Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
29 mai 2007 2 29 /05 /mai /2007 11:38


Les Temps Modernes … Etre ou ne pas être en couple

Les temps changent … Dans notre société tout commence à être à vendre … Notre quotidien avec sans clémence exige de nous un paraître impeccable … pour qu’on soit toujours au top…

Dans un monde où tout le monde couche avec tout le monde … ou les relations se traitent telles des affaires à la commerciale et que le cœur … les gestes … se robotisent ...

Du sourire et du sarcasme, me parvient l’image des années vingt de Charlot qui inonde d’une couleur grise la triste mais excellente projection de l’humain des temps modernes d’un passé pour décrire … le comique des gestes d’autres fois au comique du cœur … des gestes d’aujourd’hui …

charlot-2-les-temps-m.jpg
Je recule d’un pas interdite cherchant des ressources pour réussir à trouver ne serait ce qu’une ombre de sentiment … Une nuance d’émotion … Rien… tout le monde me paraît impassible conjugué au vulgaire… Vice à mourir … c’est marcher comme des coqs … C’est assis comme sur un vis … ou pardon sur un tournevis car ce qui tourne en lui pas la jugeote mais ses yeux derrière ses lunettes de soleil hors prix pour voir celui ou celle qui le regarde passer !!!!!!!!!!!!!
( si c’est des femmes toutes deviennent saintes et des ni-touches et un Big Cheeeeeeese pour la photo du mariage … Si c’est des hommes tous sont de vrais machos à l’américaine … Aaamel fiha rajel alaa… Mraa … Wi Esshih Jibou Rabbi )

Comment réussir à se situer par rapport à sa famille … par rapport au paraître d’une société comme la notre quand on n'est célibataire et que la loi des séries donne l'impression que la situation n'est pas prête de changer et qu’au contraire elle se détériore de pire en pire ?

Ou me chercher … ? Ou me trouver… ? Pour échapper à ma solitude dois je leurs ressembler ?

charlot-fille.jpg

Certes la peur ne m'aidera pas à avancer, mais pour autant pourquoi aller vers des gens qu’en eux rien ne me tente ? … Pourquoi chercher à construire une confiance alors que je regarde en eux que de la méfiance … Je feuillette dans leurs pages que du dégoût et de la superficialité ? … Pourquoi avancer vers des relations que l'on sait dès le début qu’elles sont vouées à l'échec ?

Et pourtant derrière ça on arrive quand même a te faire culpabiliser de ne pas être comme les autres, en couple... Mais je ne veux pas être comme les autres !! Avec les termes exactes je n’y arrive pas

Est-ce une maladie contagieuse qui pousse les autres a nous mettre en quarantaine… Nous les célibataires ou plus exactement nous les célibattantes ?
Je ne demande pas non plus l'impossible, seulement un peu de tendresse et du respect, mais je dois sans doute être d'une autre époque ou d'un autre monde pour penser que les gens cherchent cela aussi…

Les Temps Modernes … L’hypocrisie du Paraître

La confusion s’installe dans les esprits suite aux changements spectaculaires de notre mode de vie
On est tiraillé entre la Reli-Traditionnel et entre le soi disant modernisme de notre nouvelle ère … Mais, voyez vous… Chez nous peu importe ce qui se passe en dessous et dans les profondeurs du vrai

charlot-hypocricie.jpg

L’essentiel.. c’est l’image harmonieuse du parfait …
Le plus important c’est ce qu’on va dire … c’est ce qu’on va écrire … c’est ce qu’on va penser de nous

Et ma foi, beaucoup se cache derrière la religion … derrière l’argent … derrière la noblesse de la famille et derrière le tout va bien d’un sourire crispé … Enfin derrière le masque.

Il y a celle qui se voile … juste pour s’acheter une nouvelle réputation … pour trouver un mari

Il y a celui qui fait ses prières dans la mosquée tout les jours … mais une fois quitte le lieu sacré part à la chasse des jolies minettes …

Il y a celui qui ne rate pas l’occasion d’aller pour le hadj … mais aussi pour faire du shopping … du commerce et prend pour boutique son bureau dans l’administration tunisienne … cela rapporte… je vous assure !!

Il y a celle qui se marie juste pour échapper à la sévérité et l’autorité parentale croyant trouver la liberté chez le mari … Mon œil !

