Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 mars 2007 4 22 /03 /mars /2007 09:57

Je ne sais pas si je suis devenue un peu vieillotte et Je ne sais pas ce que vous pensez de la mode enfantine mais moi, depuis quelques années je commence à éprouver un malaise face aux genres et aux nouveaux modèles que je vois exposés dans les vitrines de nos boutiques mais aussi face aux enfants top modèles dans les publicités affichées sur nos murs et dans les télés du monde d’aujourd’hui

On y voit des gamines entre huit ans et dix ans, de toutes les origines, habillées en mini-stars et maquillées… Je remarque aussi que de plus en plus de créateurs de mode proposent à nos filles, pré-ados ou ados, des tenues qui n’ont aucun rapport avec leur âge…

Le monde ! désormais, à l’envers... Aujourd’hui, Les femmes de 40 ans s'habillent comme des ados, et les gamines de 10 ans comme des femmes de 20 ans… J’ai l’impression que l’enfance est entrain de perdre son charme et son innocence… Car il ne s’agit plus que d'une pub pour des marques de vêtements, j'y vois plutôt la pub des gens spécialisés dans le tourisme sexuel… On vit dans un monde monstre... 

L’enfance n’était elle pas en danger ?

Pourquoi laissons ce monstre bouffer nos enfants ?


Partager cet article
Repost0
19 mars 2007 1 19 /03 /mars /2007 20:23

Tout commence en fin Février début Mars… Quant les oiseaux se mettent à chanter …

Quant le soleil sort son bout de nez... Défiant la fureur du vent et chatouillant la tristesse des nuages…

Mon cœur se met à danser sur le tamtam de mon Moi qui se réveille d’une période triste d’hibernation obligatoire mais bénéfique…

Et voilà que commence mon Rituel du Printemps

1. Oh ! Quel bazar dans mes armoires je dois faire le tri… Je donne tout ce qui ne me sert plus à la bonne
2. Oh ! Il faut que je change les meubles de places… j’ai besoin de dégager la routine qui s’est installée dans ma chambre
3. Oh ! Sortir mes couleurs arc en ciel du printemps de mon paraître

Bon, vous avez compris… Quelque chose se produit en moi ! Et je pense que c’est l’effet du « SetsuBen » le temps des séparations des saisons …

Je vous explique :
Depuis l’éternité l’homme naît, apprend à marcher, à parler, à écouter... C’est le Printemps… Puis l’homme vit en société élève et travaille… Bien sur, c’est l’été …

Une fois, le travail est terminé… les fruits ont mûrit… l’homme rit … pleure… apprend …récolte…

Deviné ! … C’est l’automne …

Et… pendant l’hiver l’homme part dans son sommeil … passe à travers les miroirs … Et voilà de nouveau le Printemps … Il prépare le renouveau

En conclusion :
Il y a eu toujours un temps pour naître… Un temps pour vivre… Un temps pour planter… Un temps pour récolter… Un temps pour arracher ce qui a été planté… Et un temps pour labourer…

Retour en MOI

Et là, Je suis reliée en harmonie avec la saison du printemps qui comme vous le savez maintenant est la saison de la Renaissance… Symbole de la pureté… de l’harmonie et du plaisir…

Il est clair qu’une horloge biologique immense et divine réveille la nature alors, pourquoi pas moi ?

Est-ce enregistré dans mon ADN ? Oui … Peut être !

Doux Printemps ...
C’est le temps des semailles… , c'est le temps des ouvertures sur la vie ... sur le monde ... la chenille prépare son cocon pour en sortir en papillon, le paon va faire sa roue… se baladant comme dans une parade à la fois séducteur et fou… Le soleil et la lune enfin égaux … équilibre le Moi de mon MOI… Ma nuit comme ma journée DEVIENT belle et équilibrée… la chatte de mon voisin va avoir bientôt ses petits… Enfin bref… le réveil de la nature prend tout son essor…

Alors moi, l’humaine « adulte » n’ai-je pas d’une façon ou d’une autre besoin par un instinct inconscient de trouver ma propre parade afin de m’unir à cette renaissance ?

Et puis je me demande, est-ce que l’homme et la femme dans le cas ou je ne suis pas la seule à faire ce rituel ressentent ce miracle interne ... ?

