Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 août 2007 3 22 /08 /août /2007 14:35

Il était assis au bord du lit… Pâle et le regard perdu…
Il se tenait la tête entre les mains, il avait l’air abattu… 

L’atmosphère dans la chambre est devenue pesante, silencieuse et pleine de désolation

Elle ? 
Elle est déçue parce qu’il ne s’est rien passé … Parce qu’elle avait tellement envi … de lui … de sexe … de faire l’amour avec lui Mais…
 
Comment sortir du délicat de cette situation ? 
Comment l’aider à se sentir mieux sans le blesser … sans lui faire du mal et sans en lui rajouter de plus ?

Elle a envi de le prendre dans ses bras… 
Peut être c’est à cause d’elle … Peut être qu’il ne la désire plus…

Elle a envi de lui dire des mots doux … 
De lui manifester sa tendresse et son amour … 
Peut être qu’il va interpréter le tout par de la pitié 

Elle demeure à le regarder avec son air perdue désespéré et silencieux … Faisant des efforts sur-humains pour cacher sa déception et si... Elle fera comme si rien n’était passé…

Elle se lèvera … mettra sa robe de chambre et ira préparer un truc à boire … à grignoter et s’installera devant la télé... zapper d’une chaîne à une autre jusqu’à ce qu’elle dormira … 
Quand à lui … Ca va lui passer   

Non … Elle n’a pas envi qu’il s’enterre dans son gouffre … 
Et si elle prend son courage à deux mains pour lui parler...N’est ce pas important d’en discuter… 
N’est il pas sain pour l'avenir de leur relation ?
 
Elle : c’est pas grave chéri.
Lui : Comment tu peux dire ça ? Tu ne peux pas comprendre, ça ne m’était jamais arrivé, jamais !
 
Elle, dans son fort intérieur 
« Bien sur que je ne peux pas comprendre... Qu'est ce qu'il croit ?!!  Je ne suis pas un homme et puis … Pourquoi il me répond avec agressivité … suis je vraiment la cause de sa panne ?!! »
 
Elle : ça finit toujours par arriver un jour ou l’autre ...Soit sûr que ça leur arrive à tous…
Lui : je m’en fous des autres, là… C’est moi qui n’ai pas réussi… Je ne sais pas ce qui m’arrive pourtant je n’ai rien... Je n'ai remarqué rien! 
Elle : oui je comprends… Mais tu sais la prochaine fois tu réussiras et tu oublieras cette fois ci… Je pense que t’es fatigué… la semaine était dure et stressante… 
Je suis sure que tu réussiras même quatre, cinq fois de suite… Je te le promets…
Lui : Je ne sais pas peut être que tu as raison… oui... La pression.
 
tabou.jpg 
 
Beaucoup d’hommes évitent ou peut être n’arrivent pas à en discuter parce que c’est un sujet tabou, qui touche leurs virilité…Qui blesse leurs orgueil et qui dévaste leurs confiance intérieure … 

C’est souvent leurs choix de ne pas en parler
Apres les premiers moments de torpeur... Ils pensent que peut être c’est la meilleure façon de traiter une panne est de commencer par l’analyser en étant seul, détendu avec soi-même … 
Ils devront peut être se poser pas mal de questions comme : 
« Ces temps-ci, ai-je des soucis qui feraient que je n’ai pas vraiment la tête à ça ? », « Suis-je vraiment dans le désir de ma partenaire ? », « Avais-je vraiment envie de faire l’amour ? »,«C'est pour cette fois seulement ou ça va encore m'arriver» ..
 
Est ce qu’ils ont raison de ne pas en parler ?
C’est un truc d’homme à vous de nous répondre …
 
Quand aux femmes … C’est un sujet qui leurs échappe complètement et même si ça leurs arrivent de vivre une telle situation
Elles, elles prennent tout sur elles … 
Tourmentées par tant de questions sans réponses... Comme par la peur d’être en cause… Ou encore par la peur que ça dure et que les réactions du mec deviennent violentes ou agressives...

Je pense que même si la femme n’arrive pas à imaginer ce qui se passe dans le cœur … dans la tête de son homme à ces moments précis … Je crois qu’elle a assez de jugeote pour trouver le juste équilibre entre le réconforter sans le materner et dédramatiser la situation sans tomber dans l’humour ou le sarcasme...
 
Imaginons le reste du dialogue
 
Elle : j’aimerai me blottir dans tes bras … Ne reste pas silencieux … Je suis ta femme … Ta petite chérie à qui tu dis tout … avec qui tu partages tout
Lui : j’ai trop honte, je n’ai plus confiance en moi... J’ai l’impression que je ne pourrai plus jamais f...
Elle : Ne dis pas ça chéri, tu n’as pas à avoir honte… 
C’est naturel … Tu n’es pas une machine...
Lui : J’aurais pas dû …. Dès le départ je le sentais que j’étais fatigué, Je t’ai dit que c’était trop lourd ce que tu m’as préparé à midi…
Elle :…
Lui : Excuses moi chérie de te faire des reproches injustes, je dis n’importe quoi
Elle : Ne dis pas de bêtises, fais moi confiance, j’ai toujours raison tu sais ! C’est juste un accident… et tout rentrera dans l’ordre
 
Il sourit, très faiblement… le visage au bord des pleurs.. 
Elle ne savait pas comment le soulager de son sentiment d’échec… 
Elle ne savait pas comment le libérer de son désarroi et de son enfer, berceau de ses idées négatives…

Quand les paroles deviennent vaines… Il reste ceux des corps…
Elle se dégage doucement de ses bras … Elle le regarde avec amour … Elle lui chuchote à l’oreille : 
« Allonge toi... J’ai envi de te faire un massage… Ce soir … Séance illimitée jusqu’à ce que tu dormes… et demain …
Sera un autre jour .. Meilleur »
 
Vous les hommes, dites nous... 
Comment doit on réagir dans ces moments où vous avez besoin de nous et au même temps vous nous fuyez ???
 
Partager cet article
Repost0
14 mai 2007 1 14 /05 /mai /2007 17:00

avant-apres.jpgIl y a eu cette tempête qui a fracassé tout sur son passage … j’ai été hors de moi … Il y a eu ce déluge de larmes qui m’a rempli… qui m’a alourdi… qui m’attire vers le bas… qui me noie dans le chagrin...

Il y a eu toute cette triste déception qui m’a paralysé… dans qui je me suis plongée… à qui je me suis abandonnée … Mais NON JAMAIS …
Je Maintiens mon Non ... haut et fort …
NON

 

Comme vous savez j’ai fait la connaissance d’un homme qui m’a tout de suite intéressé et … ma foi, il est rare qu’un homme m’intéresse… me plait et m’attire … Le Tout à la fois
Ce qui est beau … c’est ce brin de sentiment que j’ai eu … comme une adolescente qui doute d’elle … de lui … Eprise, qui se bagarre dans ses profondeurs …
Entre rêve et réalité …
Mon Dieu combien j’adore être amoureuse !!!

Dans le passé à part une seule relation … à chaque fois que je faisais la connaissance d’une personne … au bout de quelques temps je me rendais compte que ce n’est pas la bonne … je la quitte ou je sabote pour me faire quitter

Il y a eu beaucoup de raisons qui m’ont fait agir de la sorte … la rébellion d’un âge… La Recherche de soi … La rébellion face une société hypocrite… La Découverte de l’autre… Le Test de l’autre … La redécouverte de l’autre … La rébellion contre une famille qui s’aime et qui se déchire… Et l’Apprentissage à devenir forte en gardant vivant l’enfant en moi

Et puis… Il y a eu aussi cette sensibilité à fleur de peau et la bulle qui par moments devient trop suffocante … j’ai toujours cherché à entrouvrir ne serait ce que quelques instants … pour respirer … pour fuir … dans l’aventure de l’amour… de la passion… de la vie et … c’est le drame… c’est l’incompréhension... l’erreur fatale..