Il y a celui qui se marie pour avoir une bonne, une cuisinière et un corps avec qui coucher quand les temps de chasse sont en basse saison ou fermé pour une raison ou une autre …

Il y a celui qui ne divorce pas… il reste juste parce qu’il a besoin d'une bouée de secours… il reste souvent pour les biens vu que le divorce devient de nos jours cher payé …

Il y a celle qui ne divorce pas parce qu’elle n’a pas la possibilité de retourner chez sa famille ou elle ne peut pas s’assumer seule ou elle reste uniquement pour le bien des enfants

La liste est trop longue pour pouvoir l’énumérer … ça me viendra avec le temps


Sacré PARAITRE !!! Sacré Société

chat-rebelle.jpg

Continuons la politique de l’autruche … Car on nous demande pas de penser ; On nous demande juste de consommer et d’être esclave d’une image colorée d’un paraître parachuté ou désigné ou encore autorisé..

il faut que je me marie ... pour les beaux yeux de ma mère ... de ma tante ... du voisin ... de mes collègues ... d'une société superficielle et anonyme

C’est le temps moderne d’une Hypocrisie comme certains l’aime … à la Tunisienne !!!

JE N’Y ARRIVE PAS à suivre le courant …
Je n’ y arriverai JAMAIS
Partager cet article
Repost0
22 mai 2007 2 22 /05 /mai /2007 11:24


Quelque part dans ma bulle pensive… J’étais dans un endroit où personne ne me voyait : pleurer mon désarroi, frotter la tête, sentir le mal en moi, cligner des yeux, blesser ma voix … je m’asseyais en dessous de ma terre et je serrais les poings…

Je restais interdite… Mon souverain était mon silence…

loup-femme-triste.jpg


Je marche en long… en large… et en travers…
Je réfléchissais, je me contenais, je reste digne…

Je regarde tout droit… plus loin … depuis le profond de mon Moi …
Il fait beau dans le jardin d’en face… j’en ai besoin … le soleil me tente… le rire d’enfant m’attire et la verdure me fait des signes pour venir embrasser la chaleur et fuir le gris de mon gouffre … le froid de mon pire…

Je monte le mur … je saute … plus encore par-dessus de ma tristesse …
Je fuis ce qui me sature … Je m’arme de ma mature … Je me retrouve dans un univers… Volé... Féerique, à l’image de la colombe … d’une paix… tant espérée

Et là… je me retrouve ailleurs… mais c’est vrai … Je n’ai pas besoin de chercher le recul qu’aurait exiger une telle situation … Je n’ai aucunement besoin d’expliquer quoi que ce soit

Je prend une cigarette … Je me lève et je tourne encore… souriante de plaisir … Je me verse d’un coup le contenu du petit verre que mon beau frère m’a servi …
Après la deuxième cigarette… le deuxième coup de verre … Et me voilà … je réapparais …
Tout le monde autour du Barbecue… Les cris de joie… Les rires du fond du cœur… Les anecdotes de chacun… La musique de fond qui raisonne… Et le match qui colore nos hantises … nos espérances tels de petits papillons qui dansent … qui volent … Et le tout se mélange…

On me voyait à nouveau … je suis là… Attentive… au plaisir de partager de la joie et de la bonne humeur

Maintenant je profite de chaque instant … je profite du soleil de fin de journée, mais je pense aussi à ma tempête dans le petit verre de la semaine dernière … Et je souris bêtement...

Mon regard s’illumine … L’espérance fauche la coupe … et nos cœurs dansent sur les tamtams de la victoire … OUF ! qu’elle est belle notre fête … qu’elle est belle la victoire quant elle traverse le doute … la peur … quant elle s’arme de courage, d’expérience et d’acharnement …

Il s’agit de ce soleil de fin de journée amical qui m’entraîne à penser à ces présences bonnes, douces et rassurantes... Qui m’entourent…

Avec délice … Je pense à cette victoire rayonnante qui a chatouillé encore plus le bonheur de notre dimanche

Vers 20h00, je sors faire un tour avec ma copine et ma sœur …
Pour atterrir dans l’endroit de nos habitudes … pour goûter le plaisir d’un chocolat et voir la joie dans le regard des Espérantistes dont je suis fière et avec qui j’ai envi de partager de la joie et respirer de tout cœur son essence et son air

