme

Je me sens grand

 

Je suis heureux

Je prépare mes couleurs

Je me place devant le blanc de mon énorme toile

 

Je commence à copier de mon imagination... le visage qui ne me quitte que rarement


Oh oui … 
Son regard m’obsède

Son sourire m’ensorcèle

Son cœur m’attire

Je caresse de mon pinceau les formes de son corps  … je la fais prisonnière de mon tableau


Je la cache d’un rideau … Je sors… 
Je suis excité que c’est terminé

Je demeure dehors … à fumer une cigarette sur cigarette … 
Je n’ose rentrer

J’ai peur … d’aller la retrouver

 

Le temps passe …

Je rentre dans ma chambre … mon atelier du monde

D’une main tremblante, je lève le rideau

Le caché … est ma souffrance … 
Mon crime .. est mon envie 
C'est l'explosion

 

Enfin, je suis son maître absolu … Je suis libre de tout faire d’elle

J’ai envi de lui faire l’amour … de la posséder …

J’ai envi de la prendre dans mes bras … de la cajoler et de la protéger … 
Contre moi,
Elle ne risque rien … Elle est sur ma toile


Les jours passent … Je reste assis comme fixé sur mon tabouret, sans réussir à bouger

Plus de tabous … Plus d’interdis … 
Les limites … je les ai abolis


Je la touche … Elle,

Elle m’appartient

 

Je me rapproche de son visage … 
De mes lèvres, j’effleure son sourire

Je caresse du bout de mes doigts la ligne de son cou … les bouts de ses seins …

Elle me rend fou … je l’aime 

 

Je ne comprends pas ce qui m'arrive … »

 

****

Coucou …

Bonjour Tonton, je peux rentrer ?

inceste.jpg


Il remet le rideau sur la toile et l’invite à rentrer

 

Il l’embrasse au coin des lèvres …

Il la prend dans ses bras …

Il reste accroché à elle quelques instants 

Pour lui … C’était l’occasion pour respirer son odeur   … Pour sentir les battement de son cœur … Pour toucher la douceur de sa peau … L’avoir contre lui … juste pour lui quelques moments

 

Pour elle,  son étreinte était longue et étrange … Pourquoi il respire à coupé le souffle ? Elle se dégage de lui avec douceur et timidité

 


Il dit « ça te dit de faire un tour … sortir acheter des glaces ? »

 

Ils sortent pour se promener … pour parler …
 les glaces n’étaient qu’un prétexte.

 

Il lui parle des filles .. qu’aucune d’elles ne l’intéresse … Trop garce … Trop putain … Trop maquillé … Trop stupide … Trop moderne pour son goût … Elles ne respectent rien ni les traditions … ni les valeurs... ni leurs familles … 
Ni l’homme qu’il est

 

Elle lui parle de ses parents… de leurs disputes interminables … de ses études … de ses rêves … de l’Italie … de son prince charmant… de son avenir

 

Il lui dit « ma chéri, j’ai une surprise pour toi … Je voudrais te faire partager mon chef d’œuvre … Rentrons à la maison »

 

Dans la chambre ,

Il enlève le rideau d’un geste poétique et théâtrale « Regarde , je t’ai fait ma princesse … Je t’ai fait reine de mon tableau »

 

Elle avance d’un pas … ne croyant pas ses yeux … Heureuse de voir sa féminité mise en valeur … Se rendant compte de son pouvoir sur lui …

Contente de son influence sur cet homme maladroit et humain …


Mais enfin c’est son oncle !!!