Comme vous savez … cela fait quelques petites semaines depuis que tout a commencé …

Ce fameux coup de foudre à Tunis

Je m’appelle Lili et c’est une femme qui m’a donné ce prénom… Il paraît que c’est plus facile de se cacher derrière un pseudo... enfin derrière une autre femme …

Il paraît aussi que se cacher derrière un blog pour dire haut ce qu’on pense … ce qu’on ressens … ce qui nous fait du mal … ce qui nous rend heureux est à la mode aujourd’hui … mais voilà je me rends compte que la femme qui se cache derrière Lili affiche sans la moindre hypocrisie ses idées … sa vision des choses de la vie… sa manière d’être et de faire

Donc pourquoi tenir un blog ?
Voyez vous je ne suis pas à la recherche de moi-même … Je me suis découverte il y a longtemps … je me suis retrouvée il y a longtemps … j’ai fait la paix avec moi-même depuis un temps … Donc écrire c’est ma façon à moi de maintenir cette paix en moi … c’est ma façon d’aider celle qui n’a pas la chance d’avoir quelqu’un pour la guider comme ce fut mon cas il y a des années

J’ai vécu ma vie… ma mort et ma résurrection pleinement dans le malheur comme dans le bonheur avec courage … La femme en moi a goûté à tout…
A l’amour et ses désillusions, à la vie de nuit et ses illusions, au mensonge et ses perceptions…

Cet homme que le destin a mis sur mon chemin … m’a suivi … m’a abordé … Il s'est accroché ... et on s’est rencontré

J’ai été sous le charme … lui aussi … Les sentiments étaient au rendez vous … et un jour, on était assis dans un salon de thé … un de ses amis est passé nous dire bonjour … je le connais de vue lui aussi … il est resté quelque moments debout à parler de rien puis il est sorti… il lui téléphone depuis le parking pour lui dire que je suis une « sahhara » habituée des boites et des restaurants … je vous laisse imaginer le jargon de ce genre de con

Je m’appelle Lili, j’ai 36 ans.
Je ne suis ni droguée ni prostituée, je suis une anonyme qui prend le métro, qui adore son chien, qui aimait son père à la folie, qui pleure comme une idiote devant le romantique d’un film, qui croise les gens et s’étonne devant leurs agressivité se scandalise devant leur lâcheté … et qui s’horrifie devant leurs hypocrisie
Je déteste les œufs à la coque, j’adore le chocolat, et je reste croyante devant le merveilleux de la vie... devant la bonne nature de l’humain et l’espoir qu’il y aura sûrement un jour meilleur … Je me méfies souvent des histoires d’amour parce que j’y crois et que remettre les pieds sur terre ça fait mal.

Mon ex prochain homme est là … se tenait devant moi
Je le regarde … je déchiffre la lueur qui brille dans son regard … car c’est le genre d’homme qui n’a pas froid aux yeux
Je le touche … je caresse la fermeté de son caractère et je mets ma main sur ses faiblesses… il en a quelques unes que j’ai bien perçu
je hume … je respire son odeur qui se dégage de son cœur… c’est un tendre malgré tout
Et je découvre que c’est un homme qui a la chance d’avoir un beau corps … un visage d’ange … un regard malin … une volonté d’un athlète de haut niveau … le tout lui permettait de manipuler son entourage
ses mots … la douceur de son sourire … la mesure de ses pas car c’est un Sage doublé d’un calculateur … c’est le genre de manipulateur … très professionnel…
Sous le charme d’un personnage pareil … en jouant la débile … j’avançais pas à pas à découvrir le personnage hors norme qui se tenait face à moi … je laissais libre court à mes sentiments mais au même temps je surveillais le moindre de ses gestes … je goûtais chaque mot … j’arrivais à l’engloutir … c’est bon de découvrir une personne…
C’est le genre de personnage qui affiche de la légèreté dans les idées… une ouverture spirituelle… du soi disant modernisme à l’européenne … ceci dit il reste un arabe

Et je me rends compte :
Il m’a MENTI … il a quelqu’un d’autre dans sa vie … Bon dieu … POURQUOI ?!!

Je ne comprends pas certains des comportements … quand on se dispute avec sa fiancé … sa copine … etc. et que parfois cela nécessite du temps .. pour faire le point… pour prendre une décision … pour faire le deuil …
Comment pouvez vous (je m’adresse aux hommes) avoir l’envi pour commencer une nouvelle histoire alors que l’ancienne n’est pas encore fini …

Au début je n’arrivais pas à comprendre et déchiffrer son comportement qui me paraissait pas stable … louche… douteux et à la limite du con
J’ai cru que j’ai été la fautive … que peut être ma vie ancienne de « sahhara » était pour quelque chose
Voyez vous le jour où j’ai mis sur mon Blog ma note « Je viens d’apprendre » ce jour là … j’ai compris que tout sera fini … que tout est fini
J’ai pleuré …

J’ai passé le plus terrible des week-ends J’ai été en colère … C’est difficile d’être honnête aujourd’hui … malgré son côté très homme (d’ailleurs, c’est ce qui m’a séduit en lui …) il n’a pas eu le courage de me dire ce qui se passe … en face …
Mais aussi c’était un des plus merveilleux … je parle de mon week end car je viens de réaliser :
Que J’ai été correcte… Que je me suis comportée comme un homme comme un vrai
Que j’ai été à la hauteur de ce que je suis de l’intérieur… Solide et sure de ce que je veux de ce que j’espère de l’homme … et de la vie
Que mon cœur prime sur certaines choses mais que je suis munie d’un esprit qui protège mon moi
Que j’ai pleins de personnes qui m’aiment … pour de vrai et pas du tout par intérêt
Que j’ai une copine merveilleuse … une sœur formidable et des amis supers qui m’ont ouvert les yeux … qui m’ont tenu la main et qui m’ont rendu le sourire

Lili existe à travers moi … et moi à travers elle... J’aurai toujours les yeux humides de la demoiselle fragile et imparfaite... j'aurai aussi la folie ... la sagesse de la femme rebelle et dure mais … Je ne baisserai jamais les bras… et je resterai moi-même malgré tout... Et qu'il aille en enfer (Désolée mais j'ai trés envi de le dire)

Partager cet article
Repost0
8 mai 2007 2 08 /05 /mai /2007 12:55

Il y a quelques semaines, je me baladais avec une copine dans Tunis, on cherchait un bon restaurant pour déjeuner et j’ai croisé ton regard… Tu étais entrain de discuter avec un ami ou peut être non … une connaissance à moi … je ne sais plus … Tu étais devant le restaurant de celui ci à m’accompagner du regard …

coup-de-foudre.jpg

Mon cœur s’est emballé… Mes idées se sont chamboulées … Mes jambes ne me tenaient plus … j’ai pris ma copine par le bras et j’ai passé mon chemin… Après quelques mètres … je n’ai pas réussi à oublier ton regard… à le laisser s’évaporer tels mes souvenirs derrière mon dos …

Ma copine ne se doutant de rien m’a proposé de retrousser chemin pour déjeuner au restaurant de « mon ami » …
Avec affront, je suis retournée sur mes pas espérant te revoir… Mon corps voulait répondre à ton appel … et mon esprit ne faisait qu'à sa tête

coup-de-foudre-3.jpg


Pour rentrer au restaurant …je suis passée tout prés de toi … j’ai touché ton ombre cherchant à respirer ton odeur …
Les quelques secondes m’ont paru interminables... mais délicieuses et… j’ai profité de ces instants magiques pour capter le moindre signal… cherchant à deviner les abc de ta personnalité… voulant de tout mon cœur embrasser le volupté de cet instant
On s’est installées … je connais tout le monde et … Tout le monde me connaît gourmande, gamine et exigeante alors ils m’adorent … ils me chouchoutent … ils me gâtent
Absorbée dans le plaisir de la discussion et le délicieux des mets … je ne me suis pas rendue compte que le mystère de mon charme t’a envahi et t’a poussé à rentrer pour m’observer dans tous mes gestes et dans toutes mes attitudes
Plus de deux heures que j’ai passé avec ma copine à parler de tout et de rien … à rire de nous … des autres … j’ai fini de déguster ma crème caramel … J’ai payé l’addition et en sortant … Tu étais encore là !!!!!!!
J’ai frôlé l’évanouissement d’une joie immense de te revoir … tes premiers mots étaient « Sahha Ftourek »
Mmmmmmmmm, tu as une jolie voix … Je t’ai regardé droit dans les yeux… puis je me suis empressée de te répondre avec un léger sourire « merci » … j’ai baissé les yeux par trop intimidée et j’ai affiché une légère indifférence et puis… J’ai continué mon chemin…

Vais je le revoir ? Vous le ne savez pas mais moi, je le sais … Vous le saurez à la prochaine fois

Je n’arrive pas à l’oublier … mais merde, je n’ai pas vraiment envi que ça me dérange autant … Tout cela ne me dit rien de bon
Un coup de foudre ?!

coup-de-foudre-2.jpg

cela m’embête pour beaucoup mais avant je voudrais que vous m’éclairez sur le comment se comporter quand on est frappé par le coup de foudre … à Tunis ?