J’entre …
Il était là …
Je ne me suis pas rendue compte tout de suite …
Il était assis avec trois de ses amis… et d’ailleurs je connais l’un d’eux ou plus exactement je connais son ex femme … qui a eu la chance ou peut être le malheur de le coincer avec une minette dans le lit conjugale…
Beurg …

Je prend une table … je parlais avec ma copine … et je l’ai aperçu du coin de l’œil changer de place pour s’asseoir juste derrière moi… à la table de trois filles…
Du pur enfantillage … !
On était surprise et étonnées

Ma sœur et ma copine étaient dégoûtées et l’ont ignorées malgré qu’elles étaient complètement en face de lui mais …
Le plus surprenant MOI
Je ne sentais rien .. c’était comme si je ne le connaissais pas … pour de vrai … pour de bon
Je ne pouvais pas faire semblant … je n’en avais pas besoin …

Et… là, je repense à ce que j’ai senti il y a trois semaine !!!!!!!!!!!!!!!!!! J’ai faillit me faire brûler les ailes … Pour un rien … parce que là… Je me rends compte qu’il était RIEN

Le bizarre… je suis habituée au fait que je sais reconnaître quant est ce que je vis le : « je désire » … le « j’aime » le « je déteste » … le « j’apprécie » Et dans cette histoire, j’ai été complètement à côté de la plaque …
Est ce un coup de la vieillesse qui commence à me jouer les tours de faiblesse ?
Peut être …
Est ce ma conscience qui parle … Est ce ma culpabilité qui se trimballe dans le pêle-mêle des questions ?
Peut être … mais je ne regrette pas de l’avoir embrassé … hum… Il embrasse siii bien … Et puis j’en avais honnêtement très envi …
Mais sincèrement …
Ce que je regrette … c’est de m’être trompée …
Je regrette les deux notes que j’ai écrit qui le concerne … Il ne les mérite pas …
Je regrette que ce genre de personnage existe …

loup-agnaux.jpg


Parfois je suis trop bête, ou peut être trop gentil… !?
Parfois… Je veux être une bête effrayante … Parfois… !! Pourquoi pas tout le temps ?
Je veux être sûr de ce que je veux…. Je voudrais ne plus me tromper … J’aimerai être la seule amie de ma louve…


-  Bonsoir petite Lili !
-  Bonsoir Mademoiselle la louve.
-  Pourquoi m’as tu abandonné … ? Pourquoi l’as tu laissé t’apprivoiser ?
-  Ma Lili … je ne t’ai jamais abandonné … Il ne m’a pas apprivoisé … je t’ai laissé seule pour que tu apprennes à te protéger sans t’interdire de vivre … sans refuser le bonheur de rencontrer l’amour
-  Ne me laisse plus … Je voudrais tellement qu’on reste amie… Je voudrai tant que tu restes avec moi lors de mes égarements … lors de mes faiblesses … lors de mes folies … Rassure moi que tu restes…
-  Mais je suis là … Je t’ai laissé juste le temps pour libérer tes excès… Je t’ai laissé le temps pour respirer un entre guillemet .. pour t’amuser … Ce n’était pas quelqu’un de dangereux… J’avais confiance en toi … Je savais que tu allais le démasquer …
Je te fais confiance ma petite Lili 


Hier et … Avant hier j’ai dormi toute la nuit … paisiblement … et je me suis levée vers 5h30 souriante … j’ai préparé mon café turc et je me suis installée à vous écrire cette note

Mes amis, La vie reprend son cour …
Je suis de retour .. Et j'ai l'impression que je vous ai manqué !!