 

En silence, elle fait un pas en arrière … 
D’un geste brusque il l'attrape par la main … et l’encercle de ses bras … et commence à l’embrasser au creux de son oreille … à la nuque …

 

Elle se débat contre lui … 
Elle arrive à le gifler en lui criant en visage 

« Arrête … Mais arrête …  je suis ta nièce … lâche moi … Arrête … Tonton  »

 

D’où lui venait cette force  … 
Elle même ne le sait pas …

 

Hors d’elle … d’un geste de la main, elle lui ordonne de s’éloigner … Elle aurait pu fuir mais non elle reste là

Contrôlant la situation, elle lui parle doucement … 
Elle a réussi à le paralyser par ses mots … et … Par une froideur soudaine qui a tout glacer dans la chambre …

 

L’homme se tenait devant elle…  
Pâle, comme un enfant, terrorisé, au bord des larmes … 
Ne sachant plus quoi faire … Regarder son tableau  … lui fait trop honte

Regarder sa nièce lui faire entendre raison … a tué le monstre en lui ..

 


Lui, il s’est marié dans un temps record d’une femme plus âgée … Trés gentil et trés douce 
Aujourd'hui, a trois enfants qui se portent très bien


Elle, Adieu à jamais chère confiance  … 

Mais la vie continue...

Partager cet article
Repost0
5 juin 2007 2 05 /06 /juin /2007 14:36
Dès notre jeune âge on nous apprend que l’amitié est un sentiment noble et pure …
On nous inculque qu’elle est aussi une sorte de miroir dans lequel se reflètent nos idées, nos sentiments et nos valeurs … et que souvent on se refuge dans ses bras pour trouver la force … la tendresse et beaucoup de complicité mais ... 
On évite souvent de nous mettre en garde … et de nous dire qu’il existe bel et bien deux autres catégories dans l’amitié comme
1) l’amitié des plaisirs
et comme
2) l’amitié des intérêts …


On découvre le tout au fur et à mesure que les années passent, que les gifles se multiplient et que les déceptions s’accumulent …

Aujourd’hui j’ai envi de vous parler de l’amitié qui lie un homme à une femme …

Depuis toujours j’ai été une bonne copine pour les garçons… sincère, digne de confiance … 
Toujours à l’écoute, une vraie tombe quant ils me racontent leurs secrets … leurs amours … leurs désamours et ... il arrive même qu’ils me fassent partager leurs plans … leurs stratagèmes de drague mais ... 
Cela ne voulait pas dire que je n’étais pas consciente de leurs désirs pour moi … à cet âge là… le sens du mot désir m’échappait complètement donc je le remplaçais par l’amour … avec le A majuscule...  
Amour celui des romans à l’eau de rose…


Il m’arrive même aujourd’hui de rencontrer de temps en temps un ou deux de mes amis du lycée ou d’école … et c’est presque le même regard ou peut être plus ... Parce que ça s’est accentué par la maturité des années, la confiance acquise par les expériences de la vie et le pouvoir de l'argent et de la situation professionnelle mais... 
Leurs envies de me sauter reste la même (!)


Comment se fait-il qu'un certain nombre d'entre eux aient songé un jour ou espèrent encore me baiser ?

Comment se fait-il que quand je sors avec un ami même pour un café, nous ne nous regardions pas du tout du même oeil ?

Est ce que le fait d’être ami avec un homme me nécessite l’ablation de ma féminité … ?

Si je le fais … cela voudrait dire dans un sens que je ne suis pas un bon coup donc … le fantasme qu’il a projeté sur moi en tant qu’une bonne copine doublé d’une maîtresse tigresse... s’effondre … mais cela ne veut pas t il dire que je ne suis qu’un objet .. qu’un corps … qu’une chatte !?


Ou peut être qu’il va s’en prendre à lui même comme si le fait qu’il n’a pas réussi à me sauter atteste qu’il n’est pas un bon coup … et que je devienne une sorte de défi mais, est ce que la valeur d’un homme est dans sa bite ?!

Si l’envie est partagée … si le vin nous a saoulé (une supposition) … et que la pomme a été croquée (une deuxième supposition) … l’amitié qui nous unissait réussira t elle à survivre le désir consommé ?

où se situe la frontière entre l’amitié et l’amour ou plus exactement l’amitié et le désir … ?