Alors, je vous demande de quel façon accomplissez vous votre rituel ?

Partager cet article
Repost0
13 mars 2007 2 13 /03 /mars /2007 19:42

 

Il était une fois, trois petits singes... Descendants de la grande et noble mythologie chinoise … ont décidé un jour de partir à l’aventure …
Ces trois singes ont rencontré un pèlerin du nom Xuanzang perdu dans le brouillard de son chemin vers la sagesse... et ils l’ont aidé à découvrir les livres saints du Bouddhisme…
Depuis, les trois amis sont devenus inséparables … leurs devise était un pour trois … et trois pour un …

Un jour, conscients du mal qui rangeait l’humanité … Perdue souvent dans le terre à terre du bas monde…
Les trois singes ont décidé de marcher vers le haut sommet d’une montagne à la quête du sens même de la sagesse et du bonheur …

Ah ! j’ai oublié de vous les présenter :
le premier s’appelait Mizaru (L'aveugle), le second Kikazaru (Le sourd) et le troisième Iwazaru (Le muet)… Leurs noms voulaient dire "je ne dis pas ce qu'il ne faut pas dire", "je ne vois ce qu'il ne faut pas voir", et enfin "je n'entends pas ce qu'il ne faut pas entendre"…

 

Selon ce principe et si l’on respecte ces trois conditions qui sont les suivantes :

Je ne vois pas le mal
Je n’entends pas le mal
Je ne dis pas le mal


Ainsi... le mal épargnera l’humanité…


J’ai essayé de vous résumer l’histoire des trois singes mais si vous voulez en savoir plus consultez origine

Revenons à notre 21ème siècle … Ne trouvez pas que l'homme d'aujourd'hui est devenu indifférent, aveugle et égoiste ?

Dans notre vie moderne ... Que pouvons nous penser du côté sombre et de la face cachée ...de ces trois petits singes ?

 

"Je ne vois ce qu'il ne faut pas voir" :  "Je ne vois pas le mal"...

Mais... Avec ce qui se passe dans le monde... Comment pourrait on ignorer ... ne pas voir les crimes commis contre l’humanité… l’injustice… l’extermination de beaucoup de peuples… ??!!

"Je n'entends pas ce qu'il ne faut pas entendre" : "Je n’entends pas le mal"... Mais... Comment rester sourd et ignorer les voix de la dictature… le bourdonnement des mitraillettes de ces assassins de l’humain en nous…?

"Je ne dis pas ce qu'il ne faut pas dire" ... "Je ne dis pas le mal"... Mais...Comment nous protéger quant quelqu’un nous crache son venin à la figure … n’était il pas légitime de lui répondre par le même venin … ?

Si on se barricade dans le silence n’était il pas un signe de faiblesse ?

 

 

 

Comment doit on réagir ?

 

Et bien ... A mon avis ...

 

 

Il faut ouvrir les yeux et observer… Essayons de corriger … mais commençons d’abord par nous même … Il y en a du travail ...

Il faut bien écouter  … Pour pouvoir partager … pour pouvoir s’améliorer

Et enfin, parler de ce qui nous fait honte ... de ce qui nous fait mal ... mais avant corrigeons notre verbe pour le respect d’autrui …

Partager cet article
Repost0
12 mars 2007 1 12 /03 /mars /2007 17:00

 

Pourquoi nous avons une tendance à parler toujours d'avenir ?

Pourquoi parler du passé est plus facile... plus simple ?

Pourquoi nous avons la manie de nous projeter dans le futur ?

Pourquoi sommes nous incapable de vivre l’instant présent… toujours avec nos « hier, j’ai fait ceci … Je vais faire cela, demain, la semaine prochaine, cet été … l’année dernière … il y a cinq ans …» ?

N’est il pas plus agréable d’apprécier le moment présent à sa juste valeur ?

Le présent est l’anneau magique entre hier et demain … sans lui le passé n’aurait jamais existé … et le futur ... C'est quoi au fait ...le futur ??.