Partager cet article
Repost0
10 mai 2007 4 10 /05 /mai /2007 16:00

JE VIENS D’APPRENDRE
une bonne nouvelle : Que l’homme de ma vie existe …

 

JE VIENS D’APPRENDRE
Qu’il y a d’autres façons d’aimer… Que ce n‘est pas facile de conjuguer la différence de deux caractères… Et qu’on ne peut pas du jour en lendemain Penser … ressentir … le NOUS

JE VIENS D’APPRENDRE
Qu’il existe toujours de nouvelles façons de voir les choses … C’est difficile de s’extirper de son monde pour adopter une autre vision d’un autre Monde …
C’est juste une question de temps

JE VIENS D’APPRENDRE
Que beaucoup me veulent du mal … cherchent à détruire le bonheur de ma rencontre par jalousie … par envie … par méchanceté … Mais je suis là … qu’ils essaient une autre fois …
Ils ne trouveront pas seulement MOI mais NOUS DEUX

JE VIENS D’APPRENDRE
Un nouveau sentiment : la peur de perdre quelqu’un … Exactement ce que j’ai ressenti il y a quelques temps à cause de quelques cons…

JE VIENS D’APPRENDRE
Que l’homme de ma vie … est un authentique … un VRAI et que je peux compter sur lui

JE VIENS D’APPRENDRE
Que ce qui dessine mon sourire ce sont ses bras qui m’enveloppent… qui m’entourent… qui m’offrent… tant d’équilibre … tant de tendresse… tant de sécurité et tant d’amour

JE VIENS D’APPRENDRE
Que j’ai bien fait d’attendre… de me fier non seulement à mon cœur … non seulement à ma raison …
Je me suis juste fiée à mon instinct qui a conjugué les deux pour moi

JE VIENS D’APPRENDRE
Que c’est bien mon homme … c’est mon père qui me le dit … qui me le chuchote de loin … depuis son paradis

JE VIENS D’APPRENDRE
Que j’ai beaucoup à apprendre de lui car bizarrement j’ai confiance dans sa vision de la vie

JE VIENS D’APPRENDRE
Que … Sans lui à côté de moi … Je suis malheureuse

JE VIENS D’APPRENDRE
Que je suis … AMOUREUSE

je-vien-d-apprendre.jpg

Partager cet article
Repost0
9 mai 2007 3 09 /05 /mai /2007 10:18

Je me regarde vieillir … Je me laisse aller
Je m’allonge sur l’eau … J’ouvre les bras… Je ferme les yeux … Je me fais porter par le courant doucement et distraitement

La vie est belle
La vie est injuste

Je me vois changer … Je vois ma jeunesse s’éclipser petit à petit
Partir loin sans préavis …

Monter plus haut tel un serf volant … qui vibre dans le vent

Libre comme un oiseau dans l’air …
Je croyais tout contrôler de ma terre

Je suis naïve …
Je suis impuissante …

Je me sens rajeunir de l’intérieur … Je me sens vieillir de l’extérieur !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
C’est fortement tordu… C’est bizarrement fascinant ...

J’ai changé !
Est ce dans le bon sens ou dans le mauvais ?
Ma foi, je ne le sais plus...

viellesse.jpg

Partager cet article
Repost0
29 mars 2007 4 29 /03 /mars /2007 18:27

Je me sens mal… Je ne suis plus motivé et mes relations avec mes parents grelottent de froid au moindre regard
J'aimerais partir loin parce que je les déçois mais... Je n’ai pas envi…

Je n’ai pas envi de bouger … Je reste dans ma chambre… Je m’absorbe dans mon ordinateur … Je ne me rase plus… Je me délaisse… Je m’abandonne… à la dérive… de ma déprime

Mes journées se ressemblent comme un éternel dimanche, je reste chez moi… Je me laisse aller … je réfléchis à ce qui n’allait pas…

Sans le dire à personne, J’ai pris rendez-vous chez le médecin qui m’a diagnostiqué une « dépression ».
Le mot m’est lancé à la figure et m’est impossible à admettre… Mais je suis conscient que définir le mal-être que je ressens me fait du bien… donc j’ai décidé de dresser une liste de tous les ingrédients qui, selon moi, pourraient faire mon bonheur !

Je me rends compte, en feuilletant ma vie que les périodes les plus heureuses ne sont pas celles où j'ai "tout pour être heureux comme maintenant", mais celles où j'étais bien dans ma peau, souriant et épanoui…

Il y a quelques années … dans le berçeau de mes illusions... à travers mes études… Je me suis fait une promesse… Je m'étais juré que pour mes 25 ans … j'aurais réussi ma vie… comme par exemple trouver un bon boulot …  construire une belle carrière … Mais voilà … Moi, j’ai respecté mes engagements envers moi-même… le problème c’est mon pays qui n’a pas respecté mon génie… Et ce n’est même pas une question d’argent c’est juste une question de RESPECT

Je viens de réaliser que même si j’ai un grand appartement, une personne que j’aime, du travail, une bonne santé et des amis… tant que je ne serai pas bien dans ma tête et dans ma peau, je ne serai pas heureux… Je ne pourrai pas profiter des belles choses ! et pourtant rien ne me manque … les jolies filles sont à mes pieds, … car je suis le pacha des belles soirées et des milieux huppés

Je ne suis pas HEUREUX
Je pense que pour être heureux, il faut le vouloir !

