Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 23:58
Qui n’a jamais eu envie d’aborder une jolie fille dans la rue ? Et en le faisant, qui n’a jamais pris de râteau ou qui n’a pas réussi son coup ?

Ça arrive tout le temps car le dragueur de rue est perçu comme le désespéré, le lourd ou encore le bon à rien qui ne fait que ça de la journée.

Étrangement, ca serait en fait plutôt exaltant : Quand un type plutôt chic et qui présente bien aborde une fille dans la rue – autrement dit c’est le type d’homme qui offre l’illusion qu’il n’aborde jamais d’habitude … Donc ce mec, a toutes ses chances de sortir du lot.

Finalement, rien ne vaut la drague courtoise qui devrait différencier les gentlemen du reste des dragueurs.

Sur facebook c’est presque la même chose !!! La différence c’est que tout se passe virtuellement...

Du coup facebook est devenu un marché par excellence dans lequel se mélange fruits et légumes… Poulettes et bœufs … Et même des chattes et des chiens : les errants par excellence de service !!



Quand Facebook a atterrit dans notre monde, je me suis dit pourquoi pas !!!

C’est un moyen comme un autre d’élargir ses connaissances, d’apprendre d’autrui et de s’instruire de la différence des autres réseaux et des autres pays mais aussi de faire des rencontres vu que je peux me le permettre par le fait que je suis célibataire !


Et commence mon aventure facebookienne …

Selon la culture facebookienne pour ne pas paraître « has been » il faudrait avoir le maximum d’amis!! …
Des fois, en visitant des profils pour faire mon marché, je tombe sur des listes qui contiennent des milliers « d’amis » …
Et je me suis rendue compte que j’évitais ce genre de personnes !!! Pourquoi ???

Tout d’abord je me suis demandée : qu’est ce que l’amitié dans le jargon facebookien ?

D’après mes modestes remarques ça se réduit à « j’aime » « j’adoooore » « mmmmm » « waw t’as de belle tof » « wèèèè les femmes sont des connes » « wèèèèèè les hommes sont des minables »
Et voilà,
les liens se renforcent avec le temps et les «j’aime» et les « j’aime pas » se multiplient avec les pages et… On devient de super ami !!!

Et bien !!! Moi, je ne veux pas de ça …
Je reste de la vieille école et je pense qu’on devrait plutôt nommer ce genre de lien de la :
« mascarad-amitié » ou plutôt ... Tout simplement « des contacts »

Personne n’est dupe bien entendu sur le sens vrai du mot « Amitié » Elle est difficile à acquérir en réalité que dire dans le virtuel et … Je suis bien certaine que tout le monde dans le fond le sait …

Mais, à mon avis, le fait que facebook emploi le mot « amitié » par la magie du virtuel cela veut dire : banal !!!

Passant,

Comme toute célibataire avertie, je me penche en deuxième sur le statut de la personne s’il est marié … Si elle ne l’est pas !!!
Pourquoi c’est si important du moment où je cherche à faire de la facebook-amitiés ?

Et bien,
c’est important pour moi car je suis quelqu’un qui ne croit pas à l’amitié entre un homme marié et une célibataire ou entre une femme mariée et un célibataire …
Dans un monde parfait ça peut bien marcher quoique l’Homme ne sera jamais parfait !!! Donc ça ne marchera jamais même dans un monde parfait …

Mais… Ne me dites pas que facebook est un monde parfait ?!!!!!!!!! Oh mince alors je ne me suis pas rendue compte d’un tel détail !!! Idiote que je suis !!
N’est-il pas vrai que je suis une facebookienne donc facebookienement je suis parfaite …

Youpiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

Mais bon, je suis obligée de vous décevoir …
Je ne suis pas parfaite et je ne veux pas l’être même dans un rêve !!! Et je ne suis pas à la recherche d’une amitié parfaite ou d’un amour parfait !!!
Je m’offre des liens qui pourraient se transformer en connaissances … que certains pourrait devenirs en amis … Et qui sait peut être je dénicherai la perle rare !!!

A ce stade de mes réflexions ; l'idée me vient qu'il me faudrait bientôt faire le ménage dans ma liste
« d’amis » afin de supprimer les voyeurs, les morts vivants et les chasseurs de cul … Oups !!
Je voulais dire à la con… Vous me dites qu’une fille de bonne famille ne dit pas de choses pareilles !!! Pffff…
Je suis au virtuel et sur facebook … Vous pardonnez mes bêtises vous êtes parfaits !!! Pardon, je voulais écrire gentils !!

Ou j’en étais… Ah !
Le statut…

J’ai un secret à vous confier ! J’ai un gros défaut : Sur certaines questions de la vie, je suis plutôt noir ou blanc … Et ce qui me pose un problème c’est ce que certains ont écrit sur leur profils :

Du genre : « Je suis en couple mais c’est compliqué » !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Brabbi ! Qu’est ce que cela veut dire !!!

La seule traduction qui me vient à l’esprit c’est : « Je suis fidèle mais je peux niquer à droite et à gauche » !!!!!!!
Ça a échappé à (404) Hi Hi Hi Hou Hou Ha Ha

Est-ce la bonne traduction ? Oui si c’est dans la langue du NOIR et du BLANC …

Mais si on traduit ceci en GRIS (c’est une couleur tendance pour ceux qui ne suivent pas la mode)

Cela voudrait dire « je me sens pas bien … Je suis malheureux… Je ne sais pas ce que je veux et … Je voudrais me faire une … Ou un … AMI (ES) facebookien (es) car j'ai trop besoin qu’il me tienne par la main pour la bonne raison que l’expression de mon enfance :
"je rentre de l’école tout content tout heureux" me manque tellement… Et j’ai envi d’un torse nu sur lequel … Humm (404) »
Désolée ma phrase s’est fait attrapée cette fois ci mais je suis sûre que vous avez une imagination débordante pour suivre la suite de mes idées malgré tout

Passons,

Au tout début, de mon aventure facebookienne …

Je me suis retrouvée devant une page presque blanche d’ailleurs comme était mon temps libre ;
Donc Je devais remplir le tout …

C’était comme si tu es le rédacteur en chef d’un magazine et que t’avais la liberté de mettre tout ce dont tu aimes comme par exemple des chansons, des extraits de films, des proverbes, des textes, de la provoc, des blagues, des dessins… Juste pour rendre le contact plus intéressant et plus stimulant …

Surtout que le tchatche à la longue ne m’intéresse pas … Je n’ai pas besoin de me cacher derrière une écran pour sentir de la confiance en moi se manifester ou séduire ou dire ce que je pense !

Et de ce fait,
J’ai eu droit à « arrête de te masturber l’esprit … » et … aussi « sexiste et féministe »

Honnêtement, je m’en fous mais je m’en fous vraiment … Il fallait juste l’écrire et le dire vu que je ne laisse pas une remarque passer sous silence !!! …

La question homme femme est éternelle comme la relation si belle, si méchante, si joyeuse, si comique si sérieuse et si compliquée entre TOM et JERRY …
Tantôt l’homme fait le chat et la femme fait la souris et tantôt la femme fait le chat et l’homme fait la souris … D’où l’intérêt de leurs existence !!! Il faut juste être- avec respect- Bon Joueur!

Cher facebookien, chère facebookienne,

Je continue mon raisonnement sur le comportement facebookien et j’arrive au chapitre « discussion »…
Il y a : Bonjour-Bonjour… ça va ?-Oui bien… Et toi ? Bien … Qu’est ce que tu fais dans la vie ? Chômeuse… Je peux avoir ton numéro ? Oui …

Je m’arrête :
Il y a des facebookiens qui collectionnent les numéros de téléphone… Juste le numéro : le mec n’appelle jamais mais... il a besoin du numéro !!!
Si tu lui dis non ! Ça devient un défi … Il insiste puis il ré insiste … c’est presque vital pour lui que d’avoir le numéro !!

Je réfléchis :
c’est comme le type qui a des milliers d’amis sur sa liste facebook, il ne les connait pas tous mais il les collectionne comme pour dire :
« Regardez-moi je ne suis pas seul … J’ai plein d’amis … Vous ne me croyez pas ?! Regardez mon répertoire téléphonique j’ai plein de filles ... yam yam yam »

Rajel !!


Je continu : Tu habites où ? Tunis

Je m’arrête : il faudrait aussi spécifier l’endroit exact car ça compte à l’essence...