Cher femme,
Serais-tu blessée de sentir l’entre de tes jambes négligées ou ta féminité pas du tout remarqué ?
Serais-tu vexée qu’on considère tes neurones avec mépris et dédain au profit de ta plastique ?
Qu’est ce qui compte le plus tes jambes ou tes neurones ?

Bizarre … il y a des milliers de questions qui tantôt sont noirs ... tantôt sont blanches mais que leurs réponses dans le réel … sont grises

Et si on inverse le chemin ? 
Et si l'on couchait avec toi, cher femme pour établir une relation personnelle intellectuelle ?!!!!

Oui cela pourrait arriver .. et réussir même... !!!! 
Mais … vraiment il faudrait que les deux personnes en question savent ce qu’elles veulent dans la vie … qu’elles soient sincères l’une vers l’autre et qu’elles ont la maturité et la force pour pouvoir instaurer une confiance sur une bonne base.


On a toujours considéré le sexe comme une menace sur l'amitié homme-femme…
Et si le sexe était un moyen de fonder une amitié ?

Quel genre d’amitié ?! ..
Il faudrait lui inventer un nom … parce que ça devient de plus en plus fréquent dans notre société …


Je ne généralise pas … 
Il est vrai que les amitiés ne finissent pas toutes en une partie de jambes en l’air … certes les hommes couchent avec une telle facilité sans réfléchir… sans tenir compte de rien… limite comme des animaux … et puis après … à mon avis, ils le regrettent … ils se culpabilisent… « j’ai été ivre … j’ai été con ou après tout je suis un HOMME et je m’en fous … » 
Et ils se mettent à parler … à dire n’importe quoi .. ils deviennent hommes de principes … tout d’un coup !!!!!!!!!!!


Mais les femmes quand elles couchent.. c’est qu’elles le veulent … c’est qu’elles le désirent … 
Aussi c’est quand elles le décident … c’est limite manipulation et calcul même si depuis une éternité, la femme nous a toujours berné en disant ..qu’elle arrive à se contrôler et à résister à sa libido …
Quand elle aborde ce sujet c’est : … SI elle le fait c’est dans le cadre d’un mariage ou si elle ne le fait pas c’est toujours par PRINCIPE !!


En fin … Tout le monde est de principe !!!!!!!!!!!!!!!

Comme notre ère a reconnu le 3ème sexe … Le tourbillon des changements de notre ère a lui aussi inventé cette amitié/cul

Coucher avec son ami c’est quand on a envi de ne plus désirer cet ami … Assumer son désir … Cela pourrait renforcer une amitié ; Cela pourrait renforcer la connaissance de la personne telle qu’elle est …


Etre sur sa nature … sans maquillage … sans trop de chichis … sans masque
Regarder une personne sans arrière pensées … sans tromperies … sans manipulation … c’est bien ça être avec un ami

Mais … A quel prix !!


Et puis que se passe t-il quand la femme est mariée … ? ou que l’homme est marié ? 
Est ce qu’il ou elle peut se permettre un meilleur ami ou une meilleure amie comme à la mode d’aujourd’hui ? 

Noooooooonnnnn cela devient  pour de vrai une  vilaiiiiiiiiiine chooooooooooose...

Là … au moins … je suis tranchante chaque chose prend sa couleur initiale … 
c’est blanc ou c’est noir … 
c’est clair dans ma tête…


Est ce qu’on peut garder une amitié avec une personne avec qui on a fait joujou ? et là je parle dans le langage des célibataires

Pour être vraiment ami avec un homme il faudrait surmonter l’épreuve du passage libérateur d’une tension sexuelle qui étouffait le rapport amical … pour atteindre la parfaite et l’authentique tendresse tant espérée dans une relation amicale ... 
Mais … J'ai bien peur que les cas de figure et les solutions soient uniques pour chaque relation selon chaque mentalité


Les questions restent posées … restent sans réponses

Il se peut que c’est de pures chimères … 
Tout ce que je viens d’écrire … 

Avec une société comme la notre … Avec une mentalité comme la notre … Avec une immaturité sexuelle comme la notre … Cela ne peut pas réussir … Car

L’homme est trop esclave de ses faiblesses … de ses désirs et de ce qui se trouve dans sa braguette...