PS : s’il vous plait épargnez moi les définitions et le parfait des choses .. je voudrais des conseils du vivant émanant de l’humain que nous sommes ... Merci

Partager cet article
Repost0
28 avril 2007 6 28 /04 /avril /2007 14:02

Depuis quelques mois … ses amis… son travail … ses études… sa famille... Tout se passe avant moi … même nos discussions au téléphone ne concernent que ses problèmes… ses ambitions… ses programmes... ses inquiétudes... 
Je n’existe pas … en tout cas pas en tant que femme … mais en tant que confidente et conseillère … et puis un jour… J'ai écrit ça ... 

Négatif

Comment cacher sa tristesse ?
Comment être digne malgré les profondeurs de la solitude ?
Comment droguer son mal et ne pas mendier le remède ?
Comment étouffer cette voix intérieure qui n’arrête pas de me souffler de continuer à être compréhensive ? Après tout moi aussi, j’ai eu 28 ans et je sais ce qu’il est entrain de vivre … je l’ai vécu en entier et plus encore mais … dis toi, ma chère que tu n’as pas à être compréhensive tu n’es pas sa maman

Je me suis renseignée sur la vie de quelques couples ou la femme est plus âgée que l’homme et ça n’est pas un handicap au contraire deux ou trois hommes m’ont dit qu’ils étaient heureux … et que leurs couples se portent bien

Il faudrait que je sache ce qu’il attend de moi mais voilà je ne paie rien pour attendre …

Aujourd’hui c’est son anniversaire et … a passé presque toute la matinée à recevoir les congratulations et à planifier le programme de la soirée

Pendant le café, il s’est rendu compte que j’existais par mon silence peut être parce que lui, n’avait plus de grandes choses à me raconter … Je sais presque tout et je devine le presque

Comment trouver la force pour parler et puis pour dire quoi ? Tout se résume en ceci
je suis malheureuse … je me sens seule et le pire c’est qu’il est là dans ma vie
Quel rôle a t-il dans ma vie ?
Ils organisent une soirée pour son anniversaire pourquoi il ne m'a rien dit ?

****************************************

A la maison,
Je devais Faire le vide dans ma tête … mon âme trop fatiguée de ramer et mon cœur répugné par tant d’ignorance dans ces deux sens .. ignorée et ignorant

C’est son anniversaire
Il grandit … mais son égoïsme grandit … son ambitions grandit aussi… peut être réussira t’il à décrocher la lune mais il sera toujours seul, viendra le moment ou ses amis, chacun d’eux, selon leurs diverses priorités se détourneront de lui

je me suis rendue compte que … Déçue, je n’attends plus rien de lui.


Ma boule de neige en tombant de ma montagne a dévasté tout sur son passage

Ma passion pour lui est entrain de s’ éteindre petit à petit avec les jours ce n’est pas parce qu’il vivait dans une autre ville ou parce qu’il a beaucoup de boulot … ou parce qu’il n’a pas vraiment d’argent …. pas pour ces raisons de terre à terre

Pas … parce que … depuis le tout début, quelque part au fond de moi-même… j’ai été persuadée qu’on a pas un avenir ensemble à cause de mon âge que … C’était juste une histoire de cul qu’on a voulu peindre à tout prix

Pas du tout pour ces raisons là

Je pense que le mot clés de toute cette histoire … même que … ce n’est pas une histoire est le mot « priorité »

********************

G. Clooney Junior :
A quoi pense kattousti  ?

Lili :
A toi ...
Ecoute je t'ai envoyé un e-mail ... C'est ton cadeau d'anniversaire ... lis le.

********************** 

Mon cher ami,

Tu as parlé de communication ... Tu as parlé de mon silence ... je me suis rendue compte que ça ne marche pas avec toi ... t'es  trop aveuglé par ton égoïsme et tes ambitions ... c'est bien d'être ambitieux ...mais pas au dépends d'autres choses de la vie qui sont aussi importantes ....

C'est pourquoi j'ai décidé de t'offrir la possibilité de te relire et de me relire ... tu vas être étonné de lire ce qui va suivre et tu vas surement te poser la question du comment j'ai pu copier tout ces sms ... c'est parce que je pense que chaque mot qu'on a pu échanger était plein de sens et d'engagement de part et d'autre.. on ne joue pas avec les sentiments des autres  

alors, dis moi ce que tu attends de moi au juste ... si ça rentre dans mes petites et modestes priorités  tu es le bien venu

si tu trouves que je te demandes trop ... que nos chemins vont se séparer  ... tu n'as qu'un seul geste à faire "supprimer le fichier qui concerne NOUS DEUX " et c'est ce que je te conseille de faire ... (c'est mon dernier)

Mon cher, la vie est une succession de leçons et ... malheureusement... ce que tu as appris avec moi ne s'enseigne pas dans les facultés mais toi tu as eu de la chance et moi, je t'ai eu toi ... et honnêtement aujourd'hui je n'en veux plus... de ton égoïsme... de ton immaturité... enfin de toi  

Partager cet article
Repost0
26 avril 2007 4 26 /04 /avril /2007 10:29

G. Clooney Junior :
TAFFITNI ??

Lili :
Je te rappelle que c’est toi qui a à faire ce soir et moi, j’ai profité de ce fait pour pouvoir mettre de l’ordre dans mes idées

G. Clooney Junior :
Et où en es tu ?

Lili :
Attention… Je ne veux pas te perdre

G. Clooney Junior :
Khabbini fi coffre fort 

Lili :
Je ne crois pas que tu seras heureux dans un coffre fort

G. Clooney Junior :
Tu as tout deviné yè Houta … Prends soin de moi

Lili :
Est ce que tu en as besoin ?

G. Clooney Junior :
Chacun de nous  en a besoin

Lili :
J’aime tes baisers … ton étreinte … ton souffle… tes caresses … pour un moment je me suis affolée… je sentais petit à petit perdre le contrôle de mon corps... mais j'aime cette sensation 

G. Clooney Junior :
Moi aussi yè Houti, tellement tu m’as ensorcelé que je n’avais qu’une seule envie c’est de me blottir contre toi

Lili :
Je vois que tu as changé de ton … je ne suis plus avec toi mais à toi

**********************

G. Clooney Junior :
Bonjour yè Houta

Lili :
Bonjour

G. Clooney Junior :
Bien dormie ?

Lili :
C’était un peu agité mais ça va

G. Clooney Junior :
Que fais tu yè Houta ?

Lili :
Rien .. Je suis encore au lit … Je regarde la télé en buvant un yaourt

G. Clooney Junior :
Comme un gentil Bébé

Lili :
Et toi ?

G. Clooney Junior :
A la maison … je regarde la télé aussi

Lili :
Dis moi quelque chose de tendre ?