Si la facebookienne n’est pas motorisée et qu’elle est trop loin de la résidence du facebookien et bien, il demande son msn … à la webcam le fantasme est assuré …

Sinon avec les jours qui passent et les contacts qui se rajoutent : il laisse tomber ... Mais s’il décide quand même de la rencontrer ça sera à la seule condition que les photos exposées sur sa page, sont ardemment sexy …
Là il peut bien faire l’effort du déplacement

Si la facebookienne habite dans les environs du facebookien et bien il lui dit directement : « je viens chez toi ou tu viens chez moi ? »

Je continu :
Lui : Que penses tu de la relation homme femme ?
Elle :!!!!???...
Lui : Non ! Non tu n’as pas compris je voudrais parler de sexe…


Cher facebookien, chère facebookienne,
Je m'ennuis de ce genre de discussion et de question… C’est pire que la drague de pacotille de rue …


Mes sincères amitiés facebookienne ;-)
Partager cet article
Repost0
19 juin 2009 5 19 /06 /juin /2009 14:48
Avez-vous déjà vécu l’amour platonique ?
Surement oui ! Si vous êtes « made » année 70, 80 et avant …
Je suis certaine que OUI ... ça compte aussi les histoires d'amour à la maternelle!

Qui de nous n’a pas eu cet air con, souriant et béat devant la photo de l’être aimé ?
Qui de nous n’a pas mouillé son oreiller de larmes en pensant à son amoureux ? Qui de nous n’a su se contenter que d’apercevoir son amoureuse et d’échanger avec elle juste quelques mots… ?

L'Amour platonique (du philosophe antique Platon) est un amour comme vous savez surement : « imaginaire » ; c'est à dire sans relations sexuelles d'aucune sorte.

Il se situe donc à mi-chemin entre Amitié et Amour... C'est un amour de l'esprit, un amour dans les idées...
Les relations à distance sont bien souvent constituées d'amour platonique à des degrés divers… Généralement, il est associé à une sorte de rêve, de fantasme, dans lesquels l'envie d'être avec la personne aimée provoque un sentiment de tristesse mais aussi d'exaltation…

Cela fait looooooooongue-temps que je n’ai pas eu l’air idiote … Et ça me manque !!! Vous aussi, je suis certaine mais vous ne le savez pas !!!

Voilà, je suis en année 2009 et le mot platonique n’a plus aucun sens pour moi … Pour vous aussi je suis sûre …
A le prononcer il y a comme une odeur de naphtaline !!! Comment voulez vous que je m’accroche à son sens ?
On dira que je suis une constipée !!! Et on dira de lui qu’il est une sorte de prince du Con !!!!
Nooooooooooooooo!!!
Amour PLATONIQUE !!!Waw c’est déjà long à prononcer … Et puis... Comment voulez vous que je tolère l’odeur que ça dégage ?

Hier soir, avec tout ce virtuel qui commence à prendre une place importante dans ma vie car mon ordinateur est toujours allumé!!! le mot « platonique » me revient à l’esprit d’où l’idée d’écrire sur le sujet …

Et… En le comparant au SKIPE, MSN, et FACEBOOK … Le mot prend tout d’un coup un sens moderne-ment compréhensible dans le tumulte du 21ème siècle et devient :

« PLA-TONIQUE » Ou encore je reste dans l’ère du CON « PLATO-NIQUE »

La première partie du mot « Plat » prend le sens de la forme « plate » comme un sens dépourvu de forme et de vie …
Une phase dans laquelle le sentiment de la tendrement amicale laisse croire au désintéressement et donne accès à une relation libre de toutes contraintes sentimentales et de possessivité particulières…

Le tout est présenté sur un PLATO !!!Bien entendu! :-)

La deuxième partie du mot « Tonique » nous informe que le sentiment apparemment plat passe à la vitesse supérieure pour devenir fondamentalement « Nique » à tous les niveaux de la sensation et des désirs amoureux…

Ce que je déteste c’est cette vitesse hallucinante de passer du PLAT au TONIQUE sans tenir compte de la beauté de ce qui nous caractérise nous les humains des animaux…
Prendre du temps à se connaitre … A se construire … A se vivre et à avancer …

Ce n'est plus pothible comme disait GAD...

Petite anecdote Facebotique pour que vous puissiez comprendre de quoi je parle :

1er jour

Lui : Bjr
Elle : Bonjour
Lui : Qu’est ce que tu fais dans la vie
Elle : Je travaille
Lui : Tu habites où ?
Elle : J’habite à la lune
Lui : Ah !!! Super on est voisin
Elle : Bon je dois te laisser j’ai du travail !
Lui : Donne-moi ton numéro pour que je puisse prendre de tes nouvelles
Elle : Ok le voici…

2ème jour

Elle : Le portable sonne vers 7h du matin … Mais qu’est ce qu’il me veut à une telle heure … Bon, je ne vais pas décrocher je suis occupée à me préparer pour aller travailler … Je l’appellerai plus tard !

Dans la matinée
Elle : Allo tu m’a appelé très tôt ce matin !!! Tu voulais me dire quelque chose d’important ?!
Il : Je voulais te demander de passer chez moi vu qu’on est voisin pour prendre le petit déjeuner et pourquoi ne pas te masser les pieds pour la même occasion…

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Un partage de mots à la con qui se répète tout le temps sur facebook !!!

J’ai l’impression qu’on est devenu des morts vivants… Des ombres qui errent dans un monde de consommation totalement déboussolé en quête de sensation fortes en minutes parce que le temps pour la plupart est devenu d’argent… Parce que les sentiments pour la plupart sont devenus une perte de temps !!!

Pauvre AMOUR qui est devenu juste un vulgaire plato dans lequel il n y a que le nique !!!!!!!!!!!!

C’est vrai !!! …
Le platonique a perdu tout son sens à nos jours mais cela ne veut pas dire qu’on se laisse faire ou mettre dans du plateau pour juste se servir du tonique … Il y a de la vie dedans comme plat de résistance et il y a la manière pour aborder ce plat qu’on nomme RESPECT que beaucoup a tendance à oublier !!
Partager cet article
Repost0
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 15:37

Comment comprendre qu’on a décroché le gros lot  celui de  tomber sur…  Un HOOOOMME AAAAAMOUUUUUUUUUUUUREUUX !  

N’est-il pas vrai qu’on capte facilement ce genre de personne ?!
N’est ce pas que ça se voit au premier coup d'oeil… ?!!  Mais... Si on a un doute… Et c’est presque toujours le cas !
N’est-il pas plus judicieux de nous fier à notre intuition féminine! Qui honnêtement, manque la plupart du temps au rendez vous !!!!! Mais bon, c’est compréhensible car avec le jeune âge et le manque d’expérience… Souvent l’instinct s’affole, se paralyse et nous lâche en pleine pléiade sentimentale…

     Alors…

Comment flairer un vrai amoureux !

  Est-ce qu’il passe inaperçu ? Ou est ce qu'il est devant nous entrain de nous faire des signes avec les bras avec les mots... (yébda 9aatel rou7ou ou m9atta3 rou7ou )                        

MAIS nous, trop aveuglée par notre vanité, par notre égocentrisme, par nos hormones ou encore par le fait qu’on est amoureux de quelqu’un d’autre... On ne le voit pas (lébssine mréèt lou7) 

  

Enfin, est-ce vrai qu’un homme amoureux ne sait pas s’en cacher, mentir ou dissimuler ?…

Peut être que c'est vrai ... Mais bon… Vu que je suis devenue experte dans le domaine du désamour… J'ai décidé de vous mettre en confidence car... C’est facile de repérer un amoureux … Un vrai… Un authentique…
Pour la bonne raison que ça n’arrive pas tout le temps de tomber sur un trésor pareil…


Venons aux faits,

Les hommes en général, ne sont ni tous des poètes munis d’une âme romantique capable de vous offrir des déclarations d’amour enflammées ni des scénaristes riches d’une imagination fertile pleine d’attentions et de surprises…
D’autant plus qu’ils ont plus de mal que nous à reconnaître quand ils sont amoureux …
Sur ce coup, on est bien à part égale !  
   