Et la femme ne se connait pas elle même et ne fait pas la difference entre ce qu'elle ressent ... ce qu'elle vive... ce qu'elle espère et ce qu'elle désire ...

Donc Je me rends ... :-) Drapeau blanc
Essayons de toutes nos forces … à plaidoyer la cause noble de l’amitié platonique … 
Apparemment elle existe pour de vrai entre un homme et une femme … d'aprés la femme essentiellement...


Je reste sur ma faim … pour ma part … j’ai besoin du réel pour avoir une réponse plus ou moins satisfaisante...


Et vous quel est votre avis ? 
Vous vous contentez d’une amitié intérêt (affarièt ou khidma) ... ? Ou d’une amitié plaisir (mtaa i sahriète... mtaa jaw) ?
Est ce que l’amitié .. la vrai existe VRAIMENT .. bien sur sans le jeu de séduction qui est en vogue aujourd’hui du genre "lè enhebbek lè nosbor aalik" ?

C’est ça l’amitié ?

Est ce suffisant ? 
Partager cet article
Repost0
31 mai 2007 4 31 /05 /mai /2007 16:45
l'homosexualité féminine a toujours été trop invisible et a passé sous la consigne du silence… Comme toute chose chez NOUS...

homo.jpg


Ce matin, en venant au bureau, j’ai rencontré  un ami voisin et … on a partagé les histoires de ce qui se passe dans notre résidence... le temps du trajet et voilà qui me raconte qu’hier deux lycéennes, âgées de quatorze ans... ont été surprise par le concierge... dans un coin à l’abris des regards,  ent
rain de s’embrasser … de se toucher et de se donner l’une à l’autre...

homo2.jpg
 

Bon Dieu !! elles n’avaient que 14 ans !

 
Ma première réaction était par rapport à leurs âges pas par rapport à leurs sexes et à ce qu’elles faisaient !!!!!!!!…
Je m’étonne moi-même…

Tout d’abord, je ne suis pas homophobe, j’ai appris à passer à travers les apparences de la différence … pour mieux la comprendre … pour pouvoir l’accepter… la respecter… et pour finir par apprécier les gens tels qu’ils sont  et à leurs juste valeur
 

Mais ce qui est sure et ce qui est claire dans ma tête … dans mon cœur et par rapport à mon corps … c’est que pour moi la nature d’une femme est d’être le complément de l’homme…

J’adore trop … l’homme … et je m’aime en tant que femme …
 
homo3.jpg

Je pense que c’est deux fillettes passaient  par la phase la plus critique et la plus déterminante par rapport à leurs vies … à leurs personnalitées et par rapport à leurs avenirs

 Elles se regardent… Elle se cherchent … Elle se découvrent et rentrent dans l’étape de l’expérimentation … à la recherche de leur identité humaine et sexuelle … En se rebellant contre le poids de notre culture et de notre traditionnel  et contre l’interdit de la religion
 

Ces adolescentes savent très bien ce que notre société … leurs familles tolèrent ou exigent  d’elles … Une virginité intacte … Mais l’homosexualité féminine... ! la fellation... !  ou le coït anale … !
Ce n’est pas graaaaaaaaaave… à 14 ans … à 16 ans … à 18 ans … Bof !!  A n'importe quel âge !!! ... Qui le saura ?

Je repense à ses deux filles … j’ai envi de pleurer et au même temps.. je ris en imaginant la réaction de notre concierge … un campagnard de 45 ans … Merde !
 