G. Clooney Junior :
Tu sais que je sens encore ton odeur … je l’ai encore sur moi

G. Clooney Junior :
Mes mots seront ils aussi tendre que tes câlins, aussi ensorcelants que tes baisers, aussi parfumées que ton ALLURE … Chère Princesse, tu es magnifique.

Lili :
Je me sens perdue dans mes idées, tu me manques tellement

G. Clooney Junior :
Juste ferme les yeux et tu me trouveras à côté de toi

Lili :
Je n’ai pas besoin … Au fond, tu ne m’as pas quitté un seul instant

G. Clooney Junior :
Ah bon … Je suis déjà la bas ?

Lili :
Blotti contre moi

G. Clooney Junior :
Arrête sinon tu vas me trouver devant ta maison

Lili :
J’aimerai bien que tu sois là … dans mes bras respirant ton odeur… pouvoir te toucher … te caresser … t’embrasser mais il vaudrait mieux pour nous ne pas tenter nos petits diables

G. Clooney Junior :
Disant de gentils diables

***********************

Lili :
Qu’est ce que le sexe pour toi ?

G. Clooney Junior :
Pourquoi une question aussi directe ?! Le sexe est une satisfaction mutuelle, le sexe est une désir passionnel, le sexe c’est écouter l’autre … c’est écouter le corps de l’autre

G. Clooney Junior :
Et toi ?

Lili :
J’en suis convaincue … mais c’est une responsabilité

G. Clooney Junior :
Oui en quelque sorte

Lili :
Est ce que tu es quelqu’un de responsable ?

G. Clooney Junior :
Oui.

Lili :
Excuse moi si je suis directe … j’essaie de te connaître aussi par les mots que par les gestes…
Je n’aime pas marcher dans le brouillard... Et tu m'as l'ai adorer le brouillard 

SILENCE

Lili :
T’es où ?

G. Clooney Junior :
Je vais sortir prendre l'air ... je vais voir un ami

Lili :
Prends soin de toi …

G. Clooney Junior :
AICHEK … yè Houta

Lili :
Tu me trouves compliquée ?

G. Clooney Junior :
Pas compliquée mais tu as tendance à poser trop de questions

Lili :
Alors je ne te poserai plus de questions

G. Clooney Junior :
Mademoiselle est fâchée alors ?

Lili :
Oui et non …

G. Clooney Junior :
Ce n’est rien … Yè Houta … ce n’est qu’une remarque

Lili :
Une remarque qui en dit long

 

Négatif dans du Positif

Je me suis libérée de mes Réticences pour quelques heures … Je n’ai que passion pour lui … Je lui parlais du cadre de mon moi mais la réalité de notre rencontre était toute une autre car j’avais en face de moi, un nouveau monde .. un monde de fraîcheur à découvrir … Je voulais respirer son air … Tâtonner sa terre et juste survoler sa mer … Je voulais perdre en lui ma mémoire … Je fixais ses yeux … Je regardais en lui … Je lisais dans son cœur … Je le déshabillais silencieusement sans qu’il se rende compte …

Est ce une affaire de sexe ou plus encore une histoire qui commence ? Les choses seront plus faciles et moins risquées s’il s’agit uniquement de sexe ou plus exactement d’une aventure … Mais, Ai-je besoin maintenant, … aujourd’hui d’une aventure ?De quoi ai je besoin ?

Avait il le souffle long pour aspirer mon chagrin ? Serait il présent dans ma vie ? Avait il assez de tripes et de force pour me tenir la main ?

Serait il suffisamment fort pour m’imposer dans son monde ? Les premiers baisers … Des moments de contradictions terribles dans leurs tourments mais délicieux … Me donner à lui et signer la fin du commencement ou continuer à marcher dans ce chemin gris et épiné ... Je me suis libérée de tout mes engagements … Sa venue illuminait mon monde … Je vivais pour une fois l’illusion du bonheur qui malheureusement était de courte durée car monsieur avait un programme chargé de rendez vous avec tout un monde sauf avec moi...

Dans sa générosité grande et divine, il n’avait que quelques misérables heures à m’offrir… (!!)

Est il naturel ce comportement ?... Est il digne d’un passionné ?Etait il sain pour pouvoir construire les bases de la confiance dans la vie de deux personnes qui se rencontrent … qui s’aiment ?

Suis je entrain de vivre une grosse blague ? Dois je m’attendre à Monsieur JIM CARREY enfiler son Masque et me tirer la langue en me giflant d’une réplique du genre je t’ai eu HA… HA … HA

***************************

G. Clooney Junior :
Est ce que ma Princesse est là ?

Lili :
Oui.. pour toi … je suis toujours là

G. Clooney Junior :
Ça était aujourd’hui ?

Lili :
A part le fait que je n’ai presque rien foutu … oui ça va
Lili :
Et toi, ça va ?

G. Clooney Junior :
Je n’ai fait aucune tâche que j’ai planifié pour aujourd’hui… sinon j’ai raté une affaire d’une dizaines de millions … Voilà quoi, j’ai fait le ménage en rentrant

Lili :
Pour le boulot, je suis sûre que ça va s’arranger avec le temps et avec beaucoup de volonté et pour cela je te fais entièrement confiance
Lili :
Ne reste pas silencieux

G. Clooney Junior :
Ya FAFFOUNA je suis fatigué … Je t’embrasse un peu partout de bisous qui rafraîchiront ta peau et réchaufferont ton cœur…

Lili :
Repose toi… Demain est un nouveau jour … je t’embrasse de mes caresses partout … Bonne nuit

Partager cet article
Repost0
25 avril 2007 3 25 /04 /avril /2007 10:48

G. Clooney Junior :
Il paraît que les bisous ne sont distribués que les matins !

Lili :
Je n’ai pas voulu te déranger dans ton travail …. Mais ce n’est pas vrai...  ils sont valable à chaque moment ...
Moi, à chaque fois que j’ai eu envi de téléphoner … je relisais tes messages...

G. Clooney Junior :
Voila un autre bisou... tout mouillé pour Madame ;o)

Lili :
C’est tout ! Aah non tu ne vas pas t’en tirer comme ça

G. Clooney Junior :
Les désirs de Mademoiselle sont des ordres ...!

Lili :
Qu’est ce que tu aimes chez une femme ?

G. Clooney Junior :
J’aime sa féminité, et tout ce qui distingue sa féminité … son odeur… sa douceur sa tendresse ses formes et sa manière d’être...

Lili :
Et j’imagine que ce que tu détestes c’est le contraire de tout ça mais qu’est ce que tu détestes le plus … disons le plus du plus

G. Clooney Junior :
Physique ou morales ?

Lili :
Comment demander à une gourmande comme moi de choisir entre un gâteau au chocolat et du chocolat !!?

G. Clooney Junior :
Mon portable n’a pas pu lire ton SMS tu peux me le renvoyer s’il te plait ?
Bizarre je n’arrive pas à le lire … quoi … AMANEK

Lili :
Les deux … le moral et le physique

G. Clooney Junior :
Je hais le EDGANGUINE et tout détails qui vulgarise la féminité d’une femme… Exigeant peut être mais j’adore une féminité bien mise en valeur

Lili :
Quelle est l’habitude que tu ne voudras pas perdre ?

G. Clooney Junior :
C’est vague comme question

Lili :
Juste le 1er truc qui te viens à l’esprit

G. Clooney Junior :
ETMA93IIR 

Lili :
Que fais tu ?

G. Clooney Junior :
Je pense à toi

Lili :
Ce qui t’amènes à quoi ?

G. Clooney Junior :
A dévorer tes lignes envoyées sur mon portable

Lili :
Dévorer mes phrases ou dévorer MOI ?

G. Clooney Junior :
Le quel tu préfère ?

Lili :
J’aime le beurre et l’argent du beurre mais là ce que je suis entrain de vivre avec toi est un immense plaisir...
Tu me kiffes

G. Clooney Junior :
Et ?

Lili :
Que je préfère que tu croques mes phrases … ? ça ne me suffit pas … croquer moi …? ne me suffit pas aussi…

Mais en respectant mes phrases … tu m’auras moi … Est ce là te vas suffire ?