Quand une histoire commence…
D’habitude les cœurs et les corps s’enflamment à la suite de la constitution d’une sorte de feeling qui réussi à encercler et à isoler le couple…

Les deux tourtereaux n’arrivent plus à comprendre ce qui leur arrive… Et souvent ils sont catastrophés parce ils sont incapable de déchiffrer leurs sentiments sur le moment…   

Voyez-vous, on n’y peut rien ! Ça se passe toujours comme de la sorte au début de chaque histoire…  

Alors autant apprendre à repérer quelques preuves rassurantes de leurs sentiments que de continuer à marcher dans une direction avec l’air bête, cocu et aveugle…

A quoi ça sert de passer des mois ou des années en compagnie d’une personne qui n’est jamais là, qui n’est jamais attentive à notre vérité et qui ne nous aime pas !!! Autant s’en débarrasser au plus tôt même si on est amoureusement mordue…
 

Sur mode Amoureux
*Il vous regarde… Non !! Il vous dévore des yeux… Il ne voit que vous.
*Il vous soutient du regard quand il le faut…  
*Il vous jette des œillades complices pleines de complicité…
*Il vous fait monter votre adrénaline juste en plongeant ses yeux dans les vôtres…
*Il se sent fier de vous quand vous vous tenez auprès de lui.
  
Sur mode Dés-amoureux  
*Il ne vous voit pas… Vous êtes comme transparente…Ou…
*Il vous voit… Mais comme un poulet rôti… Et vous sentez, à chaque fois qu’il tente de vous toucher une sensation désagréable d’irrespect, d’agression et d’envahissement…
*Il est obsédé par vous… Il ne voit que vous ! … Tous vos gestes ou tous vos comportements ne passent qu’à travers sa loupe…  
*Il ne vous présente pas à ses amis ni à sa famille.

Sur mode Amoureux  
*Il se trouble, lui d’habitude si maître de lui-même, il devient timide et gauche…
*Désarmé, il n’en est que plus émouvant.
*L’homme amoureux voit les choses différemment, troublé par une seule femme ; c’est son être tout entier qui parle et réagit à la douce sensation troublante et perturbante de l’émoi amoureux.


Sur mode Dés-amoureux  
* Il ne change pas ses habitudes, il demeure identique en tous points sur le fond comme sur les formes
*Il ne fait aucun effort…
*Il calcule… Il juge et se recroqueville sur lui-même…

 

Sur mode Amoureux  
*Il se rapproche doucement de vous… Il essai d’être présent même s’il est absent.
*Il  vous dépose un baiser dans le cou (hautement érotique)… Il vous caresse la joue comme s’il touche innocemment un bébé …
*Vous sentez sa peur et son désir monter en lui … Mais il se retient
*Il calque ses mouvements sur les vôtres.
*Il est délicat, porte les valises, vous tient la porte et retrouve en naturel la galanterie fictives des romans à l’eau de rose
*Il égrène le quotidien d’attentions délicates.


Sur mode Dés-amoureux  
*Il vous embrasse, les mains dans les poches, ses sentiments sont un peu faibles.  
*Il invente toute sorte de stratagèmes pour vous mettre dans son lit … Peu importe vos sentiments ou si vous êtes prête à passer aux choses sérieuses…  

 Sur mode Amoureux  
*Il vous donne des nouvelles de lui… Il téléphone… Il vous envois des sms… Il vous écrit des mails… Il veut que vous fassiez partie de sa vie et il vous le montre.
*Il ne s’énerve pas lorsque vous êtes en retard mais s’inquiète pour vous.
*Il vous fait une grosse place même si vous envahissez le moindre recoin dans sa vie.

Sur mode Dés-amoureux
*Il annule ses rendez-vous….Ou le contraire
*Il n’annule jamais ses rendez vous parce qu’il ne rate jamais l’occasion de profiter de vous mais ce n’est jamais lui qui appelle.

 

Sur mode Amoureux  
*Il vous soutient dans vos projets… Il vous encourage… Il vous réconforte… Il vous console… Il vous écoute.
*Vous êtes estimée et …  Il est fier de vous.
*Vous vous sentez bien lorsque vous êtes avec Lui.


Sur mode Dés-amoureux  
*Il ne vous écoute pas, ne sait rien de vous et ne fait pas attention à ce qui vous intéresse… Ou
*Il vous écoute juste par curiosité…

 

Voilà quelques jolies preuves d’amour ou de contre-amour...
Les premières sont à regarder, à apprécier, à savourer à l’infini et valent bien des « je t’aime ».

Les deuxièmes doivent peut-être allumer en vous la sonnette d’alarme et vous débarrasser en urgence du con qui empoisonne votre bien être… Parce qu’en vérité c’est bien ce qui compte en premier : Votre bien être.

Partager cet article
Repost0
30 juillet 2008 3 30 /07 /juillet /2008 15:16

Je suis malheureuse !

 

Depuis le début de cet été tout va de travers… J’ai l’impression que rien n’est à sa place ou peut être que je ne suis pas à ma place !


Je ne me sens plus bien ni dans mon boulot ni dans mon histoire de cœur ni encore dans mes histoires d’amitiés…

 

Des fois, j’ai une envie folle de tout plaquer…

Soyez rassuré… Je me retiens !

 

La solution pour mon boulot m’est tombée comme un cadeau du ciel sous forme d’une décision pour me muter loin des gens avec lesquels  je me suis arrangée depuis des années à feindre de les apprécier pour pouvoir continuer à les côtoyer et pour faire en mieux mon travail mais dans le fond, je déteste leurs contacts hypocrites, vils et sournois.

 

Je suis triste !

Quant à mon histoire de cœur, j’ai l’impression qu’elle est entrain de se désintégrer dans l’air et pour une fois ce n’est pas ma faute…

 

Je suis déçue !
Ce week-end j’ai revu un ami de longue date qui vient de rentrer en Tunisie pour les vacances et il m’a dit lors d’une des dernières discussions que : « Si depuis quatorze ans, on est encore AMI, c’est bien grâce à lui… Parce qu’il tient à moi… Parce qu’avec mon foutu caractère, je suis incapable de garder quelqu’un dans ma vie »

 

Pffffff…

Trop d’honneur et trop de générosité de la part d’un ami … Et je me demande qu’est ce qui m’a retenu pour ne pas avoir su m’en débarrasser plus tôt !? Comme si 3amel a3laya mziya !

Qu’est ce qu’un ami pour moi ? Ou… Comment doit être une personne pour rester mon ami ?

 

Voici l’histoire qui m’a chargé contre lui…

 

Il  y a un an j’ai été entrain de déjeuner avec COPINE dans un restaurant quand mon portable s’est mis à sonner et un de mes amis m’informe qu’il est dans les parages et qu’il a envi de passer me dire bonjour …

Je lui indique où je suis … Je l’invite à me rejoindre… Il débarque et flashe dès le premier regard sur COPINE…

 

Dans le fond j’ai été très ennuyée…

Vous allez tout de suite penser que j’éprouve un quelconque sentiment envers le mec…
Pas le moindre du monde… Il ne me plaît ni physiquement ni au niveau de son caractère !  Et c’est bien pour cette raison que c’est un ami…

 

Aussi, vous allez me soupçonner d’être une  hyper jalouse et possessive… 
Il y a du vrai sauf que je ne suis pas du tout jalouse de qui que ce soit mais par contre je suis possessive au vrai sens du mot… Et …
Je ne le suis qu’avec les gens que j’aime et…  J’aime COPINE comme si c’était ma fille ou ma petite sœur donc j’ai tendance à sortir mes griffes quand un gros diable ou un petit con voudrait s’en approcher de trop prés …

 

Dans le restaurant,

Il s’est assis à côté de moi … Devant elle...
Et… Il a commencé à baver comme un débile…
« Présente moi ta copine » m’a-t-il dit ;

Je m’exécute très ennuyée et déçue de voir combien il est dégoulinant…
Il reste en notre compagnie un petit quart d’heure qui m’ont paru une éternité et puis il s’en va…

 

Dix minutes plus tard, il me téléphone alors que j’ai été encore avec COPINE pour me dire que la fille lui a plu grave et qu’il voudrait savoir si c’était réciproque…

J’ignore sa demande et je me tue…

 

Le soir, il me retéléphone pour me demander son numéro mais je le lui refuse …
Pour la bonne raison  que je connais trop bien le personnage et je suis persuadée que ce n’est pas un homme pour elle…

 

Le lendemain, il me retéléphone pour m’inviter à déjeuner et COPINE a occupé le centre de notre discussion…


Il voulait savoir tout d’elle… Je voulais connaitre ses intentions…

Il me confie qu’il est fatigué de la vie folle qu’il était entrain de vivre… Je le crois : je connais le sentiment …

Il m’assure que c’est sérieux et qu’il a une vraie envie de commencer une page nouvelle… Je le comprends…


Il reste en Tunisie qu’une petite semaine et il voulait en profiter pour la connaitre un peu plus…

 

En rentrant chez moi, j’ai commencé à revoir ma possessivité par rapport à COPINE et je me suis dit que peut être je suis entrain de lui bousiller la chance de connaitre quelqu’un … Peut être c’est le début d’une histoire…

Pourquoi je lui refuserais  le bonheur si les intentions du bonhomme sont bonnes ?