Ma déprime est ma façon de fermer les yeux sur une réalité décevante et de fuir les problèmes de la vie car en intelligent que je suis le bonheur pour moi, c’est un état d’esprit qu’il me faudrait choisir pour retrouver le bout de son fil …

Mes espoirs se sont évaporés…

Que faire …?
Reprendre des études pourquoi faire ?
Aimer une fille ? pourquoi en avoir une … j’en ai pleins … et puis... même s'il y a une qui m'interresse...  Je n’ai aucune confiance en moi pour la garder

Le temps passe ... Je le lis dans le regard... dans le désespoir de mon père ...

Et là, je suis forcé de constater que je n'ai rien accompli du tout.... J'ai l'impression d'avoir complètement foiré ma vie.... Je suis un raté dans toute sa splendeur....

C'est vrai que des gens, mes parents me trouvent gentil, beau, intelligent ou pensent que je suis quelqu'un de bien… Mais quand je regarde ma vie et ce que j'ai réussi à en faire, je n'ai qu'une envie... En finir avec cette putain de vie…

Voila ce qui me fout le moral en l'air depuis quelques temps....

 

 

 

Dites moi ce que je dois faire ?

Partager cet article
Repost0
19 mars 2007 1 19 /03 /mars /2007 17:52

Il est rare quand je me souvienne de mes rêves… En général Le matin quand je me réveille … Cela se manifeste des fois avec un arrière goût d’épuisement … d’autres fois avec de l’amertume et bien des fois avec le sourire…
Aussi, ai-je été très surprise, il y a quelques nuits, de me réveiller vers cinq heure du matin avec une phrase dans la tête, que je notais aussi sec au crayon de papier sur un bloc note que je laissais exprès à ma portée de main sur ma table de nuit… Aussitôt je me suis rendormie …

Le matin, en compagnie de mon café j’ai lu mon unique souvenir de mon escapade nocturne « Lili, N’oubli jamais tes mots intérieurs … libère toi de tes intérieurs »
En la relisant, en me concentrant et en essayant de faire le vide dans ma tête … mes efforts se sont soldés en vain … Malheureusement je n’y suis pas arrivée à me souvenir du contexte imaginaire d’où s’étaient échappés ces quelques mots…

Depuis, j’ai ruminé cette phrase sans arrêt… En regardant la télé … en travaillant, en cuisinant, en m’amusant avec mes amis… ma nièce… avec mon mec… En conclusion, j’ai passé mon week-end ailleurs…cherchant en moi mes mots emprisonnés…

Rien à faire, pas l’ombre d’une piste, ce qui m’a intrigué le plus … Pourquoi Lili ? … Qui est elle ? Pourquoi s’adresser à elle et pas à moi ? Est ce mon Moi est …elle ? peut être Elle c’est Moi ? Ou tout simplement … S’agira t il d’une abstraction féminine ? Oouiii …
Lili représente le côté profond … caché … fragile… vrai … sensible … démon et enfant de toute femme qui s’assume… je n’ai jamais été vraiment ELLE et elle n’a jamais été vraiment MOI


La vie, qui par son flux incessant, les images et les sons dont nous sommes chaque jour imbibés, nous empêche de nous libérer de nos mots et ainsi d’exprimer nos émotions...

Toujours est-il que je trouve cette phrase titillante, légère, belle parce qu’énigmatique et ouverte sur sa sentence contraire, justement :
La libération des mots… des émotions et de la femme en nous…

Partager cet article
Repost0
16 mars 2007 5 16 /03 /mars /2007 18:01

"Surveiller"
Dans le dictionnaire cela voudrait dire :

Observer attentivement pour contrôler et vérifier les faits et les gestes de quelqu'un pour s'assurer qu'il ne fait rien d'interdit ou de dangereux...