G. Clooney Junior :
Certainement j’ai affaire à un philosophe … oui ça pourrait me suffire en quelque sorte pour le moment

Lili :
Et pour le moment d’après ?

G. Clooney Junior :
En laissant le temps faire … je t’ai dit que je suis exigeant … ya houta

Lili :
Je t’assure pas plus que moi

G. Clooney Junior :
Melle est généreuse et Monsieur est servi 

Lili :
Est ce que tu penses à notre  prochaine rencontre ?

G. Clooney Junior :
Toi d’abord ?

Lili :
Oui j’y pense comme une gamine à son 1er rendez vous et pourtant c’est le énième

G. Clooney Junior :
Moi aussi

Lili :
Si t’es comme moi … alors toi aussi tu as peur

Positif Ou Négatif ?

Je suis aux anges … Folle à lier … Passionnée de quelques lignes … Ca me rappelle le monde de mes seize ans… Aussi princesse dans les rêves de ma réalité … Aussi riche de mes illusions qu’une certaine CENDRILLON

Suis je aussi désespérée à un tel degré que je puisse tomber amoureuse d’une image furtive du passé, de quelques mots bien écrit … bien formulé ??!! Ou peut être étais ce uniquement une question de désir ? Qu’une fois consommé mon cœur cesserai de se battre inutilement…

Je me quitte et je me plonge dans le fleuve de sa vie à lui car je sens à travers les vibrations de mon portable sa peur... si forte !  Je souris car je comprends sa peur inavouée...

Je suis la JULIETTE dans mon balcon de mes 33 ans … La barre est haute pour la fougue des 28 ans de mon ROMEO

Défier la différence, boire de son expérience et cueillir les fruits du Désir … C’est ce qu’il veut obtenir mais il a peur de ne pas réussir à escalader le mur qui nous sépare

Suis je une sorte de défi à ajouter dans son palmarès … dans son tableau de chasse ?

Pourtant j’ai toujours refusé ce genre de relation …  

Partager cet article
Repost0
24 avril 2007 2 24 /04 /avril /2007 11:59

Les mois passent ... et nos rencontres demeurent secrètes...  mais la passion était toujours au rendez vous ...

On se rencontre que le Week-End car il ne travaille pas à Tunis ...

On se téléphone tout les jours ... Et le soir le sms remplie le manque qu'on ressent l'un pour l'autre ...

Lili :
Bonjour

G. Clooney Junior :
Ça été ton après midi ?

Lili :
Comme ci comme ça .. Mon calvaire continu toute la semaine

G. Clooney Junior :
Plutôt pense à moi et tout ira bien !

Lili :
Je t’ai devancé sur l’idée parce que là maintenant je suis d’une humeur massacrante et j’avais besoin d’être bien

G. Clooney Junior :
Et quel effet ça fait ?

Lili :
L’effet d’une douce et fraîche brise sur mon visage

G. Clooney Junior :
Oh mon dieu je suis flatté j’y vais y croire quand même… a propos c’est pourquoi le bip de tout à l’heure

Lili :
Je t’assure en lisant ta question la 1ère image qui m’est venue à l’esprit c’était ça … j’ai un problème avec ton numéro il ne veut pas s’afficher par ton nom et ça me rends dingue

G. Clooney Junior :
Peut être que ton portable ne veut pas de moi !!

Lili :
Si je n’étais pas Lili... je l’aurai écouté…

Seras tu à l’hauteur de mon estime… seras tu force et tendresse dans mes moments de faiblesses ? Seras tu volonté devant d’autres faiblesses ? Ou je ferai mieux de suivre la voie de mon portable

G. Clooney Junior :
C’est ce qu’on va voir prochainement

G. Clooney Junior :
A ta place j’écouterai mon cœur et non mon portable

Lili :
Ton âge me fait peur

G. Clooney Junior :
Il paraît qu’on a zappé de film ça devient un film d’horreur

Lili :
T’as raison … parfois mes démons m’échappent

G. Clooney Junior :
Ma petite expérience m’a appris de suivre mon étoile parfois ça passe parfois ça casse l’essentiel est de ne jamais perdre le plaisir de vivre et les choses iront pour le bien si mon âge te fait peur je le changerai en un autre qui te fera rire

Lili :
T’es incroyable t’as réussi à me faire rire..

G. Clooney Junior :
Je suis comme « Nadhif » je ne crois dans l’impossible

Lili :
Je risque de tomber amoureuse de toi

G. Clooney Junior :
Explicite s’il te plait

Lili :
Déjà répond moi à cette question … qu’est ce que tu attends de moi ?

G. Clooney Junior :
Juste toi, pas plus… ça prend une aussi sérieuse tournure… on se découvre déjà… peut être que je ne suis pas la bonne personne… Take it easy … Chère Princesse
Chaque relation commence comme ça en tout cas ça se voit que le terme peur est le thème de cette soirée … un thème que je ne préfère pas trop

Lili :
Quant à moi, j’attends de toi que tu me rassures…. Peux tu me le promettre

G. Clooney Junior :
Tu sais que c’est moi qui va avoir peur maintenant

Lili :
Laisse tomber … Il est certain que je ne vais pas bien … Ca va passer

G. Clooney Junior :
Tu caches beaucoup de tristesse … en tout cas avec moi soit rassurée
Quand les roses deviennent pâles à cause du mauvais temps leurs tiges restent toujours vertes espérant un temps meilleur … JJ ROUSSEAU

Lili :
Gros bisou

G. Clooney Junior :
Un ! seulement ?

Lili :
Pleins… pleins … partout mais je dois te quitter sinon on risque de passer la nuit ensemble

G. Clooney Junior :
Tu me quittes à peine qu’on se connaît déjà … à propos le bisou je le mets ou je veux

Lili :
J’ai envi de te faire confiance .. Mes baisers t’appartiennent

G. Clooney Junior :
Adjugé … Bonne Nuit

Négatif // Positif :

Des mots et des vagues... Le vent souffle et me chuchote de me laisser aller … Me supplie de ne pas penser au poids des années de mon corps …

Comment ignorer les blessures de mon cœur indélébiles ?Devant ce nouveau tournant, je demeure désespérément figée face à ma soif d’un peu d’amour et d’attention ... Le courant d’une nouvelle histoire dans le fleuve de ma vie m’attire … m’entraîne et je n’ai aucune envie de résister... Et pourtant l’histoire me paraît impossible … Ce n’est pas du tout une question d’années mais il s’agit de maturité et …

Le petit me paraît égoïstement rêveur

Partager cet article
Repost0
23 avril 2007 1 23 /04 /avril /2007 10:58

les passions éclatent parfois sans demander notre avis …et sans se soucier trop des conventions sociales … Ces discussions ce sont passées via le SMS …

C’est une belle aventure qui a duré quelques temps et que j’ai pris le soins de garder ses traces … Je n’avais pas vraiment l’intention de la mettre sur mon Blog mais voilà j’ai changé d’avis …

Sortir avec un mec plus jeune … c’est passionnant et c’est fortement instructif … Mais la plus part du temps c'est voué à l'échec ...Au fur et à mesure vous allez découvrir les pourquois des comments ... aussi quelques idées sur l'art de séduire ... Les differentes réactions de part et d'autre ... 

Voici les détails :

Début 2005

G. Clooney Junior :
TOK-TOK est ce que mademoiselle est là ?

Lili :
Bonjour comment tu vas en cette belle journée … ?

G. Clooney Junior :
En effet une si belle journée m’a fait penser à une jolie Dame … c’est pour cela que je t’ai envoyé un SMS

Lili :
Merci … Aujourd’hui je suis bien gâtée

G. Clooney Junior :
Mais peut on rester indifférent devant un si joli sourire ?!

Lili :
C’est tout ?

G. Clooney Junior :
C’est tout ! quoi ? Jolie Princesse

Lili :
Juste mon sourire qui ne t’as pas laissé indifférent ?