 

Mes cogitations du soir…

 

Tout d’abord,

Je connais les parents de COPINE … Vous me dites « Et alors ?! »

Et bien pour moi, c’est une responsabilité assez lourde… Ils savent qu’elle est tout le temps avec moi … Ils savent aussi que j’exerce sur elle une sacrée influence et le fait que je ne sois pas encore mariée à mon âge si avancé c’est que malgré tout,  mon influence ne peut être que négative …
Je l’ai lu dans le regard de sa mère … Cela ne veut pas dire qu’elle ne m’aime pas au contraire mais… Je sais me mettre à la place d’une maman et je la comprends aussi  

Donc il est hors de question qu’il lui arrive le moindre pépin ou ennui de quelqu’un qui vient de ma part… je ne le permettrai jamais…

 

Ensuite,

J’ai une parfaite connaissance des gens qui m’entourent et j’ai un instinct très sensible et très développé…

Si j’émets un refus ou un doute ou une quelconque réticence sur une personne c’est que j’ai de bonnes raisons que parfois je suis incapable d’expliquer sur le coup et que j’ai besoin de temps... Mais je ne me trompe que rarement…

 

Et enfin,

Je ne veux pas qu’elle commette mes erreurs même les plus insignifiantes… Je voudrais qu’elle soit heureuse c’est l’unique chose qui m’importe

 

Décision

Ce soir là, malgré mes doutes, je me suis dit qu’elle a besoin de vivre ses propres expériences et qu’elle doit apprendre à agir d’elle-même…


Le lendemain, à la première heure j’ai parlé à COPINE de lui et je lui ai demandé l’autorisation si je peux  lui donner son numéro de téléphone…
Elle hésite puis me dit qu’elle le trouve un peu âgé par rapport à elle mais il porte bien l’homme en lui DONC elle est d’accord pour lui donner une chance pour se connaitre et parler  

Je l’ai encouragé car ce n’est pas bien de se fier aux préjugées comme par exemple l’âge et qu’au contraire il faut s’ouvrir à la différence…  

 

Je téléphone à mon ami… Je lui donne le numéro de COPINE…

Il me demande ce qu’elle a dit à son propos… Je lui ai dit la vérité qu’elle a un peu peur des neuf années qui les séparent mais tout de suite j’ai rétorqué que c’est à lui de faire en sorte qu’elle se sente en sécurité … Que ce décalage d’années ne soit qu’un détail et que ça lui revient de le rendre positivement à son avantage…

Il me rassure de faire en sorte que ça réussisse et qu’il allait lui téléphoner bientôt.

 

Et je me suis éclipsée en les laissant se débrouiller tous seuls…

 

Il est reparti… Il ne l’a jamais appelé !!!!

Elle ne m’a rien dit mais je sais que quelque part ça l’a blessé… C’était comme une balle qui n’a pas percuté l’objectif mais juste l’a légèrement ricoché…

Un geste gratuit... (Mta3 tlehmig)

Je suis en colère !

 

Le temps passe… Je sais faire la part des choses

J’ai revu mon ami le dragueur… On a beaucoup parlé au téléphone mais on n’a jamais abordé le sujet de COPINE… Jusqu’au week-end dernier

 

Déception
Jeudi soir, j’ai été très ennuyée et en larme car je venais de savoir que mon petit ami allait partir en week-end tout seul sans se soucier dans quel état allaient me plonger son départ et son égoïsme… En plus, il me prenait pour une conne en me proposant de partir avec lui alors qu’il savait impertinemment que j’allais refuser car j’ai du boulot et que samedi exceptionnellement ce mois ci je travaille …


La sonnerie de mon portable retentit de nouveau… J’ai cru d’abord que c’était mon petit ami qui voulait arranger ce qu’il venait de bousiller… Mais nooooon, pauv’fille, tu rêves !

 

En voyant le numéro qui s’affichait sur mon portable j’ai compris que mon ami le dragueur est rentré à Tunis… J’ai hésité de répondre je n’étais pas du tout de bonne humeur mais… En réfléchissant je me suis dit voyons ce qu’il a à me dire…

 

Et voilà…

Apparemment il a loué une villa pieds dans l’eau à « Deux Oueds HAMMAMET» avec ses deux frères et il m’appelle pour m’inviter à passer vendredi samedi dimanche et quand je lui ai dit que je travaillais le samedi, il m’a assuré qu’il allait me conduire à Tunis très tôt le matin et m’attendre pour rentrer  … L’idée m'a plu...


Ce qui est bien aussi c’est que ma sœur y réside à deux pas  dans les Mimosas… Je peux très bien m’y rendre chez l’un comme chez l’autre… Sans m’étouffer de l’un ou  de l’autre…

Mais bon,
Je ne lui ai pas répondu tout de suite et je lui ai dit d’attendre ma confirmation vendredi matin… J’avais besoin de réfléchir et de m’organiser…

 

En me réveillant le matin, j’ai appelé COPINE pour savoir si elle voudrait aller à HAMMAMET… Elle m’a dit que oui…

Et... 

Sur la route, on s’est mis d’accord pour que j’aille passer la journée au Deux Oueds et elle, elle allait partir chez sa tante à Hammamet Sud et qu’on se verra le soir

 

Au téléphone, j’ai eu mon ami le dragueur qui m’a demandé avec qui j’allais venir et… Je lui ai dit que c’était avec COPINE…

Il  l’a oublié ! … J’ai du lui rafraichir la mémoire … Alors il a eut comme un « Euuuh » Comme s’il était déçu…


Ça m’a énervé un peu qu’il a oublié alors qu’il m’a fait tout un numéro quand il l’a rencontré pour la première fois mais j’ai laissé passer…

 

Au moment de me déposer chez mon ami le dragueur … L’incroyable s’est reproduit !

Et bien figurez vous la même scène d’il y a un an m’a été dupliqué… Il bavait comme un chien devant un morceau de viande à la vue de COPINE.

 

Je suis agacée !

 

Il voulait qu’elle reste mais elle s’est excusée comme une vraie princesse… ça m’a un peu amusé dans le fond de voir son air battu face à son refus

Je ne vous raconte pas ma journée il me les a gonflé (les poumons) en voulant que je téléphone à COPINE pour qu’elle vienne mais… Je l’ai ignoré tout en lui expliquant son geste de l’année dernière et que cette fois il a affaire à moi et c’est NON... « COPINE ! C’est NON »

Il ne m’a pas cru !

Après toutes ses années en fin de compte il ne me connait pas !!

 

Ce qui a sauvé ma journée c’est l’épouse du frère ainé qui est une sacrée femme, très gentille et qui m’a bien reçu…  

Il y avait une atmosphère familiale comme je les aime… J’ai été à l’aise, bien et j’ai complètement oublié mon petit ami : Mon unique objectif du week-end.

 

Je suis bien !

On est sorti… On s’est promené au bord de la mer et on est allé chez ma sœur… J’ai pris quelques verres pour me désaltérer… (Chez mon ami, on ne boit pas) Les hommes ont pu parler à propos de quelques affaires… Puis on nous a téléphoné pour nous demander de rentrer ils ont commencé les préparatifs du barbecue…

 

En fin de l’après midi, tout les deux, on s’est allongé au bord de la mer … Il y avait ce moment de sincérité qui planait tout autour de nous…
Il ne se méfiait pas de moi… Il s’adossait sur les quatorze années de notre amitié et j’ai profité de lui poser une question : « Si je serai venue avec quelqu’un d’autre… Une autre fille comme wiwi par exemple, est ce que tu aurais eu le même comportement ? »

Sa réponse était plus qu’honnête et sincère « OUI » Monsieur s'ennuyait !!!!!