Le présent nous fuit … le moment nous échappe... Mais j’ai l’impression que souvent nous ratons de bien belles choses… Nous passons à coté de quelque chose de précieux…

Aveugles, sourds… souvent limités car notre pensée est ailleurs, nous sommes...plus loin … perdus … dans le temps… coincés dans l’avenir … cherchant le meilleur dans l’espoir

Notre situation devient de plus en plus compliquée ! incapable de dire stop !

Je fais un effort … j’oublis demain… j’efface le passé … pour n’apprécier que la magie de cette seconde…

Je veux vivre le temps... Comme glisse l’argent d’une eau de source qui caresse la paume de ma main … qui s’écoule entre mes doigts … seconde après seconde.

Pourquoi arrivons nous difficilement à dompter notre esprit ?

Pourquoi sommes nous incapable de vivre tout simplement le temps présent ?

Mais... Que faire ?

Dites le moi ?

Partager cet article
Repost0
22 février 2007 4 22 /02 /février /2007 10:21

Oui c’est vrai laissons la page de CHAHD… Pour le bonheur de son papa

Si tu as compris que je commence à envisager la fermeture de mon blog … c’est que tu as tout compris de moi … car c’est vrai l’idée m’a traversé l’esprit hier matin…

Je me suis déconnectée de skipe parce que les discussions ne menaient à rien … ce n’est que des conneries… de la drague pure et dure

Avec les blogs … j’ai découvert des tranches de la vie des autres … de la tendresse cachée entre les lignes … de la philosophie derrière des mots simples … de la profondeur dans les pensées … et d’une politique transparente pour des raisons de sécurité dans chaque phrase écrite …

J’ai découvert de la légèreté chez Yasmina… de la spontanéité chez Ninette… du rire chez Maester… de la culture chez Téméraire…de la profonde pensée chez Mon Massir… de la sensibilité chez Blue Angel… de l’aventure chez Elgreco … du dynamisme chez El falco … ou la rébellion pensive de Mr point de vue … etc … il y en a tellement d’autres qu’au fur et à mesure que le temps passe je les découvrirai un jour

J’ai appris à faire mon marché chaque jour quant la possibilité me le permettait …

Avec mon blog si j’écris c’est uniquement pour mon plaisir … pour respirer un peu d’air frais … et surtout pour oxygéner mes idées … et les libérer
Donc je te promets qu’à chaque fois que quelqu’un essaiera d’empoisonner mon humeur … d’agresser mon plaisir … je le mettrai illico à la poubelle et je relirai ton commentaire …

MERCI

Partager cet article
Repost0
20 février 2007 2 20 /02 /février /2007 15:07

http://point2vue.blogspot.com/

Cher promeneur,

J'ai voulu te laisser un commentaire ... mais ça ne marche pas ... à chacune de mes tentations me parait l'indication suivante "impossible de trouver la page"

J’ai eu envi de me joindre à toi … Me promener à tes côtés … Partager le fil de tes pensées … Me trimballer entre tes deux mondes … qui par le heureux des hasards ressemblent un peu trop aux couleurs de mon monde … T’écrire le temps d’une nuit … partir à l’aventure le temps d’une ballade… le noir ne me fait pas peur … Tu es là… j’ai confiance au style de ton écriture qui dénote une intelligence morale et un esprit observateur … Et pourtant je ne te connais que depuis hier quant j’ai lu « Monarchie Bloggosphérique… c’est pitoyable … » j’ai trop aimé … car je pense presque la même chose … Je suis nouvelle dans ce monde et une authentique nulle au niveau de l’informatique et d’Internet … Il m’a fallut presque plus d’une semaine pour comprendre comment on vote … et pourtant c’était facile …

J’ai écrit un truc et il a eu huit votes et je ne l’ai su qu’à travers un commentaire d’un certain n’importe quoi (quoiquoi) et depuis j’ai commencé à observer le système…

Le positif dans le Bloggosphère c’est qu’il nous permets à s’informer sur tout… mille fois mieux … dix milles fois honnêtement qu’un journal tunisien … Tout est tiré à travers les expériences … les histoires … les pensées … les analyses … des gens comme toi … comme moi … comme un monsieur ou madame tout le monde

Cela fait presque deux mois où j’ai commencé à écrire dans un blog … mais je n’ai aucune intention de le laisser bouffer ma vie …