Dans notre société, la majeure partie des parents savent très bien qu'un enfant doit être surveillé jusqu'à un certain âge … Parfois c’est à contre cœur qu’ils le laisse voler de ses propres ailes… choisir ses études … L’endroit où il voudrait habiter … la femme ou l’homme de sa vie …etc.

Avec des propos du genre si tu fais ceci ou cela « kalbi ghadheb aalik » il y a ceux qui baissent les bras … et il y a d’autres qui finissent par baisser les bras

La grande famille n’est pas vraiment différente de La petite …

De plus en plus … On commence à installer les caméras de surveillance … dans les grands magasins … dans les stades… dans les grands boulevards… dans les endroits dits sensibles…
Et ceci sans parler des robots de surveillance dans chaque coins et recoins de nos vies … derrière chaque pas de nos jours … comme des ombres noires et transparentes qui te suivent par tout … et que tu commences avec le temps à t’en habituer…

Quoi de plus infantilisant que de se savoir surveillé à chaque instant ?
N'est-on pas capables de s'occuper de nous-même ?

Si la réponse est non, c'est qu'il y a un cruel manquement au niveau de l'éducation qui n’a pas atteint l’objectif … celui de nous permettre à nous apprendre à réfléchir par nous même … à avoir nos propres avis … à apprendre à respecter les autres avis ... pour la construction d’une vie heureuse et épanouie... comme par exemple Actuellement, on n'arrête pas de nous parler des études comme d'une formation à un métier alors que c'est avant tout une question de culture et d'enrichissement personnel… Les élèves aujourd’hui travaillent pour la note et non pour s’instruire et apprendre 

Vivre son indépendance, c'est à dire être capable de subvenir à ses besoins, de devenir adulte… Mais la réalité est une autre ... TOUT le monde est endetté !!!

Sommes nous vraiment indépendant ?

Un adulte n'a pas besoin d'être surveillé … n’a pas besoin d’avoir de tuteur … car il est son propre maître…et son propre chef de famille...

l'est il vraiment ? 

 

"Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits"…

Théoriquement… c’est ce qu’on nous apprenne … la réalité est bien différente

Sommes-nous égaux face à la surveillance ?
Qui a intérêt à ce que les gens se sentent infantilisés, incapable de se gérer ?

Il me semble qu'on veuille nous considérer comme égaux dans la Dépendance...

Bonne fête d'indépendance  

Partager cet article
Repost0
14 mars 2007 3 14 /03 /mars /2007 18:44

La tête dans les étoiles, la tête dans la lune, la tête encore dans mon rêve...

Réveil difficile ce matin, comme tant d'autres...

Envie d'un réveil à ses côtés, mais l'homme de mes rêves est déjà parti...

Son absence me pèse …
Envie d'être avec lui, envie qu'il me câline... Envi qu’il partage mes jours et mes nuit
Mais l’homme de mes rêves est déjà parti

Que c'est dure mon réveil ce matin… Encore sous le charme de son sourire … Sa tendresse … de sa présence j’en raffoooole … à mourir

L’homme de mes rêves était là … c’était juste le temps d’une promenade sur la lune

Encooooooooore… j’ai la tête dans les étoiles … j’ai la tête dans la luuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuune


Retour fracassant sur la Terre
J’essai de me concentrer sur plusieurs choses … j’ai beaucoup de travail … j’ai beaucoup à faire
Comment penser à tout le blablabla de ma journée quand une seule pensée me remplie la tête...

La tête dans les étoiles, la tête dans la lune, la tête encore dans mon rêve...
Envie de lui prendre la main, envie de sentir son contact sur ma peau...

Que c'est beau les rêves...
Et non, il est 8h15, et je suis encore dans mon lit… il faut bouger…il faut me mettre en activité...