Pauvres filles … je crois qu’elles ont eu la peur de leurs vies…

J’imagine qu’il les a qualifié de putains … ou peut être il leurs a fait une leçon de morale en les poussant dans les bras de la religion pour les culpabiliser mais je pense que le plus plausible de ce qu’il a pu faire : il  les a amené au poste de police le plus proche … et là … commencerait ou a commencé  pour elles une autre sorte de calvaire …
 

Deux pauvres petites adolescentes qui pleurent et qui tremblent de peur … terrorisées par l’idée qu’on va appeler leurs parents…  

Je me demande les dégâts de cette mésaventure sur leurs vies familiales et sociales et sur leurs avenirs …

homo-4.jpg
Ouf …

Les rapports lesbiens sont plus difficiles à définir que celles des masculins à cause des rapports des femmes entre elles surtout à travers notre culture arabo - musulmane… Le harem… les anciennes maisons où dans une chambre dorment les sœurs…  les cousines etc.. le hammam 

Historiquement, les femmes ont été encouragées à avoir des rapports intimes dans les harems… et depuis toujours… 
Ces " amitiés " n’étaient jamais considérées comme une menace pour la société arabe … et surtout pour l’homme …

Pourquoi ?... Parce que l’homme est égoïstement hypocrite

Pour lui … Oui… l’homosexualité féminine reste un tabou …

Notre bien aimé … notre cher homme la refuse et la condamne parce que c’est contre nature… Parce que c’est contre Dieu

Mais surtout … c’est difficile pour le masculin d’imaginer que le féminin peut se passer de lui en matière de plaisir et d’orgasme … et c’est la plus honnête des raisons

Notre vicieux et hypocrite homme tolère et trouve que le simple fait d’imaginer des filles sublimes entrain de se toucher … de se caresser … de se trémousser … et de se papouiller…  C’est sans conséquence... vu qu'il n y a pas de pénétration

C’est beau … c’est excitant … c’est du jeux sexuel autrement dit ça muscle son fantasme … ça chatouille sa libido

A mon avis, Le sexe  dans les rapports lesbiens est mineur… je pense qu’il est  remplacé par l’affection et par un fort attachement…

Et … ce que vivent  nos petites adolescentes … c’est l’incompréhension, elle ignore ce qui leur arrivent physiquement et psychologiquement…

Chez elles … c’est le manque d’amour, d’attention et la non communication avec les  parents …

Au collège … dans la société … C’est la perte de repère… l’influence négative occidentale … et aucun suivi psychologique et éducative dans les établissements scolaires …

Et…  je pense qu’elles auraient dit « qu’est ce qui pourrait bien nous  arriver … on essaie ... on s'aime ... on se fait confiance ... et on vit les mêmes problèmes ... On se pose les mêmes questions ... Cela nous rapproche ... »

je crois que ces filles cherchaient dans l’activité sexuelle l'intimité émotionnelle et psychologique plus que la sexualité elle même… en tout cas au début de leurs vies d’adulte...  Enfin je crois.

L’autre fois quand il y a eu le tremblement de terre dans le blogosphère … et l’éruption volcanique de certains qui ont exigé le retrait d’un blog gay … Je me suis dit dans mon for intérieur … tout le monde est majeure … tout le monde est vacciné que chacun est libre d’être … d’écrire et de faire ce que bon lui semble du moment que c’est dans le respect de l’autre... Mais ce que j’ai retenu … c’est qu’on a toujours la fâcheuse habitude de cacher … d'étouffer ... de fuir ... On adore trop se voiler la face et se dire que tout va bien...  


Est il vrai que tout va bien ?
 
Est il vrai que nos adolescents vont bien ?

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Dans le Monde Magique de Lili
  • : Regard sur la Vie ... sur ma Société au fil du Temps...
  • Contact

Profil

  • Lili
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... 
 J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... 
 J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...

Divers

 

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Archives