G. Clooney Junior :
Un joli sourire, une peau claire, un charmant regard qui cache beaucoup de tendresse et de gentillesse, une fine allure féminine… Alors est ce que madame est servi

Lili :
Je suis aux anges … Mais je dois faire attention … Tu m’as l’air un bourreau des cœurs

G. Clooney Junior :
De quel genre de cœur … Parles tu jolie Princesse ? Dois je le prendre pour un compliment ou bien pour un défaut ?
Soyons positifs et prenons le pour un compliment … Serai je le bienvenu dans ton monde, charmante Princesse

Lili :
je te souhaite la bien venue dans mon Monde…

G. Clooney Junior :
J’étais sûr qu’il s’agit d’une belle journée … Parle moi un peu de ton monde jolie princesse

Lili :
Qu’est ce que tu veux savoir … Tu as droit à 3 questions

G. Clooney Junior :
Quel sont les caractéristiques de ton Monde ?

Lili :
Si je te répondrai en couleur ça sera l’oranger le noir et le blanc en mot ça sera passion honnêteté et spontanéité

G. Clooney Junior :
Serais tu une fan des beaux arts ?

Lili :
Oh oui j’adore

G. Clooney Junior :
Ça tombe bien moi aussi je suis fan un point en commun déjà et pour mes couleurs ça sera du rouge, blanc et noir autrement dit passion avec un P majuscule … honnêteté et spontanéité 2ème point en commun

Lili :
De quel signe es tu ?

G. Clooney Junior :
D’après toi ?

Lili :
Lion ou verseau … Mais je serai malheureuse si tu serai poisson … vierge ou cancer à part ces six tout va bien

G. Clooney Junior :
Je suis plaisir, humour, voyage, partage et sociable … je suis Gémeau
A propos ils sont 5 pas 6

Lili :
Je ne suis pas très forte en calcul…

G. Clooney Junior :
Et toi de quel signe es tu ma Princesse ?

Lili :
Verseau … Mi- Ange et Mi-Démon

G. Clooney Junior :
Tu sais qu’il y a de l’alchimie entre le Verseau et le Gémeau… Ange et Démon … Ca fait un cocktail Molotov … Un Ange Diabolique

Lili :
Tu as peur pour Toi ou pour Moi ?

G. Clooney Junior :
Bien au contraire j’aime bien … J’ai le goût de l’aventure et je suis prêt à voyager dans ton Monde Angélique et Diabolique avec un zest de Passion … Cela fait rêver … N’est ce pas mon Ange ?

Lili :
J’aimerai que tu aies peur pour moi

G. Clooney Junior :
Mais bien sûre… Certes, tu es la BELLE mais en aucun cas je ne serai la BETE à moins que tu aimes que je le devienne

Lili :
En temps voulu … Je te dirai en quel contexte

G. Clooney Junior :
Si tu le veux … je le serai

Lili :
Quel âge as tu ?

G. Clooney Junior :
Quel âge me donnes tu ?

Lili :
Je dirais entre 27 et 28 … je ne sais pas

G. Clooney Junior :
Et toi ?

Lili :
Les bonnes soupes se préparent dans de vieilles marmites

G. Clooney Junior :
C’est à dire ?

Lili :
33 ans

G. Clooney Junior :
C’est le proverbe qui coïncide avec cet âge

Lili :
Tu m’as demandé d’être positive alors je m’y applique … Sage comme une petite fille

G. Clooney Junior :
Tu sais que tu ne les fais pas, d’autre part on dit que la trentaine et le plus bel âge pour une femme

Lili :
Tout à fait persuadée

G. Clooney Junior :
J’ai toujours été positif dans ma vie et j’essaie toujours d’aller vers l’avant… et les gens positifs sont comme toi souriant d’ailleurs voilà pourquoi j’ai parlé de sourire tout à l’heure…. Ai je bien raison ?

Lili :
J’ai été contente de te revoir …

G. Clooney Junior :
Moi aussi j’étais très content de te revoir

Lili :
Dans ta Banque … Dans ton bureau as tu un MSN ?

G. Clooney Junior :
Malheureusement non

Lili :
Ce n’est pas grave

G. Clooney Junior :
Sinon t’es où ?

Lili :
J’arrive en ce moment je viens d’arriver à Tunis accompagné de mon beau frère

Lili :
Tu te rends compte qu’on a passé presque toute la journée ensembles ! c’était comment ?

G. Clooney Junior :
Franchement c’est très agréable mais j’aurai préféré te voir … On aurai profiter encore plus

Lili :
Tu as quelqu’un dans ta vie ?

G. Clooney Junior :
Oui j’en ai pleins

Lili :
Es tu satisfait ? As tu trouvé ce que tu cherchais ?

G. Clooney Junior :
Mais bien sûr que je suis satisfait … j’ai pleins d’amis très sympathiques

Lili :
Tant mieux pour toi

G. Clooney Junior :
Mais arrête … je n’ai personne et toi ?

Lili :
Non … je viens de rompre il y a quelque temps

G. Clooney Junior :
Tant mieux pour moi

Lili :
Qu’est ce que tu fais en ce moment ?

G. Clooney Junior :
Netfarrej fil ahad erriadhi … et toi ?

Lili :
France 2

G. Clooney Junior :
Lors du mariage de ton cousin t’a pas remarqué que je m’intéressais à toi ?

Lili :
Si … mais t’es sorti avec la petite voisine du dessus… Comment elle s’appelle déjà ?

G. Clooney Junior :
Mais tu étais tellement désintéressée que je me suis dit bon peut être je suis pas son type d’homme

Lili :
Est ce que tu crois que je suis assez sotte pour afficher le moindre intérêt pour qui que ce soit alors que toute ma famille est réunis ?

G. Clooney Junior :
Dois je comprendre que je t’intéressais au paravent

Lili :
Oui… tu me plaisais mais sans plus

G. Clooney Junior :
Tel un comportement d’une princesse, observatrice réservée mais tout en marquant sa présence

Lili :
Merci c’est vrai je suis assez discrète mais je suis très respectueuse par rapport aux gens qui m’entourent

G. Clooney Junior :
Intéressant comme qualité… qu’est ce qui t’a intéressé en moi ?

Lili :
Depuis la mort de mon père j’ai perdu pas mal de choses en moi que j’ai pu admirer et observer en toi … Comme t’étais débordant de vie .. joyeux spontané et généreux

G. Clooney Junior :
Tu aimes la lecture ?

Lili :
Le livre que je suis entrain de lire et la KAHENA

G. Clooney Junior :
Moi ? C’est le Da VINCI Code un très joli roman …

Lili :
Je l’ai lu … Maintenant je projette d’acheter Ange et Démon

G. Clooney Junior :
C’est un nouveau roman ?

Lili :
Il y en a deux que Dan Brown a écrit après Da VINCI Code

G. Clooney Junior :
Moi demoiselle est experte et non une fan de lecture

Lili :
J’aime me faufiler dans d’autres mondes … Le temps d’un livre c’est mille fois mieux que les films … Car je suis une fan de détails

G. Clooney Junior :
Moi je suis un fan des deux

Lili :
J’ai la nette impression qu’on a pas mal de points en commun

G. Clooney Junior :
J’allais te le dire

Lili :
Je suis ravie de faire ta connaissance et peu importe ce qui se passera entre nous

Négatif :

Il y en a pas …pour le moment Positif :Cela fait une éternité que je ne me suis pas régalée en discutant avec un homme.Je me suis donnée la possibilité d’être plus passion que raison le temps d’une journée…

 

Partager cet article
Repost0
17 avril 2007 2 17 /04 /avril /2007 18:46


Les actes des gens ne peuvent pas être ramenés à de simples notions d’intérêts économiques ou à quelques valeurs morales puritaines … Cette distinction ne vaut que du point de vue extérieur

"Ainsi la plupart des gens de notre entourage ont estimé que notre amour est profane d’ailleurs, sa naissance a déjà éveillé les sentiments les plus vils et les comportements les plus abjectes...
Quittons la Tunisie … Je pense sincèrement que ton voyage en France animerait notre histoire et serait l’étincelle brillante qui éclairerait notre couple

Tout a commencé lors d’une nuit de ramadan, On s’est rencontré chez des amis en commun… dès mon entrée tu as capturé mon attention … nos regards se sont croisés et puis tu es venu t’asseoir à côté de moi et on ne s’est plus séparés de toute la soirée … je suis tombée amoureuse de ton sourire malicieux et joyeux … j’ai été sous le charme de ta spontanéité et de la passion qui illuminait ton visage ...