Ma soirée 

COPINE nous a rejoint vers 20H30 et on a passé une bonne soirée rigolote pleine d’histoires d’il y a 15 ans…

Il voulait qu’on passe la nuit chez eux mais on a insisté pour rentrer en leur disant que peut être demain on retournera à Hammamet…

Il me suppliait de rester et de la faire rester mais il était hors de question de le suivre dans ses délires égoïstes et cons

   

Le retour

Il était presque 03H00 du matin, on était de très bonne humeur… parce qu’on vient de lui rendre le reste de sa monnaie mais je voulais en être sure

Sur le chemin du retour, j’ai profité pour poser une première et une dernière question à COPINE : « Est-ce qu’il t’intéresse ? » Et la réponse m’est parvenue claire et nette « Non je ne suis pas intéressée » et …

De sa réponse j’ai décidé de notre programme du Samedi mais aussi de paralyser mon amitié avec cet homme car pour moi il est inconcevable de jouer avec les sentiments des gens … Pour cet homme « El hadher i zazzi » C’est comme le cas de beaucoup d’hommes  que je connais…

Je suis dégoûtée !

 

Samedi matin mon ami a téléphoné à COPINE pas à moi !  En insistant pour venir …
Quand à elle, ne sachant comment se dérober elle lui a dit qu’elle m’en parlerait et qu’on le tiendra au courant...
Mais… Voyant que je n’avais pas l’intention de l’appeler… Elle s’est sentie coincée parce qu’elle lui a donné sa parole…


Mon portable s’est mis à sonner … Je l’ai ignoré une première fois … Une deuxième fois… Au troisième coup de fil je réponds et je retrouve un mec au bout de ses nerfs et quand je lui ai annoncé avec froideur que j'ai changé mes programmes et que j'ai décidé d'aller chez la tante de COPINE parce qu’on était invité pour déjeuner …
Il a faillit me sortir du portable mais… Je m’en fous, il a ce qu’il mérite, Non ?

 

Complicité en féminin

On est passé chez ma sœur pour emmener ma nièce à la piscine, et on s’est mis d’accord pour prendre avec nous notre ami le dragueur juste par un  geste de clémence…

 

En débarquant chez lui, il était surprit… J’ai lu une lueur d’espoir dans son regard… Il a voulu qu’on reste chez lui mais j’ai été d’une humeur massacrante et il ne fallait pas trop me contredire…

 

A la piscine,
COPINE est partie dire bonjour au directeur qui est un ami à son père, et mon dragueur d’ami voulait savoir ce qu’elle pensait de lui et j’ai été directe comme un crash :

 « Elle n’est pas intéressée… Je t’ai bien dit NON mais tu ne m’écoutes jamais donc arrête de faire le con et comporte toi en personne civilisée… J’ai l’impression  que t’as une bite à la place à la tête »…


Je suis partie apprendre à nager à ma petite nièce…

 

Et je l’ai laissé en sa compagnie pratiquement toute l’après midi … Je le regardais de loin se morfondre… Quand à elle, elle était sûre d’elle, conscience de son charme sur lui et à l’aise dans ses gestes et dans ses paroles car elle savait que je l’ai bloqué…  Il ne pouvait plus faire le moindre pas en avant…
Donc elle pouvait s’adonner à sa petite vengeance qui s’écrit dans ce sens « Regarde ce que tu ne peux pas avoir parce que tu l’as perdu »

 

Dans la vie, c’est comme ça…  C’est des occasions il faut en profiter et savoir décider de ce qu’on attend de l’autre… car si on vient de le blesser ou de ne pas le respecter… on rate notre deuxième chance…


Je pense que ... La deuxième chance existe belle et bien mais pour que ça arrive il faut laisser une bonne impression et un comportement à la hauteur de ce que cette personne est ou ce qu’on aurait pensé qu’elle soit.

  

Il est presque 19H00, on a décidé de le conduire en premier chez lui pour s’en débarrasser... Il me fatigue ! Et j’ai ramené ma nièce à la maison et dans la résidence je suis tombée sur des amis ou plus exactement sur mes voisins de vacance et…

Ils nous ont invités pour des verres au bord de la piscine et … J’ai passé une superbe soirée dans le rire et dans la bonne humeur...  

 

Mon Week-end est sauvé

Mon week-end était assez enrichissant dans ma connaissance de moi-même et des gens de mon entourage…

Mais… Malgré tout ce beau monde et toutes ces histoires je ne me suis jamais sentie aussi seule et aussi triste que ces quelques jours ;

Solitude !

Un sentiment que je déteste surtout quand je suis sensée avoir quelqu’un dans ma vie !

En plus, ce qui m'attriste le plus c'est que je ne comprends pas ce qui se passe dans ma relation... C'est ce qui me tue

Conclusion
Mon Week-end contenait beaucoup de tristesse et de déception dans du fou rire...

Partager cet article
Repost0
9 juillet 2008 3 09 /07 /juillet /2008 12:41

Une chose qui m’a tout le temps impressionné c'est le regard des filles amoureuses… !!!! 

On voit ça parfois dans les restaurants, les transports en commun, dans un café, sur les bancs publics…

Lorsqu’il lui chuchote aux creux de l’oreille des mots d’amour… ou le souffle d’un baiser…
Il y a tout de suite cette lueur dans le regard de la fille qui s’illumine surtout lorsque ses yeux se posent sur le visage de son bien aimé...

Avec le sourire, elle goûte de plaisir ses paroles… Elle le regarde comme si elle explore la moindre forme de son visage, comme si elle craigne qu'il ne disparaisse si jamais elle tournerait son regard. 

Vous n'avez jamais remarqué ça ?
Bien sûr que oui, peut-être même en avez-vous été l'objet ou le contraire …

Moi-même, éprise à maintes fois, j’ai eu ce regard mitigé de naïveté et de découverte... Composé aussi d’un soupçon d’admiration, d’une pincée de désir et d’une tonne de tendresse…

Je demandais qu’une chose au cœur de mon cavalier, au mien et au bon dieu que cela dure encore et encore plus…Car …

J’aime avoir ce regard à l’intention de l’homme assis auprès de moi… à vrai dire c’est comme une condition pour que je reste dans sa vie mais …Arrive t on encore à m’impressionner et à illuminer mon sourire ?

Je pense que oui…

Difficilement certes mais sincèrement… la question m’a été demandé dernièrement celle :
«  Si un homme encore aujourd’hui pourrait m’impressionner et qu’est ce qui pourrait bien me troubler ?! »

Sûrement pas par une porche Cayenne ou le signé des habits ou les invitations dans des palaces …

Ce qui m’impressionne c’est le savoir faire … Le savoir vivre… Le plaisir de partager une compagnie et d’être toujours là…
Aussi le bon goût dans le choix des habits ou dans la déco d’une maison … Et surtout  la sincérité des sentiments et la volonté extraordinaire pour l’entretien de ce sentiment …
C’est comme une sorte de maturité individuelle de couple qui malheureusement est une qualité presque en voie de disparition chez l’un comme chez l’autre 

Je pense que pour savoir si on a atteint une moyenne de maturité c’est quand on prend conscience de notre propre égoïsme et qu’on cherche à limiter les dégâts…

Ce n’est pas aussi facile d’arrêter d’être égoïste … c’est déjà un exploit d’en être conscient !!! 
Je me demande dans ces cas là si le type en question se rend compte du bonheur qu'il a… Probablement pas.
Pas plus que moi lorsque je me retrouve devant un plat de spaghettis alors qu'ailleurs d'autres ont faim. 
 
Cela dit je me pose des questions :
« Est ce que le fait de se sentir délaissée et toujours être passée au troisième lieu pourrait titiller mon égoïsme et du coup cela  éteindrait petit à petit le regard admiratif et chaleureux  que je portais déjà sur un mec ?!!! » 

« Suis je en erreur par le fait d’être persuadée qu’une relation à son début et même après a besoin d’attention, de soins et beaucoup de présence !!! » Ou …
« Peut être… Je suis prisonnière du cercle vicieux des célibataires qui sont attirés juste par le début envoûtant d’une relation et puis ils passent à autre début !!!? » 

Je re-découvre moi-même … car nous changeons toujours et encore … Et mon regard que je porte sur mon entourage et sur moi-même se transforme  tout le temps… En bien ou en mal ?! Je ne me juge pas … Je le VIS. 

Partager cet article
Repost0
26 juin 2008 4 26 /06 /juin /2008 16:57

 

 

Parfois, un petit rien envenime l'instant présent… Des fois, un geste irréfléchi détruit la confiance de toute une relation.