J’ai l’impression que certains des bloggueurs vivent dans leurs ordinateurs … Comment ils font entre la famille, le travail, les amis et la préparations des articles (posts) ? je ne sais trop rien
Moi, je n’arrive que difficilement …

J’ai commencé à découvrir les autres blogs à travers les commentaires qu’on me laissait … Et puis une fois par jour j’ai décidé de lire un article… car je m’intéresse au style interrogative et interrogateur … et à l’esprit penseur derrière des phrases et des mots bien écrits dans un français correcte et facile que je découvre de temps à autre sur le blanc de mon écran … et mes balades continuent en jouant  à « Esprit si tu es là... manifeste toi » me fichant s’il est vétéran ou pas…

Et …Me balader avec toi … est pour moi à cet instant un pure plaisir … même que je dois te confier que moi aussi je reste interdite au seuil du bordel où tout ceux qui se ressemblent s’assemblent … Quel est le meilleur endroit si ce n’est dans un bordel que se tiennent les réunions des criminels de l’humanitaire pour égorger… allumer … exploser notre terre … nos vie … notre avenir

Mais bon sang, qui a dit que dans un bordel se trouve le plaisir suprême ?

Et puis qu’est ce qu’un plaisir suprême ?

N’est il pas dans l’esprit … dans le cœur … et dans la philosophie ?

N’étais tu un HOMME d’esprit … Un Homme de cœur et un philosophe ... observateur de la vie ?

N’ était ce pas que le plaisir suprême est tapis en toi ?

Moi, je le crois
Alors, continue ta ballade … et laisse moi si tu veux bien sûre t’accompagner au fil de tes pensées … de temps en temps...

Partager cet article
Repost0
15 février 2007 4 15 /02 /février /2007 15:22

La soirée de Saint Valentin…

Cela depuis maintenant quatre ans que je ne sors plus … Ce n’est pas parce que je n’ai pas de programme ou de mec sous la main … Pas du tout mais c’est juste parce que je ne suis pas AMOUREUSE…

Cette année j’ai eu beaucoup de chance … Car je me suis occupée …

Mon collègue, est aussi un ami à moi ... EST AMOUREUX… J’en suis tellement heureuse pour lui … donc depuis quelques jours je n’ai suivi qu’avec intérêt et plaisir les préparatifs pour le grand soir
C’est la première fois que je découvre la face cachée des préparatifs d’un homme amoureux … La partie qu’on ne voit pas mais je vous assure que c’est la plus chou

L’achat du cadeau un jolie bracelet en or blanc… Du chocolat … L’achat aussi d’un nouveau costume … … d’un chemisier rose …et pourtant il y en avait deux neuves… des chaussures …

Monsieur E s’est fait propre comme un sou neuf, et s’est mis sur son trente et un … Ses chaussures sont d’un daim marron impeccable, son menton est rasé lissé, la peau parfumée d’un 212, son costume marron à petites rayures… bien coupé tombe à pic, ses pensées sont aimantées vers la réalisation de son plaisir heureux… c’est de dîner en tête à tête avec sa bien aimée

Donc hier soir, Monsieur s’est offert un grand dîner dans un restaurant chic à Hammamet avec sa jolie fiancée, une jeune femme magnifique… Elle aussi, a sorti le grand jeu : robe noir fendue jusqu’au string, épilation à neuf des deux jambes, maquillage femme enfant, parfums de luxe… le sourire épanouie et le regard lumineux…

Après le champagne de l’apéritif, ils enchaînent avec divers mets délicats servis par de jeunes hommes polis et bien habillés… (un luxe qui se fait de plus en plus rare dans nos restaurants)
Dès que leurs coupes en cristal (le cristal c’est juste pour mon plaisir à moi … réellement ils sont en verre normal ) sont vides, un sommelier y déverse le rouge des grands crus de notre pays... Sous un air de la vie en rose de Piaf, les flammes des bougies se reflètent sur la vaisselle et donnent une ambiance magique et chaleureuse à leur belle rencontre…
Leurs mains et leurs pieds se frôlent doucement, tendrement et discrètement…. Elle est aux anges… Consciente de son effet sur lui…