Déjà en retard.... comme à mon habitude, je devais déjà être à mon bureau... Aaaaaaaaaaaah... il est 9h00 

Partager cet article
Repost0
8 mars 2007 4 08 /03 /mars /2007 18:05

En me levant ce matin, Je ne me suis pas rendue compte de la pluie et du mauvais temps … jusqu’au moment où je devais sortir mon chien afin de faire son habituel petit tour et ses besoins
J’ai été ennuyée et un peu agacée que ma petite et mon amour de chienne sorte dans le mauvais temps … que ses pattes soient trompées … qu’elle attrape une grippe mais bon, elle me suppliait avec son regard pleins d’amour de la libérer le temps d’une petite promenade … Accordée

En rentrant, et comme à mon habitude je me suis préparée un café turc et je me suis installée devant ma télé … pour me promener à mon tour dans le monde et j’ai su qu’aujourd’hui c’est le 8 Mars… la fête de la femme…
La vérité je n’ai pas accordé une grande importance aux débats … j’ai eu l’impression que c’était juste pour meubler le programme de la journée

Je me suis levée… je me suis habillée … une touche de maquillage … un zeste de parfum … une petite caresse pour mon abricot de chienne et… Je me suis trouvée à une vitesse hallucinante à l’arrêt du métro … à attendre le ver vert …

Et… pour la première fois depuis deux ans … je me suis rendue compte combien j’ai été devenue indifférente et aveugle

A la station du métro habite une femme avec ses bagages … son désarroi et sa solitude
Je la voyais tous les jours … Au début dans le cadre du tout va bien … on est heureux, j’ai été choqué…
Avec le temps je me suis habituée … pour droguer ma conscience, je me suis dit c’est bien au moins la société du transport la laisse squatter la station ou parfois passer la nuit dans le métro

Mais aujourd’hui je me suis rendue compte qu’elle est devenue… pour moi … pour les gens … pour la société du métro… Une personne TRANSPARENTE

MOI… J’ai eu du mal à sortir mon chien parce qu’il pleut parce qu’il fait froid …
Et pendant des jours et des jours … j’ai été insensible face au calvaire d’un être humain… d’une femme dans la rue

Merde quelle est cette foutaise de parler de la journée de la femme … Dire qu’on a fait ceci qu’on a fait cela… Ou souhaiter une bonne fête à l’épouse … à la maman … à la fille … à la sœur … à la copine… à la voisine Il existe des milliers de femmes qu’au fil du temps sont devenus transparentes

A cette femme SDF
Je souhaite … je ne sais pas ce que je voudrais lui souhaiter sinon de n’être plus transparente

A tout celles que je ne connais pas et qui sont transparentes pour les autres je leurs souhaite de n’être plus transparentes du courage et … un miracle

Partager cet article
Repost0
5 mars 2007 1 05 /03 /mars /2007 16:41

Dernièrement j’ai lu quelque chose sur l’euthanasie et cela m’a fait penser à mon père pendant presque tout le week end … je n’arrivais pas à me détacher de ma tristesse … je n’arrivais pas à fuir le souvenir de ses derniers jours car mon père est mort il y a trois ans à la suite d'une scirose du foie ...

Le début de la fin m'était cruelle à supporter

C'est difficile de voir son père s'éteindre petit à petit ...

C'est difficile de voir son père devenir l'ombre de lui même...

C'est difficile de voir son père souffrir le martyr alors que tu ne peux rien faire pour le soulager

C'est difficile de voir son père vomir son intérieur à petite dose

Qu'aurais je pu faire ... Lâche et mains liées ? Sinon demander ... prier ... implorer Dieu qu'il le prenne ... Oui j'ai souhaité la mort de mon père...
Je ne voulais pas le voir dépendant faible et fragile

Aujourd’hui je me sens coupable d’avoir souhaiter sa mort … ce sentiment m’étouffe … me rend malade … Il fallait que ça sorte … que je l’écrive

Mon père ... cet homme fort ... Vrai et qu'avec mon sarcasme habituel je l'appelais Papa Pharaon est mort malgré la souffrance dans la DIGNITE ...

Mourir dans la DIGNITE voilà pourquoi j'aurai bien pu accepter l'idée de choisir de mettre terme à une vie lors d'une terrible et terrifiante maladie MAIS … Je crois que je n’ai pas vraiment les tripes pour faire un tel acte … Je m’abandonne à Dieu … JE RESTE CROYANTE

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Dans le Monde Magique de Lili
  • : Regard sur la Vie ... sur ma Société au fil du Temps...
  • Contact

Profil

  • Lili
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... 
 J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... 
 J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...

Divers

 

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Archives