Sans qu'on sache vraiment le pourquoi de l'importance qu'on donne à ce petit geste de rien du tout... On se noie subitement dans des abîmes d'incertitude, manipulée par notre mental qui trop malin, nous fait faire tourner en rond… Qui trop manipulateur, nous fait répéter en boucle dans la tête les mêmes phrases sans qu'on en trouve d'issue…


Cela devient comme une sorte de matraquage qui ne voudra se cesser que lorsque par un geste de folie…On réagit et on fiche tout en l’air  

 

Et puis,

Ce n'est jamais "notre faute":

Quelqu'un nous a irrité, ou agacé ou énervé… Un fait nous a mis en colère, ou mortifié, ou blessé, ou frustré et nous éloigne de notre sérénité spirituelle et notre sagesse comportementale…

 

Au début d’une relation, beaucoup sont confrontés à un problème de taille qui risque bien d’empoisonner le bien être du couple : Il s’agit bien entendu du comment apparier entre ses amis, ses sorties à lui et entre ses amis et ses sorties à elle…

Et ça se complique quand la personne qui est confrontée à ce genre de problèmes ne croit pas vraiment dans l’amitié entre un homme et une femme !!! Comme c’est mon cas !

Cela ne veut pas dire bien entendu, que j’ai une quelconque relation du genre extra amicale avec mes amis hommes…

Je sais qu’ils m’adorent malgré mon rude caractère … Qu’ils me protègent lors des escapades nocturnes et qu’ils sont même jaloux et possessifs (cela m’exaspère des fois) quand je partage leur compagnie …

Mais c’est toujours à moi de prescrire le dosage et de calculer la distance qu’il ne faut pas dépasser… J’ai l’impression parfois qu’ils ont besoin que je leurs mette des limites !!! Qu’ils se sentent bien et à l’aise que lorsque je suis forte et sure de moi…


Le problème c’est que ce n’est pas toujours le cas que je le sois … Dans des moments difficiles quand je suis chargée par ce genre de sentiments, je me transforme en une huitre, presque incapable de mouvements et de mots…
Je me renferme sur moi-même … Et je ne mets plus le nez dehors… Je peux gâcher une heure ou des journées à cause de cela, et même parfois y laisser mon sommeil ou tout le contraire sombrer dans le sommeil… Et je sais que ce sont toujours les mêmes comportements qui provoquent les mêmes réactions chez moi…

 

Je déteste que mon mec prenne son week-end et le passe loin de moi peu importe avec qui…
Que ça soit avec des amis ou de la famille… Ce n’est pas là le problème !

Je vis très mal ce genre de situation…ou d’abandon… Mais on ne peut pas demander à quelqu’un fraichement rencontré de changer certaines de ses habitudes… C’est à lui de le faire tout seul !


Pour passer le message, je me suis dit que je ne devais pas partir en week-end à Nabeul, un programme prévu depuis un mois avec des amis que j’adore… Vu que je ne suis plus aussi célibataire que je l’étais au moment d’accepter…
Certes encore je suis libre de mes faits et gestes… mais par respect du changement de ma situation je me suis dit que  je serai plus à l’aise à passer la soirée en leurs compagnies mais pas la nuit…ou le week-end.


Pour ne pas trop me casser la tête, j’ai annulé tout mon week-end… Sauf que mon beau prince m’a gentiment téléphoné alors qu’il aurait pu me le dire le matin vu qu’on était ensemble !!!
Mais non !!!!…
Monsieur me téléphone pour me dire qu’il allait partir à Sousse tout seul disant pour des raisons familiales…

 

Les mots m’ont refroidit d’un coup… Puis j’ai senti de la colère me monter à une vitesse hallucinante et pour ne pas dire des bêtises : j’ai vite raccroché…

 


Ma réaction de tout de suite :

Je me suis tournée vers ma copine et je lui ai lancé si ça lui dit de monter à Hammamet pour la soirée…

Elle a hoché par un gros OUI.


Ma réaction de déroute :

Une de mes connaissances (Don Juan) me téléphone pour me dire qu’elle se trouve déjà à Hammamet et voulait savoir où j’allais passer ma soirée pour qu’elle puisse venir à ma rencontre... Je lui ai répondu que je serai surement au Calypso.


Je rentre à la maison irritée et je tombe sur ma sœur, mon beau frère en stade avancé et amusé sur mode apéritif … Je les rejoigne et cela me permet agréablement de me changer les idées…


Ma réaction de colère

Je téléphone à Monsieur une première fois … puis une deuxième fois il ne décroche pas et… là j’atteins le sommet de ma colère… Dix minutes plus tard il m’appelle … Je rassemble mes phrases pour lui dire que j’ai changé mes programmes que je ne vais plus rester à la maison car je compte monter à Hammamet pour la soirée … Il s’énerve (je le sens) … Il se bloque peut être que lui-même est à Hammamet … Mais réussit à me demander avec qui et où…et fini par me murmurer un petit « ok »


Mon problème est réglé … Enfin je l’ai cru !

 

Et puis mon téléphone n’a pas arrêté de sonner entre Copine à qui j’ai demandé de voir avec ses amis de l’association parce que j’évite de sortir en boite entre filles (je sors pour m’amuser pas pour draguer)… Entre Don Juan qui me harcelait tout les quinze minutes pour savoir à quelle heure j’allais débarquer…


J’avais les nerfs à bout…

 


Ma réaction d’évaluation et d’impressions

Ce don Juan !!
Pourquoi il insiste tant pour que je vienne ??! Il ne m’intéresse pas tant ? C’est vrai que je suis furieuse mais n’est ce pas mauvais de réagir à la colère ?
Et la colère ! Ne va-t-elle pas devenir mon marionnettiste qui me fera faire ce qu’il voudra de moi comme plein de choses que je risquerai de regretter par la suite ?!


Et là… Mon mec qui est entrain de me mentir pas seulement pour le week-end mais il est certain qu’il me cache bien de choses… Ce qui m’est sûre c’est qu’il ne fait rien pour gagner ma confiance !


Dois-je le copier ?? … S’il se comporte mal pourquoi je resterai dans mon coin à me morfondre !?


Il y a quelques temps j’ai écrit un truc sur la magie et la beauté des sentiments que je suis entrain de vivre … Je me sentais comme une adolescente heureuse de son histoire et j’aimais ça… Mais je ne suis plus une adolescente !!
Et je ne dois pas réagir en adolescente !

Les sorties… Les dîners… Les soirées j’en ai vécu des tonnes… j’en ai pas vraiment besoin de sortir ce soir … J’ai juste besoin d’être avec quelqu’un qui m’aime et que j’aime et… Il n y a pas mieux que de rester chez soi avec les gens qu’on aime…au moins avec eux je suis en tendresse,  je suis en confiance et je ne risque pas de bousiller mon couple…

 

Mon téléphone n’arrêtait pas de sonner et je n’avais pas la force d’expliquer à qui que ce soit ce qui se tramait dans mon cœur et dans ma tête… Et d’un geste brusque sous les fouets de mes émotions j’ai fermé mon portable et je me suis endormie…


Dans la nuit, je me suis réveillée, j’ai ouvert mon portable il était 4h du matin et une série de messages des appels en absence se sont défilés devant la panique de mon regard…


Ce n’est qu’en ce moment là que j’ai réalisé la gravité de mon geste je n’aurai pas du fermer mon portable… la confiance se dégrade par ce genre de comportements mais ce n’est pas le pire ...
Car en fermant mon portable la seule personne à qui j’ai pensé  c’est copine, je me suis dit que si elle voulait me parler elle penserait à me téléphoner à la maison ou sur le portable de ma sœur… Je n’ai pas vraiment pensé à lui… J’ai été entrain de me renfermer sur moi-même et de le pousser hors de ma coquille…loin de mon cercle !

 

 
Ma réaction du petit matin

J’ai été en alerte… pas parce que j’avais peur de sa réaction ou qu’il ne me croit pas… mais juste parce que j’ai eu un geste bête et un comportement stupide…

J’ai pensé à lui téléphoner vers 4h du matin mais j’ai eu peur de le trouver dans un endroit où il ne faut pas que je le trouve… Ou encore j’ai eu peur qu’il ne décroche pas même s’il dort … et que ça va encore plus, empoisonner mon état d’esprit … J’ai envoyé juste un message pour donner une explication bidon et expéditive à la fermeture de mon portable.   