Entre deux bouchées, ils s’adressent des sourires complices, la soirée déborde de charmes…et d’amour… Euphorique, Monsieur E, lui a même offert une rose rouge au moment du dessert… et l’écrin en rouge bordeaux qui contenait le bracelet… puis à sa surprise et je vous assure à la notre il sort un autre paquet contenant un parfum EUGO BOSS au féminin il le lui tend pour qu’enfin elle l’ouvre chancelante de joie et de bonheur…


Ce matin, avec ma copine, on l’a mitraillé de mille et une question …

Pour qu’il nous raconte le déroulement de son dîner du saint valentin… on ne lui laissait échapper aucun détail et pas le moindre souffle

Pauvre petit collègue … il est amoureux fou

Cela dit, je ne peux pas m’empêcher de lui tirer les oreilles Car à mon sens, il lui a offert trop de cadeaux (Ech bech i limmeha im baaed)

 

 

Partager cet article
Repost0
6 février 2007 2 06 /02 /février /2007 17:43

 

Je suis dans l'incapacité de me tenir assise devant mon ordinateur ... J'ai attrappé une grosse grippe ... d'ici lundi j'espère guérir ... Alors à+

Partager cet article
Repost0
2 février 2007 5 02 /02 /février /2007 15:58

On pense souvent que la raison peut tout résoudre, qu’il suffit de prendre une pose … de descendre de son nuage et de s’asseoir par terre … de mettre ses lunettes made « terre à terre »… de se munir d’un crayon, d’une gomme et d’une feuille blanche et de dresser une liste de ses problèmes… (qu'on pourrait limiter leurs classement en deux catégories la première matérielle/physique et Mondiale et la deuxième émotionnelle/Morale et Universelle…) de commencer à les disséquer un par un … croyant par magie que les solutions s ‘imposeraient d’elles mêmes à soi… Ou de faire travailler la gomme croyant vainement blanchir la page…

On risque d’attendre trop longtemps devant la feuille vite noircie par tant de soucis… vite meurtries par tant de chagrins …
Peut être qu’on est entrain de commettre une erreur de croire en étant muni de notre raison qu’on peut tout attendre de ce face à face avec ses problèmes … Mais, bon… Même après une bonne réflexion les échecs nous ramènent souvent à la réalité et la majeure partie ça ressemble à une baffe en pleins figure

Mais, notre réalité celle propre à chacun est tout à fait différente car on est souvent aveuglé par notre soi disant objectivité et par l’esprit cartésien que beaucoup d’ailleurs, se l’attribue à tort et à travers…

qu’en est il de nos émotions … Belle nature ancrées en nous … ?

On ignore souvent le flot de sentiments qui pourrait détruire ce que nous avons pu construire jour après jour en un clin d’œil tel un terrible séisme

On oubli souvent l’intensité des émotions qui nous plonge dans le feu et le cendre tel le carnage que pourrait faire un volcan

Nature… Sentiment… Emotions … et Raison
Que de belles petites contradictions … Corbeille de fruits de ce que je suis … De ce que tu es

Les émotions telles la colère… la joie… la haine… la passion… la peur… la tristesse … l’amour ne sont pas seulement, comme la science qui essaie trop souvent de nous le faire croire que c’est du au fonctionnement archaïque de notre cerveau…

Rien n’est raisonnable… Tout est humain … Tout est contradictoire…
Et ma vie est humaine … Mes écrits sont humain … j’en suis fière

Que serait un humain s'il était calculé, quantifié, guidé que par la raison ?
Avouez que ça ne laisse pas beaucoup de place à l’expression divine du cœur et du corps … à l'improvisation, aux surprises…

Comme la vie doit être triste pour les gens raisonnables … ?
Comme la vie doit être étroite et vide pour les gens comme il faut… comme il se doit ?