PRINCE-CHARMANT2.jpg

Le temps passe … l’étincelle de notre histoire était du premier regard … J’aime tout en toi … Tu ne veux plus rentrer en France que si je vienne avec toi …

Des mois sont passés… Et moi, je ne veux pas ou je ne peux pas quitter Tunis … je ne me sens pas prête…
Cette histoire que je suis entrain de vivre me remplie de bonheur … tu me demandes de réfléchir … de me décider… pourquoi ?
pourquoi me mettre au pied du mur ?
J’aimerai continuer à vivre nous deux sans me soucier de quoi que ce soit
Arrête de me pousser à réfléchir…

Laisse vivre mon amour pour toi ... Si je commence à réfléchir ... Je vais te quitter !!

Tu me demandes si je t’aime ?!!
Qu’est ce que aimer ? Des mots que des mots …
On peut parler librement, on peut dire tout ce qu’on veut mais les mots ont perdu leurs vrais sens...
Il ne s’agit plus de parler que pour occuper le temps pour tromper un ennuie qui est le seul inconvénient réel de notre existence
Nous parlons mais c’est rare que nous pensions à ce qui se cache derrière les récits à ce qu’ils supposent et par exemple qu’il y ait des évènements... des aventures... des personnages... des caractères... et qu’on puisse dire la vérité...
Seule la parole ne suffit pas... ne mène à rien ce qui compte ce sont les faits...

Ça veut dire quoi « mon amour » ? cela veut dire TOUT et pas grand chose !

Tu me demandes de tout quitter … de venir avec toi ?
Tu me demandes de t’épouser ?

Tu as parlé de mariage comme s’il s’agissait d’une affaire ou d’un détail purement administratif... Un mot ! 
Il est vrai que c’est un pas qui va nous permettre de rester ensemble mais aussi c’est une lourde responsabilité qui me fait peur
Tu as l’art de prendre des décisions importantes avec une facilité étonnante… comment tu fais ?

Pour nous marier ?! Je suis incapable de me décider… je dois m’assurer que sur moi-même j’ai un contrôle permanent pour ne pas laisser la moindre petite émotion m’aveugler…

Suis je vraiment sure de mes sentiments ?
Tu ne ressembles pas à aucun des hommes de mon entourage, tu es plus expérimenté en ce qui concerne les femmes… Et puis on dirait que tu lis en moi comme un livre ouvert…
Et si je ne suis pas vraiment amoureuse de toi ?
Et que celui que j’aime c’est quelqu’un qui n’existe que dans mon imagination ?
Comment le savoir sans qu’il soit trop tard ?
Comment être sure de ne pas se tromper ?
Est il suffisant de se fier à son cœur ?

Ton problème... c’est quand tu as envi de quelque chose et que c’est difficile à réaliser tu te dis rien n’est impossible je vais ignorer le monde et ses réalités
Et tu te détaches de tout pour ne vivre que ces moments … Moi aussi d’ailleurs
Et puis le lendemain la réalité et son monde prenne le dessus et tu te trouves dans un engrenage difficile qui n’a pas de fin
Un engrenage avec toi même, avec les autres et avec la personne que tu prétends aimer
Tu as l’art de te mentir…Mais, je ne veux pas me mentir

Je ne veux pas me marier … je ne veux pas partir en France …
Tu me boudes … ? Tu me quittes … une trêve pour me laisser … pour me pousser à réfléchir !!!!!!!!!!!

L’amour que j’exige est absolu … il ne devrait se développer que librement et ne souffrir d’aucune injustice
Il y a trop de différences entre nous certes, au début… ça nous a rapproché mais là en premier lieu il s’agit de mariage et en deuxième lieu d’enfant… Et le tout nous sépare :

La Religion
qui m’est importante … et pourtant je ne suis pas pratiquante

Ce qui se passe dans le monde
J’ai aimé en toi l’homme … que tu sois juif ou chrétien ou athée … m’est complètement égale … l’amour est aveugle… l’amour est beau … l’amour est folie …

En amitié t’es merveilleux… en affaire t’es extraordinaire mais … Le mariage… c’est différent … c’est beaucoup de choses mais… c’est aussi regarder la télé ensemble … C’est politique … comme regarder le journal télévisé … c'est réalité ... l’image que renvoie le monde dans lequel nous vivons est claire « nous sommes ennemis »

S’il se faisait que la pression générale devenait trop grande pour pouvoir encore y résister
Comment ferai je ?
Comment devrais je réagir ?
En te serrant fortement dans mes bras ? En te disant nous nous aimerons pour toujours ? mais cette solution est de pure chimère … je suis perdue dans un brouillard de questions sans réponses et incapable de choisir quelle voie suivre … ton comportement ne m’aide guère
Il me semble parfois pareil qu’une épée au dessus de ma tête et que la pression générale voudrait me terrasser avec sa force monstrueuse
Quoique puissent dire les autres je n’ai jamais considéré notre amour comme absurde même si notre histoire pêchait par romantisme

J’ai une copine qui s’est marié la semaine dernière … son mari est mort aujourd’hui même je dois lui rendre visite pour lui présenter mes condoléances ..

Comment voudrais tu que je te fasse confiance alors que je suis incapable de faire confiance à la vie ? Il ne me manquait que ça pour combler ma peur ! un mariage et un enterrement dans la vie d’une jeune femme de 26 ans le tout dans une période de 15 jours !!!

Je n’ai jamais très bien su ce que voulait dire le sens du bonheur .. je crois que c’est une pure illusions tandis que le malheur est bien réel … il est là il nous guète comme la mort il voudrait nous engloutir
Je vais tout quitter pour toi et peut être je vais perdre l’amour de mes parents... de ma famille … de ma société …
Est ce que tu peux me donner une garantie d’être en vie demain ?


************

Que pensez vous de la mixité dans le Mariage ?
Je ne parle pas de ceux qui se marient pour avoir des papiers .. Je parle d’amour .. de vie à deux … d’enfant et de famille
Comment prendre la bonne décision quand on est amoureux ?

Partager cet article
Repost0
10 mars 2007 6 10 /03 /mars /2007 23:03

Désir ... ??!! Amour ... ??!! Désir ... ??!!!!!!!!

Ca veut dire quoi avoir envie d’un homme ou d’une femme ? Avoir envie de faire l’amour avec lui… avec elle… C’est en parti ça … NON ??!

Ca veut dire quoi aimer un homme ou une femme ? Chercher à construire… la main dans la main et pas à pas …Un présent … Un avenir … C’’est peut être ça … OUI ??!

Il y a ceux ou celles qui parlent de relation de couple comme s’ils parlent de monter une société … effectuer une négociation … écrire un contrat … c’en est une autre parti … n’est ce pas vrai ou est ce faux ??!

Comment arrive t-on à faire la différence entre amour et désir ?
Je pense que c'est la seule manière d’y arriver… C’est apprendre à penser comme un homme… J’y arrive parfois mais je vous assure que ce n’est drôle …

Laissons l’amour de côté et parlons de désir … Je pense qu’ils sont dissociés … Pour cela Je cherche à comprendre cette limite si fine… si transparente… si conne… qu’on a tendance à confondre toujours …et cela nous les femmes, ça nous mène trop souvent à s’écraser dans un mur … à un désastre

Il arrive à beaucoup d’entres nous d’avoir envie de quelqu’un… Et ne me dites pas que pour vous aussi, mesdames … membres respectueux dans notre société très parfaite que cela n’existe pas …
Ca ressemble plus au moins à un caprice, on veut l’objet du désir, maintenant, tout de suite… Comme un enfant dans un magasin qui veut à toute fin… à tout prix qu’on lui achète un jouet parce qu’il est beau ou parce qu’il ne l’a pas ...