 


Ma réaction de la journée

Je me suis renfermée sur moi-même… Je n’ai pas aimé ce que j’ai pu éprouver pendant le week-end … Je n’ai rien pu digérer !

 


Sa réaction à lui

Lui aussi ! Il s’est renfermé sur lui-même ... Mais je pense pour me culpabiliser de mon geste…

Sa manière de faire ou de me dire : « Je ne t’appelle pas comme d’habitude, je ne te vois pas comme d’habitude … J’agis ainsi juste pour te donner une bonne leçon ou… Je suis libre de faire ce que je veux… Ou j’ai quelqu’un dans ma vie dont je t’ai caché l’existence … Ou encore pour me déculpabiliser de mon week-end au masculin car j’ai fait des bêtises »  

 

Une de ces possibilités est vraie mais laquelle ??? Le problème ! C’est que je n’accepte aucune ! Je n’accepte en rien le comportement en lui-même…

 

 

Comment sortir de ces états et s'assurer de ne pas les persister?

Je ne sais pas trop …

 

Le bon sens me chuchote qu’il faut en parler et mettre à nu tout les malentendus et toutes ces cachoteries…

Mais voilà…Difficile pour l’instant de croire à quoi que ce soit…

 

Le sentiment qui m’agite sur le moment m’alerte sur l'effet de ses comportements qu'il a pu avoir sur moi… Je me comporte en autruche je le reconnais parce que je ne me sens pas en force encore pour assumer ce que je sens comme mes sentiments ou ma jalousie ou ma possessivité à son égard… J’arrive à peine à discerner ce qu’il réveille en moi … Et avec ses comportements il ne me rassure pas !


En écrivant ce texte, je prend conscience de mon malaise, il est possible alors de s'expliquer avec lui, non pour lui faire des reproches, mais pour lui indiquer que tel ou tel comportement de sa part a des impacts sur moi, que telle ou telle chose n'est pas compatible avec mon caractère ; Il ne s'agit pas alors de lui demander de changer, ce qui serait parfaitement illusoire, mais de rester au plus près de ce qui est important pour nous en tant que couple…

 

Heureusement qu’il y a ce Blog, je dis ici tout les riens que je n'ai pas "digéré" c’est comme une mise au clair avec moi-même, je peux expliquer où j'en suis et pourquoi... Mais, où j'en suis en fait dans cette histoire ????? 

Partager cet article
Repost0
12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 15:56


J’ai l’impression de retrouver la spontanéité et la simplicité d’autrefois…
Un sentiment que j’ai égaré depuis bien longtemps… ! Je le retrouve enfin avec toi…

Humer le parfum doux et passionnant d’une rencontre !…
Je me laisse porter sous une emprise forte et tendre d’un sentiment comme celui qui caractérise et qui imprègne le souvenir d’une Adolescence…
C’est comme une mosaïque fine qui ne se fait plus... Un arc en ciel ... De l'air en multicolore de naïveté, de plaisir, de désir et de beaucoup de foi…

Je vis un sentiment merveilleux !

J’ai même envi d’arrêter le temps pour déguster, de mon cœur le goût sucré de ses battements…

Alors,
Je ferme les yeux…
Je me recroqueville sur le délice de mes sentiments… Je plonge dans le souvenir de mes émotions…


Attendre …

Faire durer le plaisir de se regarder…

 
Se regarder pour se toucher le cœur … Se toucher pour revisiter nos cinq sens... Revisiter pour redécouvrir soi !


C’est fou combien c'est bon !


Etre soi même sans vice et sans calcul




Me voilà !
Absorbée dans un tourbillon de sentiments qui ne devrait pas exister…
Mais…
Le piège est fait !!! Et c'est tant mieux...


J'ai, moi qui ne suis qu'un pantin de la destinée, envie de lui, de le toucher, de le sentir, d'être et je suis toujours là, goûtant son inconscient...

Hey,
Regarde-moi… Ecoute-moi…
Entend ma voix…
Tu sais, j'ai longtemps regardé mon reflet dans le miroir.
Je suis femme ! J’en suis si fière…
Je n'ai rien de spécial si ce n'est mes yeux qui te mangent le visage… Je n’ai rien de riche si ce n’est mon coeur qui se dégage de lui une petite lueur qui brille m’indiquant le chemin de ton âme…  


Je te regarde de loin et pourtant tu m’es proche…

Je n’ai qu’une seule envi te toucher… te caresser la peau …

La passion en moi fait rage…

Je souris de mon mal…
Maso ;-)

J’aime attendre ! J’aime jouer !!!!
J’aime me noyer dans l'abîme de ton regard…

Oh mon dieu ! Je brule de désir…Et... Oui,
Je suis femme...
Et j'aime ce que je suis ... 


Je plane...

Et mon corps devient arme…
Mais dites-moi…

Le double tranchant de mon arme ne pourrait il pas en quelques sortes causer des larmes ?

Peut-on se détruire par sa propre arme ??!!

Je me demande au fond de moi si l’ardent de mon désir est juste pour consommer ce même désir ou si l’origine de mon sentiment est née de toi … pour TOI ???!!!!!!!!!!   


Entends-tu ce que je te souffle au creux de l'oreille ?

Je tremble à ton contact.
Mais je veux attendre... Pour juste prolonger le plaisir de fondre...  
 


Je remémore…
Chaque moment  à tes côtés…


Je déguste
Chaque sourire au coin des lèvres

Partager cet article
Repost0
6 février 2008 3 06 /02 /février /2008 13:20

Bientôt trente sept ans.   
Sauf accident ou maladie qui avancerait ma traversée vers l’autre rive, et vu l'espérance de vie moyenne par chez nous, je crois pouvoir raisonnablement supposer que je suis à mi chemin…de la fin.

 

Bientôt trente sept ans.   

Et je viens de me rendre compte que seulement depuis quelques temps que je commence à profiter réellement... à goûter chaque moment et à apprécier chaque étape du voyage...

 

Bientôt trente sept ans.   

Et… J’ai toujours mené ma barque d'une main tremblante…

Sans cesse en alerte, à m'inquiéter outre mesure des dangers… à écarquiller les yeux au moindre obstacle caché sous la surface… à craindre trop la proximité des autres embarcations…

Je survivais à peine en pure perte d'ailleurs, puisque cette peur permanente ne me permettait même pas d'éviter mieux que d'autres les récifs.

 

Bientôt trente sept ans.  

Et je ne peux m’empêcher de penser aux trois ans qui me séparent des quarante ans …

Je ne peux m’empêcher de sentir combien c’est dur de vieillir toute seule…

Et pourtant c’est bien moi qui a toujours décidé de ma solitude… C’est bien moi qui dessine les croquis de ma vie…

C’est bien moi, le capitaine … Je n’ai pas le droit de me lamenter…ou peut être juste un petit peu

 
Bientôt trente sept ans.   

Quelques petites et infimes rides qui s’invitent... qui s’installent et qui s’aménagent sur mon visage

J’aimerai bien m’en débarrasser... les chasser... les effacer mais ces rides ne sont ils pas le prix cher à payer de vouloir vivre et continuer doucement sa traversée… ?! 

 

Bientôt trente sept ans.   

Et je n’ai pas encore l’envie de vouloir un enfant ! pas le moindre désir ! 
Il arrive des fois que ma nièce se trompe et m’appelle maman et cela m’exaspère au fond mais… je ne laisse rien paraître juste le sourire « je suis Taaaaaaaaaaaaaaata » et je fais bien mon rôle de tante…je le fais avec Amour. 

Cela dit...Je me pose des questions au seuil de mes trente sept ans: Suis je normale de ne pas sentir le besoin d’avoir un enfant ? 
Suis je naturellement constituée alors que je n’éprouve pas le moindre désir de porter un enfant en moi ?

Peut être que tout ce mécanisme est lié à un seul fait celui de trouver d’abord le papa … enfin, j’en sais trop rien

 

Bientôt trente sept ans.   

La vie est une série de turbulences et de bourrasques … Il m’a fallut du temps pour comprendre  qu'en pleine tempête, il vaut mieux laisser poursuivre, quitte à se laisser emporter dans une direction imprévue ...dans un endroit surprise plutôt que de lutter contre la houle et risquer de sombrer… ou de se casser en pleins morceaux…

Et ma foi, la traversée est devenue tellement plus agréable ! 

Plus je laisse aller, plus je m'en porte bien.

 

Bientôt trente sept ans... A égale distance des deux rives.  