L'homme a besoin de rire, de souffrir et de pleurer, d'aimer et de haïr, de se laisser guider par sa nature, et d’apprendre de sa nature … ne serait-ce que pour se sentir en vie…

Pourquoi qu’à chaque fois qu’on essai d’aborder la partie immergée de l'iceberg humain… dès que l'on cherche réellement au fond de soi ce qu’il y a et ce qui ne va pas…
Le bel accord entre raison et émotions vire généralement à l'indignation du CONTRADICTOIRE… Et du coup, l’insensé d’une alarme qui retentie bêtement à chaque fois qu’on la touche dans le vif

le milieu professionnel est l’antre de l’imposante raison, laissons-nous guider par nos émotions… et se débattre avec nos contradictions … C'est la seule façon de se sentir réellement vivant et qui prouve d’ailleurs qu’on est vivant

Je ne me laisserais guider que par mon cœur… et de ma plume je lirai ma raison Je n’aurai pas sûrement une réponse à tous mes maux de la terre mais, au moins, c'est un choix qui me permettra de rester moi-même en toutes circonstances et, au fond, c'est ça, le plus important

Partager cet article
Repost0
29 janvier 2007 1 29 /01 /janvier /2007 17:38

Il y a quelques temps, quelqu’un m’a envoyé un cadeau… une chanson d’un dessin animé « Bashar yè Bashar » … Et ma foi, Cela m’a rempli de bonheur et m’a transporté sur un air de joie à une époque des dernières années du primaire … Il faut dire que même aujourd’hui je demeure une fervente … une passionnée de dessins animés … Je me souviens que c’était le temps naïve des rêves …
Que c’était beau cette période où on croit au monde des fées … où on vit les aventures de SASSOUKI… où on voyage à la découverte du monde de CHIKH KAHFEN … Et pleins d’autres … j’oublis pas mal mais je garde une sensations de béatitude et d’innocence à chaque fois que je rencontre un air de musique, une photo ou une rediffusion de ce monde là…
Un monde qui nous a passionné et qui nous a fait rêver…
Il m’arrive de suivre avec ma nièce les dessins animés d’aujourd’hui et il m’est rare d’éprouver du plaisir … Où il y a beaucoup de violence où c’est d’une idiotie frappante

Notre présent ne fait plus rêver … Notre monde est de plus en plus violent … que des images de monstres du l’imaginaire hybride et malade de notre époque… Pourquoi ?
Pourquoi apprendre à nos enfants à tuer… à faire la guerre … à se battre et à se cogner dessus ?
L’histoire d’aujourd’hui ne fait plus rêver …
l’histoire des savants, des écrivains, des artistes, des philosophes, des politiciens, des cinéastes et des aventuriers… ça ne tente plus personne ?
Dans le passé, ces hommes ont permis à l’humanité de défier les aléas de la nature … Ils ont découvert le feu … puis de leurs mains ils ont appris à construire et quitter le froid des grottes pour le chaleureux des maisons … il ont inventé les roues pour se transporter au fil du temps et nous ramener un bout de lune… Ils nous ont permit de vivre en bonne santé en découvrant les vaccins … et le médicaments …. Ces hommes là ont fait jaillir du sauvage le civilisé …

C’est grâce à ces hommes qu’aujourd’hui on vit mieux … mais, pourquoi nous ne sommes pas heureux ? Pourquoi on se sent mal ?
pourquoi qu’à chaque fois où j’ouvre le journal d’ici je ne tombe que sur des banalités, des crimes atroces et des mensonges... Pourquoi qu’à chaque fois où j’ouvre le journal d’ailleurs j’ai les larmes au cœur à cause du réchauffement climatique, terrorisme, guerres, corruption, pauvreté, famines, pénuries d'eau et de pétrole etc. ?
comment apprendre à une enfant de deux ans à espérer dans un avenir meilleur si elle se sert d’une télécommande comme un pistolet et qu’en jouant je la surprend à me tuer ?
pourquoi empoisonne t’on le présent … Pourquoi détruit t‘on le souvenir prochain de nos enfants ?

chacun de nous garde en lui un air d’innocence, une parcelle de bonté et de joie de vivre et une bonne dose de spontanéité d’enfant …
le plaisir le plus fou … c’est à la découverte de nos premiers dessins animées
ça reste… ça ne s’oubli pas … c’est comme l’alphabet cela reste ancré

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Dans le Monde Magique de Lili
  • : Regard sur la Vie ... sur ma Société au fil du Temps...
  • Contact

Profil

  • Lili
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... 
 J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... 
 J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...

Divers

 

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Archives