C’est ça avoir envie de quelqu’un ?

Ne pas supporter l’idée qu’il ne réponde pas instantanément à votre désir, ne pas admettre que l’autre, en face, ne réagisse pas exactement comme vous le souhaiteriez…
N’était il pas du pur narcissisme ? Du prétentieux égocentrisme ? Ou un simple caprice d’enfant ?

Mais il se passe parfois qu’on ne partage pas le même désir … le même amour ou la même vision des choses n’était il pas humain ??!

Pour comprendre mieux … Je vous raconte l’histoire d’un désir non partagé...

 

 

 


Il y a quelque temps, j’ai été invitée à une soirée où un homme qui m’attirait intellectuellement et physiquement allait être présent… Moi, je savais que j’avais très envie de le revoir… J’avais peur que mon plaisir et le feu de mes sentiments allait me troubler et que lui ça ne le trouble pas
Je ne vous raconte pas mes préparatifs pour cette maudite soirée et que cela m’a coûté … Tout devait être parfait… Ma robe … Ma coiffure … Mon maquillage … Je restais des heures devant ma glace à observer ma façon de m’asseoir… Mon dos devait être bien droit … Ma manière de bouger mon bras… cela devait être avec grâce … Ma façon de le regarder je devais essayer plusieurs regards … Séducteur … Profond … Ensorceleur … Naïf… Ingénue … Je surveillais même jusqu’où pourrait monter ma robe en croisant mes jambes…

J’étais pétrifiée…

Bien évidemment, du jour où j’ai su que je verrai cet homme, j’ai tenté d’échafauder un plan de la soirée... comme par exemple les sujets que j’allais aborder … je me suis même tapée Jeune Afrique et le Figaro pour pouvoir parler politique… Etre à la page de la merde mondiale… Ou comme … Ce que j’allais commander comme plat pour le dîner… je devrais éviter le poisson ou les crevettes car à part la mauvaise haleine ça nécessitait une technique impeccable pour manier fourchette et couteau … donc j’ai décidé qu’il faudrait que je prenne un steak pourtant je déteste la viande …

Mais entre nous ce que je voulais le plus, c’est juste lui faire partager ma joie de le voir en me gardant d’étaler mon ressenti… Comme si c’était facile … j’étais une parfaite idiote… j’oubli trop souvent mon côté spontané qui me gâche tout… Mais au même temps j’étais contente d’avoir tous ces sentiments en moi… heureuse car je débordais de vie !

Une fois le face à face, mon cœur se mit à battre … Mes yeux se sont illuminés de désir … Mes bras se sont ouverts lui témoignant mon attention et mon corps se mit à frémir d’envie de le manger tout cru…Oubliant tout ceux qui m’entouraient et même mon steak à peine touché

Complètement accro et très sotte … sous le coup de foudre et de son charme

J’ai failli rentrer sous terre, parce qu’il n’a pas réagi comme je l’avais présagé… Comme je l’avais souhaité … Comme je l’avais espéré
Je suis rentrée dépitée, humiliée… J’étais persuadée d’avoir perdu cet homme… Comme il convient chez moi de ne jamais sombrer complètement dans le ridicule et dans le désespoir, j’ai usé de toute l’autodérision dont je suis capable en pareil moment en faisant rire ma copine à laquelle j’ai raconté ma mésaventure.

J’ai eu besoin d’une ou deux semaines pour me remettre de cet épisode… À trop vouloir lui plaire, j’avais tout fait pour lui déplaire… Si ce n’est pas fort ça !
Plus l’enjeu est grand plus les risques de fiasco le sont... Plus on calcule parce qu’on n’a pas confiance en soi, plus on s’égare et plus on a de chance de créer des malentendus…

Maintenant je vais essayer d’analyser mon sentiment qui a précédé cette soirée … Mon honnête tête à tête avec mon Moi qui je vous assure était assez volcanique
J’ai été très en colère … Et il avait une chance de ne pas m’avoir revu après cette soirée… car dans mon fort intérieur je lui ai déclaré la guerre…

Ce qui est logique…

Pourquoi ?

Parce que le désir rend maladroit, rend cynique… rend agressif et méchant
L’émotion positive ou négative nous fait perdre nos moyens…
J’étais en colère parce que je ne comprenais pas… pourtant j’ai deviné la non réciprocité de mes sentiments bien avant la soirée…
Sourde, prétentieuse et blessée, j’ai bâti sur mon unique désir de l’avoir un fantasme dont je croyais détenir les clés…

Dans mon enthousiasme, j’ai oublié que plus une volonté est forte plus les malentendus sont possibles.
On aura tous remarqué, en plusieurs occasions, que la perspective d’un événement attendu nous rendait agité…

On imagine… on se fait de véritables films… avec un début… un milieu et une fin… Il arrive même que l’on entende des dialogues…
On met en scène de façon très précise l’évènement tel qu’on aimerait qu’il se passe et on perd de vue que la vie … la nature en déciderait autrement…

Pourquoi nous sommes incapable de laisser les choses se faire naturellement ?

Mais c’est plus fort que tout… Parce qu’anticiper l’évènement c’est déjà avoir le bonheur de le vivre un peu...

Est-ce que mon besoin assoiffé et grand de désirer son corps … son attention… m’a aveuglé à ce point ?

Je pense que oui ... mais le problème, ce n’est pas tant la déception si ça ne se passe pas du tout comme on l’avait prévu ;

Non, ce qui peut être grave, c’est le malentendu… qui mène trop souvent à dire ou à faire du mal à l’autre … gratuitement et bêtement…

Déstabilisé par l’imagination, celui qui avait tout prévu et tant espéré ne va plus comprendre… ne voudra plus comprendre … il va se braquer et manquer de naturel… Ses facultés d’adaptation s’en trouveront amoindries, et le fiasco n’est pas loin.

On peut perdre quelqu’un seulement parce qu’on a anticipé ses réactions… On est face à ce que l’on prend pour un affront et l’on ne peut plus entrevoir le fait que dans une relation, les choses peuvent prendre des chemins de traverse…

J’ai tout prévu ; même les sujets que j’allais aborder ; détail qui illustrent parfaitement mon désir de tout contrôler… Ma déception a été grande, mon amour-propre en a été mis à rude épreuve

Etre attiré intellectuellement par quelqu’un, désirer sa présence … désirer toucher son âme … apprivoiser son cœur … vouloir posséder son corps Tout ceci pourrait se passer sous le titre de la non réciprocité … cela pourrait devenir une terrible déception … Mais l’amour … le désir ... ça ne se commande pas … ça ne s’achète pas

Et quant cela se passe sous le titre de la réciprocité … Cela parfois pourrait donner le vertige... de la peur de ne pas être à la hauteur, peur de ne pas savoir s’y prendre... il suffirait peut-être de se rappeler les fois où nous avons ressenti cette pression, pour comprendre celui à qui ça arrive, en face de nous.

C’est tellement plus drôle lorsque ça n’arrive pas comme prévu. C’est ce qui fait qu’une histoire d’amour… ou d’amitié… ou encore de désir ne ressemble à aucune autre…

Je ne regrette rien

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Dans le Monde Magique de Lili
  • : Regard sur la Vie ... sur ma Société au fil du Temps...
  • Contact

Profil

  • Lili
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... 
 J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... 
 J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...
  • Je perds ma tête devant le simple sourire de ma nièce de 3 ans... J'adore le regard joyeux et colorée de ma chienne à ma vue... J'admire l’arc en ciel d’un matin de grisaille...

Divers

 

 

 

 

 

 

 

 

Rechercher

Archives