Dans une semaine c’est mon anniversaire et… cette année était idéale … meilleure de toutes les années de ma vie … je me suis enfin posée dans les bras de ce blog … Mon moi s’est promené au fil de ses pages pour jeter un oeil en arrière et avancer un pas en avant...

 

Zen. Enfin… Malgré mes trente sept ans.

Partager cet article
Repost0
23 novembre 2007 5 23 /11 /novembre /2007 12:43
Press play:

d--sir-1.jpg


Comment exprimer le trouble de ce parfum…
Si forts, si beaux, si virils, si mâle…
 
Comment exprimer le trouble de cette odeur d’homme qui m'enivre tant... Une odeur de lui...
De cet inconnu qui vient d’entrer dans l’ascenseur …
 
Debout devant moi …Grrrrrrr … 
Je n’ai pas fait attention à son visage ni à son allure …
J’ai été entrain de parler au téléphone et à inspecter mon rouge à lèvre dans la grande glace
 
Pfffffff... Je me demande pourquoi on met toujours de miroirs dans les ascenseurs ?
 
Nous regarder… !! Nous les femmes ! Tout le temps collée à un miroir ! 
N’est il pas un geste qui nous fait détourner de l’homme présent à nos côté ?
 
N’est il pas plus judicieux de détruire notre tour égocentrique pour mieux regarder … découvrir l’homme …?

N’est il pas sage de percer ses secrets pour mieux le comprendre … Pour pouvoir vivre avec lui et… le garder.. surtout ?
 
Je ne sais pas … 
Je retourne à mon histoire de ce matin

Surprise car souvent gênée par les odeurs corporelles surtout dans un ascenseur… J
e me suis mise a écouter ce qui venait du fin fonds de moi...à imaginer l’envie monter en moi...

Une envie folle de sa peau, de la sentir, de la humer sans vraiment chercher à connaître ses traits, sans savoir si elle me plairait ou pas... ou que je l’aimerai ou pas
 
Je regardais sa nuque … ses cheveux bien coupés … le col de sa chemise d’un rose très clair sous son costume marron

Le rose ! … le féminin qui amadoue le lion…
Mmmm, j’adore cette image !

Du rose n’est ce pas une couleur de bébé … N’est ce pas signe de la sensibilité de son cœur ?!

Du marron !
N’est ce pas une couleur de terre … de chair … de passion !?

Qu’il est mignon !
Il était mystérieux dans sa fragilité … 
Il était attachant dans sa virilité
 
Folie !
Quelle déraisonnable envie me prenait…
Moi qui me croyait une personne civilisée...
Moi qui me croyait sage et mature...
Mais voila, j'étais en émoi, quasiment en flamme ,oubliant les milliers d'années d'évolution nous éloignant chacune de notre condition animale écrasée...
 
Et puis je suis une femme … Je suis sensée contrôler mes instincts … c’est ce que la société prétend… nous répète… et nous inculque 

Comment pourrais je avoir ce genres de pensées … ?
Comment oserais-je éprouver ce genre de sentiments mélangés à du plaisir ?!!

Je fantasme sur cette inconnu ?!!!!!!!!!!
Suis je entrain de perdre les pédales ?
 
Par quel étrange ascendance, cette envie irrépressible de vouloir le posséder s'était emparée de moi?..
 
Instinct puissant…
Moment de faiblesse…
Je hais ce moment furtif ou j'égare ma condition humaine par l'odeur d'un corps d’homme...
Je n’ai pas envi d’imaginer… Oh ! Son odeur est désormais en moi ?
 
Que vaut l'acquis quand l'inné devient si évident?

Je me suis mise a sourire par l’arrivée de mon étage …
Heureuse de l’abandonner … 
Contente de passer tout prés de lui en lui laissant une brise de mon parfum … de mon Pur Poison… 
A son tour de souffrir de plaisir.
 
Enfin,
Contente, je suis arrivée à contrôler mon calme apparent … 
Fière, à occuper et positiver le bouillonnement de mon intérieur en me lançant sur un pari celui de supposer que cela devait ressembler a ça... L'odeur d'une femme pour un homme en chaleur...

N’est ce pas vrai ? Ou peut être c’est encore plus intense… ou encore plus puissant ?
Comment est ce le désir d’un homme pour une femme ?
Le désir ! 
Peut il nous faire perdre la tête ?
 

desir1.jpg

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2007 1 03 /09 /septembre /2007 17:16

Me voici en Septembre en pleine ambiance de Rentrée… 

Le mois s’annonce difficile pour tout le monde…
 
Lourd de dépenses suite au vacance d’été … 
Lourd à cause des préparations pour la rentrée scolaire et va être alourdie plus encore par l’arrivée de Ramadan et de l’Aid …

Je traduis la situation : Le Tunisien est dans la merde
 
Pauvre Papa Tunisien …
Je compatie à son malheur celui de traîner le poids d’une situation qui ne dépend pas vraiment de lui... C'est au dessus de ses forces...

Pauvre Maman Tunisienne
De tout cœur avec elle … parce que honnêtement entre maison, égoïsme masculin, boulot et enfants c’est une sacrée championne
Je me demande si elle a eu de vraie vacance ? 
Je doute fort
 
J’ai l’impression que l’atmosphère générale qui m’entoure influe pour beaucoup sur mon humeur
Je suis irritée… Je suis agressive… Au bord des larmes et... Je déteste attendre
 
Pffffffff… 
De nouveaux départs pour certains… et de courageux changements pour d’autres
La plupart des gens bougent, préparent leurs retour vers ce qu'ils connaissent …
D’autres osent, s’aventurent avec courage ou peut être avec inconscience (va savoir) vers ce qu’ils ne connaissent pas 
 
Et moi ?
Sans trop réfléchir... Je ne suis pas encore en phase

boussole.jpg

Et pourtant, j'ai le sentiment d'être maintenant à la croisée des chemins, je suis très précisément à un moment où l'on mesure tout le chemin parcouru en expériences… En émotions vécues, mais aussi où l'on prend conscience qu'à la trentaine largement passée, les jours comptent, le chemin restant à parcourir est plus dense, plus lourd et plus inquiétant... Je suis terrifiée!
 
Est-ce ce qui me trouble ?
Est-ce ce qui me tracasse ?
 
Non pas vraiment ... Il n y a pas que ça
 
C'était l'été,
C’était la saison des vacances même si je n’ai pas pris de vacances…
Est-ce bien là mon problème ?
Peut être oui … J’ai l’impression que je bloque…


C’est la fin d’été
Je me rend compte que c’était aussi la saison de quelques déceptions dans le monde des amitiés … 
Peut être que je ne suis pas faite pour durer dans mes relations avec les autres … Peut être qu’être seule me va très bien
J’ai appris à cultiver de la distance par rapport aux autres peut être que je devrais m’initier à la cultiver par rapport aux gens qui me sont proches …
Les questions qui polluent mon état actuel sont de retour :
Suis je en tort ? Suis je injuste ? Suis je fautive ?
Je reconnais… 
Je ne suis pas un cadeau de bout de femme... mais loin de moi l’idée ou l’envi de faire du mal aux autres donc je préfère toujours m’éclipser et faire le point toute seule...
 
C’est le début d’une autre saison peut être de toute une vie
Il y a deux mois une porte miraculeuse s’est ouverte, c'est la fragilité où je suis depuis cinq ans qui a permis cela...
Changer de boulot ! mais pas que ça … 
Pour moi, c’est enfin fermer une porte du passé… du présent passé … 
C’est en finir avec une vie … pour commencer une toute nouvelle
C’est ce que je souhaite le plus… C’est ce que j’espère de tout mon cœur et c’est ce que je veux avec acharnement...

Dans l’infernale de mon attente, je n’ai pas vraiment le choix… 
Je dois juste m’armer de patience et attendre devant cette porte entrouvert … 
ATTENDRE !! Oh combien je déteste d’être en arrêt à la croisée des chemins...
 
Elle est un peu difficile à vivre cette avant-métamorphose : plus le confort de me dire que si j'avais le choix de ma vie je la vivrais et la gagnerais autrement, j'y suis presque !

Juste un peu de patience... Juste un peu de souffle pour pouvoir continuer et passer à l'autre rive ...
Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Dans le Monde Magique de Lili
  • : Regard sur la Vie ... sur ma Société au fil du Temps...
  • Contact

Profil

  • Lili
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... 
 J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... 
 J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...

Divers

 

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Archives